Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les féministes de Nuit Debout à Lyon violentées par des masculinistes

On n’arrête pas le progrès sociétal

Les féministes de Nuit Debout à Lyon sont impayables : leur discours de gauche paléolithique méritait bien un coup de pouce médiatique.

 

Mais on ne saurait leur tenir rigueur longtemps de ces errances de pensée. Le modèle dominant n’étant pas ce qu’on peut appeler très élevé, qualitativement. Jugez vous-mêmes...

Attention à ne pas confondre les perruches involontairement rigolotes de Rebellyon avec le magazine sérieux du même nom, ou presque. Les unes sont le copier-coller de l’idéologie dominante qui colle les jeunes dans une double impasse de pensée et d’action – ce qui explique leur rejet instinctif des idées non-alignées – tandis que l’autre propose une alternative de pensée et d’action fondée sur une connaissance précise des mécanismes sociaux, que les premières caricaturent, par incompétence et par peur de sortir des chemins balisés par la dominance. On espèce avoir été clairs.

Maintenant, admirez la phraséologie de ces jouets de la gauche caviar, qui ne mettra jamais les pieds dans la boue, elle. Nous avons mis en gras les mots et expressions caractéristiques de cette pseudo-pensée transgenre post-socialiste... Et bien sûr laissé les fautes d’orthographe (probablement de droite) à leur état originel. Pas question de retoucher ce texte historique... L’humour est chose délicate.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Hier soir, lors de la première #NuitDebout place Guichard, un groupe de féministes a décidé d’y créer un espace féministe « safe ».

Ce fut chose faite, et installé.e.s sous l’arbre à lampions, deux espaces furent mis en place côte à côte. L’un féministe et l’autre féministe intersectionnel (contre les oppressions de race, classe, genre).

Pourtant, quelques heures après leur installation, elles sont prises à partie par quelques hommes blanc aux revendications sexistes. Ceux-ci vont alors agresser verbalement les groupes féministes de manière très violente et les sommer à se justifier sur les pancartes ou étaient affichées des slogan prônant la non-mixité.

Ces masculinistes ont ensuite vociféré dans le micro à quel point ils assumaient leurs « couilles et leur bites » et que ces regroupements féministes n’était qu’une division communautariste qu’il fallait combattre !

Sous les applaudissements de l’assemblée, ils ont aussi menacé ces groupes féministes de création de groupes masculins non-mixte.

Lire la suite de cette diatribe de haute volée sur rebellyon.info

La vraie résistance antisystème lyonnaise, voir sur E&R :

En attendant le réapprovisionnement de Rébellion,
comprendre la manipulation des foules avec Kontre Kulture :

Sur l’histoire de la vraie et de la fausse gauche, toujours chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un espace féministe « safe »...
    Là, on est dans le registre du craquage de « string » caractérisé, comme on dirait dans les quartiers.
    Seigneur, quelle pitié.

     

  • L’ideologie féministe c’est pile je gagne, face tu perds, en plus d’être totalement sexiste.


  • J’avoue que je commence un peu à m’y perdre avec toutes ces définitions à caractères sociétales. Mais ce qui devait arriver arriva. Aux states, dans pratiquement tous les univ, il y a des espace safe . Je n’en ai pas le moindre doute que ce genre de débilités aura bientôt lieu aussi dans les univ en France.


  • J’ai bien rit :

    "On est venu faire chier avec des revendications qui n’ont rien a voir avec le mouvement en court et on s’est fait jeter"

    Je note cependant que depuis le temps que je sais que le feminisme et notamment les féministes sont un poison qui consiste vraiment à tout infecter et détruire tout ce qu’il touche. Bonne réaction des mecs qui se réveillent depuis quelques années a ce sujet.

    Pour les "-e-s", ce texte est trop court pour voir le bordel sans nom que peut être cette ponctuation désastreuse, j’ai lu un texte d’une certaine longueur et pfiou, qu’est ce que c’était laborieux...

    ps : Quand à la photo...à ressortir quand une féministe viendra nous dire qu’elles ne sont pas sexistes et qu’elles sont pour l’égalité et la non violence...

