Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les islamologues, l’islam et la guerre

Les prêches télévisuels de nos pseudo-islamologues – et autres spécialistes autoproclamés du Coran, parmi lesquels on peut également placer un souffleur de braises comme Éric Zemmour aux côtés du prélat de l’athéisme militant Michel Onfray – nous montrent d’étonnantes convergences avec les prédications enflammées des wahhabites pur jus.

Ce prodigieux concert de propagande sans frontières au service du choc des civilisations parvient à installer la croyance que le Coran serait, pour l’essentiel, un manuel de conquête prônant le meurtre et la dévastation à l’instar du Livre de Josué.

Aussi étrange que cela puisse paraître, les télévangélistes wahhabites qui dévoient la jeunesse musulmane, et les promoteurs occidentalistes du choc des cultures, travaillent en fait la main dans la main à la guerre civile globale. Les uns font la promotion de leur version de l’islam volontiers terroriste, tandis que les autres offrent aux peuples d’Occident cette vision wahhabisée de l’islam via des médias dont l’objectivité et l’indépendance sont devenues des sujets de dérision.

Cette confusion autour de l’islam traduit un autre problème : la profonde ignorance du contexte historique de la révélation coranique. Ignorance entretenue par les wahhabites qui, même s’ils connaissent le Coran par cœur, font fi du contexte dans lequel s’inscrivent les versets traitant de la guerre. Une démarche que récuse a priori le Coran lorsqu’il évoque « ceux dont le cœur est déviant » qui « s’attachent à ce que le Coran a d’équivoque par goût du trouble et pour chercher des interprétations douteuses… » (2:7).

Les rares occasions où l’on cite le Coran sont pour démontrer sa supposée violence intrinsèque en sortant un morceau de phrase d’un verset, lui-même extrait d’un groupe de versets indissociables. La phrase que l’on cite couramment pour démontrer que le Coran incite au meurtre des chrétiens et des juifs est celle-ci : « Tuez-les où vous les aurez accrochés. »

Lire la suite de l’article sur bvoltaire.fr

Voir aussi, sur E&R :

Un regard sur l’islam loin des sirènes médiatiques,
avec Kontre Kulture :

Éviter la guerre civile avec Dieudonné et Alain Soral :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1256406
    le 30/08/2015 par Stanley
    Les islamologues, l’islam et la guerre

    Les commentaires sur bvoltaire font peur... Les gens ne savent plus réfléchir.

     

    • #1256450
      le 30/08/2015 par Dakodak
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Heeeuuu....... Ça fait plus que peur !

      Si demain on a pas droit à une guerre de civilisation tant voulue par notre chère oligarchie qui gouverne ce bas monde, je mange un rat bien poilu tout cru, et ils sont bien gros de par chez moi !

      Certaines phrases prononcées par d’anciens bonhommes plus ou moins recommandables : Lincoln, Goering, etc... prennent tout leur sens aujourd’hui....... Malheureusement !


    • #1256585

      Ce n’est rien comparé aux commentaires sur Fdesouche...


    • #1257140
      le 31/08/2015 par fernand
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Ayant personnellement étudié les textes et l’histoire de l’islam, moi c’est ce texte qui me fait peur.
      Ceux qui les ont aussi étudié savent ce que je veux dire, les autres feraient mieux de le faire avant de s’exprimer, car quand on parle de ce qu’on ignore c’est qu’on est mentalement manipulé.


    • #1257248

      Les musulmans devraient, à mon sens, rejeter en bloc tout les Hadiths, car ils ne sont pas d’origine divine ( selon la vision d’un croyant) et donc peuvent être altérés par le Diable (Iblis). D’ailleurs, il me semble que ce qui divise l’Islam (qui est le Diviseur ?) ce sont bien ces Hadiths non ?


    • #1257371
      le 31/08/2015 par Moi, Peter Sellers
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Les hadiths sont au contraire une science théologique très développée.. Les fondations de cette science sont au contraire très solides.. le véritable problème est le manque de science, et la malhonnêté ou la naïveté de ceux qui prétendent être des érudits en religion..

      @Fernand, il est évident que de nombreuses personnes se convertissent à l’Islam (pas née dans la religion) à travers le monde.. N’en doutez pas c’est réellement que toutes les mauvaises choses qu’ils ont entendus se sont avérées fausses.. Maintenant peut être que vous pensez que les musulmans vous donnent des explications aux-quelles ils ne croient pas et que cela n’est qu’un subterfuge ? Dans ce cas la c’est plus compliqué..

      Limitons nous à la théologie musulmane vérifiable par tous les érudits islamologues ? Évitons également la théologie des Wahabites qui sont une secte mise en place par les anglais et maintenue, alimenté par un pétro-dollar qui avoue on le à surtout maintenu ces derniers décennies la croissance et la suprématie de l’Occident capitaliste sur le reste de la terre ?

      Donnez des exemples, peut être que par chances vous obtiendrez des réponses convaincantes ; et si ça n’est pas le cas au moins on comprendra ce que vous trouvez de si scandaleux (et facilement vérifiable par le quidam selon vous) ?


    • #1257416
      le 31/08/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      "Évitons également la théologie des Wahabites qui sont une secte mise en place par les anglais et maintenue, alimenté par un pétro-dollar qui avoue on le à surtout maintenu ces derniers décennies la croissance et la suprématie de l’Occident capitaliste sur le reste de la terre ?"

      Vous pourriez me donner la réponse à cette question, ou, si c’est une affirmation et dont la question est sur autre chose (quoi d’ailleurs ?), vous pourriez me dire sur quoi repose cette affirmation ???


    • #1258634

      @Moi, Peter Sellers



      Les hadiths sont au contraire une science théologique très développée..




      Certes, mais il en reste pas moins que les Hadiths ne sont pas d’origine divine, n’ont pas été "révélés". Qu’un musulman vienne et me dise que le Coran est incomplet et qu’il a donc forcement besoin des Hadiths. Je pense qu’aucun musulman ne le dira et pourtant il y en a, comme vous, qui continuent à ne pas vouloir comprendre ce simple fait, le Coran n’a pas besoin des hadiths, "il est parfait".



