Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Libye : levée de l’embargo sur les armes et présence de forces spéciales américaines

Le 10 mai dernier, le gouvernement libyen d’union nationale, qui a fini par s’installer à Tripoli, a annoncé la création prochaine d’une « Garde présidentielle », chargée de protéger les emprises gouvernementales, les hautes personnalités, les sites sensibles et les frontières.

 

[...]

Ainsi, il a été décidé, selon le communiqué final signé par les 5 membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, de « répondre aux demandes du gouvernement libyen [celui d’union nationale, ndlr] en vue d’entraîner et d’équiper la garde présidentielle et les forces autorisées ».

En clair, il s’agit de lever partiellement l’embargo sur les armes imposé à la Libye depuis 5 ans. Ce qui avait été réclamé à plusieurs reprises par le Parlement de Tobrouk ainsi que par le gouvernement qui en est issu alors que la branche libyenne de Daech s’enracinait à Syrte.

Le secrétaire d’État américain, John Kerry, a expliqué que cette levée partielle de l’embargo doit permettre au gouvernement de M. al-Sarraj « d’acquérir les armes et les munitions nécessaires pour combattre Daech et d’autres groupes terroristes ». Et d’ajouter : « Les États-Unis sont prêts à fournir de l’aide humanitaire, économique et un appui en matière de sécurité au nouveau gouvernement libyen s’il le demande ».

Lire l’intégralité de l’article sur opex360.com

 


 

Le 13 mai, le Washington Post a indiqué que deux équipes des forces spéciales américaines, totalisant 25 opérateurs, sont déployés en Libye depuis la fin 2015 afin de « recruter des partenaires locaux en vue d’une éventuelle offensive contre l’État islamique », dont la branche libyenne gagne du terrain.

Se basant sur des confidences faites par des responsables militaires sous le sceau de l’anonymat, le quotidien a précisé que ces deux équipes des forces spéciales américaines « opèrent autour des villes de Misrata et de Benghazi » non seulement pour identifier des alliés potentiels mais aussi pour recueillir du renseignement.

Cela étant, la présence en Libye de personnels des forces spéciales américaines fut révélée en décembre dernier… avec la diffusion, via la page Facebook des forces aériennes libyennes, de photographies prises à leur arrivée sur la base de Watiya.

Lire la suite de l’article sur opex360.com

Les réelles motivations occidentales sont sur E&R :

Comprendre ce que l’Empire ne pouvait supporter,
avec Kontre Kulture :

La remodélisation oligarchique de l’Afrique est en cours,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.