Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Lille, ville où prospèrent les réseaux de prostitution de mineures ?

"Le tourisme sexuel visant des mineurs, c’est aussi en France"

Aujourd’hui, un petit point sur les réseaux de prostitution de mineures dans la capitale nordiste et alentours (Roubaix, Tourcoing, la Belgique et ses bordels). Après quelques années dans ce secteur en tant que journaliste, j’ai constaté que des réseaux organisés existent, mettent la main sur des gamines, souvent paumées ou un peu trop naïves, et les exploitent dans la rue, des appartements ou même dans des bordels officiels en Belgique.

 

À la fin 2015, deux affaires de prostitution de mineures ont été mentionnées dans la presse locale. La première impliquait, du moins officiellement, cinq adolescents de banlieue qui prostituaient des gamines âgées de 14 à 21 ans.

Certaines d’entre elles faisaient carrément le trottoir avenue du Peuple Belge, haut lieu de prostitution en plein cœur de Lille, dans les beaux quartiers. Contrôlées régulièrement par les flics qui ont mis des mois à mettre le grappin sur les maquereaux, elles auraient fini, pour certaines, par être mises à l’abri.

Le profil des filles, d’après les médias : des fugueuses de foyers qui ne savaient pas où dormir et se sont retrouvées dans le réseau, violées, frappées et obligées de ramener un maximum de fric. Des Équatoriennes, des Roms, bref pas de quoi fouetter un chat, que les braves gens dorment tranquilles.

 

Des gamines sur les trottoirs du centre-ville de Lille

En 2014, la presse évoquait une gamine de 12 ans, ramassée 8 fois en un an par les flics au même endroit. Relâchée dans la nature par les flics, elle est retournée tapiner à chaque fois. Inutile de dire qu’aucun client (ou presque) n’a été inquiété bien que la gamine « avait sa propre clientèle », selon ses collègues de trottoir.

Depuis quelques années, pas mal de filles et quelques garçons Roms sont également prostitués, toujours dans le même secteur du Peuple Belge. En 2014, 21 mineures ont ainsi été « interpellées » par les flics, un chiffre en forte augmentation au fil des années.

Mais qu’on se rassure, BFM nous explique que selon le chef de la sureté urbaine de Lille, Aurélien Cros : « Il n’y a pas de réseau derrière ces fillettes. C’est ce que nous appelons du proxénétisme artisanal. C’est une situation qui nous révolte mais on veut davantage les aider que les stigmatiser ». RTL nous dit même que les gamines sont seulement « attirées par l’argent facile ». Circulez y’a rien à voir, surtout pas de réseau.

Lire la suite de l’article sur dondevamos.canalblog.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La prostitution de mineurs, autrement dit l’achat-vente d’enfants, a toujours été soluble dans la République.

    Autrefois, je pensais qu’il était possible de réformer ce Moloch à visage de femme chapeautée.

    Depuis la lecture des ouvrages de Marion Sigaut, j’ai compris que l’arbre devra être proprement déraciné puis taillé en planches, si l’on souhaite en tirer une quelconque utilité pour construire autre chose.


  • Petite précision : l’avenue du Peuple Belge est l’artère où se trouve le palais de justice et où certains "ténors du barreau" ont leurs bureaux... Mais surtout....."pas d’amalgame" !!!

     

  • Les réseaux pédocriminels, c’est comme les complots : ça n’existe pas. Enfin, en Angleterre, si. Mais pas en France...

     

  • Le plus triste c’est pas que ce genre de pratique existe mais qu’elle va bientôt devenir quelque chose de normal. Ils y travaillent en tous cas. Cette société me dégoute de plus en plus, je vais de ce pas construire une fusée et je me barre loin d’ici ! En espérant qu’on m’accorde un crédit haha.
    De quel ouvrage de Marion Sigaut parlez-vous ?


  • Les policiers du quartier du Peuple belge vont faire grève pour mettre fin à la non-arrestation de ces "clients" pédocriminels, non ?

    Il ne saurait en effet y avoir d’un côté ceux des "beaux" quartiers pas trop éloignés du pouvoir et les autres qui vivent la pire des galères dans leur métier, leurs finances, leur vie familiale, voire leur âme.

    Raisonner "France", c’est raisonner Franc !


  • Hé ! Bien ? Hé ! Bien ? Hé ! Bien ? Ne nous avait-on pas promis que la loi punissant les clients de prostituées mettrait fin à ce genre d’ignominie ? On nous aurait donc menti ? Encore un éclatant succès pour ce gouvernement de m...


  • "La première impliquait, du moins officiellement, cinq adolescents de banlieue qui prostituaient des gamines âgées de 14 à 21 ans."
    En France, l’âge de la majorité sexuelle est 16 ans ! Par ailleurs, la prostitution n’est pas le seul fait d’étrangers ou d’émigrés : elle est aussi et surtout le fait d’autochtones. la misère ne fait pas de différence, malheureusement ... La prostitution ne sera jamais bannie dans les démocraties bourgeoises (riches ou pauvres), car ce sont les politiques qui la pratiquent le mieux !

     

    • @ awrassi : Tout à fait inexact !


    • Tout faux. La majorité sexuelle en France est à 15 ans pile poil et non 16 ans ou comme on le lit parfois 15 ans et 3 mois.

      Cependant être majeur sexuel, si on se prostitue, c’est illégal, il faut avoir 18 ans. La majorité sexuelle permet à un gars de 50 ans de coucher avec une fille de 15 ans si les deux sont consentants. La majorité sexuelle interdit par la loi que le jeune majeur de 15 ans couche avec quiconque ayant autorité sur lui. Membre de la famille, professeur qui vient donner des cours à la maison, prof de judo, etc... Totalement illégal.


  • Cela existe depuis toujours, dans les années début 80, j’avais eu connaissance de ce fait, en revanche j’ai la nette impression que c’est pire aujourd’hui. Les toutes jeunes filles sont naïves, oui forcément à cet âge-là.


  • les roms prostituent leurs femmes, filles soeurs, nièces.. c’est dans leur culture alors la petite fille de 12 ans n’est que la malheureuse victime de sa famille .. Pourquoi la relâcher au lieu de la protéger ?

     

  • J’habite à Lille et je passe souvent à proximité de l’avenue su peuple Belge, la prostitution a toujours existait dans les environs, plutôt du côté de la poste du Vieux Lille que de l’avenue du peuple Belge. Je ne vois pas spécialement de prostitué Rom à cet endroit, mais il y en a plutôt dans une rue donnant beaucoup plus haut à la sortie de Lille, à la Madeleine et non à Lille même. D’ailleurs il y avait un arrêt de bus à cet endroit, les prostitués Rom s’en servaient comme abris. Les riverains ont du se plaindre, l’abris arrêt de bus à été remplacé par un simple arrêt sans abri et des caméras ont été placé, je vois souvent ces prostitués mais je vois aussi souvent la police municipal. Je trouve que l’article est exagéré et ne reflète pas la réalité.


  • Rien que le rôle d ignorance de la police face a la situation de cette gamine montre bien que la force publique est un outil sans aucune reflexion sur leur réel mission . Protèger les groupes affiliés aux psychopathes auto proclamés propriétaires du monde et de ses habitants. Tout les comportements pratiqués secrètement par ceci se reflètent dans la tolérance des deviances qui se propagent dans la société et font références maintenant. Plus c est pourri par la tête plus la dépravation sera accepté.


Commentaires suivants