Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Lucien Cerise : "Au nom d’une cause morale, on fait progresser quelque chose d’amoral"

L’ère de l’hameçonnage généralisé dans un environnement falsifié

Lucien Cerise revient sur les grands thèmes de son ouvrage sorti chez Kontre Kulture, Neuro-pirates – Réflexions sur l’ingénierie sociale, au Cercle de l’Aréopage, le 26 avril 2016 à Paris.

 

Il aborde les origines de la « technologie politique », et ses applications dans le champ social et développe les concepts qui en découlent, comme la « furtivité », le « hameçonnage » et le « conflit triangulé ».

« La question identitaire est légitime mais il y a un angle mort de la réflexion chez les identitaires, c’est l’usurpation d’identité »

« Avec Nuit Debout, le sommet du capitalisme se fait passer pour le sommet de l’anticapitalisme »

 

Pour aller plus loin dans la compréhension de notre réel « artificialisé », assister aux trois conférences à venir de Lucien Cerise :

 

Lucien Cerise, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je l’ai vu avant hier et, cerise sur le gâteau, elle en vaut la peine !


  • Ce n’est pas Emmanuel Ferrand, comme veut le préciser une personne du public, mais Olivier Ferrand s’agissant du think tank terra nova. En même temps on s’en fout :-) Olivier Ferrand qui a tout de même eu une excellente idée, qui fut de mourir jeune. On peut rigoler, il faut même.


  • Toujours très pertinent ce Lucien Cerise.
    Je me permets de poser une petite question a ceux qui se rendent a toutes les conférences organisées par ER : les conférences sont elles toujours rediffusés sur le site ou il arrive que certaines ne le soient pas ?
    (J’avais vu il y a plusieurs mois une affiche, pour une conférence de Lucien Cerise sur le transhumanisme et il me semble qu’elle n’a jamais été rediffusé sur le site)

     

  • Excellent ouvrage que j’ai acquis lors de la récente séance de dédicace E&R à la Main-d’Or. Beaucoup plus accessibles que ce que je craignais, et balayant un champ de thématiques plus large que l’ingénierie sociale au sens strict. Recommandé !

     

  • Je suis rendu a la moitié du livre (neuro-pirate) et je dois dire que c’est le meilleur de ses écrits.
    Après comprendre l’empire, il me semble que c’est Le livre a maitriser
    merci M. Cerise


  • J’aime vraiment beaucoup le mélange de rigueur académique de Lucien Cerise, combiné avec une interaction constante avec les auditeurs, qui interviennent librement. Le ton est juste, le fond est vrai. Merci.


  • Je découvre cet auteur, c’est très intéressant. Je vais lire son livre.


  • J’apprécie énormément Lucien Cerise. Il accomplit humblement un travail très sérieux et donne l’impression d’avoir une excellente mentalité, au service du bien commun … contrairement à certaines autres, du côté du Vieux Port notamment, obsédés par les luttes d’égo ...


  • Débat extrêmement intéressant et on ne peut qu’espèrer le succès de ce beau combat, mais règner en enfer pour en faire un paradis, ne sera pas pour demain quand 90% de la population préfère être esclave au paradis et qu’1% préfère règner en enfer. 9% sans le sou prêts à botter le cul au diable et ses suppôts sur leur terrain c’est bien, mais il reste toujours les 90% de lobotomisés et ça ne date pas d’hier à minuit.

    Dans une ou deux générations peut-être... si cet algorithme bousille la matrice.
    Le combat continue malgré tout

    Salutations


  • J’ai découvert Lucien Cerise sur E&R voilà quelques années, j’ai découvert ce qu’est l’ingénierie sociale, ce qui m’a permis de comprendre et de mettre des mots sur certains faits sociétal qui me laisser plus que perplexe. C’est toujours un régal de le lire et de l’écouter, génial !.


