Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Macron lance son mouvement "ni à droite, ni à gauche" : "En Marche"

Rothschild peut être fier de lui

Au-delà de cet effet d’annonce un peu théâtral, personne ne sera étonné que Macron enterre la gauche, la droite, et les dernières différences droite-gauche. Les dénonciateurs de l’UMPS – devenu LRPS – ont gagné.

 

Avec lui, pas de pipeau hollandiste ni de violon vallsien : on est libéral, c’est-à-dire capitaliste (libéral est moins connoté que capitaliste, qui sent encore l’exploitation, la souffrance et la mort), et sociétal (traduction, en avance sur les mœurs). Un candidat à l’américaine, ce qui est logique, puisque notre société s’américanise. Là-bas, point de gauche, et encore moins de social, qui fait figure de gros mot : tu te débrouilles, et t’as intérêt à être bien né. Sinon...

Le nombre de sans-dents aux États-Unis est à proprement parler hallucinant. Mieux vaut pas que François Hollande sorte son expression favorite devant eux, il risquerait de se prendre des pruneaux. Les Américains pauvres étant assez lourdement armés... On se demande d’ailleurs bien pourquoi, puisqu’ils n’ont rien à se faire piquer. Même pas de dents en or !

À propos, on peut dire que la banque Rothschild (attention, celle qui est citée dans Cash Investigation n’est pas celle de Macron) a du nez : produire un banquier si talentueux, qui change de métier pour devenir homme politique, avec un avenir en or devant lui... La perle rarissime ! Entre nous, ce jeune candidat souriant et bien mis, ça change des gauchos bouseux qui traînent sous les ponts à Lyon ou à Paris, au cours de « nuits debout » applaudies par Plenel et consorts (qui n’y foutent pas les pieds, faut pas déconner, on pourrait se salir).

Adieu donc vieux socialisme à mémé – Emmanuel a grillé Manu, qui voulait changer le PS en truc plus jeune – et bonjour la France qui s’aligne sur l’Empire. Peut-être qu’on aura moins de problèmes, quand on sera définitivement soumis. La tranquillité des esclaves assoupis...

- La rédaction d’E&R -

 


 

Après une heure de vrai-faux suspense, le ministre de l’Économie a annoncé la création de son propre mouvement politique transpartisan, intitulé « En Marche », précisant qu’il n’avait aucune ambition présidentielle... « aujourd’hui ».

 

 

Durant une heure, il aura disserté, répondu aux questions de la salle, marché de long en large sur l’estrade, parlé avec les mains, expliqué... Depuis Amiens, lors de ses quatrièmes « rencontres citoyennes », aux places réduites mais diffusées en direct sur Dailymotion à grand renfort de caméras, Emmanuel Macron a finalement annoncé, à 20 heures pile, à la manière d’un Steve Jobs présentant le dernier bébé d’Apple, le lancement de son propre mouvement politique : « En Marche ».

Le ministre de l’Économie a savamment joué la carte du suspense. Plusieurs médias comme Le Point ou Libération avaient « annoncé l’annonce » quelques minutes avant le début de la rencontre. Puis rien. Macron a attendu la toute dernière question, celle tombant un poil avant 20 heures, pour se lancer, en sortant quelques violons :

« Je voulais le faire à Amiens car je suis né ici, j’y ai une partie de ma famille et des attaches fortes et c’est là que je suis arrivé à la conscience civique. (...)

Il y a une énergie dans le pays, une envie de changement, il y a aussi une forme de sentiment de mal-être terrible : on voudrait faire et on retombe dans les défiances. Mais il y a une ambition, une énergie, il y a une lucidité chez les Françaises et les Français. Les citoyens sont prêts à beaucoup d’efforts si on leur donne une vision, une perspective. (...)

Les clivages sont devenus obsolètes à beaucoup d’égard. Je ne suis pas en train de dire que les partis n’ont plus aucun sens. (...) Néanmoins ce clivage droite-gauche aujourd’hui nous empêche à beaucoup d’égards. (...)

