Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les chercheurs russes sont formels : la vie est arrivée sur Terre de l’espace

Les chercheurs russes ont découvert dans les débris d’une météorite des micro-organismes dont l’âge correspond approximativement à celui de notre planète. Ce qui constitue une nouvelle confirmation de l’hypothèse selon laquelle la vie est arrivée sur Terre depuis l’espace.

 

La vie n’est pas née sur Terre, plus exactement, pas seulement sur Terre. Telle est la conclusion sensationnelle des chercheurs russes qui ont étudié des météorites et y ont découvert des micro-organismes datant de plus de 4 milliards d’années.

À cette époque, notre planète était encore en formation, de même que le Système solaire tout entier. C’est pourquoi la « mère patrie » des météorites est à chercher en dehors de celui-ci.

Selon l’académicien Alexeï Rozanov, il pourrait s’agir non pas de planètes mais de certains corps célestes couverts de flaques, de lacs, de rivières ou de petites mers où habitaient ces micro-organismes.

À l’aide d’un microscope électronique, les scientifiques ont découvert des protozoaires à l’intérieur du météorite qui, comme on le suppose, se serait détaché de Mars.

Les bactéries peuvent se déplacer dans l’espace à l’intérieur des comètes, congelées dans la glace. Cette hypothèse des chercheurs est confirmée par des expériences réalisées en Antarctique, dans le pergélisol et dans l’espace. Des micro-organismes ont été également découverts dans la poussière interstellaire qui s’est amassée sur la partie extérieure de l’ISS [la station spatiale internationale].

Lire la suite de l’article sur fr.sputniknews.com

La Terre, une chance dans l’Éternité, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je penses que ce serait une bonne chose qu’ ER - maintenant - organise des conférences "formations" (comme en politique et geo politique) avec des spécialistes "pro ER" en sciences dures.
    Il y a tellement eu de mensonges et "inventions" même en sciences dures qu’une réelle remise à niveau serait pour le moins positive...
    Qu’en pensez vs ?

     

    • Je ne comprend pas ton propos : il est où le mensoge dans « E=mc2 » ou bien dans « F=ma » ??


    • Pour BouletBill :

      Je crois que tu serais le premier élève parce que tu es dans la simplification et c’est là tout le pb qd on ne connait pas bien une science dure, en effet ;

      La formule - qui soit dit en passant doit beaucoup plus au catholique Henri Poincaré, qu’à un certain A Einstein - est beaucoup plus complexe que "ta" formule : E= MC2.
      Je n ai pas le clavier pour l’écrire dans sa forme générale, je vais donc en écrire une version correspondant à un cas simplifié, mais cette formule est complète.
      Dans le cas où la vitesse est faible devant c (cas newtonien), alors on peut faire un développement limité. Si tu développes, tu trouves que : E= MC2 + 1/2 MV2 . Le premier terme est l’énergie au repos, le deuxième l’énergie cinétique.
      Comme quoi des cours en sciences dure serait le bienvenue, pas comme ici pour écrire des équations mais permettre à des intellectuels en sciences de haut niveau d’exposer leur point de vue sur l’etat de l’art, sur l enseignement de leur discipline, de vulgariser "intelligemment" leurs compétences...


    • Ce ne sont pas des "mensonges" , c’est juste que la science est dogmatique.

      Il y a beaucoup de choses admises comme vraies , intangibles, et qui pourtant ne sont pas satisfaisantes... parceque remises en cause par les observations.
      Ou alors certaines théories sont balayées parcequ’en apparence il y a contradiction avec le dogme. (mais ça ce n’est pas nouveau)

      Enfin il y a le motif commercial/politique, qui fait que certaines avancées ne sont pas exploitées, et celui qui désobeit se fait lyncher.


    • @Boule : Le mensonge est partout dans le monde de la "science". Peut-être pas des sciences dur car trop inaccessible. Vous rappelez-vous des vaccins et médicament inefficace vendu à des prix honteux et aux parent forcés d’injecter ces choses à leurs enfants ? De l’opacité du monde du médicament ? De l’escroquerie du VIH (je ne sais même pas si ce virus existe vraiment) ? L’escroquerie du téléton ? L’exemple le plus flagrant et le plus ridicule est bien sure le gène de la shoa confirmé par de vrai scientifiques. Le monde des sciences biochimique est bourré de ce genre de connerie pour des intérêts, bien entendu, financiers.
      Donc oui, ce serait bien d’avoir plus de dissidents scientifique. Merci au passage à E&R de m’avoir fait découvrir Claude Bourguignon.


