Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Libye : les trafiquants d’esclaves "alliés" de l’Union européenne

En Libye, nous savons qui organise l’ignoble trafic d’êtres humains à destination du sud de l’Italie. Ce n’est pas l’État islamique, puisqu’il est assiégé dans Syrte. Ce sont nos « amis » et « alliés », Frères musulmans de Misrata et salafistes de Tripoli ou d’autres cités littorales. Ils se refont actuellement une vertu aux yeux des Occidentaux en attaquant l’État islamique, leur ancien partenaire.

Il n’y a donc pas à s’étonner de voir la déferlante de clandestins prendre de plus en plus de volume puisque c’est aux organisateurs du trafic que l’UE a sous-traité l’éradication de l’État islamique. Les passeurs préviennent les navires européens quand ils lancent sur les eaux des esquifs inaptes à prendre la mer ; pour ne pas avoir sur la conscience la mort de milliers de clandestins, les bons samaritains se précipitent alors afin de leur éviter la noyade. Et pour les installer en Europe... Le 25 mai, 5 600 forceurs de frontière furent ainsi « secourus ». Le 26 juin ils furent 3 324. Du jeudi 23 juin au mardi 28 juin, leur nombre explosa puisqu’ils furent 10 000. Du 1er janvier au 28 juin 2016, selon le HCR, 66 000 d’entre eux furent débarqués dans les ports italiens par les bâtiments de guerre européens. Sur ordre de qui ? La question ne mérite-t-elle pas d’être posée à nos hommes politiques ?

Soutenus militairement par la Turquie, par l’insatiable petit émirat du Qatar, par l’UE et par les États-Unis, ceux qui sont à l’origine du chaos libyen se présentent maintenant comme les garants du retour à la paix. Tout en continuant à organiser en l’amplifiant le juteux trafic des clandestins rebaptisés « migrants ».

Pourquoi cesseraient-ils puisque l’ONU et la « diplomatie » de l’UE les ont mis au pouvoir à travers le gouvernement dit d’Union nationale constitué le 19 janvier 2016 ? Dirigé par Fayez el-Sarraj, cet appendice onusien est dominé par Misrata et placé à la merci de ses milices. Voilà les pyromanes devenus pompiers…

Ce scénario risquant de déboucher sur une guerre entre la Tripolitaine gangstéro-islamique et la Cyrénaïque du général Haftar, il est donc urgent de changer de paradigme. Désormais, la priorité doit être l’éradication des gangs-milices au profit des vrais acteurs tribaux tenus à l’écart du processus politique.

Une politique réaliste serait d’aider à la reconstitution des alliances tribales détruites par l’intervention franco-otanienne de 2011. L’opportunité existe car les avocats de Saïf al-Islam, le fils du colonel Kadhafi, viennent de demander à la CPI d’abandonner les poursuites le visant pour « crimes contre l’humanité ». Or, lui seul, de par ses liens du sang avec, à la fois la confédération tribale de Cyrénaïque et celle de Tripolitaine [1], est à même de jouer le rôle fédérateur nécessaire à la pacification de la Libye. D’autant plus que, le 14 septembre 2015, le Conseil suprême des tribus de Libye l’a désigné comme son représentant légal.

L’obstacle à ce retour au réel a un nom : l’ignorance (ou la complaisance) de l’UE qui s’obstine à soutenir les Frères musulmans de Misrata et les islamistes de Tripoli. Pourquoi ? Voilà une question qui devrait être posée à Bruxelles.

Notes

[1] Voir à ce sujet mon livre Histoire de la Libye des origines à nos jours, pp 127-136 et 187-188.

Voir aussi, sur E&R :

Ce que l’empire a détruit en Libye,
à découvrir chez Kontre Kulture :

Retrouvez Bernard Lugan chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les peuples scandinaves (normands), bref les peuples du nords de l’europe et leurs bateaux, on migrés partout, il y en des centaines de millions en amérique et ils continue d’y aller, ils y en a des centaines de millions en afrique du sud, en australie, en nouvelle zélande, etc, on retrouve leurs communauté dans à peu près tous les pays du monde. Les peuples d’origines de ces endroit ne semble pas s’énervé autant, malgré que des millions d’entre eux ont été massacrés voir quasiment exterminés culturellement ou physiquement. Pourquoi eux peuvent migrer où ils veulent et que ça devrait plaire aux peuples d’origines de ces terres hors de l’europe, alors que le contraire est une catastrophe ? Je pense que ces peuples d’origine étaient plus heureux avant leur arrivé. Alors quel est donc ce droit qu’ils ont, d’où vient-ils ? Est un droit divin ? Mais l’hérésie elle ?... Est-ce un droit de "race supérieure et d’organisation ?" Mais alors pourquoi ces élite extra-europééne d’origine domine ? Alors est-ce que la solution est chacun chez soi ? Tous les australiens et les américains retourne en europe, les africains en afrique, les kazhar en kazharie (ukraine de l’est), la sibérie retourne au asiatique, les russe retourne en scandinavie etc etc ???