Comme je ne suis pas juste là pour deviser... j’ai mis du temps, j’ai réfléchi, j’ai consulté, j’ai associé beaucoup de gens et j’ai décidé de créer un mouvement politique nouveau. Un mouvement qui ne sera pas à droite, qui ne sera pas à gauche. »

Lire la suite de l’article sur marianne.net

Enfin un candidat déclaré du Système, fin de l’hypocrisie, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Attali a trouvé un candidat pour porter son programme, avant même de commencer à chercher d’ailleurs...

     

  • " En marche "
    Il y avait aussi " Droit devant comme un con ", plus explicite mais moins vendeur ! :-)


  • Le pion avançé par Hollande qui servira de leurre pour endiguer la principale force nationaliste qui empêche quand même toute la classe politique de dormir jusqu’au grand soir de 2017 ! ( les médias aux ordres relayent activement leurs craintes , il suffit de scruter les programmes ... Les amalgames avec une époque du xxème siècle , deviennent récurrents et tellement " lourdingues" que ce genre de procédures risquent , entr autres , d’en lasser bon nombre .

     

    • Vous rigolez j’espère ? Ce parti a plus de chance de ponctionner quelques voix aux républicains qu’au FN et pourrait donc plus aisément permettre un second tour lepen-hollande, mais avec un peu de chance, cela peut aussi se retourner contre flamby et faire partir des voix socialistes vers ce nouveau parti à longévité très courte (quelqu’un se souvient encore de Démocratie Libérale ? Il paraît qu’il rassemblait de grandes pointures comme Madelin ou Raffarin)


  • Un opportuniste décomplexé qui n’a de pensées politiques que son portefeuille.
    Dis donc Manu, le "Ni droite ni gauche", ça n’aurait pas des relents nauséabonds ???!!!???

     

  • #1437396

    je prédis un bide stratosphérique, à moins que ça n’ait juste une vocation mediatico-marketing, comme les 30 personnes derrière mélenchon qui en paraissent 3000.

    En fait les valls, macron ils ne se rendent pas compte qu’ils sont bidons, ils pensent juste être modernes


  • Moi j’admire Macron, je vois le truc venir à 100 KM mais je trouve ça trop fort en tactique et ennplus ça fait chier Valls, c’est si bon !

     

    • Une tactique qu’on verrait arriver plein écran tellement elle est grossière, comment peut-on trouver ça " trop fort en tactique " ?!


    • "ennplus ça fait chier Valls"

      En apparence seulement.
      Selon moi Valls est un des instigateurs de ce "plan" tordu pour tenter de conserver la place, au détriment des Français.
      Je pense qu’il s’agit d’une stratégie murement réfléchie depuis pas mal de temps, ils sont détestés des Français et ils le savent pertinemment alors ils positionnent leur poulain, le seul pas trop "cramé" dans l’opinion (sois disant).
      Et derrière ce seront les mêmes qui tiendront les ficelles, soyons-en certains ...
      Macron c’est une vitrine, il a le phrasé pour séduire les Français, et c’est tout ce qu’on lui demande.
      Il est redoutable pour ça.
      Par contre son parti sent déjà le graillon à des kilomètres, comme l’UMP qui change de nom, on est un peu dans le même délire. On change l’emballage et pas le contenu, mais on fait semblant ...


    • Eric > C’est trop fort parce que ça trompe la masse, c’est l’homme politique le plus populaire de France !


  • Attention, se dire ni de droit ni de gauche, est, selon, Zeev Sternhel, le propre du fascisme. Le seul vrai mouvement anti-liberal !

     

  • En marche pour travailler gratuitement.


  • "En marche", vers le nouvel ordre mondial ?


  • En Marche ...
    Et pour aller où ?

     

  • Au pas de l’oie en rangs par quatre ?


  • Y manque un truc : "En marche... Arrière"


  • La tranquillité des esclaves assoupis : curieusement le slogan "en marche" (et Macron se garde bien de dire vers quel but : çà ce sera la partie enfumage médiatique)
    colle très bien avec "la France apaisée" de Marine Le Pen.

    Çà me donne l’image froide d’un troupeau serein (ou drogué) qu’on mène à l’abattoir...

    En tout cas, fusionner la gauche et la droite est le meilleur moyen pour être sûr que le FN ne l’emporte jamais !

