Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Magnette, ce Che redevenu un gentil Popol bien rentré dans le rang"

Un accord trouvé en Belgique sur le CETA

Un accord belgo-belge a finalement été trouvé sur le CETA, ce traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada. Les entités fédérées sont parvenues à dégager une position commune au sein du comité de concertation. Certains grincent déjà des dents.

« Ce qu’on a pu obtenir, c’est important pour les Wallons et pour tout le monde », a réagi Paul Magnette à la sortie du Lambermont.

Cet accord ne fait pas le bonheur de tout le monde, en particulier au sein du parti Ecolo. Alors que Zakia Khatabi, coprésidente des Verts, se félicitait ce matin encore de la résistance de Paul Magnette, Christos Doulkeridis n’a pas mâché ses mots à l’égard du ministre-président wallon.

« Hier Che, aujourd’hui Alexis, Magnette est redevenu un gentil Popol bien rentré dans le rang. Bien joué Reynders qui va le flatter », a commenté sur Twitter le président du groupe Ecolo au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour lui, le CETA « nécessitait une négociation profonde ne pouvait pas être obtenu dans une négociation intra belge en quelques heures ».

 


 

Charles Michel : « Le CETA n’a pas changé d’une virgule »

 

Le traité de libre-échange avec le Canada (CETA) constitue « une norme de droit international à laquelle nous n’avons pas touché une virgule », a indiqué jeudi à la Chambre le Premier ministre Charles Michel précisant qu’un « instrument d’interprétation partagée » produira ses effets, à l’issue de la concertation intra-belge proposée aux autres parties à la négociation.

À cela s’ajoutent 35 déclarations, du Conseil, du Conseil et de la Commission, des Etats-membres qui « engageront ceux qui les ont exprimées », a ajouté M. Michel interrogé par huit députés après l’accord intervenu jeudi midi lors du comité de concertation réunissant l’ensemble des entités du pays.

« Je suis content, c’est un bon accord, c’est positif pour notre économie », s’est réjoui le Premier ministre.

L’accord tombé ce jeudi entre les différentes entités du pays sur le CETA était « nécessaire pour que la Belgique reste un pays ouvert sur les plans économique, international et diplomatique », s’est félicité Charles Michel à la Chambre.

Le Premier ministre a également appelé les parlements des entités fédérées à approuver l’accord. « Il est important que les parlements des entités fédérées se réunissent ce vendredi pour entériner le texte », a-t-il dit.

 

« Merci Paul »

Alors que PS et cdH, qui composent la majorité wallonne qui a repoussé cet accord jusqu’à ce qu’il soit corrigé, se sont abstenus de toute intervention jeudi à la Chambre, Ecolo et le PTB n’ont pas hésité à regretter l’issue des négociations. Benoît Hellings (Ecolo) s’est dit « un peu douché » par l’annonce de la signature prochaine d’un accord après que le gouvernement Magnette avait suscité un « immense espoir » dans la société civile. Il a demandé que les différents parlements puissent disposer de quatre jours pour débattre d’un accord renégocié pendant quatre jours.

Raoul Hedebouw (PTB) s’est dit déçu par l’absence de réponse sur ce qui avait fait évoluer un dossier qui a mobilisé les citoyens en dépit des fortes pressions exercées par l’Union européenne.

« Merci Paul », s’est exclamé Dirk Van der Maelen (sp.a) selon qui le ministre-président wallon a réussi à forcer un débat sur la manière de réorganiser la mondialisation. Le député socialiste flamand a exigé un débat à la Chambre sur l’accord intra-belge, à l’instar de ce qu’organiseront les parlements des entités fédérées.

Wouter De Vriendt (Groen) s’est montré plus nuancé que son collègue d’Ecolo en soulignant qu’il faudrait à l’analyse mesurer l’impact juridique de l’accord et, notamment, ce qu’il était advenu des tribunaux d’arbitrage. « Aujourd’hui, je suis fier d’être Belge », a-t-il cependant laisser échapper.

Félicitant le Premier ministre, le chef de groupe Open Vld Patrick Dewael a lui exhorté à plus de politiques exclusives communautaires afin que certaines entités ne puissent plus à l’avenir « prendre en otage » des décisions européennes selon un « modèle confédéral européen » qu’il convient de dépasser.

Pour le Premier ministre, le CETA a été l’occasion d’un nouveau débat à la Chambre jeudi après-midi. « Nous continuerons à travailler sur le TTIP », a renchéri Richard Miller (MR), insistant sur la nécessité d’une « transparence des documents ».

(Source)

Le mondialisme triomphera-t-il des nations ?
À lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le compte en Suisse (ou au Luxembourg) de Magnette a dû gonfler d’une façon étonnante en quelques heures...

     

  • Leur Credo est mondialisme , mondialisation, donc libre échange et dérégulation .
    Rien n est a espérer des partis conventionnels gauche/droite.
    Le gouvernement mondial ou la révolte des peuples.


  • Le mondialisme de la marchandise triomphera effectivement, et nécessairement, des nations, qu’il a lui-même crée - comme jadis il a triomphé des anciens pays (pagi)...