    • Faut croire que les chamanes sont plus forts que les russes, puisque chez les païens ce fait est connu depuis des millénaires (relire Jeremy Narby).


    • @HaggarduNord
      Ah bon les shamans font mieux que Mendeleiev, Youri Gagarine et même les missiles Kalibr ??


  • Ca fait longtemps que la science est exploitée politiquement mais dernierement y a comme eu un boom de news bidons, en particulier en lien avec l’espace... l’experience ligo, la musique de la face cachee de la lune, l’evenement radio, etc... À ce rythme, le Christianisme va bientôt devenir plus rationnel...

     

    • Les gens ne savent plus quoi croire. Le résultat est qu’il devient plus facile de faire croire tout et n’importe quoi. En fin de compte, la genèse et le mythe du Paradis Perdu ne sont pas moins rationnels que tout le reste et tendent à expliquer beaucoup de choses à leur manière


    • "le christianisme n’existe que sur notre planète" Ce qui m’étonne, c’est l’acharnement des plus grandes puissances, après la course à l’armement nucléaire, elles se concentrent sur l’espace mais pas un mot ! Que de vagues infos, pourquoi ? Il est certain que les scientifiques obéissent aux ordres des politiques mais il doit y avoir des choses très intéressantes mais pas pour nous.


    • @ timpo

      Les grandes puissances se sont toujours intéressées à l’espace. On y a découvert toutes sortes de choses, des réactions nucléaires lointaines, des objets mouvants, etc...

      Mais la véritable raison est qu’une grande partie de l’antagonisme des nations vient de leur volonté à s’accaparer des ressources, or certaines ressources sont sur terre, en quantité limitée.

      Or, ils savent (du moins les probabilités font) que l’espace contient des ressources mais ils ne savent pas où, ni lesquelles.

      Nos moyens d’exploration, si toutes les nations s’alliaient (ce qui n’arrivera pas de si tôt) ne sont même pas comparables à celles d’un Australopithèque qui voudrait à lui seul et dans son seul temps de vie, parcourir chaque recoin de la planète...

      Ce que font les russes, c’est tenter de ne pas partir dans la mauvaise direction si jamais ils doivent envoyer quelque chose... Pour cela ils veulent des infos sur "comment les choses ont commencé" ainsi que d’où venait le "commencement"...

      Je pense qu’aujourd’hui des entités supranationale privées ont fait les comptes pour savoir sur quoi nous pouvions compter. Et le résultat fut sans doutes sans appels.

      C’est à mon avis pour cela d’ailleurs qu’ils souhaitent supprimer une grande partie des peuples à terme. Car pour eux deux choix s’imposent :

      - Soit nous restons à "l’âge de pierre" sans prendre le destin de notre espèce en main et nous partons donc pour une décroissance générale permettant à tous de vivre simplement et dans le respect des ressources de la terre (si tant est que tout le monde joue le jeu, ce qui est loin d’être sûr...)

      - Soit nous "prenons notre destin en main" et dès lors, seuls l’élite et les plus corvéables et stupides esclaves ont une place à bord... Les autres sont dangereux, imprégnés de vieilles idées inadaptées, etc... Et doivent être effacés d’une manière ou d’une autre. ceux qui acceptent la rééducation de bon cœur et le rôle (merdique) que les puissants leurs laisseront auront le droit de vivre tant qu’ils sont utiles...

      Quant à l’avenir :

      Dans la deuxième option, celle qui à été choisie (ai je besoin de le préciser ici ?), beaucoup d’esclaves finiront (au mieux) "singes de l’espace"... Et les missions de reconnaissance kamikazes ne m’étonneraient guère...

      Les marchandises auront toujours une valeur, les équipages je n’en suis pas persuadé...


