Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les idéologues du climat pris au piège de la judiciarisation ?

Le vent tourne

Pas de chance pour les idéologues alarmistes du réchauffement climatique, les procédures judiciaires qu’ils envisagent contre les sceptiques pour les priver de parole pourraient bien avoir un effet boomerang susceptible de leur donner des sueurs… froides.

 

Rendus nerveux par le nombre croissant d’études remettant en cause leurs prédictions apocalyptiques, ils ont en effet pris l’habitude, via des procureurs partisans, de faire la chasse à tous ceux qui remettent en cause leur théorie. Le problème, c’est que la vérité ne se décrète pas par décision de justice, et que des procureurs plus réalistes leur ont fait remarquer qu’à partir du moment où ils attaquaient des gens pour avoir « minimisé » le réchauffement, on devait pouvoir les poursuivre pour « fraude », pour l’avoir exagéré. Voilà ce qu’ont expliqué en substance des procureurs Républicains à leurs confrères Démocrates et aux « réchauffistes » procéduriers.

 

Les idéologues du réchauffement climatique mentent mais poursuivent les sceptiques

De fait, les preuves de fraudes commises par les théoriciens subventionnés du réchauffement climatique s’amoncellent. Les révoltants courriels du scandale du « ClimateGate » démontrent que ces idéologues n’hésitent pas à s’entendre pour « occulter le déclin » des températures et violer les lois sur la liberté d’information.

Il y a quelques décennies à peine, la plupart des extrémistes du réchauffement d’aujourd’hui, y compris le « tsar scientifique » d’Obama et promoteur de l’avortement John Holdren, prédisaient un refroidissement provoqué par l’homme, qui allait tuer un milliard d’humains. Sans rire.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Prochain discours de Flamby : « ça va de mieux en mieux ! »

     

  • Les theories du complot ne mettent desormais meme pas dix ans pour etre confirmées par la version officielle.

    Que fait la police de la pensée ?


  • #1496809
    le 26/06/2016 par insoumis de la dissidense
    Les idéologues du climat pris au piège de la judiciarisation ?

    C’est une excellente nouvelle.

    Pourtant des esprits éclairés auraient pu détecter la supercherie dès le départ en 2006.
    Dans le documentaire "Une vérité qui dérange" réalisé par Davis Guggenheim et sa présentation à Paris début 2007 Al Cap..., pardon, Al Gore appuis son machin sur la corrélation quasi parfaite entre deux courbes : celle du taux de carbone atmosphérique et celle des températures.
    Oui il y a corrélation MAIS aucun arguments sérieux pour prouver laquelle de ces deux courbes est la cause et de fait laquelle en est l’effet.
    Par pure idéologie il a été décidé que la cause était l’augmentation du taux de gaz carbonique et donc que cette augmentation provoquait une augmentation de la température.
    Pas de bol c’est juste le contraire.
    Comment le prouver ?
    C’est simple : si il est exact que les deux courbes soient quasi identiques, elles ne sont néanmoins pas synchrones et devinez laquelle des deux s’exprime environ un siècle AVANT la seconde ?
    C’est évidemment la courbe des températures qui elle, provoque une augmentation de la courbe du taux de gaz atmosphérique.

    Augmentation du métabolisme du vivant et inertie thermodynamique de la Terre sont les deux mamelles des réalités climatiques.


  • Seule solution pour ces rentiers de la catastrophologie : une loi Gaychaud.

     

  • Encore une petite distraction de nos elites pour nous occuper l’esprit sur de faux problemes. Pendant qu’on pense a ca, on ne pense pas a autre chose. Le changement climatique est observable, je le definierais plus comme d’instabilites voire d’anormalites climatiques. J’opterais personellement pour la version suivante de notre realite climatique : nos elites ont la technologie pour faire la pluie et le beau comme bon leur semble, dans les regions qu’ils jugent avoir besoin d’un petit reajustement ! La peur et la destabilisation maintient les individus dans un stade enfant avec incapacite de rationaliser et d’agir logiquement. Parfait pour la manipulation mentale. Le parent-sauveur (gouvernment) peut imposer ce qu’il veut.