    « Peut-être la révolution n’est-elle possible qu’une fois accomplie la contre-révolution ? »

    Marx, discours au procès de Cologne.


  • Merde alors... J’avais pourtant senti la finance internationale trembler devant le ps wallon !!


  • Le magnette s’est décroché, sa position manquait de polarité.

     

  • #1588879

    Ben oui, vous pensez bien que la puissance qui a asservi la France, l’Allemagne, l’Angleterre n’allait pas plier face à la Wallonie.


  • En Belgique, c’est organisé comme ça :

    Quand va avoir lieu une entubation monumentale des belges, des pseudo-débats sortent de nul part, avec des pseudo-opposants (ici magnette le traître), pendants quelques jours. Puis les politiciens trahissent (cela étant prévu et compris par eux depuis le début), avant que les belges ne le comprennent et en voient la couleur l’année qui suit. Un grand classique.

     

  • Ces gens sont des pantins payés une première fois pour le simulacre de rébellion et une deuxième fois pour rentrer dans le rang.. tant qu’il y aura des gogos pour gober !

     

    • a relire les messages dithyrambiques de la majorité des "réveillés" ici-même

      C’est à peine si certains voulaient pas prendre la nationalité wallonne..

      Le système à encore de beaux jours devant lui et l’entubage peut continuer


    • C’est clair @réveillez-vous. Quand on voit les messages qu’on a pu lire il y a quelques jours de ça seulement, d’une incroyable naîveté, on se demande même s’il est possible d’espérer, même après une volte-face aussi brutale, une prise de conscience réelle et durable.


    • A Quidam,
      Ce que vous dites est exact,..il faut même se poser
      la question concernant ceux qui ne rentrent pas
      dans le rang et sont également "tenus",par le système !
      La vraie question est :Comment vérifier qu’une personne
      est libre et indépendante ?
      1.Est-elle libre économiquement ?
      2 Est-elle libre et indépendante psychologiquement ?
      Bref la majorité des personnes sont des "pantins" potentiels

      "


    • bertin@ si la plupart des gens sont contraint de se compromettre au quotidien pour assurer leur subsistance, ils n’engagent qu’eux mêmes sans entrainer avec eux tous leurs semblables.. c’est çe qui donne l’indépendance psychologique qui permet d’ affirmer ses opinions et de se regarder dans la glace sans y voir le reflet d’un pantin.. ça fait une différence de taille me semble t-il.


  • Hé oui ! L’illusion aura été éphémère. Nous concéderons donc à Paul Magnette, d’avoir par sa courte résistance, donné quelques soubresauts de vie, à son parti agonisant...


  • Vivement qu’on se sorte de cet étau !


  • John Perkin dans "Confession d’un assassin financier" disait que d’abord les US essayaient de s’arranger à l’amiable puis si ça ne marchait pas on envoyait les chacals.


  • Il y avait donc bien un loup.

    Amis belges, on vous le laisse !


  • « Le CETA n’a pas changé d’une virgule »

    Merci popol pour le show et le cirque ...on a bien rigolé


  • Le plus triste dans l’histoire c’est que même un Belge totalement apolitique pouvait prévoir ce retournement de veste, tellement Magnette est un archétype de ce système. Ca nous met en évidence qu’ont à tous trops tendance à vouloir un sauver. En tout cas quand je voyais les réactions des non Belges. Ca porte à réfléchir, bougeons nous, nous même, à notre échelle.



  • Magnette, ce Che redevenu un gentil Popol bien rentré dans le rang



    Ce n’est pas un « popol », loin de là, c’est un très bon joueur de poker, il a « résisté » pour faire monter les enchères des lobbyistes.
    Il vient probablement de remporter un joli compte en Suisse à plusieurs zéros.


  • C’est un casse !
    Magneto vient de vider les coffres des lobbyistes de Bruxelles par la pensée !
    Trop forts ces mutants.


  • Parce que vous pensiez que le CETA ne passerait pas ? Si c’est le cas, vous êtes bien naïfs... On doit reconnaitre à Paul Magnette de ne pas avoir signé les yeux fermés. Il a renégocié à son niveau une partie de l’accord et proposé à l’Europe la possibilité pour la Belgique de se retirer du CETA éventuellement, de protéger certaines AOP belges, d’éviter que des multinationales aient leur propres juges et tribunal... A voir si l’Europe accepte et si ça passe vis à vis du Canada... Rien n’est encore signé que je sache, si ? Avec les milliards que cette connerie va rapporter, personne n’était dupe du fait que la Wallonie allait renverser la vapeur de cette mega-negociation pour laquelle ( et Verhofstad l’a rappelé en parlant de ses combines pour nier le non wallon) l’europe negocie depuis 7 ans en se foutant de royalement de l’avis du peuple.
    Je reste fier que quelqu’un se soit levé et ai réagi même si ça n’est qu’un soubresaut !


  • Le Magnette show, dans lequel il a brièvement interprété le rôle d’irréductible résistant, avant de se coucher bien docilement, était donc bien commandé par la nécessité de redorer l’image du PS francophone. Qui périclite grave au profit du PTB, le Parti "Trotskyste" Belge, que, prétend la légende, serait dévoué (lui aussi) aux travailleurs...

