Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les contradictions anti-islamiques d’Élisabeth Badinter

Philosophe, féministe, multimillionnaire... et chargée de com’ de l’Arabie saoudite

Philosophe et en même temps femme d’affaires, difficile pour Élisabeth Badinter de rester cohérente à travers ses divers engagements. En témoigne cette contradiction de taille entre son appel au boycott des marques surfant sur « la mode islamique » et la dernière mission attribuée à Publicis dont elle est la principale actionnaire : assurer la communication de l’Arabie saoudite.

 

Elle est philosophe, farouche défenseuse de la laïcité, penseuse du féminisme et administratrice d’une grande entreprise française. Élisabeth Badinter, depuis longtemps, porte de nombreuses casquettes… et les contradictions qui vont avec. Dernier exemple en date : un entretien accordé au quotidien Le Monde, publié le 2 avril 2016, dans lequel l’intellectuelle engagée appelle au boycott des marques surfant sur la « mode islamique ».

« En l’espace de dix ans, de nombreuses filles des quartiers se sont mises à porter le voile en France. Révélation divine ? Non, montée de la pression islamique. Seule la loi peut protéger celles qui le portent sous cette pression. Or, lorsqu’on les soutient, on est considéré comme "islamophobe" » confie ainsi au quotidien l’épouse de l’ancien garde des Sceaux Robert Badinter. Une interview en forme de soutien à la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes Laurence Rossignol, épinglée la semaine précédente pour ses propos polémiques comparant les femmes voilées aux « nègres américains qui étaient pour l’esclavage ». Bonne nouvelle pour Manuel Valls, qui, aussitôt, relaye l’article sur les réseaux sociaux.

 

 

Oui mais voilà. Si cet entretien, dans la lignée de la pensée développée par la philosophe, n’a rien de surprenant en soi, il l’est davantage lorsqu’on le confronte à la récente mission confiée à Publicis, entreprise fondée par son père, le célèbre publicitaire Marcel Bleustein-Blanchet. Une agence de communication dont Élisabeth Badinter est aujourd’hui première actionnaire et présidente du conseil de surveillance. L’une de ses filiales, Mediavision, embauche par ailleurs ses deux fils, Simon et Benjamin Badinter.

 

 

Cette nouvelle mission, c’est le magazine Challenges qui la révèle au début du mois d’avril. Une information plutôt passée inaperçue, selon laquelle Publicis serait désormais en charge d’assurer une partie de la communication… de l’Arabie saoudite. Ce lien, pour le moins inattendu, avec un pays qui n’a accordé le droit de vote aux femmes qu’en 2011, a de quoi interroger.

[...]

Et pourtant. Ce n’est guère la première fois que les positions de la philosophe et ses obligations de femme d’affaire entrent en conflit. Plusieurs spots publicitaires produits par Publicis, par le passé ont pu avoir une teneur jugée profondément sexiste.

[...]

Quarante-septième fortune française, héritière du numéro deux mondial de la publicité, elle préfère se retirer en campagne « pour écrire sur les philosophes des Lumières », selon son attachée de presse.

Lire l’intégralité de l’article sur metronews.fr

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1436573
    le 05/04/2016 par Camelot du Christ-Roi...
    Les contradictions anti-islamiques d’Élisabeth Badinter

    Ils ne sont plus à une contradiction de plus !
    L’élève dépassera bientôt le maitre (Theodor Herzl l’antisémite et ses adeptes)
    On a aussi le roi de l’illogisme Attali et l’euthanasie pour les plus de 60 ans !
    Bernard-Henri Lévy et les nazis ukrainiens ou Meyer Habib (bop-a-lula) Le député franco-israélien aurait fait pression sur lui (policier) à la suite de l’arrestation de deux juifs soupçonnés d’avoir blessé deux musulmans....(qu’aurait-il dit si ça avait été le contraire) ou Manu (la tremblote) Valls qui défend la LDJ et soutient « le paix » entre Israéliens et Palestiniens !
    Schizophrénique pas étonnant qu’ils se droguent amphétamine, coke et tout le toutim !!!


  • La vieille milliardaire sioniste de Publicis appelle au boycott de Marks et Spencer, de H et M etc , mais interdira-t-elle à Publicis d’assurer la pub de ces enseignes ? Evidemment non : la thune d’abord .

     

  • #1436629

    A partager et faire circuler d’urgence ! C’est du même niveau que la légion d’honneur accordée par le président au financier des salafistes !


  • dans le sens de la pensée unique du moment.... c’est facile de "tirer sur l’ambulance", à savoir que la grande majorité des agressions islamophobes sont subies par des musulmanes portant le voile avec conviction et piété. Dans ces cas là où est la solidarité féminine si chere à babeth ? Nous n’en sommes pas à une contradiction près....


  • c’est marrant si c’était mme Le Pen qui avait dit la mème chose elle aurait déjà eu droit aux foudres de SOS racisme,de la Licra,de la gauche et de la Ligue des droits de l’homme avec dénonciations et poursuites au pénal pour propos racistes.
    mais venant de mme Badinter l’islamophobie ça passe comme une lettre à la poste.

     

  • #1436682

    Une question : ceux qui portent la kipa dans les rues de Paris ( ou d’ ailleurs ) subissent ils des pressions ?

     

  • vous avez vu comment Geneviève, la grand mère des miss France, a baché elisabeth Badinter
    "Moi, je soutiens les femmes musulmanes. Certaines de ces tenues sont très classes et me conviendraient bien !", a déclaré Geneviève De Fontenay


  • Je n’ai pas de conseils à recevoir d’un homme qui a fait 5% aux primaires et vendu 410 examplaires de son dernier livre .


  • ils sont tous pareils , ils dénoncent et derrière ils ramassent un max.
    y a pas longtemps , Roger Cukierman trouvait que Marine Le Pen est "irréprochable" et ça n’a pas empêché de la démolir aux régionnales en soutenant toutes ces crapules du gouvernement ( ancien repris de justice et magouilleurs comme Estrozzi qui a même soutenu jean marie Le Pen à une époque ) -
    une façon de faire qui va leur exploser à la gueule .... et ça se rapproche de plus en plus -


  • Et l’Arabie Saoudite qui file du fric à cette bonne femme... C’est à vomir !