Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les survivants de l’Holocauste recevraient 500 millions $ de plus

La question : vont-ils les toucher ?

La Claims Conference, qui gère les aides aux survivants de l’Holocauste, a négocié une hausse de son budget jusqu’à 2018, dont la plus grosse augmentation de l’aide aux soins à domiciles que l’organisation n’ait jamais obtenue.

 

Pendant ses négociations avec le gouvernement allemand, la Claims Conference s’est assurée un financement de près de 312 millions de dollars en soins à domicile pour les survivants en 2016, environ 350 millions de dollars pour 2017 et plus de 380 millions de dollars pour 2018, selon un communiqué de presse publié mardi.

Les financements supplémentaires pour les soins à domicile représentent 500 millions de dollars versés par le gouvernement allemand.

 

JPEG - 160.5 ko
Greg Schneider, vice-président exécutif de la Claims Conference, rend visite à une victime des nazis en Moldovie

[...]

Avant, les survivants n’avaient le droit qu’à 25 heures par semaine de soins à domicile. À présent, les survivants des ghettos et des camps de concentration pourront bénéficier d’un nombre illimité d’heures de soins à domicile. Les autres survivants pourront obtenir au maximum 40 heures par semaine.

« Les soins à domicile sont cruciaux pour fournir une vie digne aux survivants de l’Holocauste, a déclaré Schneider à JTA. En supprimant le seuil pour les personnes qui étaient dans les camps et les ghettos, le gouvernement allemand a montré qu’il comprenait cela et était prêt à répondre aux besoins. »

[...]

Au total, en comptant les services sociaux et les paiements directs aux survivants, la Claims Conference distribuera 835 millions de dollars cette année. Le groupe fournit de l’aide à 121 000 survivants, dont 67 000 qui bénéficient de soins à domicile.

[...]

L’accord doit être approuvé par le Parlement allemand.

« Nous nous battons pour les droits des survivants depuis 65 ans, et ce nouvel accord aura un impact énorme pour les survivants les plus vulnérables, les plus pauvres et les plus handicapés  », a déclaré dans un communiqué Julius Berman, président de la Claims Conference.

Lire l’article intégral sur fr.timesofisrael.com

L’épineux dossier des réparations basées sur des témoignages parfois douteux et souvent captées par un gouvernement au détriment des vrais déportés qui ont souffert, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.