Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Madame" Fabius succède à Baylet, son ex-mari, à la tête du groupe La Dépêche du Midi

Nommé ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, le président du Parti radical de gauche a laissé sa place à la tête du groupe de presse, tout en restant l’actionnaire principal.

 

 

Jeu de chaises musicales en famille après le remaniement. Jean-Michel Baylet, nommé ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, cède son fauteuil à la tête du groupe de presse La Dépêche du Midi à son ex-femme, Marie-France Marchand-Baylet, par ailleurs compagne de Laurent Fabius, ex-ministre des Affaires étrangères. C’est ce qu’a rapporté l’agence Presse News, vendredi 12 février.

Le président du Parti radical de gauche était jusqu’alors le propriétaire et le PDG de ce groupe de presse. Selon le Journal du dimanche, il se met en retrait de sa fonction exécutive, tout en restant l’actionnaire principal, pour éviter tout conflit d’intérêt.

 

Un éditorial controversé sur le remaniement

Selon l’agence Presse News, Marie-France Marchand-Baylet a donc été nommée présidente du 4e groupe de presse régionale, qui détient notamment La Dépêche du Midi, Midi Libre et Centre Presse. Jusqu’à présent, elle en présidait le comité financier et le pôle magazines.

Lire la suite de l’article sur francetvinfo.fr

En Oligarchie, tout reste toujours en famille, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.