Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Libérées du mari mais soumises au patron : les filles de MadmoiZelle découvrent l’arnaque du féminisme

Dans la rédaction de Madmoizelle, site féministe jeune et cool, on travaille parfois sur un canapé. En chaussettes. Il y a aussi des filles aux cheveux colorés. Du blond platine, du bleu. Des bonbons acidulés qui traînent sur un bureau. On chante, on rit, on écoute de la musique en montant des vidéos.

Entrer dans ces bureaux, c’est un peu pénétrer l’antre du cool, entre le Kawaï et le street art.

Autant dire que les témoignages qui tournent sur Twitter, depuis hier soir, font désordre. Ils sont, pour ne rien arranger, accompagnés d’un hashtag bien trouvé #badmoizelle.

C’est comme un cheveu dans le bubble tea et c’est arrivé pendant la nuit de mercredi à jeudi. Un compte, @SaferBlueBird, s’est mis à diffuser des témoignages d’anciennes salariées de l’entreprise.

Elles lui reprochent à elle et surtout à son fondateur Fabrice Florent des faits de harcèlement au travail, des pressions, des violences psychologiques et une sollicitation permanente. [...]

 

 

« La pire collaboration de ma vie »

Julie (le prénom a été changé) a travaillé quelques années pour le site. Elle était payée 41 euros l’article.

« C’est la pire collaboration de ma vie. »

Lire l’intégralité de l’article sur rue89.nouvelobs.com

 

 

Pour approfondir, voir la présentation du livre L’Effroyable Imposture du féminisme par Alain Soral :

 

Le féminisme à la loupe, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants