Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les classes moyennes gagnent moins qu’en 2008

L’INSEE découvre ce que les Français savent depuis l’euro

L’INSEE a produit une étude qui montre qu’en 2013 les classes moyennes n’avaient toujours pas retrouvé leur niveau de vie de 2008. Si l’on peut regretter le gloubi-boulga auquel se livre notre institution statistique nationale en plein déclin, ces chiffres éclairent toutefois de façon saisissante la montée du Front National à chaque élection depuis quelques années.

 

La mesure des classes moyennes

Je n’épiloguerai pas ici sur la notion de classe moyenne, un serpent de mer français à géométrie très variable. Par commodité, je propose de trancher le débat en considérant que les classes moyennes correspondent aux revenus situés autour de la médiane, c’est-à-dire le ventre mou des rémunérations.

Le tableau de l’INSEE reproduit ci-dessus donne une bonne illustration du problème que ces catégories ont rencontré depuis la crise de 2008 :

 

Lire la suite de l’article sur contrepoints.org

Les Français n’ont pas attendu les statisticiens et les politiques, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1501525

    Chez les élites, on chiale sur le sort des classes moyennes en toute connaissance de cause. La classe moyenne, c’est le cochon qui paye. Et s’il ne peut plus payer, qui va faire la sécu gratuite pour les migrants ?


  • #1501593

    Je fais un métier spécialisé dans le bâtiment, j’ai toujours travaillé en intérim, je gagnai 4 000,00(609€) francs/ semaine dans les années 90, en 2016 je suis à 480€...je me demande dans quelle poche sont tombé les 129€ perdu...

    Mais je continue à croire mes zélites-zélée qui ne mentent jamais et les médias honnêtes et bienveillants amoureux de la vérité vraie et qui me disent, tous les jours qui passe(au cas ou on oublierait), que l’Europe et l’Euro, c’est bon pour moi, même si j’ai pas les neurones et que je suis trop vieux pour comprendre pourquoi !

     

    • #1501707

      Au hasard de mes pérégrinations en ville, j’observe ce qui se passe dans Paris.

      Il reste encore quelques boutiques dont les nouveaux locataires entreprennent un mise au goût du jour. Il y a des optimistes.
      Ayant l’oreille qui traîne, je remarque que plus personne ne parle français dans ces chantiers.
      Tous les employés du bâtiment, quasi, utilisent des idiomes slaves.

      De même, pour l’entretien du gros matériel et installations dans les immeubles de la ville de Paris.
      On jacte polonais essentiellement, parfois portugais, mais plus rare.

      Peut-être un début d’explication.

      Il faut croire ce que nous font comprendre nos honnêtes politiques, nous gagnions beaucoup trop auparavant.
      L’Europe n’a que des vertus, quand nous ne voulons pas l’entendre, ils savent le montrer.
      Les nouvelles chances arrivées récemment en hordes vont encore nous donner la leçon, puisque "nous le valons bien".

      Pourquoi nous plaindre ? Nos maîtres ont parlé.


    • #1502146

      300 000 travailleurs détachés polonais au Royaume-Uni, en France ça doit être similiaire ...


  • #1501615
    le 03/07/2016 par Francois Desvignes
    Les classes moyennes gagnent moins qu’en 2008

    Toutes les classes gagnent moins depuis 2008 dès lors qu’elles ne sont pas apatrides.

    Les apatrides sont apatrides parce que nomades : ils peuvent être de telle ou telle nationalité mais étant nomades ils sont apatrides.

    "Les nomades" gagnent mieux ou autant qu’en 2008 parce qu’ils échappent statutairement à l’impôt.

    Pas parce qu’ils seraient plus intelligents ou exploiteurs que les sédentaires : simplement parce qu’ils ne paient pas d’impôts.

    Nous devrions les imiter.


  • #1501676

    Nan mais les "sans-dents ", vous n’avez rien compris, nous allons vous expliquer un peu plus ce qu’est l’UE, le marché commun, l’importance du calibrage des concombres, des quenelles euh... non merde pas des quenelles... avec plus de pédagogie, vous allez voir parce que vous être un peu cons, faut l’avouer, forcément "illettrés" donc faites encore un peu plus d’efforts quand même !!!


  • #1501694

    Si ce n’était que le fait que les salaires soit plus bas. Il faut aussi prendre en compte tout ce qui augmente (gaz, essence, alimentaire, taxes, impôts). Ou vont-ils s’arrêter ?


  • #1501762
    le 03/07/2016 par vivelhumanité
    Les classes moyennes gagnent moins qu’en 2008

    Le Monde entier est en concurrence avec les travailleurs français, et chômage aidant, cela conduit inexorablement à la baisse des salaires. Il ne faut pas se faire d’illusion, le capitale n’a pas de patrie et la patrie n’intéresse pas nos élites, donc on peut conclure que le travailleur, français ou pas ,n’intéresse personne. Mais nos élites gère , via le RMI ou le RSA, les désordres sociaux. Car les désordres sociaux ce n’est pas bon pour les affaires.

    Mais en réalité, vous voyez bien que demain, il y aura 10 fois moins de boulot, plus de caissieres because caisse automatique et drives robotisés. Les macdo seront robotisé, les metiers de la manutention idem. Meme les metiers intellectuels ne seront pas épargné, google fera de la telemedecine sans medecin, la chirurgie sera robotisé, plus d’enseignants non plus car tout le monde dès la naissance sera connecté par une puce dans le cerveau au savoir mondiale...etc...etc

    La question, c’est notre propre utilité. A quoi servirons nous pour la plupart d’entre nous ? eh bien à rien , aux yeux du capitale, nous serons des consommateurs improductifs.

    Allez, je vous laisse imaginer la suite.

     

    • #1502094

      C’est super intéressant ce que vous dites, je me fais souvent cette réflexion, cette question m’habite parce que ça rejoins un peu les conférences de Claire Séverac, à savoir à quelle sauce ils vont nous bouffer ? Parce que force est de constater que ça ne va pas "assez" vite pour l’empire.
      On sera 2 milliards de plus dans 25 ans, donc à quoi doit-on s’attendre dans les années à venir ? Je vois bien une maladie "sortie de nul part", ultra contagieuse, servant à décimer une grande partie de la population.
      Ou bien un conflit mondial qui ferait passer les 2 guerres mondiales comme une "bagarre de rue" ... Bref je sais pas, mais comme vous dites, et au rythme ou vont les choses, le sort de l’humanité sera décidé par des élites peu soucieuses du "combien survivront", tant que ça fera de la place ...
      Il n’y a qu’a voir une conférence qui date un peu de bill gates lorsqu’il parle des vaccins et de la variable "humaine" dans l’équation de la survie de notre planète pour savoir que certaines personnes se penchant réellement sur le sujet.


  • #1501765

    Et pendant ce temps la , la banque centrale européenne crée 80 milliards d euros par mois a partir de rien. Et ca risque d augmenter !!!!
    C est un drole de système ou l on demande au gens de faire des efforts et de travailler contre un salaire, mais a coté, la banquez centrale crée de l argent a partir de rien.
    Est ce que vous la sentez ?


  • #1502498
    le 04/07/2016 par Ramon Mercader
    Les classes moyennes gagnent moins qu’en 2008

    Si ce tableau est exact, je ferais partie du neuvième décile................et pourtant mon niveau de vie n’a rien de transcendant..................
    Mes impôts ont augmenté de 40% depuis que Bob l’éponge est à l’Elysée.