      Les fondations de cette science sont au contraire très solides.. le véritable problème est le manque de science, et la malhonnêté ou la naïveté de ceux qui prétendent être des érudits en religion..




      Vous vous contredisez en une phrase...Qu’est-ce qui donne de la solidité à cette science si ce ne sont les hommes...ces mêmes hommes malhonnête et/ou naïf ? Ne voyez-vous pas la contradiction dans vos propos ?

      Je maintiens, que sans les Hadiths, tout les musulmans n’auraient qu’une seule source sur laquelle s’accorder, une source divine, non corruptible, le Coran. Dieu n’a rien oublié dans son Livre. (je parle d’un point de vue croyant, un athée dira forcement que le Coran n’est qu’un livre et que n’importe qui peu l’altérer)

      Beaucoup vous ressortiront le fameux Hadith sur Aïcha dont le mariage avec le prophète aurait été consommé lorsqu’elle avait 9 ans, 11 ans ou je sais plus quel age...et nombre de musulmans tentent maladroitement de justifier cela. Rejeter les Hadiths et les laisser aux historiens serait une solution simple et efficace pour ne pas avoir à tenter de justifier l’injustifiable.



      "C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux,"




      = Le Coran pas les Hadiths



      "Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus de Dieu ! Par ceci (le Coran), Dieu guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fais sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et les guide vers un chemin droit."




      "Un Messager, de la part de Dieu, qui leur récite des feuilles purifiées, dans lesquelles se trouvent des prescriptions d’une rectitude parfaite."




      = Nul besoin des Hadiths, il n’y a pas lieu de discuter.


  • #1256434

    Dommage qu’il emploie le terme "Wahhabite" qui ne veut rien dire puisque cet imam n’a rien inventer. Ça le disqualifie un peu sur sa science religieuse.

    Sur le reste, il a raison. La grande ignorance sur les textes et leurs contextes est un fait. Mais les occidentaux ont d’autre priorité que d’étudier un peu l’Islam d’où le succès des ignorants sur ce sujet car ils simplifient et vont dans le sens souhaité de leur public. Les gens n’aiment pas se prendre la tête sur des choses complexes et subtiles. Et la haine du musulman entretenu par les médias et la racaille de banlieue n’aide pas à prendre du recul.

    Le terrorisme n’est pas islamique dans les textes. Le prophète n’a jamais ordonné aux musulmans restés à la Mecque de faire des attentats et de tuer des gens alors qu’ils faisaient la guerre aux musulmans et les insultaient.

    Les attentats suicides sont apparus chez les musulmans pendant la guerre du Liban dans les années 80. Ca ne vient pas du Coran puisque le suicidaire est puni de l’enfer.

     

    • #1256476
      le 30/08/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Je pense qu’en trouvant la tendance le l’auteur vous comprendrez pourquoi il utilise ce terme pour, si j’ai bien compris, parler des takfiris et autres néo-khawarij...

      Puis quant on voit sa source, chez qui il va apprendre sa religion, on comprend mieux et directement le pourquoi de tels énormités dites...

      Les muslims apprennent leur religion chez des non muslims, même pas islamologue (et dont nombres de sources sont erronées quant on vérifie, comme ces faux malikites qui sont en réalité des soufis qui mentent et se cachent derrière l’école malikite, et dont l’auteur n’a pas, au minimum, vu leur ruse et tromperie (tant il ne maitrise ce dont il parle), etc), maintenant, et dont on a feint d’en dénoncer certains (Z, etc) en début d’article ??? : )


  • #1256447

    A Stanley
    En effet vous avez raison ces commentaires font peur. En comparons ces commentaire à celles de mes coreligionnaire sur des articles d’aljazeera (et autres blogs arabophones) je me dis que les armées de la guerre des civilisations ne va pas manquer de soldats.
    Que Dieux nous préserve


  • #1256458

    On nous sort sans arrêt que le message de l’islam est intemporel, soit, mais dès que des gens pointent du doigt les très explicites appels au meurtre contenus dans ces textes sacrés, on nous sort le contexte : de qui se fout-on ?

    Si c’est intemporel, alors il n’y a pas de contexte !
    Si c’est intemporel, alors toutes les éventuelles précisions, conditions, clauses d’application devraient être inscrites dans les dits-versets. Or ce n’est pas le cas.

    Et s’il y a besoin de contextualiser, c’est que ce n’est pas intemporel !
    Et si ce n’est pas intemporel, le contexte contemporain des sociétés non-musulmanes devrait suffire à abroger les versets qui posent problème, sans que les musulmans vivant dans ces dites-sociétés ne sombrent dans une profonde hystérie.

    Alors, l’islam : vraiment intemporel, ou à contextualiser en permanence ?

     

    • #1256506
      le 30/08/2015 par Mustapha k
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Katiba,avec un pseudo pareil ,j’espère que tu ne pars pas en guerre...
      Je me suis posé souvent le même questionnement que toi ,je trouve ton com intéressant
      .Je penche vers une position intermédiaire .Le Coran est intemporel,beaucoup de versets se suffisent sans "contexte"
      Mais d’autres versets comme les versets"guerriers" cités dans l’article nécessitent l’éclairage du contexte (les percussions,l’expropriation ,le boycott etc..) Le message coranique est toujours logique : on te fait la guerre : tu te défends sans employer des moyens immoraux,du genre de tuer des civils etc.., ça me parait assez intemporel comme raisonnement


    • #1256542

      Je pense que tu es un troll, puisque tu avances des réponses avant de poser des questions. Donc quoiqu’il arrive, tu prends une attitude agressive.
      Pourtant des vidéos sur YouTube répondent à tes questions.

