Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les globalistes agitent-ils la "guerre nucléaire" pour cacher la crise financière ?

La chose intéressante sur le travail dans les économies alternatives est qu’inévitablement, vous deviendrez la Cassandre désignée. Vous pouvez présenter des faits sur le terrain et la réalité derrière les chiffres, mais la plupart de ce que vous avez à raconter ne sera pas agréable à entendre. Les économistes alternatifs sont condamnés à être étiquetés comme « catastrophistes ». Et c’est vrai…

 

La vérité est telle qu’elle est, et parfois ça choque des gens obsédés par un positivisme excessif et une naïveté autour de la croissance des marchés. Cependant, aussi mauvaises que nous semblent les perspectives, nous ne posons pas nécessairement les options les plus laides sur la table.

Il existe une tendance indéniable de certains au sein du mouvement de la liberté d’imaginer une fin de jeu de style Mad Max pour ce château de cartes sans cesse croissant. Autrement dit, ils ne voient comme seule issue plausible qu’une vision apocalyptique et un holocauste nucléaire qui correspond bien à leur idée. Dans de nombreux cas, l’argument est parfois présenté que la troisième guerre mondiale est dans l’intérêt des élites mondiales qui cherchent un catalyseur pour leur soi-disant « nouvel ordre mondial ».

Cela ne veut pas dire que je ne pense pas que la troisième guerre mondiale soit une possibilité. Elle existe. Mais je reste plutôt sceptique sur l’utilité d’une guerre nucléaire pour les élites. Principalement parce que tout ce à quoi elles prétendent ouvertement et qu’elles espèrent accomplir peut l’être sans les armes nucléaires.

Le récit d’un conflit à venir entre l’Orient et l’Occident est en ébullition constante alors que l’élection américaine touche à sa fin. Même les médias traditionnels font des insinuations sur les risques d’embrasement. Certains croient que les résultats de l’élection détermineront les probabilités de la guerre. Je tiens une position différente. Il me semble que la rhétorique d’un échange nucléaire Est/Ouest est exploitée comme une distraction loin d’une fin de jeu très différente, mais presque aussi catastrophique – la mort du dollar américain comme monnaie de réserve mondiale.

Tout d’abord, soyons clairs ; la guerre nucléaire ne va guère servir les intérêts élitistes. Considérez le fait que les globalistes ont travaillé avec diligence depuis le 11 Septembre pour installer une vaste infrastructure de surveillance électronique dans les grandes villes à travers le monde. Cela inclut la présence d’une surveillance vidéo omniprésente, la collecte de données biométriques, la reconnaissance faciale, les empreintes vocales, etc.

[...]

On a donc une infrastructure de contrôle numérique complexe et coûteuse construite tout autour de nous. Cela a très peu de sens pour les élites d’avoir atteint un tel niveau de contrôle total pour tout jeter à la poubelle en un clin œil de 1,2 mégatonne. Gardez à l’esprit qu’un échange nucléaire comprend également le ciblage des satellites militaires – toute surveillance digne de ce nom serait très probablement totalement grillée.

Une autre question à considérer, c’est les fondements psychologiques de l’élitisme. Les élites présentent généralement des traits de psychopathie, mais c’est une psychopathie entraînée par le narcissisme plutôt que par le nihilisme. Les narcissiques ont tendance à se détourner de l’auto-destruction et la destruction des trésors auxquels ils croient avoir droit. Les élites veulent la centralisation totale du pouvoir et de l’influence, et elles veulent que les masses l’acceptent ou même exigent un système dans lequel le globalisme deviendrait sacro-saint. Elles veulent la planète, et elles la veulent belle et vierge pour elles-mêmes. Elles pourraient être prêtes à sacrifier certains appendices du système [les humains, NdT], mais n’ont pas l’intention de vaporiser l’ensemble du lot.

Avec cela, les psychopathes n’aiment pas perdre. Ils ont une propension à tenter de tout casser avec eux s’ils sont sur le point d’échouer. Cela dit, je pense que les récents rapports sur la fin du globalisme sont grandement exagérés.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Prolonger l’article avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quelle intelligence ! Ce qui est présenté sont les paris le plus probables, il faut pas oublier que des bombes nucléaires ont déjà pétées par le passé. Quoi qu’il en soit ce sera très dur pour ceux qui ne sont pas des psychopathes narcissiques de l’elite.


  • Non, non, non. Il y a bien des factions dont le seul but et plaisir et bien l’anéantissement de la Russie, pas celui du Dollar !
    Les élites ne sont pas toutes auto-programmées "globalistes". Je suis certain que la plupart s’en foutent comme ils se foutent d’être capitalistes ou communistes. L’ivresse du pouvoir rend tous les errements possibles.
    Voir "nos" "élites" comme un groupe de gens somme toute raisonnable et contrôlant tout, ça c’est du fantasme !

     

    • Mouais, il y a toujours des êtres omniscients sur ce forum. Et pourquoi vos élites folles ne nous ont pas détruit plus tôt ? Ils en ont eu l’occasion durant la Guerre Froide ! Et pas qu’un peu. Où avez-vous vu qu’ils voulaient absolument détruire la Russie ? Ils la détestent parce qu’elle s’oppose à leurs plans, à moins que vous ayez accès à des plans inconnus de tous ? Ces gens qui gagnent des milliards sont surtout obsédé par leur argent. Et aucun milliardaire, aucune banque n’a intérêt à voir une guerre nucléaire puisqu’elle perdrait bien plus qu’elle ne gagnerait.


    • Ajout : je ne m’étais pas aperçu que vous parliez au nom des milliardaires. Toutes mes excuses, je retourne donc dans mon trou à rat.


