Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les guerres de genre de Mme Clinton

Est-ce que les hommes qui votent pour H. Clinton vont finir en enfer ? Je n’en suis pas sûr. Nous savons que les femmes qui votent pour un candidat mâle y ont une place réservée, comme l’a prophétisé la vieille juive féministe Madeleine Albright, car elle est bien placée pour y entrer. Non seulement cette dame a l’air d’une créature sortie tout droit de l’enfer, mais en outre elle y siège de plein droit, pour avoir justifié le meurtre d’un demi-million d’enfants irakiens, parmi d’autres hauts faits.

Mais alors qu’est-ce qui attend les hommes qui franchissent la barrière du sexe ? Personnellement je ne les condamnerais pas. Cela ferait du tort à MM. Trump et Sanders, parce que les hommes n’ont pas de schéma « gender » en tête. Les hommes votent pour la cause qu’ils préfèrent, et ils détestent qu’on insinue que leur vote soit déterminé par ce qu’ils sont, et non par ce qu’ils pensent.

Les « minorités visibles » agissent selon ce qu’elles sont ; ce qui les rend prévisibles et faciles à manipuler. H. Clinton a obtenu 90% du vote noir au Mississippi, un résultat embarrassant pour Kim Jong Un de Corée du Nord. Les juifs ont donné 70% de leurs bulletins de vote à Obama, et le donnent à n’importe quel candidat à la présidence qui se réclame des Démocrates. Ce sont les politiques identitaires qui rendent possibles de tels scores ; et c’est précisément ce pour quoi elles ont été inventées et mises en circulation, avant toute autre raison. Vous n’avez quand même pas cru que les grands opérateurs se soucient le moins du monde des femmes, des noirs, des gays, des mères célibataires latinos, ou des jeunes désorientés qui risqueraient de se tromper de WC ?

La cause des minorités visibles a été inventée et mise en circulation pour des raisons techniques, parce que premièrement elles permettent d’occuper l’esprit des gens avec des absurdités triviales, deuxièmement elles permettent aux instigateurs de se draper dans le manteau de la justice, et troisièmement elles rendent les élections encore plus lisses et prévisibles que le choix du successeur du roi des Saoud ou de la reine d’Angleterre.

Ces manœuvres visent leur ennemi principal, l’homme pensant. La masculinité est devenue un gros mot, selon un sondage qui révèle que seuls 2% des garçons anglais se considèrent comme « complètement mâles ». L’incarnation de la juste colère contre l’Occident, Poutine le Téméraire, est décrit comme un « macho », raison suffisante pour pousser au changement de régime en Russie. Dans un remake de Ghostbusters, les courageux guerriers contre les esprits du mal sont tout-féminin (une femme noire corpulente : voilà la formule encore plus politiquement correcte) tandis que l’homme blanc aspire à un poste de secrétaire pour la troupe. Dans un un univers culturel plus large, écrit Isabel Hardman, les hommes figurent dans les publicités comme des gens sans espoir, des bouffons gras tenant une bière dans une main et une paire de pinces pour barbecue dans l’autre, alors que les femmes vous font les yeux doux, et ont la main mise sur toutes choses, la maison, la voiture, la famille. Dans ce monde de masculinité en déroute, la victoire de Mme Clinton et la guerre qui s’en suivra sont inévitables.

Lire la suite de l’article sur plumenclume.org

Israël Shamir sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1472790
    le 24/05/2016 par Mo’Truckin’
    Les guerres de genre de Mme Clinton

    À propos de la Clinton et de la question du genre ...
    Saviez-vous que Hillary et Bill (son mari) sont cousins ?
    Tous deux originaires de l’Arkansas ...
    Ce dernier est le premier État américain question inceste ...

     

    • #1472957
      le 25/05/2016 par testarossa
      Les guerres de genre de Mme Clinton

      Quand on voit la gueule de leur fille Chelsea, tout s’explique....


    • #1473392
      le 25/05/2016 par Pierre Loup
      Les guerres de genre de Mme Clinton

      Dick Cheney est un cousin éloigné d’Obama et de l’ancien président Truman pour ceux qui ne le savait pas....
      Les fameuses lignées d’élites et de dirigeants...’’démocratie’’


  • #1472794
    le 24/05/2016 par jacques
    Les guerres de genre de Mme Clinton

    le monde se souviendra dans la douleur ( de cette H. Clinton ) si elle est élue, mais comme chacun le sait les élections ne sont jamais truquées aux U S A (cf Bush fils ) cette créature sera donc élus à n’en pas douter (elle plait trop au systèmes pacsés sous le sceau de l’enfer que sont les Israëlo-sionistes et tout les va-t-en-guerre états-uniens ) pour le plus grand malheur de l’humanité toute entière elle succédera Obama

     

  • #1472919
    le 25/05/2016 par révi-sioniste
    Les guerres de genre de Mme Clinton

    Et ce coup-ci,qu’est-ce qui sera déterminant ?
    1/ le vote latino
    2/ le vote homosexuel
    3/ le vote par correspondance

    Biffer les mentions inutiles


  • #1472935
    le 25/05/2016 par hervé
    Les guerres de genre de Mme Clinton

    Il faut toujours se méfier d’ une femme qui a été trumpée...


  • #1472972
    le 25/05/2016 par Eric
    Les guerres de genre de Mme Clinton

    Et pour rebondir sur la dernière phrase de cet article, allez voir la bande-annonce de la suite d’Indépendance Day (si si, ils ont remis ça !) et vous allez voir l’idéologie ultra-bourrine au service de la propagande politique. Je vous le donne en mille, le président des USA est devenu ... une présidente ! Et je vous dis pas comment elle va leur foutre sur la gueule (c’est le programme, en fait !) à tous ces aliens comme à tous ceux qui les feraient chier. A un moment je crois même qu’il y a une réplique du style " Fallait pas nous emmerder " dans la bouche même de la furie. Toute ressemblance ... serait purement fortuite, cela va de soi :-)


  • #1472977
    le 25/05/2016 par lucie
    Les guerres de genre de Mme Clinton

    Les femmes aiment la guerre, c’est parfait, qu’elles aillent la faire. On en voit de plus plus en plus en tenue militaire et armées jusqu’aux dents ou même en tenues légères (c’est la mode à telaviv) Elles vont pouvoir donner toute la mesure de leur combativité. On a hâte de les voir à l’oeuvre.


  • #1472994
    le 25/05/2016 par Jaoram
    Les guerres de genre de Mme Clinton

    j’espère qu’elle ne sera pas présidente sinon elle déclenchera immédiatement une guerre contre l’Iran en remerciement des votes d’une certaine communauté,guerre qui pourra dégénérer en conflit mondial généralisé puisque ce pays est allié de la Russie.