Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les policiers toujours plus nombreux à souffrir de burn-out

En France, entre risque d’attentats, état d’urgence et manifestations sous haute sécurité, les forces de l’ordre sont sur tous les fronts : les fonctionnaires cumulent les heures supplémentaires et les weekends travaillés, au péril de leur santé physique et psychique. Résultat : qu’ils soient policiers, gendarmes ou personnel pénitentiaire, ils sont toujours plus nombreux à souffrir de burn-out, de dépression ou d’alcoolisme. Pour les aider, il y a la clinique Le Courbat à 50 kilomètres de Tours, un centre de repos qui s’est spécialisé dans la prise en charge des fonctionnaires épuisés.

 

 

 

 

En lien, sur E&R :

Le déstructuration de l’État-nation passe
par la déstructuration de ceux qui l’incarnent,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Forcément quand son travail est de vider la mer avec un verre d’eau ça doit fatiguer. Technicien de surface du désordre politique


  • Bienvenue dans la mise en esclavage moderne appelée capitalisme. Les gens sont malades et stressés partout. En Allemagne à partir de 2040 il faut avoir 73 ans pour aller à la retraite et apres c’est l’euthanasie qui t’attend. Il n’est pas beau le capitalisme ?

    Cordialement.


  • #1519943

    Dans le premier reportage on voit à la fin l’Alelier de Création. Les racailles d’en-haut, pour avoir les coudées franches et faire ce qu’elles veulent, laissent les racailles d’en-bas avoir les coudées franches et faire ce qu’elles veulent. Petit arrangement entre "amis". Et le policier, lui, pour prouver qu’il est "résilient" et qu’il a acheté et lu les livres de Boris Cyrulnik (qui associe Daesh au nazisme) va à l’Atelier de Création. Il pourra exprimer son traumatisme en sculptant ses émotions avec de la terre-glaise et, comme il est dit par la voix-off, "mieux évacuer ses problèmes, ses souffrances." Car, voyez-vous Madame la Marquise, tout va très bien. Le policier était chargé de protéger la société contre ce qui pourrait la gangréner et maintenant c’est lui-même qui est gangrené.


  • Le gouvernement gratte tellement l’os que c’est plus la police qui est mobilisé mais l’armée ...

     

    • #1520073

      N’imaginez surtout pas que les militaires aient les nerfs des policiers.

      Si demain, ils gèrent la sécurité, alors concrètement, vous ne serez pas en sécurité bien longtemps. Et pour une seule raison, la majorité des profils que l’on y rencontre son en adéquation avec le rôle. Et le rôle des militaires n’est pas de limiter la casse ou de composer pour le bien commun.

      Les flics sont le premier et le dernier rempart. Ils assument un quotidien que 70% des français au moins n’assumeraient pas pour 3000 euros net par mois. Et ils le font pour la moitié.

      Seulement ils ne peuvent tenir que si chacun fait son devoir.

      En aucun cas ils ne peuvent gérer à eux seuls l’inaction voir l’hostilité, consciente ou inconsciente, directe ou indirecte de la majorité des français contre l’ordre.

      Ordre qui qu’on le veuille ou non, signifie aussi avenir pour les enfants et les faibles.

      Mais il faudra sans doute le désordre pour que les gens le comprennent. Et combien de morts... Allez savoir.


  • #1519953

    Décidément , ce système a tout faux ...

    A force de crée des attentats et du terrorisme , il y aura toujours quelqu’un qui devra faire des heures sup de sale boulot , un tel qui va devoir se faire blâmer, un tel pour payer les pots cassés etc ... etc ...etc ...

    Rappelons nous que les banksters et les politiciens , ça en fout pas une rame , concrètement parler , et qu’on est sensé de pratiquement leur changer les couches !!!


  • #1519954

    Manager les etres humains ? Voila pourquoi il ya un probleme de systeme. Il est temps de le renverser, car c’est inhumain de manager un etre vivant.


  • Je ne sais pas pourquoi mais ce documentaire me gêne : le ton, l’angle, la journaliste et les intervenants sont ridicules. Je soutiens les corps constitués !