      Sinon, pour ce qui est de la contextualisation... :
      - tu contextualises les mots et les ordres. Par exemple, les "tuez les tous" et autre "tuez les" étaient révélés durant des phases ou les musulmans se faisaient agresser. Durant ces phases, les musulmans n’étaient pas instigateurs des attaques.
      - après chaque "tuez les", il y a souvent "s’ils arrêtent" par exemple et la, il y a dit d’arrêter.

      Ce qui est intemporel dans le sens de la langue Française, ce sont les enseignements du Coran, le Coran est indissociable du prophète qui a été envoyé comme exemple aux hommes . Encore aujourd’hui, si on t’attaques, tu réagis jusqu’à ce que l’on te laisse, qu’on s’excuse ou bien qu’on te paie des réparations, ou encore que l’on s’allie à toi. Voilà la finalité de cet enseignement. J’espère que cela à éclairé le "tuez les tous".

      Maintenant, ce qui est intemporel dans la langue arabe, et dans la tradition musulmane, c’est que le Coran ne pourra être changé, ces versets resteront les mêmes, les mots resterons les mêmes, ce qui est différents de la Bible ou les versets et les versions sont différent d’une bible à une autre ainsi que du Talmud qui vient s’interposer entre le lecteur et la Thora.


    • #1256590
      le 30/08/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      La France est-elle constamment en guerre ou ce n’est que état de guerre que certaines choses s’appliquent et se disent ???


    • #1256637

      Attention attention, quand on dit qu’il faut remettre les paroles coraniques dans leur contexte, ca ne veut pas dire le contexte historique mais le contexte de la Révélation. En effet, le Coran été révélé progressivement en plusieurs années au Prophète au gré des épreuves que rencontrait la communauté musulmane : pour bien comprendre le message d’un verset il faut absolument savoir pourquoi ce verset a été révélé a ce moment précis, qu’est ce qui a pousser Dieu a le révéler aux hommes a a ce moment et pas un autre. De l’analyse du contexte de la Révélation, tu comprends alors dans quelles conditions doivent être respecter les règles Coraniques, et tu en tires des vérités générales qui elles, sont intemporelles.

      Ex : le verset cité dans l’article, lu littéralement tu en conclue que les musulmans doivent tuer tous les non croyants, mais lorsque tu sais que ce verset a été révélé lorsque des ennemis de Mahomet reprimait le développement de Mahomet dans la violence alors la conclusion est tout autre : ce verset autorise les musulmans a user de la violence pour se defendre face a des gens qui essayent de les détruire, alors qu’avant la revolte armé n’était pas spécialement encouragé. Du contexte précis, tu tires une vérité valable a toutes les epoques, où que ce soit.

      C’est tout le problème des litteralistes qui eux ne recontextualisent pas les versets, et a mon sens ils se trompent lourdement. Comment ne pas croire qu’il y ait une volonté de Dieu derrière cette révélation progressive par l’expérience ?

      Cette confusion est assez fréquente


    • #1256717
      le 30/08/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Pepe, vous voulez dire que le problème c’est pas l’ignorance (des règles, etc), mais je ne sais quel "littéralisme" parce que ces versets ne seraient que des allégories, dont on se demande alors, si c’est des allégories, comment on en arrive (sans rentrer dans le sujet) aux règles concernant le combat ???

      Postscriptum : "Mahomet", c’est qui, c’est une allégorie pour Mouhammad ou juste un autre nom que le sien ???


    • #1256771
      le 30/08/2015 par Giustizia
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Commandement des chrétiens : "Tu ne tueras point"... euh, pas très suivi il me semble... Et si nous balayions tous devant notre porte ?


    • #1256818
      le 30/08/2015 par Stanley
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      C’est une question légitime que tu poses, et voici mon avis là-dessus : on doit mettre les versets dans le contexte de leur révélation pour comprendre le message qu’ils transmettent, et c’est ce message qui est intemporel. Mais même en ayant compris cela, on peut toujours se tromper en ne cherchant pas plus loin que le bout de son nez. Il faut appliquer se principe de base (contextualiser les textes) et pousser la réflexion (beaucoup) plus loin. Ceux qui s’arrêtent à "il faut tous les tuer" n’ont pas réfléchi.


    • #1257323

      @anonyme :
      Je n’ai a aucun moment dit que l’ignorance des musulmans sur leur propre religion n’était pas un problème.
      Je n’ai pas non plus parler d’allégories, et utiliser ce qualificatif pour résumer mon commentaire est impropre. Il y a de nombreuses allégories dans le Coran mais ce n’est pas ici le sujet de la discussion.

      Je dis tout simplement qu’un verset s’éclaire à la lumière de la vie du Prophète. Parce que la révélation s’est faite en fonction des événements de la vie du Prophète, sa bonne compréhension nécessite de facto de connaître comment et pourquoi ce verset à été révélé, au risque de donner au verset un sens complètement faussé. L’interprétation du Coran est indissociable de la vie de Mahomet, est ce vraiment si difficile à comprendre ? C’est du pur bon sens.
      La preuve ? C’est que le Coran regorge de référence au contexte de l’époque, des batailles, des noms de peuples sont directement mentionnés.

      Je ne comprends pas votre commentaire sur le nom "Mahomet". Pour vous on a pas le droit de nommer le Prophète par une traduction de son prénom dans une autre langue ?
      Les musulmans ne peuvent donc pas critiquer la bande dessiné de Charb " la vie de Mahomet" sous prétexte que le personnage n’est pas nommé Mouhammad ?


    • #1257398
      le 31/08/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      "est ce vraiment si difficile à comprendre ?"

      Ai-je dis le contraire ou affirmer autre chose ???

      Pour bien comprendre un sujet il faut d’ailleurs réunir toutes les preuves concernant ce sujet, connaitre les abrogés et abrogeant, s’il y en a, selon les cas, ne pas juste ce contenter d’un bout de preuve, etc... ok, mais quel rapport avec un "littéralisme blâmable" alors qu’on est en plein dedans, c’est ça que je comprend pas ???

