Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Les dirigeants du G20 se coordonnent dans leur incompétence"

Olivier Delamarche sur BFM Business

Émission Intégrale placements du 25 juillet 2016 sur BFM Business, avec Olivier Delamarche et Patrice Gautry :

 

Que peut-on retenir du sommet du G20 ?

 

L’économie américaine s’oriente-t-elle vers une récession ?

 

Les marchés doivent-ils redouter les conséquences du Brexit ?

 

Retrouvez Olivier Delamarche sur E&R :

Pour compléter les analyses d’Olivier Delamarche,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1520126

    Tiens en parlant de flexibilité..il serait peut-être temps que l’économiste de mes fesses au bâton dans le cul se mette à la maçonnerie...juste pour voir

     

    • #1520244

      Son papa ne devait certainement pas l’être maçon...
      Moi, je serai pour la flexibilité inter-générationnelle de façon à ce que les réels plus compétents accèdent aux plus hauts postes... une vrai méritocratie quoi, au lieu de la médiocratie des fils à papa qui voient dans l’ouvrier le responsable de tous leurs maux, ces derniers étant principalement l’incapacité à accéder à une quatrième Porshe, troisième villa sur la côte etc...


  • Ils parlent beaucoup, mais ne disent pas le fait radical chapeautant notre époque, à savoir : le Capitalisme se meurt...

     

    • Delamarche quoiqu’il en dise ne comprend rien sur la longue route. Il continue à croire que les banquiers centraux sont stupides, alors que tout est intentionnel afin de prolonger le système autant que faire se peut sans révolution, et cela est à ce jour une très grande réussite : plus de gros stress pour les capitalistes depuis la fin des années 60.


    • #1521461

      Je rejoins RD :
      Delamarche les traite d’incompétents du point de vue des 99% ou du peuple alors qu’ils agissent comme prévu par leurs employeurs, les 1%.

      Oligarques et peuples ont des intérêts divergents directement illustrés par la courbe de Phillips.

      En €URSS, les premiers ont pour objectif un taux d’inflation bas, 2%, ce qui garantit un chômage certain. d’où cette perle recueillie sur Wikipédia :

      "Missions
      Conformément aux traités et statuts8, l’objectif principal de la BCE est de maintenir la stabilité des prix. Sans préjudice de cet objectif, elle apporte son soutien aux objectifs économiques de l’Union, c’est-à-dire le maintien d’un niveau d’emploi élevé

      et l’encouragement d’une croissance non-inflationniste. Elle agit conformément au principe d’une économie de marché ouverte."


  • Il est intéressant de voir l’importance qu’ont pris les Éconoclastes à BFM Business.
    M. Delamarche est ici très pertinent, et d’habitude M. Béchade est encore plus pédagogue. Je me rappelle d’une vidéo où ce dernier parlait très explicitement de la baisse inéluctable du taux de profit induit par la méchanisation.

    Merci messieurs.

     

  • la première vidéo est révélatrice, l’immigration est pour les financiers, le seul moyen de créer de la dette, car les immigrés sont vierges de tout crédit.
    Notre monde est asservi a des règles monétaires qui engraissent les banquiers et qui endettent le reste du monde.Comment en est t’on arrivé là, c’est pathétique.


  • CQFD
    La flexibilité ce serait pas plutôt la précarité ?
    En fait, la récession c’est quand on la déclare.
    Le Brexit est soluble dans l’air.. du temps.
    Et les morts de pollution suivent la croissance.
    4% de croissance (de la coke) aux Etats-Unis.
    D. Trump est plutôt du coté de Delamarche.
    La neutralité suisse a un cout. Celui des banques.
    Myret tu me manques


  • J’aime plutôt Olivier Delamarche, je le trouve sympathique ... mais en être encore à croire qu’ils sont incompétents c’est plus possible ... ça confine à la naïveté. Ils ont un projet de destruction globale, de garder le pouvoir à une oligarchie, de flinguer les classes moyennes, ce merdier (pardon) est organisé savamment. C’est mon point de vue.

     

    • Non ils n’ont pas pour projet la destruction en tant que telle, c’est une conséquence voire un dommage collatéral, ce qu’ils veulent c’est la prorogation du système capitaliste c’est tout... comme M. Delamarche qui ne se rend pas compte (j’étais comme lui autrefois !) que ses solutions conduiraient à l’explosion totale...