Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les anciens de Goldman Sachs pullulent dans les hautes sphères politiques

La polémique ne cesse d’enfler autour du recrutement par Goldman Sachs de Jose Manuel Barroso, l’ancien président de la Commission européenne. Ce n’est pas la première fois que la banque américaine fait jaser au sujet de ses liens avec les politiques.

 

Évidemment, rien ne dit qu’il s’agisse d’une stratégie minutieusement orchestrée par la banque en vue d’étendre son influence un peu partout sur la planète. Mais la régularité avec laquelle on retrouve, aujourd’hui encore, de nombreux anciens de Goldman à des fonctions stratégiques aux quatre coins du monde, a de quoi surprendre et entretenir le mythe entourant la banque d’affaires, comme vous pouvez le découvrir avec ce diaporama.

 

Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne

C’est l’un des hommes les plus puissants de la planète, en charge de la politique monétaire de toute la zone euro. Diplômé du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), Mario Draghi débute sa carrière dans les années 70 en tant que professeur d’économie. L’Italien passe ensuite par la Banque Mondiale et le Trésor italien avant de filer en 2002 chez le géant de Wall Street, où il reste 3 ans. Il devient ensuite président de la banque centrale italienne avant d’être nommé en 2011 à la tête de la BCE.

 

Mark Carney, gouverneur de la Banque d’Angleterre

Outre-Manche, la banque centrale britannique est elle aussi gouvernée par un ex de Goldman depuis 2013. Mark Carney préside aussi Conseil de stabilité financière (FSB), une instance internationale créée par le G20, qui édicte des recommandations sur le système financier mondial. Né au Canada, cet économiste de formation, diplômé d’Harvard, a passé 13 ans chez la banque américaine, jusqu’en 2003, occupant des postes à Londres, Tokyo, New York et Toronto.

 

William Dudley, president de la Reserve Federale de New York

Diplômé de Berkeley en Californie, Dudley est embauché en 1986 par Goldman Sachs. Il y passera 21 ans, au cours desquels il occupera notamment la fonction de chef économiste pendant une décennie. Il file ensuite à la Réserve fédérale de New York, l’une des 12 antennes régionales de la banque centrale américaine, qu’il dirige depuis 2009.

Voir la suite des hommes de Goldman Sachs aux commandes sur capital.fr

 

La finance dans le monde chez Kontre Kulture

L’omnipotence de Goldman Sachs, sur E&R :

 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article