Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les journalistes de Mediapart et du Petit journal interdits d’accès à la fête FN de Marion Maréchal-Le Pen

La présidente du FN Marine Le Pen, quelques jours après avoir appelé Marion Maréchal-Le Pen à jouer « plus collectif », s’est invitée samedi à la fête organisée par celle-ci dans le Vaucluse et dont étaient bannis plusieurs médias.
Plusieurs journalistes – Mediapart, Le Petit journal, le mensuel satirique marseillais Ravi – étaient interdits d’accès à ce rendez-vous. Ils figuraient sur une liste que possédait un membre du service d’ordre.

 

Un proche de Marion Maréchal-Le Pen a confirmé ces interdictions, reprochant à ces médias le traitement de l’actualité du parti. Quelques jours après ses propos dans l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, Marine Le Pen s’est invitée à l’hippodrome du Pontet (Vaucluse) à la fête « Bleu blanc rouge Grand Sud » (BBR Grand Sud) organisée par sa nièce, une présence dont elle ne l’a informée que le matin même, selon plusieurs sources « marionistes ».

« J’étais en week-end à Perpignan (ndlr : elle y possède une maison), j’ai embarqué dans la voiture de mon Jules », son compagnon Louis Aliot, vice-président du FN, a expliqué Marine Le Pen à son arrivée vers midi. Alors que certains imaginent régulièrement un conflit s’épanouir un jour entre les deux Le Pen, « Marion » a posé longuement en photo avec « Marine » avant de la remercier pour sa présence dans son discours de l’après-midi.

 

[...]

S’exprimant vers midi, le sénateur-maire FN du 7e secteur de Marseille, Stéphane Ravier, s’en est lui pris au « général félon, le général de Gaulle », après avoir salué les Français pieds-noirs, alors que certains frontistes comme Florian Philippot se disent gaullistes et rendent hommage régulièrement au premier président de la Ve République.

[...]

Dans son discours d’une trentaine de minutes, axé sur les questions identitaires et sécuritaires, Marion Maréchal-Le Pen s’est dite « attristée voire horrifiée à la constatation que la France est passée aujourd’hui de fille aînée de l’Eglise à petite-nièce de l’islamisme ».

Lire l’article entier sur jeanmarcmorandini.com

 

Un exemple de sketch du Petit Journal qui explique le refus de recevoir du FN :

 


 

Au centre de l’actualité politique de cette fin de semaine, Marion Maréchal-Le Pen, toujours pendant sa fête dans le Vaucluse, s’est exprimée sur la nouvelle équipe de France de football :

« Je ne connais pas ces joueurs, tout ce que j’en vois de l’extérieur, c’est qu’ils m’apparaissent plus respectueux de la France que n’a pu l’être une précédente génération. Ils chantent la Marseillaise à pleins poumons, c’est plutôt positif... On a eu tendance à avoir de jeunes joueurs qui se comportaient assez mal, qui ont pu avoir une dimension un peu racailleuse, si vous me passez cette expression... Ça ne donnait pas particulièrement envie de suivre ce sport, indéniablement il y a eu une reprise en main, c’est une bonne chose. »

Sur l’évolution des positionnements politiques des Le Pen, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • « Je ne connais pas ces joueurs, tout ce que j’en vois de l’extérieur, c’est qu’ils m’apparaissent plus respectueux de la France que n’a pu l’être une précédente génération. Ils chantent la Marseillaise à pleins poumons, c’est plutôt positif... On a eu tendance à avoir de jeunes joueurs qui se comportaient assez mal, qui ont pu avoir une dimension un peu racailleuse, si vous me passez cette expression... Ça ne donnait pas particulièrement envie de suivre ce sport, indéniablement il y a eu une reprise en main, c’est une bonne chose. »



    Ce que tout le monde pense de Benzema,Ribery.....qui peuvent toujours nous balancer leur fric à la gueule via les médias,il retombera toujours dans le caniveau parce qu’il existe des choses qui ne s’achètent pas !