      Parler de littéralisme alors que le problème est l’ignorance c’est pas donner le bon mot au problème qu’on explique et donc embrouiller...

      Quant à "Mahomet" désolé, mais c’est pas une traduction en français de Mouhammad (dont la traduction en français donnerait quelque chose comme "digne de louanges"), ce mot à même un certains historique qui montre que, à la base, c’est un autre nom en arabe (qui veut dire le contraire) et non une traduction en français, comme ça au moins maintenant vous savez... : )

      Surtout que j’ai pas besoin de connaitre ce que cache votre coeur par tel ou tel indice que je serais trop stupide et trop naïf pour conprendre... :

      Puis arrêtez de vous cachez derrière les charlottes, vous vous ridiculisez vous mêmes !!!


    • #1258542

      @ anonyme : vous posez des questions faussement naïves dont vous pensez connaître les réponses, le camarade plus haut répond et sa réponse est limpide. Le défouloir contre les musulmans ce n’est pas ER. Ici, c’est fraternité virile, respect de l’autre et amoureux du vivre ensemble sous la bannière France. Sinon, vu les groupes antiFrance, tu as le choix d’aller voir ailleurs.


    • #1258862
      le 03/09/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Désolé de faire ma synthèse, mais je ne suis même pas sûr d’avoir compris de qui et de quoi vous parler Petit Test ???


  • #1256552

    En y regardant bien, les commentaires des gens sur Bvoltaire sont issues de pérsonnes avec des pseudos purement franchouillards. Ce qui est sommes toutes assez louche. Je ne dis pas que tous les français ne sont pas idiots, (j’ai eu le droit à un "vous êtes tous des voleurs", ce matin au marché), mais toujours est il que c’est trop suspect, il y a fort à parier que ce sont des trolls au service de la communauté et qui servent de gardes-fous. Ils utilisent des pseudos assez typiques du type jean-"cequetuveux".

    Cette facon de procéder trahis. Car ils méprisent vraiment tout le monde.

     

    • #1257173

      Je suis tout à fait d’accord, les Français valent mieux que cela,
      de plus les gens qui fréquentent Bd Voltaire sont moins con que la
      moyenne je pense.


    • #1257462
      le 31/08/2015 par Kasskapp
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Ça ressemble à un défouloir : j’ai ri, à la lecture de ces invectives caricaturales pseudos cultivées : comme vous le dites, c’est : ou bien des semeurs de troubles volontaires ou des gens qui se defoulent sur le l’ennemi (psychologiquement) officiel.
      Je préfère la cordialité à l’insulte, mais faut crever les abcès chauffés au quotidien médiatique.
      Et puis, si de toutes façons, c’est possible de pousser les gens à se taper dessus malgré tout, il n’y rien à perdre à essayer d’autres possibilités.
      Quant au fond de la discussion, je m’efforce de ne pas affirmer quand je ne connais pas, sur bv certains ne s’embarrasse de ces considérations.
      Bref, ça fait peur, on a pas prise là-dessus, ça rappelle ce qu’implique la liberté d’expression... autant se fendre grassement la gueule : Dieudo a fait des tutos par ses spectacles, non ?


  • #1256582

    D’un coté, le texte coranique comprend effectivement des versets ou la nécessité de l’agression comme préalable à l’usage de la violence est mise en avant, de l’autre, il est impossible de fermer les yeux sur les problèmes du monde islamique en déplaçant le débat sur la compréhension du texte, ce qui voudrait dire que vu les attentats et conflits et polémiques diverses directement liées à cette religion, l’islam est mal compris en Algérie, en France, en Belgique, au Danemark, au Soudan, au Pakistan, en Afghanistan, en Tchetchènie, en Indonésie, au Nigéra, en Angleterre, en Egypte, en Arabie Saoudite, au Qatar, en Turquie, au Maroc, au Yémén, en Tunisie, au Kosovo, en Somalie, au Koweit, au Quebec, au Mali, en Allemagne, en Suède, au Cameroun, en Australie, aux Pays-Bas, et partout ailleurs ou il y’a des musulmans, pour résumer.

     

    • #1256744

      ET partout dans ces pays que tu cites on trouve comme par hasard la patte d’occidentaux. Et ceci n’est pas que valable aux pays musulmans. Partout on trouve la même patte du diable...


    • #1256789

      Après 30 ans de présence en terres musulmanes diverses, je me permets de remarquer en effet qu’il est extraordinairement bizarre que l’islam soit une religion incomprise partout dans le monde, et en conséquence, ne génère que des problèmes absolument partout, même aux pacifiques Emirats Arabes Unis.
      Il n’y a donc guère qu’E&R qui ait tout compris de l’islam. Les islamologues d’E&R devront se faire inviter à faire des conférences de réinformation à l’Université Al Azhar, alma mater de la théologie islamique.
      ( :-))
      Il serait intéressant de demander son avis à Mark A.Gabriel, un des plus brillants élèves en islamologie de toute l’histoire de cette Université. Quand il a eu bien tout compris, il s’est converti au christianisme et a pris un nom chrétien (avec les "menus" problèmes associés au fait de quitter l’islam).
      Il n’a survécu qu’en quittant l’Egypte.


    • #1256875
      le 31/08/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Mais Pierre, si votre exemple est vrai, c’est qu’il n’a même pas compris le premier pilier de l’attestation de foi, alors comment pourrait-il comprendre le reste ???


    • #1256958
      le 31/08/2015 par la pythie
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Tu n’as jamais remarqué que ces polémiques à propos de l’Islam remontent à 25 ans, à peine ? qu’avant le milieu des années 80, l’Islam n’était pas un sujet important ? à qui profite le crime ? qui a eu intérêt à extirper l’Islam de son sarcophage où l’avait placé les colonisateurs ? toutes ces questions à propos de tel ou tel verset sont tout à fait stériles : à des êtres acculturés, en butte avec l’époque actuelle, il se trouvera toujours des prétextes à saisir, religion ou pas...dans les années 60 et 70, l’extrême gauche ne manquait pas de bras cassés capable de passer à l’acte et de tirer les marrons du feu pour les objectifs géopolitiques de l’Empire ! si tu es sur E&R, c’est que tu es censé avoir compris ces choses-là, sinon c’est que tu te fous de nous. Alors, idiot sincère ou troll ?