    • De même que le vent en frottant contre les éléments de l’environnement émet des ondes hertziennes dans le domaine de l’audible perceptible par vos tympans et que votre poste de radio réceptionne et décode dans le domaine de l’audible des ondes hertziennes transmises par un émetteur dans une bande de fréquence du domaine inaudible, les planètes et les corps célestes émettent des ondes hertziennes dans des bandes de fréquence inaudibles, capables de voyager dans le vide spatial et pouvant être réceptionnées et décodées par un poste de radio approprié. Les astronomes appellent ça malicieusement la voix des planètes. Tout les corps célestes en ont une.
      Ce n’est pas du complot, à moins de mettre en doute que votre poste de radio écoute des sons que vous vous ne pouvez pas entendre et que son fonctionnement relève de la magie. Les tribus amazoniennes ou d’autres peuples premiers qui vivent déconnecté du monde moderne et coincé à l’âge paléolithique penseront que vous êtes un magicien si vous faites fonctionner devant eux un poste de radio, incapables qu’ils sont de comprendre le fonctionnement de la machine.

      La science dure est athée, particulièrement l’astrophysique, parce que les constations empiriques issues de l’observation comme de l’expérience et les déductions logiques qui en découlent entrent souvent en contradiction frontale avec la plupart des vérités révélées qui ont toujours fait fi de l’empirisme puisqu’elles sont révélées et pas prouvées.


    • @jojo



      La science dure est athée, particulièrement l’astrophysique, parce que les constations empiriques issues de l’observation comme de l’expérience et les déductions logiques qui en découlent entrent souvent en contradiction frontale avec la plupart des vérités révélées qui ont toujours fait fi de l’empirisme puisqu’elles sont révélées et pas prouvées.




      Les sciences dures que sont la physique, la chimie et l’astronomie ont été crées par des croyants (chrétiens exclusivement), tout simplement parce qu’on ne peut chercher des lois physiques si l’on ne croit pas en un législateur, c’est-à-dire en un Créateur. Sans Dieu, il n’y a que du hasard et pas de lois physiques, pas de monde ordonné et organisé (cosmos).

      Les résultats scientifiques vérifiés, non seulement n’entrent pas en contradiction avec l’hypothèse d’un monde créé par un Ingénieur (Dieu) et les vérités révélées, mais les confirment !


    • #1407819

      @ Titus

      Il est plaisant de voir que certaines réalités sont énoncées par d’autres... on se sent déjà moins seul !



    • Les sciences dures que sont la physique, la chimie et l’astronomie ont été crées par des croyants (chrétiens exclusivement)



      Non pas du tout.
      Thalès est considéré comme le fondateur de la chimie par les historiens des sciences... un Grec du 7e siècle avant notre ère, donc païen probablement, mais certainement pas chrétien ni monothéiste
      Galilée,père de la physique moderne... chrétien oui, mais qui a manqué de peu le bûcher que lui avait préparé la sainte église simplement pour avoir révélé la vérité de l’héliocentrisme (à savoir que la Terre tourne autour du Soleil et non l’inverse, sans pour autant affirmer que celui-ci est le centre de l’univers) que le Grec Philolaos (un païen) et des astronomes Indiens de l’antiquité (encore des païens) avaient deviné des siècles avant lui



    • Thalès est considéré comme le fondateur de la chimie par les historiens des sciences... un Grec du 7e siècle avant notre ère, donc païen probablement, mais certainement pas chrétien ni monothéiste Galilée,père de la physique moderne... chrétien oui, mais qui a manqué de peu le bûcher que lui avait préparé la sainte église simplement pour avoir révélé la vérité de l’héliocentrisme (à savoir que la Terre tourne autour du Soleil et non l’inverse, sans pour autant affirmer que celui-ci est le centre de l’univers) que le Grec Philolaos (un païen) et des astronomes Indiens de l’antiquité (encore des païens) avaient deviné des siècles avant lui




      Non, Thalès n’est pas considéré comme le fondateur de la chimie.

