Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Maison d’arrêt de Nanterre, le fléau de la surpopulation carcérale

Quatre détenus dans 12 mètres carrés

Cet établissement héberge près de 1 100 détenus pour moins de 600 places. Conséquence, des cellules bondées, des listes d’attente à rallonge et un personnel insuffisant pour permettre le bon fonctionnement de cette prison située dans les Hauts-de-Seine, au nord-ouest de Paris.

 

« On appelle ça la grotte »

Ce jeune homme, incarcéré à la maison d’arrêt de Nanterre partage, au quotidien, douze mètres carrés de cellule avec trois autres prisonniers. « On aurait été deux ça aurait été parfait, mais on a vite déchanté. Ça fait treize mois que je suis là dans des conditions déplorables. Si je reste ici, je vais péter un plomb », témoigne-t-il. Le mobilier est rudimentaire : deux lits, dont un superposé, un matelas à même le sol et une télévision. « S’il y en a un qui fait un pas de travers, il écrase le voisin », s’indigne un codétenu.
Pour s’asseoir, une seule chaise, les autres sont cassées. Pour cuisiner, une plaque électrique « où l’eau ne bout pas ». Les rangements sont rares. Seul un abattant de WC sert d’étagère aux condiments. Côté hygiène, le minimum : les toilettes sont séparées du reste de la pièce par un drap blanc. Une pratique interdite, mais tolérée. « On leur laisse », indique le lieutenant responsable du quartier des prévenus, Anatole Picard.

 

JPEG - 28.8 ko
Les cellules ne comportent aucun rangement et font 9 à 12m2 (pour 3 à 4 détenus)

 

Comme la plupart des maisons d’arrêt de France, cette prison, située au nord-ouest de Paris, est touchée de plein fouet par la surpopulation carcérale. Conçu en 1990 pour recevoir 600 détenus au maximum, l’établissement en accueille aujourd’hui près de 1 100. Et comme il est impossible de pousser les murs, le personnel se doit de gérer, avec des cellules souvent bondées. « La majorité des détentions se passent bien. Mais la surpopulation peut engendrer de la frustration, des tensions avec le personnel et parfois des agressions », révèle le lieutenant Nicolas Dutoya, en charge de l’infrastructure.

[...]

 

Effectifs insuffisants

La maison d’arrêt de Nanterre ne compte que 142 surveillants pour gérer presque 1 100 prisonniers. Pour les accompagner d’un point A à un point B, les agents sont le plus souvent seuls, ou en infériorité numérique. « Un jeune stagiaire face à deux ou trois détenus qui connaissent la prison par cœur peut se faire manger tout cru », alerte Ivan Gombert, directeur adjoint de la prison.

[...]

Pour tenter de pallier ce manque d’effectif, l’administration pénitentiaire a lancé, pour 2017, une campagne de recrutement de 2 500 nouveaux surveillants dans toute la France. Un signal d’espoir, pour le directeur.

[...]

33 nouvelles prisons

Pour tenter de répondre à la surpopulation carcérale, l’État a promis en octobre 2016 la construction de 33 nouvelles prisons.

« En France, il y a 12 000 détenus en trop. Si demain, on nous donne ces places, automatiquement on va faire un meilleur travail avec des personnes détenues. Et si on peut mieux travailler avec elles, cela nous permettra de prévenir la récidive depuis l’établissement pénitentiaire, chose qu’on est pas toujours en possibilité de faire aujourd’hui », espère le directeur de la maison d’arrêt de Nanterre, Jimmy Delliste.

Lire l’article complet sur lefigaro.fr

 

Il y a 7 ans, le ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie visitait déjà cette prison qui devait servir de modèle aux autres établissements...

 

Six ans plus tard, rien n’a changé :

Comprendre la politique de misère des services publics de sécurité,
avec Kontre Kulture

 

La politique carcérale française, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dans la Grèce antique, les spartiates vivaient dans des espaces réduits avec un confort minimaliste, cela ne les a pas empêché d’être de redoutables guerriers.

     

    • Vous savez en général, ils sortent en de là bien plus "formés" dans leur rôle de malfrat et de fait bien plus dangereux.


    • Ben oui, peut-être, et alors


    • #1672376

      C’est justement le but, d’en faire des êtres ultra-violents, vindicatifs et complètement lobotomisés par la haine issu du logiciel qui leur est implanté en prison entre Wahabisme et haine de la France et des français puis de les relâcher dans la nature... et comme beaucoup sont déjà prédisposés à un discours victimaire et à la petite délinquance voir à la violence les ayant entraînés en prison : c’est du gâteau ! Heureusement il y a toujours des cas qui s’en sortent et comprennent l’ingénierie sociale dont ils sont l’objet mais combien se font avoir ?!