    • #1257114
      le 31/08/2015 par Jojo l’Affreux
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      @anonyme : le premier pilier de la profession de foi islamique est inscrit sur le drapeau de l’Arabie Saoudite, juste à coté d’un sabre : il n’y a de Dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète. Les mauvaises langues disent que c’est la seule chose sur laquelle tous les musulmans du monde font consensus. Que signifie le sabre, là déjà la tout le monde n’est plus d’accord. C’est une déco ? C’est parce qu’il faut utiliser l’épée pour répandre le dogme islamique ? C’est parce que certains musulmans considèrent que l’apostasie doit être punie par la mort ? Et vous qu’en pensez vous ?
      Votre réflexion laisse supposer que vous condamnez l’apostasie ? Trouvez vous que le fait de la condamner à mort est une preuve d’amour et de tolérance ?

      @La Pythie : vous soulignez quelques choses d’important, la colonisation et la chute de l’Empire Ottoman a effectivement plongé l’islam dans une sorte de torpeur, de sommeil, et certains progressistes sont apparus dans le monde Arabe, considérant que l’obscurantisme religieux avait été la cause de leur déchéance, ils ont essayé de réformer leurs pays, mais ils ont tous été détruit les uns après les autres et quelqu’un réveille l’islam aujourd’hui... l’islam c’est l’islamisme au repos, l’islamisme c’est l’islam en mouvement. Que fera-t-on si l’islam achève de se réveiller ? Parce que l’islam réveillé, c’est ce que vous avez vu en Syrie, en Tchétchénie, en Bosnie, 1400 ans d’Histoire le démontre.


    • #1257185
      le 31/08/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Jojo sans rentrer dans une explication que wiki vous fournira surement très bien, comment on fait pour se défendre sans arme et comment se rend la justice si celui qui doit la rendre est faible ???

      C’est quoi cette tendance qui voudrait interdire au muslims, voir même leur nie le droit de se défendre, voir de conquérir ? Alors que si c’est pour Mc Do, la prétendue "démocratie", etc, on verra les mêmes tout d’un coup nous dire que là c’est très bien... Quoi ??? retournez-vous à vous vos questions !!!

      De plus que veut dire : "il n’y a de Dieu qu’Allah", que tout est Allâh, ou, au contraire, que rien de tout ce qui est adoré ne mérite, en vérité, de l’être (car étant faux), excepté Allâh (car étant le Seul Vrai) ???

      Deux réponse, une seul de vrai...

      C’est sûr que si déjà là la réponse est mauvaise, pas s’étonner pour la suite... : )

      Quant à l’apostasie (même si c’est à l’autorité compétente de s’occuper de juger et d’appliquer les peines, je précise au cas ou vous auriez une compréhension anarchiste des choses), c’est pas parce que, si vous êtes chrétiens, vous en avez abandonné les peines et donc avez ouvert la porte à votre perte, bien avant Vatican II ou de nous parler des juifs, qu’il faille faire de ce qui préserve une chose détestable !!!

      D’ailleurs on note là toute l’hypocrisie des chrétiens qui voudraient blâmé cela, en état de faiblesse...

      C’est l’extrême le détestable, et pour ça on pourrait peut-être rappeler les cathares (?), mais bon...

      Enfin, si ce que vous disiez à Pythie était vrai, on se demande vraiment comment les premier muslims ont put construire un royaume aussi grand, en si peu de temps et bien avant les Ottomans... ?

      Mais bon, j’ai bien compris votre position, malhonnête, partis pris et argumentaire télé bidon, du genre de Z, faux et qui défendent, entre les lignes, les intérêts de on sait qui avec leurs amalgames grossier et mensonger (l’Islâm c’est pas les takfiris, etc du genre, sans parler de vos armées et de tout le reste, mais bon... : ), mais qui vous arrange bien dans votre construction mentale (d’ailleurs ceux qui étaient pour la chute de l’Empire Ottoman sont justement ceux que vous encensés, ou leurs enfants idéologiques, si vous préférez...), mais je dirais, occupez vous de chez vous et non de chez les autres et arrêter de venir dire pour eux ce qui serait bien pour eux, à leur place, selon ce qui vous plait à vous ou selon vos intérêts à vous...

      Et après ça prétend lutter contre le mondialisme ???

      Des clous oui...


    • #1257233
      le 31/08/2015 par la pythie
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      à Jojo l’affreux....

      Ne te fais pas plus bête que tu n’es ! et réfléchis un peu : qui possède les avions de chasse, les drones, les satellites, l’informatique, les sous-marins, les bombardiers etc...c’est l’Occident, non ? et qui possède les Banques et contrôle les flux monétaires ? même réponse . Cela signifie que l’Empire contrôle tout mouvement et qu’une armée ne pourrait se dresser contre lui, et surtout pas les Djihadistes ; surtout quand ils sont leurs payeurs...
      Le réveil de l’Islam est voulu et financé par l’Empire dans le but de détruire les sociétés modernes et de les reformer selon ses voeux...aucun musulman n’ a quoi que ce soit à gagner à affronter l’Occident - il n’ y a que des coups à prendre et rien à gagner...réfléchis en profondeur et retiens cette maxime : IL N’ Y A PAS D’ISLAM AUTONOME, MÛ PAR LUI MÊME ET RÊVANT DE CONQUERIR L’OCCIDENT ; il n’y a qu’une petite élite très intelligente qui manipule le troupeau des égarés que nous sommes, ni plus ni moins !!!


