Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les relations entre la Chine et le monde lusophone

Emmanuel Lincot évoque les relations de la Chine avec le Portugal et le Brésil, mais aussi avec les anciennes colonies portugaises en Afrique, annonçant une prochaine rencontre internationale d’importance, le Forum sino-portugais, à Macao dans quelques mois.

 

 

Découvrir l’histoire de l’Afrique avec Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1538246

    Excellente nouvelle et qui montre une fois de plus l’iniquité de l’UE qui maintenant nous pouvons en être sur est en train de sombrer apres avoir heurter l’iceberg russe...
    Demain les nations (France, Portugal, Angleterre, Espagne, Allemagne, Italie et les 28 autres membres de la prison UE...) vont retrouver leur liberté...
    Ceci n’est plus qu’une simple question de temps...

     

    • #1538400

      Je ne vois pas bien en quoi c’est une bonne nouvelle que les Chinois soient entrain de conquérir l’Afrique au détriment de la France, et de l’Europe en général.

      Et je ne vois pas non plus en quoi l’offensive de la Chine va faciliter le retour de la liberté aux peuples Européens.


    • #1538567

      Ben c’est relativement simple, un hôpital à 1/5 du coût de celui construit par les occidentaux et des routes à 1/10 du prix. En prime les routes ne se désagrément pas à la première saison des pluies. Ensuite des prêts banquaires qui ne sont pas liés à des conditions d’achat d’armes ou de mise en place de politique neoliberales ou societales à deux balles... Ça va là où je continue ?


    • #1538779

      Oui continues s’il te plait parce que tu ne connais visiblement rien de la façon dont travaillent les Chinois en Afrique...


    • #1538872

      @Recta

      "Ben c’est relativement simple, un hôpital à 1/5 du coût de celui construit par les occidentaux et des routes à 1/10 du prix".

      Merci de donner tes sources, car cet écart de prix me paraît totalement délirant, pour ne pas dire du domaine de la pure invention.
      Surtout que la main d’oeuvre de base est principalement locale, donc je ne vois pas comment ils peuvent arriver à de tels écarts de prix.

      "En prime les routes ne se désagrément pas à la première saison des pluies."
      C’est sur, les Chinois sont connus pour la fiabilité absolue de leur produits, par rapport aux Européens. Là encore, merci d’étayer.

      "Ensuite des prêts banquaires qui ne sont pas liés à des conditions d’achat d’armes ou de mise en place de politique neoliberales ou societales à deux balles..."
      Ben voyons, les Chinois font ça par altruisme. Ils le font comme les autres pays, par la corruption, et pour s’assurer des approvisionnements en matières premières et produits agricoles, notamment.

      Les contreparties demandées par la Chine sont toujours fortes. Cf d’ailleurs les derniers accords avec Djibouti, où les contreparties demandées par la Chine sont extrêmement fortes.

      "Ça va là où je continue ?"
      Non, merci, ça va aller je crois.
      Et là encore, je ne vois pas en quoi la corruption pratiquée par les Chinois en Afrique, et l’éjection de la France et de l’Europe de + en +forte en Afrique va aider les peuples Européens à se libérer. C’est même exactement le contraire


    • #1539535

      @Bruno
      Faux concernant votre premier argument sur la main d’oeuvre.
      Les entreprises chinoise en Afrique emploient très peu de main d’oeuvre local, en revanche elles "emploient" beaucoup de prisonniers chinois qui travaillent gratuitement, parfois contre des remises de peine, parfois sans contrepartie car ils n’ont pas le choix.
      Donc l’écart de coût est parfaitement justifié...
      Concernant la qualité des infrastructures, je ne suis pas allé vérifier, ce qui est certain en revanche c’est que cela ne saurait être pire que ce qui existait (ou pas) auparavant.
      La mauvaise qualité des produits chinois est un mythe absolu (à part pour les produits bas de gamme) : pour ce qui est, par exemple, du hightech (téléphonie, hifi) vous pouvez vérifier (shengya par exemple produit du matériel hifi de très grande qualité.
      Excusez moi de "ramener ma fraise" mais c’est juste que je connais un peu le sujet, ayant vécu et travaillé en Chine...


  • #1539663

    @ Olissime Francky et autres pseudos de la même personne
    "Faux concernant votre premier argument sur la main d’oeuvre.
    Les entreprises Chinoises en Afrique emploient très peu de main d’oeuvre local"

    Si, je confirme, c’est le cas pour la main d’oeuvre DE BASE.
    Ce sont les cadres qui sont tous des expatriés.
    Relire mon post merci.

    ’En revanche elles "emploient" beaucoup de prisonniers chinois qui travaillent gratuitement, parfois contre des remises de peine, parfois sans contrepartie car ils n’ont pas le choix.
    Donc l’écart de coût est parfaitement justifié..."

    Non, la présence massive de prisonniers Chinois sur les chantiers en Afrique est une rumeur ancienne, il n’y a aucune preuve, ce qui montre en soit que c’est faux.
    En effet, on ne peut pas faire travailler des milliers de prisonniers sur des dizaines ou des centaines ou des milliers de chantiers à l’étranger discrètement.

    Les prisonniers chinois travaillent surtout gratuitement en Chine.

    Là encore vous affabulez.

    "La mauvaise qualité des produits chinois est un mythe absolu (à part pour les produits bas de gamme) : pour ce qui est, par exemple, du hightech (téléphonie, hifi) vous pouvez vérifier (shengya par exemple produit du matériel hifi de très grande qualité".