    N’est pas Zidane qui veut pour choper l’immunité royale que seules la classe et le caractère obtiennent de la vox populi...C’est ainsi !


  • Re le sketch du Petit Journal. Je me demande si ces bobo-gauchos arrivent eux-même à rire de leurs propres blagues. C’est tellement téléphoné, surjoué. C’est gras.

    Puis ils nous montrent toujours, dans des mises en scène comme celle-ci, ce que donnerait leur idéologie s’ils l’appliquaient vraiment. Je connais bien ce milieu, j’en suis issu. Ces gens seraient incapables de vivre dans le monde qu’ils préconisent. Et ce depuis leurs premières tentatives de vie en communauté en Ardèche dans les années 70. Tous ceux que je connais sont infoutus de vivre à quatre en collocation.

    J’éprouve de moins en moins de tendresse pour eux, de plus en plus de mépris. La vraie question en suspend reste : comment fait on d’un con un pas con ?

     

  • Et dire qu’à la fin du "sketch" du Petit Journal on entend des applaudissements ... suscités par un chauffeur de salle ou enregistrés ... tellement c’est NULLISSIME !

    #JeSuisDieudonné


  • Les journaleux pourront-ils insulter librement quelqu’un d’autre à la place ?


  • J’espère que Thuram et les autres vont se plaindre ,et même porter plainte , dans ce clip , y a pas de blacks , et que des gens du club de l’avant garde à Manu , qu’est ce que c’est ce bordel ?


  • Les responsables du Fn ont bien raison de blacklister certains "journalistes" qui ne sont en fait que des nervis au service du pouvoir actuel, ne font que baver sur le Fn, quoi qu’il fasse et n’ont bien sur strictement rien à voir avec d’authentiques journalistes, dignes de ce nom ..... Comme dit si bien Alain Soral : "journaliste, c’est être pute ou chômeur" et les gens évoqués plus haut ont manifestement choisi leur camp et ils ne sont pas chômeurs !!!


  • Ce que je trouve ridicule au FN, c’est que chacun vient avec sa petite marotte. Anti contre pro-de Gaulle, pieds-noirs, pathos, royalistes, anti-islam.
    Tout cela ne fait pas un programme. Je comprends que Marine se prenne la tête à essayer de construire une colonne vertébrale à ce cirque, surtout que personne n’y met du sien.
    Je continuerai évidemment à voter pour ce parti dans l’optique qu’une synthèse intelligente voit le jour, pas forcément à l’intérieur du FN d’ailleurs.
    Marine ne pourra réussir qu’en empruntant la ligne d’E&R, cela devient de plus en plus évident chaque jour, mais elle sera obligée de ménager certaines catégories aussi. On est dans un système républicain-sioniste, que ça plaise ou non.
    En ce qui concerne les merdias, que je sache, on invite qui ont veut à une fête ou soirée privée. On peut se demander pourquoi ils veulent tant participer à ce rassemblement. On ne les entend pas trop revendiquer leur présence au Bilderberg ou au diner du Siècle. Vous invitez souvent chez vous des invités qui vous crachent à la gueule ? Moi pas.
    Quant à cette gué-guerre Marine/Marion, il suffit de voir comme les médias s’en repaissent pour ne pas en tenir compte plus de 3 secondes. Marion est très loin de pouvoir se présenter et même d’être la présidente du parti. Chaque chose en son temps.

     

    • Les dissensions internes sont le lot des groupes politiques ou autres qui se rassemblent pour lutter "contre", les "antis" en quelque sorte.

      C’est plus rare ou moins manifeste pour ceux qui s’unissent autour d’un "pour".

      Le FN n’échappe pas à cette règle avec ses deux tendances principales : la vieille garde conservatrice et traditionaliste qui doit faire bon ménage avec la nouvelle tendance sociétale, ex communiste ou gaulliste.