    • #1257391
      le 31/08/2015 par Moi, Peter Sellers
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Attention il y a des menteurs pathétiques qui seront toujours sourd en face des meilleurs arguments..

      Je suppose que vous avez compris un des principes essentiels de l’Islam : suivre le modèle mohammedien, le modèle prophétique.. Maintenant il y a des preuves qu’aucun musulmans même les plus radicaux pourrait nier. C’est le fait historique à l’époque du prophète (!) qu’il y a au moins deux cas de musulmans qui trahirent la religion pour rejoindre l’ennemi et se convertir à la religion de l’opposant je crois (reniant l’Islam en tout cas). Une fois l’amnistie obtenue, ces deux ex-musulmans retournèrent dans leurs maisons et ils vécurent sans être inquiétés.. sans jamais redevenir musulman jusqu’à la fin de leur jour..C’est un fait vérifiable..

      Maintenant comme vous savez la trahison dans toute les cultures et civilisations est habituellement punis de la peine capitale, souvent la peine de mort. Il n’y avait aucune conversion forcée lors du temps du prophète (PSL) et des quatre Kalifs (dit bien-guidés) qui lui succédèrent.
      Par contre il y avait des guerres et pas de prisons donc des otages rançonés ou mis sous esclavages (seul moyen de neutraliser l’ennemi). Lors de la constitution du premier Kalifa les désertions et trahisons, l’espionnage aux profits de l’ennemi étaient techniquement de l’apostasie.. Donc punissable comme trahison..

      Ps : le radicalisme musulman de nos jours trouve sa source chez les Wahabites, secte mise en place par les anglais et utilisé pour maintenir en conflit interne les sociétés musulmanes.. car si il y a une tension ennemies en premier lieux c’est bien évidement à l’intérieur des communauté musulmanes !!!!!!!!!!..

      Prenez l’exemple de la Tchechenie, ou comme réponse à l’extrême barbarie de l’armée russe (c’est la guerre) les wahhabites mercenaires ont infiltrés la société Tchechen.. créant finalement par l’intermédiaire des réformateurs (inquisiteurs, puritains) americano-saoudiens la division à l’intérieur du peuple et des familles (jeunes combattants écervelés rejoiniant les "radicaux" et leur visions)...


    • #1257597
      le 01/09/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Je comprend que certains préfère parler là où la censure est plus grande (même si ça constitue une preuve contre eux), m’enfin, tout de même Péter l’Sellier, à vous lire, on remarque que vous accusez certains de ce que vous faites en somme, comme c’est étrange, qui a bien put dire quoi pour vous faire réagir ainsi... ? : )

      Pour faire simple, et ne pas s’embrouiller avec le hors sujet des conversions forcées interdites (c’est pas la Centrafrique le sujet), vous dites qu’il existe ou pas une peine pour l’apostasie en Islâm ???

      Ceci dit, heureusement que dans votre propagande (où vous êtes trop conciliant avec les Russes) vous n’avez parlé du Kossovo, etc, sinon en aurait finit avec les "gardiens de la révolution", etc, ça aurait fait tache...

      D’ailleurs Saïd Qoutb n’était pas un "wahhabite" pourtant c’est lui le père du problème contemporain qu’on appelle takfirisme, comment expliquez-vous cela ???

      Comment expliquez-vous qu’avec le mouvement de Khomayni, les takfiris (mais aussi les ikhwans) ont cette référence en commun ???

      Pas besoin de me parler de politique et de ses manipulations, ou de tel ou tel dirigeant là, dites moi, expliquez moi le pourquoi d’une tel référence idéologique commune et quel rapport avec Mouhammad ibn ’Abdel-Wahhâb, sa da’wah et ce qu’il a écrit dans ses livres ???

      Je veux bien qu’ils soient tout les deux muslims, et ont donc cette religion en commun, m’enfin mis à part ce non argument de type télé, votre blablas et accusations classiques, sans preuves ni fondements, et aussi ridicules que prétendre la même chose sur le shiisme pendant la période du Shah, ou sur le soufisme ailleurs dans le monde, etc (c’est pas comme ça que ça marche, ça c’est de la manipulation politique pour enfants), vous pourriez m’expliquer ce lien, à la retour vers le futur, qui n’existe pas ???

      Parce que le lien de reprise de certaine méthodes aux anarchistes, communistes, révolutionnaires, je le vois très bien, et il ne viens pas du tout d’où vous prétendez, donc, mis-à-part accuser sans preuves, vous pourriez m’expliquer d’une manière plus crédibles comment la propagande par le fait a été reprise de type dans les années 80 qui eux même aurait repris cela dans je ne sais quel livre, écrit entre 200 ou 300 ans auparavant, de quelqu’un s’auto nommant "wahhabite" ???

      D’ailleurs on ne combat pas une propagande en y participant, donc, d’une manière accessible à tous, expliquez c’est quoi cette ("dit" ???) Orthodoxie selon vous, le soufisme, le shiisme, etc ???


  • #1256704
    le 30/08/2015 par la pythie
    Les islamologues, l’islam et la guerre

    Toute ces attaques incessantes sur l’Islam ne visent qu’à le faire rentrer dans le rang et à le laïciser ! les attaques sont tellement caricaturales que je suis étonné de leurs succès..Toutes les religions sont des systèmes de domination, aucune n’est de paix et d’amour ! Chaque fois qu’une religion, une philosophie se présente à vous en vous promettant le bonheur dans une autre vie, barrez-vous...l’homme est inséparable du monde présent et actuel ; le monde, l’homme et le cosmos ne forment qu’un, animé en un même mouvement en un même présent !
    Les religions ont émergé et, contre la promesse d’un au delà mirifique, où coulerait le miel et le lait, ont tout ravagé ici-bas, confisqué le spirituel au moment où le travail commençait à se faire jour...