    Ce n’est pas ce que je dis, là encore merci de relire mon post, avec un peu de concentration. Je dis que les entreprises Chinoises ne sont pas au-dessus des entreprises Européennes en termes de qualité. Ce qui est une évidence. Beaucoup d’entreprises Chinoises produisent de la qualité, c’est certain.

    En revanche, dans beaucoup de secteurs les entreprises d’Europe sont encore très au dessus des Chinois, d’où d’ailleurs l’exportation massive de machines-outils de l’Allemagne vers la Chine, chaque année. Après, c’est sur que la tendance est à un accroissement de la qualité, voire même un dépassement de l’Europe, mais on en est encore extrêmement loin.

    Là encore relire mon post avec un peu de sérieux.

    "Excusez moi de "ramener ma fraise" mais c’est juste que je connais un peu le sujet, ayant vécu et travaillé en Chine..."

    Certainement, ça devait être dans le 13e à Paris, ou à Ivry alors.

     

    • @Bruno

      La Chine autant que la Russie ont des jeux qu’on ne peut pas juger à la lumière de nos systèmes complètement privatisés. Un rappel assez foudroyant de ce que sait tout bon nationaliste : des entreprises nationales sous-contrôle de l’Etat permet la coordination stratégique, là où le pur capitalisme n’a pour seuls recours que les subventions et le passage par le financement.

      Le but des Bouygues, Aréva et consorts c’est de se beurrer la tartine à court terme.

      Le but des chinois est différent : se mettre des pays dans la poche pour les votes à l’ONU, soutenir l’emploi qui souffre à cause du ralentissement mondial qui par ricochet frappe aussi son économie, soutenir son rayonnement, créer des relations commerciales pour augmenter sa participation sur le marché africain.

      A long terme la Chine parie sur un effondrement des marchés européens et américains. Voilà plusieurs années que la Chine dit que la croissance aux USA et Europe est quasi-nulle, que l’Afrique est par conséquent un des relais de croissance possible. Ajouter à ça la route de la soie à travers le moyen-orient, la restructuration sur l’économie des services et une tentative d’innovation. On a vu ainsi cette années 3 annonces importantes : celui d’un bus sur rails prenant 2 largeurs de voies et sous lesquelles peuvent passer des voitures, ce qui n’existe nul part ailleurs, superordinateurs les plus puissants du monde à base de CPU chinois, et enfin lancement du tout premier satellite à chiffrement quantique.

      Après je ne sais pas si ça peut fonctionner. La Chine a des faiblesses, à commencer par sa gestion diplomatique discutable autour des îles en mer de Chine du Sud. Le moins qu’on puisse dire en tous cas, c’est que l’entreprise est autrement plus audacieuse que ce qui nous est donné de voir en Europe actuellement, c’est à dire le néant total, ou même aux Etats-Unis, où on se limite à envahir des pays pour leur pomper leurs ressources et tenter des traités commerciaux pacifique (hors-Chine) et atlantique. Alors certes comparativement à ce qu’a fait l’Europe au XIXe et XXe siècle, ce que fait la Chine n’a pas trop de classe. Mais ça c’était avant...

      Que peut-on faire avec les politiques que l’on a et enfermés dans une Europe du dictat et de l’immobilisme ? Si on les dégage comme ont fait les anglais, alors tout devient possible. Malheureusement je crains que nous soyions parmi les principaux boucs émissaires du mondialisme.


    • #1540136

      C’était à Canton, en Chine du Sud donc, et non dans le 13ème.
      Il faut éviter de prendre de haut les gens qui ont plus de connaissance que soi-même sur certains sujets.
      L’emploi de prisonniers chinois sur les chantiers africains n’est pas une rumeur, cela m’a du reste été confirmé par des personnes très bien placées...


    • #1540437

      @olissime

      "Il faut éviter de prendre de haut les gens qui ont plus de connaissance que soi-même sur certains sujets".

      Après une telle série d’affabulations, pardon je voulais dire de démonstrations étayées, il est clairement établi que vos connaissances sont approfondies et tout à fait fiables.

      "L’emploi de prisonniers chinois sur les chantiers africains n’est pas une rumeur, cela m’a du reste été confirmé par des personnes très bien placées..."

      Là encore, après un tel argument, je m’incline. Vous êtes vraiment un expert de la Chine.

      Cela dit, je ne vois toujours pas en quoi l’éjection de la France et de l’Europe de l’Afrique va nous aider à nous libérer.

      Une petite citation tout de même :

      "Argumenter avec un imbécile, c’est comme jouer aux échecs contre un pigeon. Peu importe votre niveau, le pigeon va juste renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s’il avait gagné"

      Voilà ce sera mon mot final, je ne suis pas à niveau :)


    • #1540820

      Mais moi je n’ai jamais écrit que l’éviction de la France en Afrique était une bonne chose. Vous reprochez aux autres ce que vous pratiquez vous-même : ne pas lire les textes avec attention.
      Et oui, je persiste et signe : je connais la Chine bien mieux que vous, y ayant vécu et travaillé et en parlant la langue.
      Quant à vos citations, mouais, je me bornerai à vous en citer une, plus terre à terre mais tellement vraie, du grand Audiard : "je ne parle pas aux kons, ça les instruit"...