      Les sciences modernes doivent bien sûr aux héritages grecs et autres, mais la méthode scientifique moderne a été inventée par des Chrétiens et non par des Athées : Descartes, Newton, Copernic (découvreur de l’héliocentrisme), Kepler, Buffon, Lavoisier, etc. Tous croyaient que le monde était créé par Dieu et que par conséquent il n’était pas soumis au chaos, donc qu’il y avait un ordre et des lois dans la nature, qu’il s’agissait alors de découvrir.

      Ils croyaient tous également que cette découverte était possible parce que l’Homme était, à l’image de Dieu, doté d’un esprit et d’une intelligence.

      C’est la raison pour laquelle ce ne sont pas les Chinois, pourtant techniquement en avance sur les Européens, mais n’ayant pas l’idée de Dieu, qui ont inventé la science moderne.

      Galilée n’a pas manqué de peu le bûcher et n’a même pas été condamné à de la prison. Ce n’est absolument pas le père de la physique moderne. Il n’a fait que, avec des erreurs pour lesquelles ses travaux ont été rejetés d’un point de vue scientifique, confirmer la théorie du moine Nicolas Copernic. Les pères de la physique moderne sont Descartes et Newton.


    • @jojo

      "De même que le vent en frottant contre les éléments de l’environnement émet des ondes hertziennes dans le domaine de l’audible perceptible par vos tympans"

      Pour le bruit du vent, ne s’agit-il pas d’onde mécanique, tout simplement ? Parce que les ondes hertziennes audibles, à moins que ça ne vienne de sortir, j’ai pas souvenir d’en avoir déjà entendu parler...


    • @ Titus

      Je suis d’accord avec vous a 100%.
      Les grecs n’ont fait qu’écrire et nous transmettre un savoir bien plus ancien, égyptien notamment. Pythagore à passé des années en Egypte, dans un temple en particulier.
      Et peu de peuples sur terre on atteint le degré de spiritualité des égyptiens antiques. La science et la conscience spirituelle semble être intimement liées...

      Pour Newton, je vous rappelle qu’il s’est intoxiqué aux vapeurs de mercure dans son labo en cherchant la pierre philosophale, qu’il se voulait alchimiste et kabbaliste et qu’une partie de sa collection de livres, dans lesquels il y avaient des ouvrages ésotériques à été acheté aux enchères en 1963 par l’économiste Keynes.

      Les humanistes du temps de Galilée se référaient sans cesse à la nature, à la sensation, à la perception , à la lecture du grand livre ouvert de la nature, alors qu’en face la papauté et le collège de Jésuites se référaient au rationalisme et à la pensée erronée des grecs comme Aristote. Ils avaient tort( sauf quand Galilé expliquait que les comètes étaient des phénomènes atmosphériques comme les arc-en ciel et que les Jésuites soutenaient que c’étaient des objets célestes en orbitation….) mais la pensée rationnelle étaient dans leur camp. Les humanistes du XV et XVI eme siècle, avaient un discours quasi-new âge des choses, tous passaient par l’expérience personnelle et la sensation interne, c’était mystique, il fallait sentir et ressentir, l’astrologie et l’astronomie ne faisait qu’un etc...


  • Où sont les photos ? Quel est le nom des chercheurs ?

    Cette histoire m’en rappelle une similaire quand la NASA avait prétendu avoir découvert des organismes vivant dans une météorite. L’enquête montra qu’il s’agissait d’une contamination terrestre.

     

  • Wahou si c’est confirmé c’est une très grosse découverte !
    C’est ce que l’on appelle la panspermie, la vie qui a été apportée de l’espace plutôt que de s’être développée sur terre.
    Ca veut dire que la vie serait partout présente dans l’univers, ou tout du moins la galaxie.

     

    • Est-ce que cette découverte remettrait en cause la théorie de l’évolution ?


    • Non. La théorie de l’évolution dit que la vie est d’abord apparu dans l’océan sous forme bactérienne et qu’elle a ensuite évolué pendant 3 milliards d’années jusqu’à atteindre la forme qu’on lui connait aujourd’hui. Les fossiles déterrés un peu partout sur la planète pouvant être datés et montrant l’apparition et la disparition de différentes formes de vie au long des millénaire tendent à confirmer la théorie. Mais par contre elle ne sait toujours pas expliquer l’apparition de cette vie primitive sous sa forme bactérienne : Dieu, le hasard de la chimie, ou un évènement exogène comme la chute d’une météorite peuvent toutes être des explications plausibles et admissibles.