     

    • #1257673
      le 01/09/2015 par Kasskapp
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Le mot religion vient du latin religere, relier : le but ayant toujours été, pour peu que cette dimension spirituelle soit écoutée (nécessaire confiance et humilité, climat de doute et de paix, hors convictions idéologiques), on sait par les enseignements religieux que le libre arbitre est une paramètre indissociable du destin humain, nous ne sommes pas forcés de vivre en paix, quoi.
      De ce fait même, une des étapes cruciales dans l’appauvrissement spirituel et la déchéance humaine est le reproche fait à Dieu des guerres, malheurs et injustices, auquel il est difficile de répondre en 2 phrases de manière claire et convaincante, du fait même qu’outre être blasphématoire, ce reproche nous dénie la qualité d’êtres humains, alors s’il faut parler de sens critique et de réflexion, ça ne peut pas être sérieux. La difficulté est vraiment dans l’identification de ce qui est fondamental, c’est ce qui semble évident mais est souvent bâclé. Sachant qu’en outre, nous fûmes bercés depuis belle lurette dans la rhétorique que la religion est fondamentalement obscurantiste ... il devient difficile de discuter.
      Je dois manquer de sagesse et de patience, car j’ai par exemple du mal à discuter avec quelqu’un qui m’insulter. Les arguments que je viens de mentionner sont de cette ordre.... Et pourtant, il s’est bien trouvé des personnes de bonne volonté pour m’éclairer en matière de religion, comme Soral le fit en politique, montrant sur quoi s’appuyait l’idéal de gauche : un dévoiement de l’idéal chrétien originel.
      Je ne relate mon parcours qu’à titre de témoignage. A bon entendeur, salut.


  • #1256735
    le 30/08/2015 par bishoko
    Les islamologues, l’islam et la guerre

    C’est facile de toujours dire que c’est les gens qui ne comprennent pas.
    Facile de toujours se victimiser pour justifier ceci ou cela, mais mahomet n’a-t-il pas lui même agressé, harcelé, réduit en esclavage, imposé un statut discriminant aux chrétiens ?
    Ordonner de tuer les musulmans qui voudraient changer de religion ça dépend du contexte aussi peut-être ?
    Se pencher sur les origines judéo-nazaréennes du Coran permettraient à beaucoup de se remettre un tant soit peu en question, ce qui est difficile si on s’imagine que le texte a été dicté à la lettre par Dieu Lui-même !!

     

    • #1256963

      Citez vos sources pour affirmer avec un tel mépris autant d’énormités.
      Mouhamad (psl) est innocent des méfaits que vous lui prêtez.
      Si ce n’était pas le cas alors il n’aurait pas reçu une délégation chrétienne qui a été autorisée à prier dans sa mosquée.

      Quand à la dhimme, si vous êtes honnête intellectuellement vous trouverez sur youtube toutes les explications d’une telle taxe pour les chrétiens et les juifs et certainement pas dans les propos de Madame Lévy.

      J’ai aucune envie d’écrire de longs paragraphes pour donner une explication dont vous vous foutez royalement.

      Alors cherchez bon sang, et après seulement vous pourrez rester sur vos allégations ou pas... Sachez seulement que plus vous en apprendrez et plus vous serez responsable devant Dieu.


    • #1257414
      le 31/08/2015 par Moi, Peter Sellers
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      les origines judéo-nazaréennes du Coran




      restons simple... Vous faites allusions à des islamologues récents qui ont des thèses très marginales dans la communauté scientifique... Vous avez du les entendres sur RadioCourtoisie et vous êtes persuadé d’avoir trouvé un trésor ? Mais es-ce un trésor d’intelligence ?
      Soyez raisonnable.. il y a des milliers de thèses présentées à travers les universités françaises : sont-elles tous dignes d’intérêts ? Et pourquoi uniquement celles-ci (controversées) trouveraient-elles grâces à vos yeux ?
      Apprenez ce que disent les islamologues imminents avant de vous rabattre sur ce que vous considèrez être comme un désert appétissant ? L’appétit viens paraît-il en mangeant.. ne vous privez pas.. maîtrisez l’orthodoxie en théologie musulmane.. puis faites vous plaisir avec tout ce qui la contredit vous apprécierez sûrement mieux l’idiotie des contradicteurs ?


  • #1256805
    le 30/08/2015 par anonyme
    Les islamologues, l’islam et la guerre

    Cette sale guerre totale, militaire,psychologique,culturelle,..menée,sans répit,
    par l’empire sioniste-maçonnique,contre l’islam et les musulmans, me rappelle
    la profonde réflexion de François Mitterrand , qu’il a exprimé lors de la crise
    des SS20,début des années 80 : Les missiles sont à l’Est, le pacifisme est
    à l’Ouest .
    Qui est cet homme,de bonne foie, qui ne reconnaîtrait pas que les guerres et
    les génocides les plus meurtriers de l’histoire, ont eu en occident . Ce même occident,gisant sous le joug sioniste, prétend,honteusement,que les"violences" et le"terrorisme" sont au sein du monde musulman .
    Rappelons, tout de même, que les deux guerres mondiales,avec ses millions 
    de morts,et l’arme atomique,qui y a été utilisée par l’us,avec ses supplices indescriptibles,qui feraient saigner le
    cœur du criminel le plus endurci. La guerre du Vietnam, déclenchée sans motifs sérieux, par des psychopathes ; causant son cortège d’atrocités effroyables.
    Aujourd’hui, et malgré ces faits historiques avérés , l’empire sioniste-maçonnique, encouragé par l’éclipse du socialisme en 1991, mène une 
    guerre contre l’humanité entière,non pour offrir aux peuples bonheur et quiétude, mais pour réaliser un désastreux cauchemar : Dominer le monde. Sa stratégie ,pour concrétiser ce but de démons, est ordonnée en deux grandes phases :
    détruire l’Islam, comme cela était le cas pour le socialisme, ensuite s’attaquer
    à La Chine et à La Russie , dont le sabotage a déjà démarré .
    Mais il est fondamental de souligner que les deux grandes Religions : le
    christianisme etl’islam ne sont pas aussi facilement atteignables, comme 
    l’avait été le socialisme . Ces religions, ne sont pas l’œuvre d’un philosophe 
    ou un idéologue,non , le christianisme et l’islam sont ancrés dans les cœurs.
    Précisons,que malgré les grands dommages infligés par la révolution
    française, par le Vatican2 et par les sionistes et les maçonniques , cette
    grande religion, le Christianisme,reviendra en force après la fin, inéluctable, 
    du processus irréversible de l’effondrement en chaîne de l’empire satanique .
    Les mensonges et les délires, propagés avec une frénétique folie par le 
    diable,sur la"Vérité" de la raison et la"superstition" des religions, seront jetés, 
    par l’Homme, et à jamais, aux poubelles de l’Histoire . Ainsi, la belle et 
    émouvante réflexion du géant Dostoeïveski trouverait sa glorieuse 
    place dans les cœurs des Hommes : Si j’ai à choisir entre le Christ et la vérité,
    je choisirai le Christ .