     

    • Pour moi il y a des bons et des mauvais policiers mais se sont avant tout des travailleurs aussi qui parfois manquent d’indulgence a l’egard d’autres travailleurs qui eux aussi tombent malade et sont soignes dans de fausses maisons de repos ou on les gavent de psychotropes (antidepresseurs anxiolitiques neuroleptiques sous perfusion). Une vrai maison de repos ca ne devrait pas etre medicalise un peu comme dans les monasteres. J’imagine l’horreur que des bonnes ames de certains policiers peuvent vivre aujourd’hui a cause aussi de la perte des valeurrs au sein diabolique de la mondialisation. Pour les chretiens de base un remede : celebrer soi meme l’eucharistie a la maison et donc manger le pain et boire le vin en memoire du corps et du sang de Jesus-Christ et boire l’eau en memoire de l’eau qui est sorti du cote droit de Jesus Christ en repetant certaines de ses paroles a propos de l’eau. Toutes nos institutions sont pervertis et les institutions enferment de plus en plus les gens dans la dependance medicale alors mefiez vous du sociale car il est perverti. Mieux vaudrait pouvoir partir dans une maison de campagne pour s’occuper des animaux de la ferme. Quoi qu’il en soit merci a tous les bons policiers qui ont une vrai conscience professionnelle et qui tentent de bien faire leur travail malgre une certaine deshumanisation de la hietarchie.


  • Si les propos tenus à l’égard du Brigadier-Chef par le "commandant", sont bien réels, alors dans ce cas, le commandant en question est indigne d’être officier.

    En effet, s’il veut être respecté de ses subalternes, nonobstant les pressions que les officiers subissent de la part de la haute hiérarchie, ce dont nous sommes conscients, il lui appartient déjà de les respecter, et de leur apporter ses conseils et soutiens, au lieu de les enfoncer, c’est aussi son rôle.

    En espérant que cet imbécile, (nous nous autorisons le terme car il est mérité), lise le présent commentaire, qu’il sache qu’il provient d’un de ses alter ego, qui a honte pour lui, et ne le salue pas.


  • s’ils arretaient les dealers et les criminels au lieu de gens avec tshirt boycott israel ou les manifs anti loi travail ils seraient moins fatigués !!!

     

    • #1520011

      Ils les arrêtent, 10, 50 voire 100 fois. Mais ils ne sont jamais poursuivis.
      Comment croyez-vous que les racailles arrivent à avoir de pareils pédigrées.
      Dans une société digne de ce nom, c’est impossible dans la durée d’une vie humaine...


    • #1520256

      Ne pas donner de limites à un gamin qui fait des conneries et qui amasse un casier épais comme un encyclopédie est déjà criminel à l’égard des autres mais aussi à l’égard de celui ci.
      Si rien ne vous donne de limite, alors c’est la vie qui s’en charge et les retraités dans le domaine du banditisme sont plutôt rares, kalachnikov maintenant oblige.

      Tout est fait dans ce système pour nous maintenir dans le stress permanent et durable(précarité, délinquance,culte de la performance etc...), qui plonge dans un état anxio-dépressif, sapant littéralement vos bases, incapacitant toute volonté de remise en question de votre environnement et inhibe tout potentiel de rébellion.


  • #1519970

    Le burn-out est une maladie terrible.
    J’ai un ami qui a un burn-out. Lorsqu’il descend de chez lui pour acheter une baguette (30 mètre), il lui faut une demi-journée pour récupérer. Parfois il ne peut pas bouger du lit pendant plusieurs jours.


  • Si on se fie à l’ opinion des "racailles de cité" , des journalistes et des politiques (oui je me permets de faire un AMALGAME en mettant ces 3 types de parasite dans le même sac) , on s’ en fout complètement du stress de la police . En revanche lorsque il s’ agit d’ un dealer (ou autre forme de délinquance) , et que cette personne connait le "stress de la vie de gangster" (comme par exemple le risque de se faire arrêter brutalement un matin) , et que ce même délinquant fait une crise cardiaque pendant une arrestation a cause de son "stress de gangster" on considère ca comme un ASSASSINAT !!! (dont la police est coupable bien entendu) .
    Donc en clair le stress d’un flic on s’ en fout , on nous dirait presque "c’ est de sa faute il n’ avait qu’ a choisir un autre métier" , alors qu’on a de la peine et de la compassion pour le dealer (qui lui n’ aurait pas pu choisir un autre métier bien sur, politique de l’ excuse etc..) , et qui lui se retrouve stressé (le pauvre ! ) a cause des vilains policiers... Le Monde allant vers.......