    • @the shoavengers

      Non


    • Dans la recherche, certaines constatations ou déductions peuvent à première vue sembler contradictoire avec la théorie la plus communément retenue alors qu’en réalité ce n’est pas le cas.
      Un exemple : les avions renifleurs de Giscard ont permis de mettre en évidence la présence très abondante d’hélium 3 dans le sous-sol de la croute lunaire, or il s’avère que cet élément n’est quasiment pas présent dans le sous-sol de la Terre. Cette constatation s’oppose apparemment à la théorie communément adopté de la formation de la terre par accrétion et de la formation de la Lune en parallèle avec le reste du matériel, théorie qui présuppose que la Lune et la Terre aient à peu près la même composition physique. Les astronomes en ont déduit que l’absence de bouclier atmosphérique et magnétique sur la Lune avait permis, en plus de la formation visible de multiples cratère de météorite, une abondante irradiation par le rayonnement solaire qui a provoqué au fil du temps la transmutation de l’hydrogène en hélium.


    • Partout, mais aucune vie, même aussi élémentaire qu’une bactérie n’a pu être crée dans un labo, c’est pas faute d’avoir essayé, ça serait le pied, on pourrait se prendre ainsi pour Dieu le père.
      A partir de la matière aucune vie n’est possible, la vie procède seulement de la vie, et nous voilà plongé dans, une aporie scientifique de plus.
      Donc on reste sur notre faim, après de penser que la vie est dans l’espace, avec les milliards de galaxies, cela est plus que probable, mais personne ne peut répondre à la question d’où vient la vie.


    • @enselm



      personne ne peut répondre à la question d’où vient la vie.




      Si, on peut. Les Athées répondent que la vie s’auto-assemble toute seule à partir des atomes et des molécules (bien qu’ils n’arrivent pas à observer ni même construire une bactérie, alors qu’elle est censée se construire toute seule dans la nature...).

      Les Croyants répondent, observant que la génération spontanée n’existe pas (cf. Francisco Redi et Louis Pasteur), que la vie ne peut avoir été créée que par un être intelligent, c’est-à-dire Dieu.


    • Tu me diras en poussant la déduction à fond, d’où vient l’univers, la aussi on se prend la tête comme il faut, une singularité et puis badaboum le big bang, l’univers ramassé dans une tête d’épingle, puis expansion infinie, mais maintenant on théorise sur l’existence de toute éternité de l’univers, ce qui est d’après moi une c.....rie, car dans tout ce qui existe au sein de l’univers il n’y a rien d’éternel, sinon nous même nous le serions aussi, comment peut - il y avoir l’infini dans la finitude ?
      Je sais une chose c’est que nous ne savons rien.
      Bon ben je vais prendre une aspirine, ça m’a bien pris la tête.


  • Si non é vero é ben trovato.
    Bon d’accord mais d’où viennent les micro-organismes hein ? Qui peut me le dire mon bon monsieur ?


  • au même moment où les morceaux de météorites sont tombés sur la Terre, il pouvait très bien y avoir les mêmes micro organismes sur la Terre.

     

    • Du fait meme que la terre s’est formee par aggregation de particules stellaires qui virevoltaient dans l’espace...


    • @martin gale

      L’agrégation de particules stellaires virevoltant dans l’espace pour former une planète, il n’y a que dans les dessins animés des astrophysiciens athées qu’on peut le voir. Dans la réalité, ça ne se passe évidemment pas comme ça : les zones à forte concentration d’objets stellaires comme les ceintures d’astéroïdes montrent que les astéroïdes ne grossissent jamais.

      Tout physicien honnête sait bien que des objets virevoltants dans un fluide ne s’agglomèrent jamais, même s’ils sont en pâte à modeler.


  • Encore une "nouvelle" qui va plaire au pape.

    "Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.." (Genèse 1).

    Allez voir Yvan Panin, l’un des plus grand mathématicien, il décida un jour de prouver que la bible n’était qu’un amas de faussetés, il s’est cassé les dents.