    • "Voir "nos" "élites" comme un groupe de gens somme toute raisonnable et contrôlant tout, ça c’est du fantasme !"
      C’est aussi ce que je pense.

      Il ne faut pas oublier qu’en haut la guerre pour le pouvoir fait rage et qu’il n’existe pas qu’une oligarchie globaliste unie et prête à nous dominer via un plan diabolique et minutieusement préparé, mais différents groupes d’intérêts qui n’hésitent pas à sacrifier des populations pour protéger leurs avantages.


    • C’est un peu comme la série Walking dead pour qui connaît. Il suffit qu’il y ait un individu charismatique et psychopathe pour que la meute le suive. Allez comprendre pourquoi ...


  • « Mais je reste plutôt sceptique sur l’utilité d’une guerre nucléaire pour les élites. »
    Dans ce cas, comment expliquer l’existence d’abri anti-atomique en Russie et aux Etats-Unis, pour ne citer que ces deux pays, et les navires et sous marins en Méditerranée, dans la mer Noire, ou encore la Chine encerclée par des navires US et (peut-être des sous marins) c’est pour faire une bataille navale peut-être ?
    Suivez toutes les actualités parlant de celà, il manque juste l’étincelle.
    Il faudrait peut-être commencer par arrêter de penser que nous sommes dirigés par des gens sains d’esprit


  • Ouis, mais.....
    Quid de l’essoufflement, et de la chûte, quasi-obligatoire des systèmes financiers actuels (oui, oui, je prends mes leçons chez les éconoclastes)
    Quid des nouveaux armements, bactériologiques, chimiques, sans compter ceux que nous ne connaissons pas (dont ceux influents sur le climat, ou ceux influant que sur une partie de la population, par sélection génétique)
    Peut-être que le pire est de penser justement l’arme nucléaire comme ultime arme de destruction massive.
    Oui, ils ne l’utiliseront certainement pas, mais, d’autres seront, et sont, employées, pour arriver au "grand plan" que l’oligarchie mondialiste se transmets depuis quelques générations. Le but est certainement de contrôler, in fine, les évolutions démographiques et censitaires pour ne pas "déséquilibrer" le jeu, dont ils ont inventés les règles..... Alors que ce soit chemtrails, malbouffe chimique, stérilité provoquée, conflits localisés, bombes a sous-munitions, ou lances en matériaux hyper-dense balancées depuis l’espace....de toute façon, c’est la même chose. Le but ultime est d’avoir des "robots" humains, bien dociles.


  • Ça va peter car tout le monde fantasme que ça pète, pas seulement les "élites". Si on prend de la hauteur on comprend que l’être humain a tout fait pour sa propre déstruction, depuis les meurtres des prophètes aux meurtres des saints et des gens les meilleurs que la terre est portée. L’humain a toujours eu besoin de se détruire lui même pour comprendre qu’il n est pas Dieu. Tout le monde est d ’accord pour dire que le règne materialiste a assez duré mais personne n est capable de faire les concessions pour en sortir pour de bon. Tout les signes que ça va exploser sont sous notre pif, mais au lieu de devenir réelement meilleurs entre nous avant ce grand carnage qui vient on préfère se dire que peut être que non, avec un peu de chance il n’y aura pas des centaines de millions de morts dans la dernière guerre que le monde connaitra... Chaque guerre a toujours fait plus de morts que la précédante depuis le déluge mais celle là non on saurait être plus intelligents et ne plus nous idolatrer nous même... On a toujours fabriqué des armes de plus en plus destructrices juste pour jouer à qui à la plus grosse sans les utiliser pour tuer ...mais bien sûr... Heureusement que nous ne sommes pas sensés être de ce monde ça nous laisse l’espoir d’un monde meilleur avec des gens meilleurs que nous ne le sommes devenus.

     

  • La meilleure garantie qu ’ il n ’y aura pas de guerre est encore peut être dans la crédibilité de la force de frappe nucléaire russe et la dissuasion qu ’ elle peut faire peser sur l ’ OTAN . Face à l ’oligarchie belliqueuse américaine , la certitude de la riposte totale est le seul argument susceptible de la ramener à la raison . La chine doit avoir le même impératif.


  • Ultra réaliste ou ultra-pessimiste cet article ?
    On va tous crever,au choix : de faim ou (improbable) de l’atome, à cause des gros globalous, qui tirent leur épingle du jeu comme des grands fous qu’ils sont, fous à lier, fous de leur nombril, mais commandeurs des crédules à jamais.
    Trump, Clinton : même résultat. Les globalous peuvent tout, osent tout, gagnent le gros bout. Si c’est l’une, elle sert de fusible. Si c’est l’autre, il sert de bouc émissaire, dans le grand krach universel approchant.
    La plèbe sera éliminée par la famine, méthode plus lente mais plus efficace que l’atome. C’est déjà (un peu) le cas : les jeunes gens et jeunes femmes actuels non immigrants (immigrants qui ont un espoir de pillage ou d’avenir amélioré, donc les dents) n’ont pas vraiment tendance à se perpétuer : ils craignent un futur de privations pour l’enfant potentiel. C’est un raisonnement de famine, ça.
    Oui, oui, les globalous se mêlent de tout. Non non ils ne sont pas invincibles.
    Ceux de l’Empire romain, où sont-ils ?
    Oui oui ils peuvent et doivent payer pour leurs innombrables forfaits.


  • Je crains qu’ils fassent éclater la troisième guerre mondiale juste avant les élections présidentielles US. Les troupes otanesques s’accumulent en Europe de l’Est sur les frontières avec la Russie...ça pue !