  • Les travaux de Lucien Cerise sont très intéressants et sa démarche incroyablement salutaire et courageuse.
    Un grand merci à lui pour la vulgarisation de divers sujets difficiles que l’on peut par la suite vérifier quand même assez aisément sur différents terrains (dans la vraie vie).
    La notion de furtivité est très bien expliquée et il y en a encore beaucoup à dire. Je discutais hier avec un jeune sur un jeu vidéo très apprécié et vraiment bien foutu. Il a essayé de m’expliquer les profonds engouements des jeunes (et moins jeunes) pour certains jeux. Éloquent !
    Un sujet parmi tant d’autres que Lucien Cerise pourrait disséquer car il touche à une belle partie de nos jeunes cerveaux malléables.
    Bien à vous


  • Il a un contradicteur (à sa gauche) assez cultivé et un peu méchant, qui lui met des bâtons dans les roues et qui a raison de le faire. Sa thèse (destruction de l’humanité et transhumanisme) mériterait quelques embardées sur le temps long et le temps court de l’histoire. S’il avait la foi, il toucherait mieux au but, sans avoir besoin de se contredire ("Je suis factuel, méthodique", mais je tire des conclusions hasardeuses...). Et puis, s’il veut prendre le pouvoir, comme il le dit, croit-il vraiment que c’est avec un bulletin de vote qu’il y parviendra ? Je préfère Pierre Hillard, plus "Franc" et toujours inattaquable. Cela dit, ce Lucien Cerise est fort sympathique. Il faut qu’il travaille plus.

     


    • s’il veut prendre le pouvoir, comme il le dit, croit-il vraiment que c’est avec un bulletin de vote qu’il y parviendra ?




      Si tu connais un meilleur moyen, n’hésite pas à le partager. Mais ne parle pas d’abstention, parce que l’abstention des patriotes n’empêchera jamais une élection, qui se fait déjà par une minorité de la population. Ne parle pas non plus d’illégitimité des gouvernants : ils le sont déjà.


    • Le contradicteur en question serait de son côté bien inspiré de lever le pied sur la condescendance qui lui donne un petit côté " je corrige une copie d’élève ". J’ajoute d’ailleurs qu’il oublie du coup lui-même d’être rigoureux en transformant une formule utilisée par Lucien Cerise qui dit qu’il juge un arbre à ses fruits en la formule suivante : " Tuez-les tous, Dieu reconnaitra les siens ", ce qui en plus d’être une bêtise en soi est tout de même plus que désobligeant pour son interlocuteur. Pour le reste, c’est très intéressant et, comme tout ce qui est intéressant, cela donne envie d’approfondir tous ces sujets


    • Le contradicteur à la gauche de Lucien Cerise est David Mascré, un intellectuel proche des milieux néoconservateurs et sionistes qui a fait un court passage au FN avant d’en être exclu parce qu’il a été surpris en flagrant délit en train d’enregistrer clandestinement les réunions de l’état-major du FN (voir google).

      On peut se demander si ce David Mascré n’était pas une taupe bien qu’il ait prétendu que les enregistrements clandestins auxquels il se livrait étaient uniquement destinés à ses archives personnelles.


    • D’un point de vue strictement économique, ces génies du mal, à supposer qu’ils concentrent entre leurs mains toute la richesse mondiale, auront tout de même besoin, s’ils détruisent les neuf dixièmes de l’humanité, de terrassiers et de maçons pour leurs résidences secondaires, de plombiers pour leurs baignoires en or massif, de jardiniers pour leurs cinquante hectares de pinède, de garagistes pour leurs Aston Martin, d’enseignants pour leur progéniture, d’épouses pour leurs fils (plutôt que de transexuels ou d’hypothétiques robotes agréablement sexuées), etc, etc. Sans parler des risques incalculables qu’il y aurait à provoquer des guerres civiles, des révolutions ou une apocalypse nucléaire n’importe où dans le monde... S’il y a un plan qui va dans ce sens (et j’admets que certains indices permettent de l’extrapoler), cela relève du surnaturel diabolique : Lucien Cerise devrait l’admettre au lieu de se déclarer agnostique. Il pourrait alors constater, comme le fait Pierre Hillard, que les gens qui nous gouvernent reçoivent leurs ordres du prince dont la plus grande ruse est de faire croire qu’il n’existe pas, et que la situation est humainement foutue. Ce n’est visiblement pas un bulletin de vote qui changera cela, ne serait-ce que parce qu’un parti qui tiendrait un discours tel que celui de Lucien Cerise n’existe pas et n’existera probablement jamais.