     

    • C’est tout à fait exact...
      On assiste actuellement à une reconstruction de la "gauche", tellement discréditée, c’est la machine de combat pour les prochaines élections qui est en train de se dessiner... Il s’agit de faire avec "En Marche", le pendant de" La Nuit Debout"... Une opposition "de droite" à la gauche (En Marche), et une opposition de "gauche" à la gauche (La Nuit Debout), tout ça au sein de la gauche... ou comment faire croire au bon peuple crédule que tout en restant à gauche il peut exprimer sa colère et trouver une alternative... ce qui en réalité le ramène aux mêmes tireurs de ficelles mondialistes...
      C’est pas si bête pour faire face à la montée des partis réellement opposés à la mondialisation... C’est une belle manip... Les uns poussant les autres à se mobiliser en créant une tempête dans un verre d’eau, un leurre de combat politique très médiatisé et en occupant le terrain pour assécher l’adhésion vers d’autres partis... suivez mon regard


    • Merci. Moi je ne pense pas qu’il s’agisse de "reconstruire la gauche" et encore moins de réagir à la "Nuit debout", ce mouvement est trop récent et désuet, par contre les mondialistes prévoient de longue date leur plan...

      Je crois plutôt que "la gauche" et "la droite" sont des constructions étatiques républicaines qui ont fait leur temps,
      car l’État doit disparaître au profit du mondialisme, il s’agit de monter d’un cran (sur la pyramide) :
      rassembler tous les anti-France de l’ex-gauche comme de l’ex-droite, et abandonner totalement le totem "État",
      c’est-à-dire les services publics et les acquis sociaux qui y étaient rattachés jusqu’à présent.

      La casse va se situer au niveau des petites et moyennes entreprises,
      des assistés sociaux qui ne toucheront plus leurs alloc,
      ceux qui ne pourront plus compter sur les remboursements de la sécu.,
      ou autres avantages comme les réductions pour les étudiants, chômeurs ou retraités... la précarité pour tous c’est maintenant.


  • On va voir si un type sorti de nul part peut devenir président en france parce que Attali trouve que c’est une bonne idée.
    PS , il à déjà choisi la suivante ( et c’est pas MLP ) .


  • Macron, en se disant "ni à droite, ni à gauche" nous refait la même entourloupe que Bayrou : sous-entendu ; plus d’Europe et ce sera le paradis ; ben voyons....
    .... on sait ce que ça veut dire concrètement : plus de soumission aux lobbys et dérégulation.


  • Macaron, le tartuffe, tu sais très bien qu’on ne définit pas un objectif dans la négation, dans ce qu’on ne veut pas. Par conséquant ton slogan tout pourri "ni à droite, ni à gauche" donne une idée certaine du vide abyssal de ton projet.
    Ton “poteau”, Manuelito de "Ni Dieu, Ni maître" tremble de partout, c’est le chemin que tu es sur le point d’emprunter.


  • Franchement qui va suivre ce mec ? Quelques désabusés très bobos du PS et les mêmes venant de l’UMP mais qui croient là s’encanailler ? Des centristes aussi.... Mais des personnes votant FN ? Celles qui en chient et votent à gauche par habitude ? Les gens des campagnes ? Ce jeune homme propret fait bien trop candidat des banques à 10 000 kms pour ne pas être de suite épinglé. Qu’est-ce qu’on lui prédit ? Un score d’estime. Maintenant s’il se hissait par erreur au second tour d’une présidentielle, là ce serait chaud bouillant...


  • Effet d’annonce ? Même pas !
    Chacun sait ici que gauche et droite ne signifie rien d’autre qu’une fausse alternative à l’implacable avancée du capitalisme mondial : l’un se sert de l’autre et réciproquement.
    2 outils pour un même travail !

    Macron n’a fait que dire à haute voix ce qui est depuis toujours et que beaucoup ne veulent pas entendre...C’est ce pour quoi nous vivons depuis si longtemps dans ce capitalisme qui n’en finit pas de s’élever...avant de claquer comme une baudruche trop gonflée !


  • Lui aussi va reprendre une des formules du FN , pour 2017
    autant de formules que de nouveaux concurrents adversaires
    pour faire croire et grappiller chacun des voix au parti patriote ,
    le seul malheur c’est qu’ils iront tous redonner leur récolte de voix
    aux partis autorisés LR/PS .