     

    • Si les migrants qui envahissent l’Europe à cause de l’état lamentable de leurs pays notamment via les pillages et de la corruption, je ne vois pas en quoi ils ont le droit de venir sans notre autorisation dans notre pays ! Vos exemples beliques ne sont pas valables, après tout si je me base sur l’historique de certaines personnes qui occupent des maisons en les squattants cas fréquant en France. Je peux alors faire de même chez vous ?
      Votre discours victimaire est très agassant si vous ne supportez pas les pays qui en ont conquis d’autre rejoignez les inuites vous n’aurez certainement pas grand chose à leur reprocher...


    • @Maximus, vous dites :

      "Vos exemples beliques ne sont pas valables, après tout si je me base sur l’historique de certaines personnes qui occupent des maisons en les squattants."

      Mais les envahisseurs venus de l’europe du nord ont non seulement squatté mais rasé des villes et des villages pour établir les leurs, en massacrant leurs habitants et violant leurs femmes. Informez-vous sur l’histoire des états-unis, ça c’est surement répété ailleur comme en australie par exemple et même voir à l’intérieur de l’europe elle-même.

      Vous dites aussi :

      "si vous ne supportez pas les pays qui en ont conquis d’autre rejoignez les inuites"

      Et vous, vous ne supportez pas ces élites et leur armé de migrants, qui sont en train ou on déjà conquis l’europe avec une guerre sur tous les plans.

      Beaucoups d’inuites ont été maltraités pas des "migrants russes" venus en Alaska. Faudrait lire leur histoire, s’elle n’est pas encore totalement faussé par les "vainqueurs".

      Les peuples sont en droit de se défendre, seulement ma question est à propos du droit de s’installer ailleurs pour qui que ce soit, je n’ai toujours pas la réponse. Je remarque toutefois que tous les peuples de la terre sont en déplacement et en "envahissement" à travers les siècles voir les millénaires.


    • La loi de la force est la loi de l’histoire.

      Si les Européens ne se réveillent pas ils connaîtront le même sort que les Amérindiens.


    • @ Bank Kartel & Moko

      Drôles de parallèles. - rien à voir avec le texte pertinent de Lugan et les interprétations données sur E&R !

      Piero San Giorgio :

      http://www.egaliteetreconciliation....


    • Il me semble que vous confondez deux acteurs et deux facteurs :
      - Les conquérants, leur navigateurs/découvreurs et autres bellicistes,
      - Les migrants, réfugiés et autres appellations et leurs clopinettes,

      Les premiers n’ont qu’une soif d’aller voir ce qui se trouve de l’autre coté de la colline et de s’y installer. Ce sont des aventuriers, les exaltés de la conquête de ceci, de cela, quel que soit le prix à payer. Affamés de la dominance, ils prennent le risque de gagner ou de perdre, de vivre ou de mourir. Mais c’est toujours à cause d’eux.
      Les seconds en revanche, plus paisibles par nature sans doute, ont toujours rêvé de rester les habitants de la terre qui les a vus naître et d’y construire leurs demains. Certes, parfois ces "bergers" deviennent des combattants ou des fuyards parce que les premiers débarquent. Mais c’est toujours malgré eux : encore que sur le sujet, connaissant les premiers et s’agissant des hommes valides, ils prennent le risque de se faire dépasser par les évènements venus de l’horizon.
      Le choix qui demeure en suspens est donc celui-ci : fuir ou combattre ? Le premier exige le silence, le second par voie de conséquence fait du bruit.
      Or dans ce cas présent, il y a beaucoup de bruit pour ce qui devrait être planifié en silence et aucun son de sur ce qui devrait être combattu avec force d’éclat : la compromission et la corruption de tous les participants au chaos, lesquels ne sont qu’une poignée. Laquelle n’a pas, n’a plus besoin de migrer au gré des famines et des saisons...


  • Les "Frères musulmans de Misrata" sont en fait des descendants des marranes venus de Turquie au XIXème siècle et probables assassins de Kadhafi... Les sionistes de l’UE s’entendent à merveille avec les sionistes de Misrata, capitale financière de la Libye .


  • Les chefs tribaux n’accepteront de se battre que si le fils Khadafi est libéré et remis au pouvoir. Si on fait ça, le message à l’encontre des arabo-printanniers sera clair. On vous soutient au début et on remet votre ennemi au pouvoir à la fin. Ce qu’il restait de crédibilité à l’occident dans la région volerait alors en éclat.

    Ce serait un juste retour de bâton après ce que l’on a fait subir au pauvre peuple Libyen depuis ces 5 interminables années.


  • sacré Union Européenne , un repaire de Criminels et de Proxènètes -
    je comprends qu’ils veulent tous continuer leurs Business avec les milliards que ça rapportent -
    rétablir la Guillotine pour tous ces pourris planqués à Bruxelles, trafiquants d’esclaves, prostitution de mineures ( Lille ), etc........


  • réseaux de prostitution de mineures dans la capitale nordiste et alentours (Roubaix, Tourcoing, la Belgique et ses bordels).
    la France touchée , sans que les autorités lèvent le p’tit doigt , ce qui prouve que ce sont bien des "alliés" de l’Union européenne -