Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les fonds privés délaissent les jeux Paralympiques

Subventions massives en vue

Fermetures d’installations, réductions de personnel et des capacités des stades : les organisateurs ont annoncé vendredi une nouvelle diminution de la voilure des jeux Paralympiques de Rio, du 7 au 18 septembre, afin de tenter d’en limiter les coûts.

« Jamais auparavant, au cours des 56 années d’histoire des jeux Paralympiques, nous n’avons été confrontés à de pareilles circonstances », a déclaré le président du Comité international paralympique (IPC), Philip Craven [photo], lors d’une conférence de presse.

« La situation est difficile pour tous ceux qui sont impliqués », les jeux Paralympiques sont confrontés à des « défis organisationnels et financiers considérables », a-t-il prévenu.

Une dizaine de pays risquent ainsi de rater l’événement à cause des financements pour les voyages de leurs athlètes qui n’ont pas été versés à temps par le comité d’organisation Rio-2016, a expliqué M. Craven.

« L’IPC est en train de travailler avec eux pour trouver des solutions et assurer leur participation », a-t-il expliqué, alors que les premiers sportifs sont attendus à partir du 31 août.

Les caisses du Comité d’organisation des JO 2016, financés à 100% par des fonds privés, sont à sec, selon ses responsables qui ont appelé les pouvoirs publics à la rescousse.

La ville de Rio a offert de débourser jusqu’à 150 millions de réais (42,4 M d’euros) pour boucler le budget et le gouvernement brésilien a, en outre, offert 100 millions de réais supplémentaires (27,4 M d’euros), via des parrainages d’entreprises publiques, selon Philip Craven.

Mais ces nouvelles rentrées d’argent ne permettront pas de « combler le déficit de Rio-2016 », a souligné le président de l’IPC.

La nouvelle réduction de voilure est « à même d’avoir un impact sur toutes les parties prenantes aux jeux Paralympiques », a-t-il averti.

À titre d’exemple, les épreuves d’escrime seront déplacées de Deodoro au Parc olympique, afin de limiter l’exploitation du site du nord de Rio.

Des économies avaient déjà été annoncées dans le domaine des transports et de la qualité de la nourriture pour les athlètes.

La justice brésilienne a annoncé mercredi avoir autorisé le déblocage de fonds publics au Comité d’organisation pour garantir la bonne tenue des jeux Paralympiques.

Outre les problèmes financiers, le maire de Rio, Eduardo Paes, a reconnu un autre motif de préoccupation : la vente des billets.

« On imaginait une vente bien plus importante des entrées. Et vous n’avez aujourd’hui presque aucune entrée vendue », a-t-il déclaré vendredi, se disant certain que les Brésiliens en achèteraient au dernier moment.

 

Revoir l’analyse d’Alain Soral sur les jeux Paralympiques (extraits des entretiens d’octobre et novembre 2012) :

 

 

Décrypter l’inversion généralisée des valeurs avec Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1538220

    Les jeux para-olympiques sont totalement immoraux !!!!

    Les budgets d’organisations ; budgets directs et indirects (organisations, retransmission, publicité) sont colossaux !....combien de prothèses ou de fauteuils ces sommes permettraient d’acheter de telles sommes et améliorer le quotidien des handicapés ????

    Ils ne servent qu’aux politiques ( très attachés à leurs valeurs) qui en font bruyamment la promotion, aux stars du showbiz qui sont associés, aux organisateurs .....et aux copains sous-traitants qui ne seront jamais déficitaires.


  • #1538420

    les jeux Paralympiques sont confrontés à des défis organisationnels et financiers considérables. Ah c’est un problème de Freak ?


  • #1538424
    le 20/08/2016 par L’ètrangère
    Les fonds privés délaissent les jeux Paralympiques

    Trop peu de commentaires pour cette intervention brûlante d’Alain Soral !

    Les "biens" pensants de ce système mettent en lumière ce qu’il y’a de plus immonde. C’est leur nouvelle lubie pour nous faire croire que l’anormal est normal, qu’il est devenu la norme. Je ne critique pas les handicapés, ils ont bien bien le droit de vivre, c’est humain ; mais je critique le système pour lequel ils ne sont qu’un objet de propagande d’inversion des valeurs, où l’anormal est normal, le laid est beau, la victime est coupable, l’illégalité est légale, où l’handicapé doit être au même niveau qu’un sur-homme.... Et surtout, on oubliera pas de couper les doigts de Mozart au nom de l’égalitarisme à tout prix.

    Question :

    - Le handisport qui fait de l’handicapé un homme comme les autres, n’est-il pas une forme de Marxisme culturel ?

     

    • #1538791

      « Les "biens" pensants de ce système mettent en lumière ce qu’il y’a de plus immonde »
      « Je ne critique pas les handicapés, ils ont bien bien le droit de vivre, c’est humain »

      Extraits ignobles d’un commentaire abjecte. J’espère que si un des tiens perdait une jambe tu suivras ta logique jusqu’au bout. Et j’aimerais savoir comment tu considère l’ouvrier victime d’un accident du travail ou le militaire blessé en opération... immonde ?

      Si on en était à une telle inversion des valeurs comme tu l’écris, les sportifs handicapés prendraient part aux épreuves pour valides. Là il s’agit uniquement de leur organiser des épreuves particulières, comme il y en a pour les jeunes, les vétérans, voire les femmes... Oseras-tu qualifier ces catégories particulières de la population comme "ignobles" ou "immondes" ?

      Si on veut rester crédible il faut arrêter un jour de systématiquement appliquer un prisme négatif.


    • #1539188
      le 21/08/2016 par L’ètrangère
      Les fonds privés délaissent les jeux Paralympiques

      Kempke,

      je crois que vous n’avez PAS écouté la vidéo de Soral avec laquelle je suis d’accord à 100%, alors faites attention lorsque vous dites que les gens anti-handisport sont abjects. C’est bien le système du handisport qui est abject.


    • #1539446

      L’étrangère, il faut apprendre à écrire le français. Dans "Je ne critique pas les handicapés, ils ont bien bien le droit de vivre, c’est humain" le lien avec le handi-sport est tout sauf évident.

      Mais bon, libre à toi de penser ce que tu veux.


  • #1538794
    le 21/08/2016 par Jesuisnullepart
    Les fonds privés délaissent les jeux Paralympiques

    Étant moi-même confronté à la problématique du handicap, ce sujet me touche particulièrement. Je rejoins la critique du sport business, mais pas uniquement pour les sportifs handicapés. S’il y a un point positif dans les Jeux paralympiques, cela concerne la visibilité du handicap dans les médias, ce qui peut amener une meilleure intégration pour les personnes handicapées "du quotidien", car les valides sont alors moins "surpris" d’en voir dans la rue ( bah oui, y en a à la télévision ) et au travail.