    Ils sont tous pro euro-mondialistes , ils vous feront tous vivre
    l’austérité , à ne pas en douter , pas de changement de politique
    pas d’amélioration , ce ne seront que des promesses


  • MACRON= hollande+sarko................"un beau programme pour notre pays et un moyen de bloquer le FN au second tour des présidentielles........et les moutons, bien gentils de voter pour l’ex banquier de Rothschild.......


  • Tiens, un nouveau paquet de lessive.
    Je propose : "un Macron, et ça repart !", "Heureusement, il y a Macron, Maaacron !", "Macron, au goût très frais, fraîcheur de vivre".
    Prochainement dans les bacs, la Macaronite. Eyyyyhhh Macaronite ! On va se déchainer. Il va en prendre plein la poire, LE PAUVRE !


  • #1437572
    le 07/04/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Macron lance son mouvement "ni à droite, ni à gauche" : "En Marche"

    « En Marche », "ni à droite, ni à gauche"

    Pourtant, du pied gauche, il paraît que ça porte bonheur...

    Macron est particulièrement lisse et fade, est-ce un atout, ou un handicap ?


  • Un mouvement qui n’est ni de gauche ni de gauche.....


  • nous avons donc le choix entre Thierry Borne et Emmanuel Macron..


  • J’ai un autre nom qui marcherait encore mieux : En taule !


  • cela ne fait que donner raison au FN qui l’a revendiqué depuis très longtemps l’UMPS maintenant devenu l’ERPS .Le FN a raison sur toute la ligne ,quoi qu’on dise ,le reste c’est un secret de polichinelle.
    2017 c’est un choix simple pour les électeurs :soit on continu vers la destruction complète ,avec plus d’Europe et tout ce qui va avec ,soit on reprend notre souveraineté,avec un parti patriote . Après suivant le choix ,faudra pas venir manifester ,ce sera trop tard.

     

    • Mon cher ami dissident
      Je n’ai rien particulièrement contre le FN
      Mais Marine Le pen ne sortira jamais de l’union européenne et de l’euro, ses nombreuses contradictions le prouve..
      Seul François Asselineau préconise cela, pourquoi croyez vous qu’il ne passe pas dans les grands médias et que ses 500 signatures lui seront refusées ?..
      Pour sortir de cette merde, il faut quitter l’Europe, et je crains bien qu’il ne soit trop tard...


    • C’est faux ,elle a toujours dit qu’elle négocierait la souveraineté de la France à Bruxelles ,si elle n’obtient pas gain de cause,alors elle consulterait la peuple par un referendum ,et pour l’Euro elle en sort avec la négociation du peuple .Maintenant si on a que Mr Asselineau pour nous sortir de cette merde et bien c’est pas demain la veille .Moi ce qui m ’inquiet ,c’est que Mr Asselineau,Mr Dupont-aignan, Mr de Villiers ne se coalise pas avec le FN pour former un bloc.


  • S’il veut que "En marche !" ça... marche, il lui faut des capitaux, ne serait-ce que pour ACHETER de BONS SONDAGES : les "sondages" sont TOUS achetés comme le démontre de Villiers dans son dernier livre : Jimmy Goldsmith lui en a acheté pour son "Mouvement pour la France" .


  • Selon Tacite le préfet du prétoire Macron aurait fait étouffer Tibère : le freluquet actuel fera-t-il étouffer Hollande ?...


  • "Ni à droite, ni à gauche". C’est pas nouveau, c’est l’UMPS.
    "en marche", c’est peut être pour le nouvel ordre mondial.

     

  • Curieux tout de même, ce Macron, je dirais même atypique.
    Je pense que cet homme, n’a pas fini sa mû.
    L’Empire l’a choisi, c’est une certitude. Mais, peut etre à tord, je ne le sens pas entièrement soumis comme FH ou NS.

    Ce qui est certain, c’est qu’on n’a pas fini d’en bouffer du Macron.
    L’Empire avance ses deux pion, plutôt jeunes. Un excité très marqué "sionisme" aprés avoir été pro palestinien, c’est Valls. Et Macron, plutot calme, lisse , même pas socialiste, ni républicain d’ailleurs, propre sur lui, presque un nouveau né.