    Le CDH, anciennement parti social-chrétien, mais qui s’est débarrassé de la connotation religieuse, pour lui préférer la référence "humaniste" (ça ne mange pas de pain et ça heurte moins les musulmans) et qui est encore tombé plus bas que le PS, ne pouvait faire autrement que de le soutenir, dans cette fronde d’opérette.

    Certains se sont complus à y voir un embryon de résistance, enfin organisée contre l’omnipotence eurocratique, qui impose tout et n’importe quoi aux valets du gouvernement fédéral, qui répercute benoîtement sur le subalterne régional.

    Mais en Wallonie, de haute tradition consensuelle, les tensions entre politicards, qui ont en commun, de tenir à leurs prébendes, au... fromage, ne durent jamais longtemps. Et quand elles finissent par se régler, par une incontestable maîtrise de la communication politique, on ne sait plus qui a commencé quoi, ni pourquoi. On ne sait pas sur quoi a débouché la passagère crisette et on passe à autre chose. Non sans nous préciser, que sans l’intervention d’un accord, fut-il discutable, les choses auraient pu... dégénérer bien davantage, pour les couillons du peuple.

    Affaire suivante, donc !

     

  • J’ai plus de mépris pour ces faux rebelles sans convictions et qui finissent par se coucher une fois qu’ils en ont fini avec leur petite comédie que pour ceux qui sont toujours couchés.


  • Hahaha, lui c’est l’équivalent du pote grec à Meluche qui critiquait la main-mise européenne sur son pays tout en apparaissant sur des vidéos faisant des gros sourires et mamours à l’ex premier ministre luxembourgeois. Super crédible pour les moutons de gôche descendants du grand Jaurès (le pauvre...) mais beaucoup moins pour les haineux sortis de la Matrice...


  • Tout wallon doté de raison pouvait prévoir le comportement de cet énième traître, rien de nouveau sous le soleil. La vraie question est, comment va-t’on, comment peut-on faire tomber cette clique ? PTB non merci, que reste-il ? On m’a parlé du mouvement Nation mais qui ne semble pas très sérieux

     

  • J’éspère que tout ceux qui permettent cet accord vivront assez longtemps pour qu’ un jour si le vent tourne , il faudra leur demander des comptes , car ce qu’ils sont en train de faire , c’est tout simplement nous vendre au plus offrant et quand je pense au livre d’Alain Soral et de l’alternative qui acompagne le titre, eh bien on aura vite la réponse .


  • Je vous avais prévenu.

    Cessez d’y croire.

    Les politiques honnêtes collent des affiches.


  • Ce "traité", tafta2, permet aux "Canadiens" des choses qu’il interdit aux Européens !
    Une signature forcée est nulle et non avenue. Et le forçataire doit des dédommagements au forcé (un jour dans le futur).
    Traité signé avec pistolet sur la tempe.


  • Le social-traitre dans toute sa splendeur !


  • Il s’était énervé parce qu’il avait pas "touché" sur le Ceta, on lui avait rien donné, ni rien promis...voilà qui doit être rentré dans l’ordre...le pognon, la bouffe gastro, les putes de luxe, voilà à quoi se résume la politique européenne, enfin, la politique tout court en démocratie républicaine...


  • En même temps, on ne va pas contre le sens de l’Histoire.
    Le CETA devait passer, et il est passé.
    Le TAFTA passera après les présidentielles (pas pour rien que c’est la France qui a arrêtée les négociations, ça permet d’enterrer ce sujet sensible pendant les ’’débats’’ pré-électoraux).
    Etc.
    Etc.
    Tant que les gens ne comprennent pas que l’économie politique nous la mettra toujours profond, les choses suivront leur petit bonhomme de chemin.
    Pis prendre le Che comme symbole... Le mec qui a fini sur tous les t-shirts de zonards ? Sérieux ?


  • Dixit Magnette ! “ Le nouveau CETA “ est là !
    Dixit Michel ! “ Notre CETA reste là, pas changé une virgule !
    Virgule, virgule !
    J’ai bien peur qu’elle nous encule !
    Nouveau, nouveau !
    Ce que l’on sait, c’est que le CETA reste là !
    Et tous cela, sous le “ sourire endenté “ d’un Verhofstadt arrogant et dominateur !
    Malheureusement pour nous tous, j’ai bien peur que Magnette nous ai joué à son tour son “ Tsipras à la sauce lapin “ !
    Hélas Barabbas !
    Quelle galère sur la terre !


  • Hier en Grèce, Tsipras !
    Aujourd’hui en Belgique, Magnette !
    Comme cul et chemise !
    Et tout ça, pour nous imposer leurs odeurs et toutes leurs horreurs !
    Désormais, obligatoirement ainsi maintenus, nous avons donc tous “ le nez dans l’anus de l’Empire “ !
    Bonjour l’avenir !...
    Hélas Barabbas !
    Quelle galère sur la terre !


Commentaires suivants