     

    • D’ailleurs, en regardant ONPC et le responsable de ce mouvement, je me suis demandé si elles ne faisaient pas ça pour justement nuire a ce mouvement, on reprends pas les femens parce que c’est trop gros sinon mais juste des féministes c’est bon...

      A voir comment la situation va évoluer.


  • Les féministes "fanatiques" ne valent pas mieux que les "Masculinistes" (encore une invention de la novlangue ?) : Elles ne veulent pas l’égalité des sexes, mais la domination de leur sexe sur l’autre.
    Mais le pire : elle ne se rendent même pas compte qu’elles ont été manipulées par des hommes. Le féminisme, c’est une invention de mec !


  • Ok l’auteur s’amuse avec ces imbéciles de tout poil...et sans ! et il a raison...en ces temps de crétinisation généralisée on dira que ça détend. Pour autant...ne perdons pas notre précieux temps à ce qui est très utile pour la "gouvernance totalisante" qui détruit le pays car là nous assistons une fois encore à la terrible efficacité du programme mondialiste : DIVISER !
    Et le pire c’est que ça marche tres tres bien....


  • Un texte à déguster en fin gourmet !


  • Beaucoup de compassion pour ces jeunes femmes, instruments des marchands de vent.
    Puissent-elles trouver la Paix.


  • Guth a bien raison qui dit que la seule chose illimitée dans l’Homme c’est la sottise. Ce qui fait que ses soi-disant ’organisations sociales’ ; par le fait, juste des bandes hyperorganisées de malfaiteurs qui sont en permanence dans l’évitement des conséquences de leurs actes insensés, sont constamment, et ce depuis la nuit des temps, victimes soit de sa bêtise, soit de sa cupidité, soit de ses névroses. Heureusement qu’aujourd’hui comme hier on peut se tenir aussi éloigné que possible (il ne s’agit de se faire repérer par les hystériques de service...) de ses ’croyances’(ce qu’Il contient de pire jusqu’au point de sursaturation fictionnelle), de ses codes, de ses conventions, de ses conseils, injonctions, mises en demeures, insultes, contraintes et punitions en tous genres. ’Pour vivre ’heureux’ vivons cachés...selon les Lois Universelles’...


  • L’insignifiance et la connerie ambiante ont encore gagné du terrain.

     

    • La boucle du modernisme impose de partir de rien pour arriver au vide (le vide n’étant d’ailleurs qu’une forme matérielle d’intuition...). Elle se nourrit de la sinistrose ambiante à laquelle on ne peut échapper que par l’auto-dérision.
      Une féministe sans illusions.


  • Un article de Thierry Meyssan fait un parallèle entre "Nuit debout" et les "révolutions colorées" théorisées par Gene Sharp et initiées et financées par la CIA... très intéressant !
    A noter que ce "mouvement spontané" a déjà des antennes en Espagne et en Allemagne, deux sites internet, une WebRadio et une WebTV pas mal pour un mouvement spontané...


  • Avant il y avait la recherche de Dieu pour se sentir exister et être reconnus des autres.Ça a donné les plus grands Saints que l’on connaisse.
    Aujourd’hui il y a le féminisme pour les gonzesses en manque de repères et ça peut donner ce genre d’idiotie..


  • Un "safe-space" n’est qu’un espace de ségrégation acceptable, assumé par des SJW (Social Justice Warriors) dont les diatribes et méthodes semblent extrêmement proches de celles des SA du gros facteur moustachu.
    Nous y sommes ! L’idéologie douteuse de ces imbéciles a traversé l’Atlantique....



  • Sous les applaudissements de l’assemblée, ils ont aussi menacé ces groupes féministes de création de groupes masculins non-mixte.




    Hé oui ça veut créer un apartheid anti-hommes et ça s’offusque de sexisme lorsque la réponse apportée est équitable. Car oui si l’on créé un espace uniquement pour les gonzesses, autant créer un espace entre couilles.


  • Je rappelle aux auteurs de l’affiche que l’or est plus précieux et résistant que l’acier.
    Tout ce qu’elles risquent en s’aventurant à les couper c’est une tendinite au bras


Commentaires suivants