  • "en marche"...
    Dans quoi, vers quoi, avec qui, pourquoi... ? Dans la fange, vers la fange, avec la fange, pour la fange ? Avec tous les ’macrons’ racoleurs de masochistes et de complices pour une énième escroquerie, une énième trahison, un énième hold-up. "En marche.. ? Ne te gêne pas, passe devant, que nous puissions voir comment tu marches, comment tu vas postillonner dans les micros mis à ta portée par tes commanditaires. Nous savons d’avance tout ce que tu vas dire, faire, pourquoi et pour qui...N’oublies pas qu’on nous a déjà tout fait...


  • En marche tout droit vers "le tout Wall street in France"


  • C’ est une contrevérité...Le nom complet de son mouvement est : Ni à droite, Ni à gauche, Dans ton cul ! (ce qui explique pas mal de choses.)


  • L’RPS se soigne, difficilement mais on y arrive.
    Macron est dangereux car certainement très compétent dans son domaine
    comment se fait il qu’il quitte un job à 980 milles €uros l’an pour une indemnité ministérielle nécessairement moins juteuse ?
    anguille sous roche. et puis le type fait appel à ses racines amiénoises alors que c’est un mondialiste trans-humaniste. le public ne bronche pas.


  • ah putain, sa dialectique de manager...on est des employés, plus des citoyens (ambition,vision,projets,effort,energie,perspective....) ,son discours est écrit par mon directeur commercial on dirait !!!


  • « François Hollande à 13% d’opinions favorables, selon un sondage »
    http://www.boursorama.com/actualite...
    Ça fait au moins 2 ans qu’il est à 13%, aujourd’hui il est à 8% tout au plus, toujours perfusé par l’Ifop et le reste des chiens de garde.
    Vive la démocratie !


  • Manuel Valls étant fatigué on va le laisser sous repos pendant dix ou quinze ans . Et voici la nouvelle coqueluche des médias : jeune, beau, sympathique, plait à gauche et a droite , a une femme plus vieille prof de français de province qui passe mieux que la violoniste et son orchestre pipeau .

    Jusqu’au prochain chouchou, Sarko et MLP ont eu leur tour aussi, ainsi va le monde politico mediatique.

     

  • "Allons ! Allons ! Marchons ! Marchons ! Air d’opérette des "carabiniers d’Offenbach" je crois, qui faisait rire aux larmes nos ancêtres).


  • Le nom du parti est incomplet.

    C’est En marche ou crève.


  • C’est comme quand l’AFSSAPS et devenue l’ANSM (cf. mediator c bon doctor) ... en septembre 2011, des experts se penchent sur le dossier des patients estimant être victimes du médiator. En décembre 2011, l’AFSSAPS devient ANSM. 
    Alors Macron et son parti .... y’a comme un arrière-goût de pisse


  • Voila un type qui atterit de nul part, n’etant pas passe par les milieux habituels.
    1 an avant qu’on entende parler de lui, Attali disait qu’il y avait plein de nouveaux tres prometteurs dont on allait entendre parler...

    Si ca ce n’est pas un candidat du systeme, alors je suis Charlie.


  • Son conseiller special previent : "La moitié des licornes vont mourir dans les six prochains mois. Ça va être sanglant."
    http://bfmbusiness.bfmtv.com/entrep...

     

  • Le PS anticipe la débâcle des prochaines élections présidentielles avec la création d’un mouvement politique incarné par la seule personne a peu prêt relativement bien perçue dans les sondages histoire de brouiller les pistes.
    Tout doit être fait pour faire barrage au front national, ne l’oublions pas. C’est le 1er ministre qui l’a dit.
    Et d’ailleurs étant ni de gauche ni de droite, ils vont ratisser large.
    FH a donné son accord, en gros c’est toujours les mêmes qui seront derrière ce pseudo parti, histoire de se mettre un maximum de chances de conserver une partie du pouvoir.
    C’est se moquer du monde, et j’imagine que l’exposition médiatique de Macron sera énorme ...
    Par contre les Français derrière pourront toujours "se brosser" pour espérer un quelconque changement ...
    Vive la démocratie youpi ! ....


Commentaires suivants