      Ça me rappelle un autre type d’ingénierie sociale à un degré largement pire et incomparable en terme de violence, les prisons américaines en Irak, en Afghanistan, type Abou Ghraïb, Bagram, etc... qui sont en réalité des centres d’entraînement et de formation wahabite terroriste, comment appelle t-on cela déjà en des termes plus "hype" ? Ah oui des incubateurs de Start-up mais LA c’est des Start-up Wahabites takfiristes.

      RECETTE : prenez des gens ordinaires, qui n’ont rien demandé à personne et jetez les tous ensemble dans un lieu où règne la violence et la promiscuité à tout les niveaux ! Torturez-les, violez-les, usez des toutes dernières trouvailles en matière de psychiatrie et programmation mentale (type MK-Ultra), détruisez-les physiquement et surtout psychologiquement, bref déshumanisez-les, faites en des bêtes assoiffées de vengeance et lobotomisés par la haine ! S’ils perdent une partie de leur famille c’est encore plus facile ! Bien sûr n’oubliez pas d’y infiltrer des agents alliés/officiers traitants (parmi les prisonniers) qui sont chargés de diffuser le logiciel wahabite takfiriste parmi eux dans le cadre de leur reprogrammation mentale et de guider intelligemment les prisonniers vers des plans d’actions qui oh heureux hasard servent les intérêts de nos maîtres, mais ça les prisonniers/futurs terroristes ne le savent pas et ne le sauront jamais car leur conscience politique et leur intelligence anesthésié par la rage, la haine et la souffrance aura beaucoup beaucoup de mal à se réveiller si ce n’est jamais !

      Quand aux autres prisons de la CIA dispatchées un peu partout dans le monde, ce sont des centre de déprogrammation/reprogrammation mentales... Quand on retrouve un ancien prisonnier de la CIA torturé par leur sous-fifres, à la tête d’Al Qaïda en Lybie passant LES armes vers la Syrie i.e. à servir les intérêts de ceux qui l’ont torturé... il y a de quoi se poser des questions !


    • Rassurez vous, certains d’entre eux deviendront aussi de "redoutables guerriers" ! Des conditions de détention déplorables, un désamour déjà très prononcé pour la société et un salafisme omniprésent dans beaucoup de prisons françaises se chargeront de faire d’eux de bon petits soldats manipulables par les Services et par la religion ! Chaque époque a les spartiates qu’elle peut !


    • Vous ne dites que la moitié de l’Histoire.
      Les Spartiates étaient au sein de l’armée des sodomites.
      Ca créait des "liens affectifs" à ce qu’il parait.
      Mais au fond c’est quoi la "Renaissance" ? La Renaissance de quoi ?
      La renaissance d’une antiquité... anachronique !
      Là on n’est plus au Moyen-Age. Il faut remonter 1000 ans encore !
      En gros, à cheval entre l’Age de Bronze et l’Age de Fer.
      Oui tout à fait, on vit à l’Age de Bronze.
      c’est.. le progrès !


    • @ Drago :

      Les Spartiates étaient au sein de l’armée des sodomites ? Vous devez très certainement confondre avec les Athéniens, ces grands philosophes amateurs de jeunes garçons ! les spartiates étaient dans l’obligation de se marier, sinon c’était convocation au tribunal plus impôt sur le célibat. Lors de fêtes, les femmes de Sparte foutaient les fesses des hommes seules pour les forcer à faire le pas.La pédérastie et l’homosexualité étaient très mal vue à l’époque bien qu’elle existaient mais tabou.


  • D’un autre côté, c’est pas exactement supposé être le Club Med non plus, hein...

     

    • C’est totalement le club Med justement je dirai même plus Disneyland, renseignez-vous sur le bagne et les conditions des prisons jadis pour des délits qui feraient rigoler aujourd’hui, ces crasseux se plaignent des conditions qui sont juste à leur image, j’espère que cela va se durcir pour de bon à l’avenir (notamment chez les -25ans).
      Histoire qu’ils pleurent pour de bonnes raisons.


    • par raz : Oui enfin il n’y a pas que des connard en prison, certains y sont pour des délits mineurs et ne mérite pas des condition de détention abject. Même Dieudonné risque d’aller en prison, je suis pas sûr qu’il mérite ce genre d’épreuve.


    • Je vais vous surprendre ! J’ai déjà passé 6 mois en détention,

      On était 3 dans une cellule comme celle de la video,
      Mais pourtant ! Je vous certifie que la vie en prison est loin d’être physiquement difficile, surtout comparer a d’autre endroit dans le monde...