      Le pire est que l’on observe la même chose au sein de la dissidence, une dissidence écartelée par les égos et les idéologies divergentes.


  • C’est marrant ces bobos journaleux, ils sont choqués de ne pas être invités par des gens qu’ils vont au mieux dénigrer...
    Inviteraient-ils chez eux quelqu’un qui a comme but de chier sur leur canapé ?

     

  • Ces ragots et banquets n’ont strictement aucun intérêt.

    - 1/ Dans le système de votation, ceux qui autorisent le vote ne l’autorisent que parce qu’ils le contrôlent en amont, en contrôlant les partis et les candidats.

    - 2/ Le FN n’est autorisé qu’ a proportion de ce qu’il est contrôlé voire noyauté (mais bien sûr !).

    - 3/ Il étend son offre de produits de consomation pseudo politiques (mayo bleu blanc rouge) pour élargir sa base . le FN godille pour essayer de percer le plafond des 30%, ce qu’il réussira peut-être à faire. Tout le monde peut y faire son marché.

    - 4/ Mais il ne le fait pas contre le système qui l’y autorise mais contre ses concurrents que le système contrôle.

    - 5/ Pour le système, cette stratégie "tu votes, nous votons, je gagne" présente un coût, celui de faire émerger à la droite du Fn un parti "hors système" (Civitas)

    - 6/ Mais ce coût est moindre puisqu’il permettra dans un premier temps de faire des listes, ceux de leurs adhérents, et dans un deuxième de les circonvenir en les achetant et ligotant comme les précédents.

    - 7/ Ce système fonctionne ainsi très bien depuis...la mort de Louis XVI ! Et pas qu’en France mais partout où il y a l’élection , donc le jeu "Tu votes, nous votons, je gagne".

    - 8/ Que faut-il faire ? Rien sauf le dénoncer.Se retirer. Retirer à la pyramide sa base : ce n’est pas en participant à ses jeux pipés qu’on la renversera. Au contraire, ça la conforte !

     

    • Le système n’est pas Dieu tout puissant. C’est encore les Français qui choisissent qui entre à l’Élysée.
      Ta solution est dans un premier temps d’y laisser entrer Juppé ou Valls en t’abstenant de t’y opposer quand tu en as réellement la possibilité, mais surtout pas Marine Le Pen - qui risquerait de faire une politique plus patriotique au service de l’intérêt de la France et des Français -, et dans un second temps de venir te plaindre sur Internet des conséquences de tes propres choix. Super intelligent. Moi j’appelle ça de l’inconséquence et de l’irresponsabilité.


    • @Titus

      Ce ne sont justement pas les Français qui décident "qui rentre à l’Elysée" car nous ne choisissons qu’entre les candidats que nous autorise le système lequel n’autorise que ceux qu’il coopte et ne coopte que ceux qu’il contrôle.

      Exemple récent : D.S.K.

      Donc arrêtez de vous abuser comme l’autruche dans son trou de sable, de croire leur propagande idiote sur leur démocratie qui ne peut pas être la nôtre : c’est dans cette posture que vous prendrez le plus sûrement un coup de pied au cul !


    • @Titus bis

      Vous croyez vous les votants lobotomisés que la question est de choisir le meilleur ou le moins pire des candidats et que cet exercice s’appelle la démocratie.

      Mais cet exercice s’appelle une mascarade car la vraie question que vous devriez vous poser serait de savoir quel est celui qui est le moins contrôlé et à cette question vous vous rendrez vite compte que tous le sont également en totalité quelle que soit leur (in)sincèrité, (im)pertinence ou (in)compétence.

      La preuve : tous ceux qui ont voulu s’imposer en dehors de tout contrôle autre que le vote de leurs électeurs ont été systématiquement éliminés, et ainsi Hitler, Kennedy, De Gaulle, Chavez et n’importe qui qui aurait la sottise d’espérer que parce qu’élu, il gouvernerait.