  • C’est vrai qu’on ne parle de leur souffrance de très peu .ils sont épuisés, divorce et se suicide mais on n’est bien content de les trouver.
    Étant jeune j’était également très anti flic mais j’ai discuter un jour avec eux et croyez moi cela m’a fait de la peine.Ce sont des hommes avec leur qualité et leur défaut et il faut ramener la paye a la maison .


  • Bonsoir,

    Message à la police : Faites la grève crévindiou !!!!!!


  • #1520064

    Cet endroit, Le Courbat, ne devrait même pas exister. C’est ça le projet ? Créer des emplois de réparateurs de policiers déglingués ? Et si on cessait de les déglinguer plutôt ? Dès qu’on développe des structures pour régler un problème ces dites structures vont maintenir le problème bien en forme pour perdurer. Quand mon grand-père gendarme s’est fait assassiner par des anarchistes on n’a pas envoyé ses collègues se faire détraumatiser à la campagne, on a confié ses assassins à Monsieur Deibler. C’était un autre temps.


  • On retrouve ce cas de figure dans pas mal de secteur, on a un prolétariat stressé et mis sous pression par le rendement... et y’a toujours des gros c*ns pour enfoncer les camarades dans cette société individualiste et cupide, au lieu de se serrer les coudes...


  • #1520105

    Ils ne sont ni les premiers, ni les seuls.
    La France premier consommateur au monde d’anti-dépresseurs.
    Visiblement tout le monde s’en contre-fiche. Donc maintenant….
    Vous voulez qu’on fasse quoi ? Une pétition ?


  • C’est triste mais cela va peut être les amener à voter différement...


  • Qu’ils soient sujet au surmenage et à la dépression je le comprends, en revanche ce centre dans un cadre magnifique ça pue le mensonge et la manip’.

    D’une part on a soit trop de policiers dépressifs, soit pas assez de chateau tout au long de Loire pour que tout les flics soient traités à la même enseigne. Si je débranche mon esprit critique je pourrais "penser" que même s’ils ont un boulot des plus dur l’état les soigne et les considère...
    Ensuite je suis très sceptique quand je voit la dégaine de la directrice, de la prof de sport ou de la conseillère (trop télégénique trop consensuelle), enfin ils ont quand même pensé à mettre un ancien flic pour un peu de légitimité et de réel.

    Pour finir je crois pas que ce genre d’image redore le blason de la police. Je déni pas aux policier le droit d’être humain et par là même faillible, en revanche le sujet me semble traité sous un angle larmoyant et politiquement correct je pense qu’on devrait pas étaler leur faiblesse en place publique. Je crois que cela ne va pas aider à souder la population derrière sa police, ceux qui était déjà en soutient ne changeront pas d’avis certes, par contre ceux qui n’avaient pas d’opinion risque de se dire que ce sont pas des durs qui les protège, et les trafiquants et les casseurs doivent bien se marrer en voyant ça.

    je compatis en pensant à ces gens qui se retrouvent brisés par une société qu’ils voulaient servir, mais plus encore j’admire ceux qui tiennent bon et reste droit dans leurs bottes.

     

    • Il y a bien des médecins/chirurgiens ou pharmaciens qui sombrent dans la déprime ou l’alcoolisme, on ne remet pas pour autant en question "la médecine".

      Donc il n’y a pas de raison de remettre en question la police,ou de spéculer sur sa "faiblesse".
      Les conditions sont plus difficiles qu’avant, tout le monde l’a dit (depuis quelques années).. C’est normal aussi de s’occuper des gens victimes du stress, et avant le "drame" si possible.

      Au contraire, c’est rassurant de savoir qu’au moins ils tentent de s’occuper de ce problème. (Même si c’est mis en scène là)
      Il vaut mieux avoir des policiers en forme, mentalement et physiquement que
      "des durs" comme vous dites.


  • #1520249

    Reflet révélateur d’une société qui part littéralement en sucette et c’est peu dire...
    Des humains victimes d’une société inhumaine que chacun d’entre nous façonne mais aussi "subit" dans sa réalité professionnelle, familiale et personnelle...
    Notre interaction collective semble être à bout de souffle...


  • Comme quoi, tout le mal qu’ils font ne reste pas impuni. Mais bon, eux, ils ont droit à des soins. Ce n’est pas toujours le cas pour les jeunes mâles blancs français et seuls sur lesquels ils s’acharnent. La France, pays où il ne fait pas bon vivre pour l’homme blanc.


Commentaires suivants