    • Merci Raymond pour vos éclaircissements. Je ne le sentais pas et il me semblait bien qu’il y avait comme une vieille odeur de quenelle. Vivent les travaux pratiques après les conférences de Lucien Cerise :-)


    • @Raymond, merci pour cette information qui démontre que le travail de Lucien Cerise est très dangereux pour le pouvoir et sa gouvernance. Son bouquin est un cadeau, la méthodologie appliquée, étayée d’exemples concrets augmente le niveau de vigilance et débusque les traites qui sortent de la furtivité. Lucien Cerise est altruiste et très accessible, son savoir est applicable dans les entreprises, et ça fonctionne : vous inspirez alors la crainte et forcez le respect.


    • Juste par rapport à la thèse selon laquelle il n’y aurait besoin que de 500 000 000 de personnes sur Terre, elle est assez documentée et a surgi lors d’un rapport de l’OCDE.

      C’est pour ça que Lucien Cerise la pose comme finalité quand la dame lui pose la question.


    • Je suis mitigié,
      est-on dans un argument style "pente glissante" parait il proche des pensées extrèmes ?
      https://www.youtube.com/watch?v=RtF...
      ou est-on dans le vrai, qui vivra vera.


  • Soral, Cerise, Hilard, Drac, et tant d’autres indispensables pour décrypter notre pauvre monde...


  • Juste un point .
    Lucien Cerise fait l’hypothèse d’une volonté génocidaire de la part des élites sur les peuples . Est-ce à dire que les élites n’ont désormais plus besoin de la plus-value créée par le travail et par la consommation des masses populaires ?

     

    • Question pertinente.

      Je pense que nous sommes dans un moment Malthusien de l’Histoire (peut-être définitif ?) dans ce sens où il n’y a plus rien à gagner au "jeu de la classe moyenne" puisque le productivisme ne reviendra pas et que le consumérisme (qui l’a remplacé il y a +40 ans) est à bout de souffle. Faute de relais de croissance, nos élites doivent très sérieusement envisager un reset global du Système qui ramènerait (entre autre) la population a un niveau soutenable pour l’Ecosystème.


    • La valeur ajoutée et la consommation ne sont pas générées par 100% de la masse populaire. En bons économistes eugénistes qui s’ignorent, certains tentent quotidiennement d’optimiser les ressources.

      Intuitivement la loi de Pareto me parait plausible à savoir que 80% de la valeur ajoutée serait générée par 20% de la population active. L’automatisation et la mécanisation des moyens de production permets "d’optimiser" la masse salariale suffisante pour produire toujours plus.


  • Très bon, je recommande de le mettre en parallèle avec l’émission de Méridien Zéro publié la veille sur E&R : "L’empire du management".

    Le monsieur qui contredit Lucien Cerise sur le facteur de la sociopathie fait des remarques très pertinentes, cependant toutes ses explications sont compatibles avec le facteur de la sociopathie.

    Il faut aussi comprendre que la diagnostique clinique de la sociopathie et de ses dérivés est pour l’instant divisé en plusieurs tranches. Je ne crois pas que le narcissiste pervers soit vraiment conscient qu’il est malade car il justifiera toujours ses manipulations envers autrui.

    Par contre, le psychopathe épanoui sait ce qu’il est, il en jouit, il nous voit comme de la merde et peut joindre ses forces à d’autres du même type pour "gérer le troupeau".

    Pour reprendre une définition que j’ai entendue récemment, c’est une maladie où la souffrance ne se trouve pas chez le malade mais dans son entourage.

     

  • Merci l’ami, c’est clair et limpide !!!!!


  • Mille mercis monsieur L.Cerise !
    Je bois vos écris et paroles, même si sur des points je ne suis pas d’accord avec vous (le Catholicisme )
    Que NS Jésus Christ-Roi vous garde à nos cotés
    Extra Ecclesiam nulla Salus
    Bien à vous cordialement !


  • Merci pour vos commentaires.
    Réponse en particulier aux remarques de Stavrolus : il faut avant tout éviter la confusion des genres entre approche métaphysique et méthode expérimentale.


Commentaires suivants