      Alors oui, c’est petit, la déco est pourri et y a des rats et des cafards,
      Mais dormir sur un lit superposé ou sur un matelas par terre c’est pas l’enfer (ou alors c’est que vous etes un gosse de riche, fils unique )
      et meme dans ce cas là, vous pouvez vous consoler en passant commande(cantiner) pour presque tout ce que vous voulez, CocaCola, bonbon haribo,
      ou de quoi faire vos propres repas si la gamelle(la bouf qu’on vous sert) n’est pas a votre gout.

      aussi , faut arretez de croire que sa viole et bastonne a tout va dans les prisons.
      deja, il y a pas d’homo et vous avez la télé avec bouquet satellite et canal+ en clair... (d’ailleurs la masturbation en groupe c’est assez comique..)

      et pour de nombreuses raisons, tres peu de violence,
      on vous met en cellule avec des codétenus de meme origine et de meme gabarit que vous
      (c.a.d : si vous ete un petit blanc, on va pas vous mettre en cellule avec 2 gros black.)
      et de toute façon, il est possible de demander à changer de cellule a tous moment,
      et comme pour 1 mois passer sans faire d’histoire, vous gagnez une semaine de remise de peine.tout le monde il est sage.

      bref,
      en conclusion, je me demande meme si on a pas plus de liberté en étant en prison, ..
      Si on compare a ceux qui ont pas d’autres chois que de bosser pour un salaire permetant tout juste de payer leur loyer et la bouffe,
      a quoi sert d’etre libre, si vous avez pas assez d’argent pour vous evader du metro,boulo,dodo
      en prison, vous pouvez rester allongé toute la journée, et regardez la tv toute la nuit. on vous demandera rien et on vous apportera, quoi qu’il arrive vos 3 repas par jour.


    • @syslog
      En effet, si on en est à préférer comme vous de pouvoir rester allongé toute la journée à regarder la télé pour échapper au métro/boulot/dodo (qui n’est pas une fatalité, il suffit de quitter paris et pour moins de 150 000 euros vous avez une très grande maison avec plus de 10 pièces et un jardins, et pas d’embouteillages), il n’y a plus rien n’a perdre, on est déjà presque en état de mort cérébrale et en effet, l’incarcération est facile à supporter.
      Si vous êtes une personne libre, indépendante, entreprenante, un homme des bois et quelqu’un d’intelligent, la prison est juste une torture, surtout quand on sait qu’on en a pour des années.


    • je suis d’accord pour dire que c’est difficile a supporter mentalement,
      mais ce que je voulais faire savoir, c’est qu’on y crève pas de faim ou de froid et qu’il n’y a pas de meurtre.

      la prison, c’est abrutissant, mais de travailler a la chaine dans une usine ou comme caissier, c’est pas non plus tres épanouissant.

      Vous savez, on a pas toujours le choix,,, on fait souvent comme on peut et pas toujours comme on veut.

      Pour moi, le plus pénible a été, qu’on vous fout a poil de nombreuse fois pour vérifier que vous ne cachez rien
      (par exemple après chaque parloir, on vont oblige a vous deshabillier completement et a vous acroupir, pour etre certain que vous cachez rien entre les fesse....)
      et aussi, meme si je suis pas du genre "intelo" ,de supporter la télé h24 ou au minimum 16 heures par jours, 7/7

      En gros ; je dirais que la prison, c’est :
      Comme faire du camping au point de vu confort, vétusté
      Colonie de vacances pour les rapports entre codétenu et avec les surveillants
      et maison de retraite pour le coter très routinier, d’une existence qui se résume a ne plus faire grand chose.

      Tout ce que je vous dis là, est très diffèrent du discour des mecs de citer, qui eux aime bien faire croire, qu’ils sont des "dur".des bonhommes, de vrais gars,et que leur quartier est le plus "chaud" .
      Tout ca, parce que de pas avoir eu une vie "facile" est leur seule fierté...


  • Le problème de ces gens c’est qu’une fois incarcérés ils deviennent du bétail. La surpopulation engendre toujours de la violence. Mais vu que nos élus ont l’air de se foutre des pompiers qui se font caillasser, que dire des prisonniers ? Ils sont beaucoup plus préoccupés par la façon dont ils vont gaspiller l’argent public (LE NOTRE), tout en continuant de se gaver comme des porcs.

     

  • Financement des prisons françaises par la JP Morgan et Goldman Sachs.
    Pierre Jovanovic avait annoncé l’investissement à coup de milliards il y a quelques années dans sa revue de presse.

    Elles ne serviront pas à enfermer des voyous, elles sont pour vous.
    Prisons financées par les banques pour servir les banques.
    Remboursez bien vos dettes illégitimes.


  • Il manque du personnel c’est sûr...pour le reste j’ai envie de dire et alors ? Ça reste une prison, c’est pas un camp de vacances...