      Non : il ne pourrait que le faire croire et qu’appliquer l’agenda de ceux qui le contrôlent


    • @François Desvignes



      Ce ne sont justement pas les Français qui décident "qui rentre à l’Elysée"




      Bien sûr que si. C’est un fait. Ce sont les Français qui ont décidé, les abstentionnistes y compris, de l’entrée de François Hollande à l’Élysée !

      La croyance en la toute puissance du Système, comme si c’était Dieu le Père, est la meilleure chance du Système de neutraliser ses opposants car elle génère le défaitisme qui engendre lui-même l’inaction. Tu nous en donnes un exemple parfait.

      Quand on a le choix entre Valls et Le Pen, refuser d’appuyer dans le sens nationaliste sous prétexte de rêveries révolutionnaires insatisfaites, revient à appuyer dans le sens mondialiste.
      C’est de la collaboration objective au Système qui nous oppresse.


    • Complètement d’accord avec vous @Titus !
      Il y a ceux qui baissent la tête en attendant que ça passe et ceux qui essayent de changer les choses.... Si j’osais, je ferais un parallèle avec la période d’occupation allemande en 39-45 : il y avait les collabos (10%), les résistants (10%) et les attentistes (80%), choisit ton camp camarade (merde, j’ai osé) !
      C’est vrai qu’attendre, c’est tellement plus rassurant et beaucoup moins dangereux...


    • Pas un jour ne passe sans que je me demande quelle sera mon attitude en 2017 : abstention ou vote FN aux deux tours .
      - Le FN est -l véritablement nationaliste,souverainiste et chrétien dans ses hautes instances ? Ou est-il déjà noyauté et castré par des agents mondialistes ?
      - Le système a t-il prévu l’éventualité de l’arrivée du FN à l’Elysée ? A t-il déjà ses bataillons de futurs infiltrés ?
      - En cas d’échec du FN au présidentielles et d’installation durable à 30 % , le système à t-il prévu la même stratégie d’infiltration-castration-détournement ?


    • @telecaster

      Je ne comprends même pas comment on peut hésiter une demi-seconde entre le programme du FN et celui de Hollande/Valls/Juppé !


  • Même si ce n’était vraisemblablement pas l’intention des auteurs, j’ai ressenti ce sketch comme éminemment subversif : ils nous montrent en fait que certains des problèmes que rencontre la famille traditionnelle subsistent dans le gloubiboulga de famille recomposée et moderne qu’ils incarnent.


  • " Rarement l´histoire a fait naître l´homme qui peut, et l´homme qui veut. " Camus. L´homme ou la femme.
    Attention, Marine ne sera peut-être pas à la hauteur, mais elle sera, au minimum le chainon entre Jean-Marie, et Marion, une dynastie légitime, comme une espèce de royauté. Impossible de lire le futur, mais elle est -très et vraiment- belle, -très- jeune, -très- forte intellectuellement. Adoubée chevalière par le patriarche.
    Pas sûr que ce soit la nouvelle Jeanne d´Arc, mais pourquoi pas.

     

  • A partir du moment ou il n’y a plus aucune différence entre journaliste et militant politique, je trouve ça tout à fait normal qu’il y ait une sélection pour participer aux réunions et que les plus hostiles soient dégagés. S’ils veulent être invités partout, ils n’ont qu’à rester neutre et se contenter d’informer le peuple sans prendre parti (car c’est ça un journaliste normalement).

    C’est un peu comme un membre de la Croix-Rouge sur un champ de bataille. S’il reste neutre, les deux camps le respecteront et il pourra faire son boulot de soignant sans être inquiété. S’il profite de sa position centrale pour espionner ou faire des reportages de propagande contre une des deux factions (boulot objectif de la plupart des "ONG"), alors celle-ci le fera détaler comme un lapin la fois suivante et c’est normal.


  • On est en France, on a le droit de refuser des gens où de les accepter, peu importe le motif.