  • #1256939
    le 31/08/2015 par la pythie
    Les islamologues, l’islam et la guerre

    Jusque au début des années 80, l’Islam n’existait pas ! aucun leader politique du monde arabe ne s’en réclamait - ni Nasser, ni Saddam, ni Kadhafi....absolument personne !!! l’Empire a progressivement réactivé cette religion, sous son aspect le plus réactionnaire afin de ramener le monde arabo musulman 200 ans en arrière ( de mieux le contrôler ainsi ), d’affaiblir l’Europe par une immigration débridée et, du même coup, d’utiliser le terrorisme " islamique " afin d’exercer une pression sur les pays ennemis.
    Toutes ces discussions théologiques ne mènent à rien : chacun voit midi à sa porte : ceux qui aiment l’Islam et s’en réclament, trouveront toujours les arguments les plus pointus afin de s’extraire du guêpier ; et ceux qui exècrent l’Islam refuseront toujours d’entendre aucun argument en sa faveur, ou la moindre révélation à propos des attentats sous faux drapeau !!!

     

    • #1257386
      le 31/08/2015 par anonyme
      Les islamologues, l’islam et la guerre

      Vous voulez dire que jusqu’au début des années 80 il n’y avait plus aucun muslim sur terre ???

      Je comprend ce que vous voulez dire, et suis largement d’accord avec, mais faut pas non plus rentrer dans des simplifications extrêmes, et ridicules au final (renseignez-vous sur les khawarij et ainsi vous comprendrez mieux le problème des néo-khawarij et la différence avec les autres), il existe un monde entre ce qu’on en perçoit, ou croit en percevoir, depuis "nos" médias, et le monde réel, tel qu’il est, avec toute cette vie dont on vous en parlera jamais, mais qui ne veut pas dire qu’elle n’existe pas...


  • #1257446
    le 31/08/2015 par samsonbest
    Les islamologues, l’islam et la guerre

    Le Coran ou le livre aux mille visages,toutes les interpretations de chaque pays musulmans
    ou arabes ne sont pas a la meme longueur d’onde,car depuis son origine on a voulu le
    classer du plus grand verset au petit sans tenir compte que chaque verset veut dire quelque
    chose,donc on l’a rendu incomprehensible et le resultat on le voit bien aujourd’hui,chaque ecole
    a son interpretation,vous posez une question,ah ce n’est pas dans le coran,oui d’accord je
    l’ai lu dans les haddiths ah tous les haddiths ne sont pas veridiques et ainsi de suite........on
    est dans le grand brouillard...

     

    • #1257513

      Une religion où tout et le contraire de tout, peuvent être affirmés à la lecture du seul livre faisant foi (le Coran),est une religion qui ne tient pas debout. C’est bien ce qu’on observe. Tout est conforme à ce qu’on pourrait attendre, dans le comportement du monde musulman.
      Pour le christianisme, la marge d’interprétation de la Bible est très étroite et catholiques, protestants et orthodoxes sont d’accord sur quasiment tout, et ceci malgré le fait que le texte de la Bible n’est pas rigidement intangible comme l’est le Coran (dont pas une virgule ne peut être changée). Les 2 principaux points d’achoppement sont entre les protestants et tous les autres chrétiens sur la question de la transsubstantiation, ainsi que sur le statut de la Vierge, ce qui n’est probablement pas une condition indispensable au salut.
      Bref, du point de vue théologique, l’islam n’a aucun avenir (à l’échelle des siècles à venir) : le fil conducteur de sa théologie interne est complètement vérolé et le message est totalement incompréhensible, avec la meilleure volonté du monde. Du point de vue théologique, les musulmans ne sont pas gâtés et très à plaindre. Leurs meilleures bonnes volontés sont inévitablement embourbées dans le marais glauque du Coran et y finissent aisément bouffées par les alligators embusqués de Satan qui justifient les pires exactions à ceux qui veulent. C’est mon avis et je le partage entièrement.


  • #1276190
    le 23/09/2015 par bobforrester
    Les islamologues, l’islam et la guerre

    bonjour

    Le vrai problème est l implantation d une religion dont les athées se fichent comme d une guigne et qui propage comme les autres des illusions et incite à la passivité politique pour s en remettre à un Dieu quel qu il soit .
    Pour une civilisation comme la nôtre qui s est aussi faite contre l obscurantisme religieux importer des millions de musulmans qui ne sont pas de sages docteurs de la foi prêchant l amour de son prochain mais des masses illettrées farcies de préjugés anti blancs anti français c est un recul effroyable !
    Ce n est pas le Coran qui est en cause et qui n intéresse que les religieux mais le communautarisme qu il engendre et les particularismes d origine patriarcaux qui sévissent dans les communes où les musulmans détiennent un pouvoir électoral.
    Bref c est l immigration le problème et non la religion dont la constitution garantit la liberté de pratique.
    _


Afficher les commentaires suivants