  • On ne parvient pas à expliquer l’origine de la vie sur Terre sans dieu donc on lui donne une autre origine...l’espace, sans l’expliquer non plus. Il se trouve que la Terre est elle aussi dans l’espace, comme les météorites, et qu’avant, elle était aussi petite, puis elle a grandi, comme un fruit. Ça s’appelle la Terre en expansion et c’est une théorie trop peu étudiée.


  • D’un côté cela n’étonne pas dans la mesure que l’émergence de la vie in situ sur terre reste un mystère absolu...l’histoire pour enfant de la "soupe primordiale" ne peut pas expliquer l’apparition d’un organisme unicellulaire car aussi simple soit-il comparativement à un organisme pluricellulaire il possède toutefois une complexité irréductible absolument ahurissante. L’ADN d’une bactérie ou l’ARN/ADN d’un virus sont d’une complexité telle qu’il inimaginable qu’une simple association hasardeux de molécules azotées aient pu donner quelque chose d’à la fois complexe et cohérent, où alors s’il y a "hasard" ce dernier reste toutefois soumis à des lois qui vont nécessairement diriger les molécules dans des associations cohérentes capable de produire un organisme vivant ("intelligent design" ?)...d’un autre côté si cette théorie de l’espace s’avère exacte il surgit alors une nouvelle question qui nous ramène exactement à la première : quelle est la genèse de ces micro-organismes présents dans les météorites ?!


  • L’univers est ensemencé de vie, par la vie, intentionnellement ou non ! Il n’y a pas que la Terre dans la vie !

     

  • Mais non voyons, que l’homme ait été créé en 7 jours est plus crédible !

     

    • Pas en sept jours, en un jour. Oui, c’est plus crédible que de croire que des machines vivantes puissent se construire toutes seules dans la nature sans ingénieur, ou que des programmes puissent s’écrire tout seuls sans programmeur. C’est aussi plus conforme à la réalité scientifiquement observée !


    • Par contre que ce fameux ingénieur se soit créé tout seul là ça ne pose plus aucun problème...


    • @spinoza



      Par contre que ce fameux ingénieur se soit créé tout seul là ça ne pose plus aucun problème...




      Dieu n’est pas une créature, car sinon il serait contingent, c’est-à-dire soumis au temps et à l’espace. Il est incréé ! C’est juste logique et c’est la seule solution rationnelle au problème. Monsieur Spinoza devrait lire Saint Thomas d’Aquin qui en fait la démonstration.


  • Ces chercheurs russes racontent n’importe quoi, c’est bien plus probablement une contamination de la météorite par des bactéries terrestres, et il est lamentable que des soit-disants "scientifiques" ne connaissent pas les lois les plus élémentaires de la vie.
    La vie ne peut se développer jusqu’à notre niveau que s’il y a Soleil, Eau, Lune, jour, nuit, fer, etc, une foule de conditions innombrables.
    Sans la Lune, pas de développement de vie, car la Lune renvoie une polarisation femelle de l’énergie mâle du Soleil, ce qui permet l’émergence de la vie, ce qui veut dire aussi que la succession jour/nuit est absolument indispensable à l’apparition de la vie, de même que le fer, qui récupère l’énergie des Soleil et Lune, etc.
    C’est expliqué et vérifié par tous les ésotéristes, alchimistes de toutes traditions du monde, c’est dans la Bible, c’est connu chez les chinois anciens, les hindoux, les alchimistes arabes, les nomades, les celtes, les chamanes, etc etc.
    Seuls nos scientifiques matérialistes bornés, ne cherchant qu’à l’extérieur d’eux-mêmes et jamais à l’intérieur, ne perçoivent pas le Spiritus Mundi, l’énergie vitale, ne ressentent pas la polarisation duelle lune/soleil et ne l’imaginent même pas.

    Alors, il est peut être possible qu’une météorité ait développé des bactéries, en ayant très exceptionnellement bénéficié de la lumière de Soleils, mais c’est très improbable, et cela voudrait dire que ces bactéries de météorites viendraient elles-mêmes d’une planète bénéficiant d’une Lune, on entre là dans un système de proba possible, mais très faible.
    Bref, quand on ne connait pas les lois de la Vie,, dans son sens le plus large, on raconte n’importe quoi. Comme quand ils parlent de petits bonhommes verts sur une exo planète, exo planète qui n’a pas de lune, donc pas de vie développée...