  • A partir du moment où ces" journalistes" ne sont là que pour dénigrer, provoquer, voire insulter,déformer, c’est-à-dire faire de la propagande, et non pas pour faire un reportage objectif, à partir du moment où le FN, lui est, par contre, volontiers écarté de certaines places,pourquoi seraient-ils invités ? Pourquoi ces personnes ne vont jamais observer le dîner du Siècle par exemple ou du CRIF où encore de la Commission européenne, ce serait intéressant pour tous les français, les gogos contribuables, vous savez !


  • " « J’étais en week-end à Perpignan (ndlr : elle y possède une maison), j’ai embarqué dans la voiture de mon Jules », son compagnon Louis Aliot, vice-président du FN, a expliqué Marine Le Pen à son arrivée vers midi. "
    Je crois que dans le souci qui devrait être le sien d’incarner une stature nationale (et par extension, internationale), elle devrait veiller à ne pas s’exprimer comme une poissonnière du niveau d’une Morano. Bah ouais quoi ! Je passais dans le coin pis j’ai su que la Marion était dans les parages donc j’ai demandé à mon Jules de m’emmener là-bas et de me débarquer à Pontet histoire de taper la bise à la nièce, pis aussi de discuter le bout de gras et de boire un canon. C’est sympa quoi !


  • Ouais MMLP hormis le fait d’être jeune et belle c’est quand même pas grand chose politiquement parlant... la bonne grosse réaction bourgeoise tout au plus... désolé mais rien de nouveau sous le soleil et sûrement pas un leader au dessus des clivages.

    Sinon entièrement d’accord sur la bassesse dès médias incriminés


  • D’accord, donc virer des journalistes d’un rassemblement politique c’est bien, mais virer Vincent Lapierre d’une audience au tribunal, c’est pas bien.
    Liberté de presse sélective ?

     

    • Tu ne vois pas la différence qu’il y a entre un lieu public et un lieu privé ?


    • Pourquoi ceux qui se prétendent être le "premier parti de France" devraient-il se cacher pour s’exprimer ?

      Quoi qu’il en soit c’est une très mauvaise stratégie sinon pour se présenter comme personnalité autoritaire et donc se faire taxer de fasciste...
      Mais venant de la très bourgeoise MMLP et ses discours creux qui ne font que recycler les poncifs de droite sur la nation, le Travail et la sécurité, cela ne m’étonne pas...


    • Le FN n’est pas ma tasse de thé mais penser que c’est tel ou tel stratégie qui déterminerait l’attitude des médias à l’égard de ce parti, c’est être au minimum très léger. De même qu’il est parfaitement excessif de voir de l’autoritarisme dans le simple refus de présence de journalistes ouvertement militants et en tout cas dans l’outrance et l’injures permanentes. Quant à l’allusion plus bas à ... Staline, on dira qu’elle se passe de commentaire. Il faut savoir se méfier d’une volonté excessive de critiquer, car elle amène parfois à dérailler sévèrement ou tout simplement à faire perdre tout sens de la mesure.


    • " telle ou telle stratégie "


    • Des journalistes ouvertement militants ? Parce que V.Lapierre n’est pas militant peut-être ?
      Il faut savoir rester cohérent. Si vous acceptez que des organisations interdisent la présence de journalistes "dérangeants" de tous bords, alors vous justifiez le dîner du Siècle, le Bildelberg et les assemblées européennes à huis clos. Et oui, Staline aurait adoré d’avoir tout un peuple approuvant l’exclusion des journalistes des rassemblements du Parti unique, quand bien même ces journalistes seraient financés par telle ou telle oligarchie.


    • Plutôt que de parler de cohérence, essayez plutôt d’en faire preuve, ça vaudra mieux. Après qu’un intervenant ait dû vous faire remarquer la " légère " différence lieu public et lieu privé, vous êtes ensuite parti en point Godwin comme il se doit pour finir ensuite par faire un parallèle entre journalistes obligés du pouvoir (avec ce que ça implique d’appareil d’état à son service, encore une " légère " différence) et ... Vincent Lapierre (! !!) qui, à ce que je sache, n’a jamais versé dans le foutage de gueule éhonté et répété et pose des questions pertinentes. Si vous ne saisissez pas la différence, je ne peux rien pour vous. Mettez un peu d’ordre et de mesure dans vos idées car si le FN est certes critiquable, cela ne signifie pas pour autant que toutes les critiques à son égard tiennent la route. Quant à l’absence de clarté de mes propos, il est possible que cela soit lié à des problèmes de compréhension de votre part, ou à la volonté de dire quelque chose plutôt que rien. C’est une hypothèse à envisager. Je ne relèverai pas les amusantes contradictions de votre part d’un post à l’autre, ce serait long et probablement stérile au vu de vos réactions, ça n’en vaut donc pas la peine.


    • Correctif : je retire le passage sur le reproche de manque de clarté, que je vous ai attribué à tort par inattention. J’opère sur un petit smartphone :-)


  • Ah, ça vient de chez Morandini, le "journaliste" de Secret Story, je me disais aussi...
    Sans supplément de commentaire, wouarfff !


  • Quand quelqu’un vous emmerde constamment je ne vois pas de problème dans le fait de lui fermer la porte au nez. C’est logique.
    Etre journalistes (enfin... dans leur cas c’est plutôt fouilles merdes aux idées préconçues) ne les place pas plus haut que le commun des mortels. On n’a pas à leur ouvrir la porte. Le problème étant bien sur qu’ils vont s’empresser de dire que l’information principale EST qu’on ne leur a pas ouvert la porte... Parce que, forcément, ils ont déplacé du monde, des caméras, des billets de train, peut être des nuits d’hôtels et ils ne peuvent pas rentrer bredouilles. Leur mission est de faire chier. Donc ils font chier comme ils peuvent.
    Quel métier, quand même !

     

    • Staline aurait adoré...


    • @ Untell

      Premièrement, je peux me tromper mais ce n’était pas un meeting public, à ce que je sache.

      Deuxièmement, le FN a déjà (et bien des fois) répondu aux questions de ces "journalistes" et ses propos sont quasiment toujours été interprété de manières sournoises. Par exemple ont mélanges allègrement les propos des politiques avec ceux, souvent il est vrai, un peu moins fins de certaines personnes du public (bien choisi il va de soit). Ou alors ils ne font que relever les petites contradictions entre philippot et Marion. Bref quand médiapart ou Le Petit Journal fait des "reportages" ce n’est JAMAIS pour faire un compte rendu de l’événement. Mais pour faire un commentaire de texte au point de vue biaisé. Toujours.

      Troisièmement : il ne me choquerait pas plus que cela que Vincent Lapierre ne soit pas convié au dîner du CRIF.
      Mais votre comparaison avec Vincet Lapierre (de votre commentaire plus haut), pourrait plutôt tenir la route si ce n’était le fait que Vincent se borne la plupart du temps à donner la parole et à énumérer des faits et non à faire des sous entendus et rajouter des commentaires allant systématiquement contre le sujet interviewé. Bref il laisse bien plus le spectateur se faire son avis. Bien sur il a aussi un point de vue et ses questions son également orientées c’est je jeu. Mais même si je ne suis pas un fanatique des micros trottoir érigés en alpha et oméga du journalisme, Vincent a au moins le mérite de le faire de façon plutôt courageuse, avec droiture et un certain panache.

      Quatrièmement : Vos commentaires lapidaires, façon tweet, ne donnent aucune vision claire de votre propos.


  • On n’est pas maso au FN .


  • Pourquoi inviter des salauds payés par les sionistes pour calomnier le FN ?


  • et si la marion mettait ses actes en adéquation avec ses idées en evitant de mettre en avant les couleurs de l ’imposture ..........


Commentaires suivants