  • Ca tient la route ! la terre aurait été bombardée de météorites des siècles durant et ainsi naquit la vie..d’une cellule à l’autre, dans un enchevêtrement d’informations toujours plus complexe, des milliers d’années durant...jusqu’à la possibilité même de la conscience...
    L’idée d’un dieu créateur du monde ne tient pas la route : la vie, c’est un circuit très complexe d’informations véhiculées d’une cellule à l’autre, d’un neurone à l’autre, via des " ponts " électriques et chimiques...où est " dieu " là dedans ?

     

    • Scientifiquement ça ne tient pas la route puisque les cellules vivantes ne se construisent pas spontanément à partir du monde minéral dans la nature.




      la vie, c’est un circuit très complexe d’informations véhiculées d’une cellule à l’autre, d’un neurone à l’autre, via des " ponts " électriques et chimiques...où est " dieu " là dedans ?




      Quand tu pourras créer de l’information et du code par le hasard et sans intervention d’une intelligence, tu me feras signe. En attendant, information et code, implique nécessairement intelligence.


    • Bravo Titus, tu as entièrement raison, les athées recontent n’importe quoi en quasi-permanence, en plus de n’avoir aucune logique, ils sont le combustible même de la décadence généralisée. Pour moi d’ailleurs, le matérialisme athée est une forme profonde d’idiotie.

      Si nous sommes intelligents et vivants, c’est que cette intelligence et cette vie existaient au moins sous forme latente, de tout temps, elle était présente sous forme primordiale dans l’Energie spirituelle de vie, et nous ne sommes que le reflet à petite échelle de cette intelligence primordiale.

      A la place de cela, les débilos matérialistes croient que l’intelligence et la vie n’existaient pas avant l’apparition de la Terre, et que tout est apparu subitement, rien que par des cailloux et eaux qui s’asssemblent, bref, ils croient que la vie et l’intelligence apparaissent par un phénomène de génération spontanée, comme un magicien sort son lapin du chapeau.
      Les matérialistes athées sont par conséquent les plus grands naifs et superstitieux qui soient, pour rester poli.


    • Bonsoir,
      La vie, c’est de l’intelligence et de la science.
      Pas de hasard, ni de Dieu.

      C’est ce que nous commençons à faire en laboratoires.


    • @Loyve



      La vie, c’est de l’intelligence et de la science.
      Pas de hasard, ni de Dieu.




      C’est une contradiction. Tu écris que la vie est de l’intelligence et puis qu’il n’y a pas besoin d’intelligence pour créer la vie !
      Tu as les fils qui se touchent.


    • Mais l’intelligence de Dieu là il n’y a plus de soucis. Elle s’est créée toute seule et bizarrement plus personne n’est choqué.


    • @spinoza



      Mais l’intelligence de Dieu là il n’y a plus de soucis. Elle s’est créée toute seule et bizarrement plus personne n’est choqué.




      Pas plus Dieu que son intelligence ne se sont créés tout seuls, puisque Dieu n’est pas une créature, par définition. Une créature/création est soumise au temps, à l’espace, à la naissance, la dégradation et la mort. Elle a une cause qui lui donne naissance, et qui elle-même a une cause, etc. Ainsi on peut remonter la chaîne des causalités, mais pas indéfiniment. À un moment donné, il faut nécessairement une cause première. Cette cause première est nécessairement indépendante du temps, donc éternelle, et indépendante de l’espace, donc ubiquitaire. On l’appelle Dieu.


  • Protozoaire ce qui veut dire les briques de la vie mais sont developement est rare a par les vies microbienes mais il est evident que la terre est une mere porteuse ideal et rare ainsi que papa lune qui veille a ce que la famille tourne bien. Si quelqu’un ici me dit que la vie complexe(comme une abeille ou un chien)est possible sur saturne ou mercure avec un climat identique a la terre alors je rit. La vie complexe est rare et on ne sait pas la savourer.


Commentaires suivants