     

    • #1672421

      Tous ces jeunes sont très certainement des fils, de familles modèles, comme Théo ou son frère !
      Ils sont tous victimes du fascisme et du racisme français et policiers, hein ! c’est ça non ???
      Ce sont tous des erreurs judiciaires ?
      Comme Adama Traouré, Zyed & Bouna, ou ce pauvre Théo...
      Ils devraient tous être docteurs, avocats, chirurgiens, chercheurs, philosophes ou abbés (euh non pas abbé, les abbés ils sont méchants et réactionnaires, obscurs quoi !! imam, pasteur ou rabbin, c’est mieux c’est le PS qui le dit ! et le PS il ment pas ! )
      Mais par la faute des français ils sont en prison !
      Quelle honte ça rappelle les heures les plus sombres de notre histoire !
      Merde quand même !!!


  • C’est la société entière qui est sous écrou.
    Un monde cloisonné où chacun perçoit plus ou moins son inutilité.


  • Ainsi fait-on passer le message, comme quand on parle de la gabegie qui règne dans l’Agence pour l’Emploi : « voici ce qui pend au nez des insoumis »


  • D’où l’urgence de dépénaliser certaines drogues douces pour désengorger les prisons.

     

  • #1672466

    T’as qu’à pas être condamné à de la prison. L’objectif n’est pas de rendre les prisons confortables mais dissuasives. Par conséquent, ma compassion se limite aux victimes de ces prisonniers.

     

  • Cette prison est très mal organisée. J’ai voulu y visiter un pote pour lui remonter le moral et ma demande de visite n’a jamais été validée. Le prisonnier se devait d’accepter et lui n’a jamais été consulté.


  • Je comprends pas pourquoi ils ne les font pas bosser comme dans les camps d’Hitler. Les détenus seraient source de revenus et donc rentables. Du coup l’état pourrait investir pour un mieux vivre et surtout, les peines seraient appliquées.


  • Il faut pas exagérer
    ces gens ont enfreint la loi contre des personnes et parfois détruit des vies

    et ils vont venir pleurnicher parce qu’ils croyaient qu’ils allaient finir au club med ??

    fallait réfléchir avant de faire le con

    moi je suis contre l’amélioration de leur conditions de vie
    la prison surpeuplée sans intimité ça annihilera les véléhités criminelles et fera réfléchir les jeunes

    que ces taulards s estiment heureux
    en Arabie saoudite ils auraient été décapités ou eu la main coupée pour un vol


  • Prenez le problème différemment, pourquoi vouloir toujours plus de prisons ? Cela engendre des coûts énormes pour la collectivité. Il faut donc moins de délinquants, moins de prisons. Comment ?
    1 à 2 délits mineur, ça passe, au 3eme c’est dans l’avion avec 1000€ d’argent de poche et bye bye, la France tu la respectes où tu te tailles, pour les délits majeurs, tu purges ta peine et après tu fais tes valises. De plus, interdit de revenir sur le territoire. De cette manière, les prisons se videront toutes seules


  • Entre la condition d’un détenu dans une prison surpeuplée et celle d’un SDF qui crève dehors comme un chien...
    La prison, on doit ne pas avoir envie d’y retourner donc, plus les conditions seront précaires, moins les délinquants récupérables récidiveront ; pour les autres...


  • On ne va quand même pas pleurer pour ces voyous. En voyant ce reportage, j’ai surtout envie de pleurer pour les honnêtes gens car visiblement, il manque des places ce qui signifie que des types qui devraient être enfermés sont dehors ! Construisons des prisons de toute urgence. Il faudrait, au moins, trois grosses centrales de 10 000 places. Le coup serait directement prélevé à la CAF. Au lieu de financer 200 000 nouveaux arrivants/an et la sécu pour tout le monde, construisons des prisons, on pourra aussi créer de l’emploi et obliger les détenus à bosser en mettant des usines dans la prison. Il n’y a aucune autre solution : il faut enfermer les voyous et appliquer la perpétuité réelle ainsi que des peines très lourdes.
    Un pays qui sanctionne très fort, tape dans le portefeuille de tous et applique ce qu’il dit devient respecté.


  • Cela représente bien l’état général de la justice française. Ils devraient avoir des tenues, interdiction d avoir des affaires personnels et de la bouffe dans les chambres. Comment ça se fait qu on stock autant de leurs affaires ? Y a tout à refaire et à repenser surtout...


  • Il y a confusion entre Maisons d’Arrets et Centres Pénitentiaires...

    Ceux qui subissent une énorme surpopulation, ce sont les Maisons d’Arrêt...
    Les Centres Pénitentiaires, (globalement) ne sont pas surpeuplés.

    Deux raisons :
    - La Justice est très lente.
    - Elle condamne à de très petites peines voire relaxe très vite.

    => Résultat, taux de récidive* énorme.




    * Récidive au sens où l’entendent les gens, pas au sens juridique... Au sens juridique, il y a récidive quand une personne commet à nouveau exactement le même crime, autant dire jamais (d’où les sursis qui ne se déclenchent presque jamais) .
    Dans l’imaginaire populaire, la récidive c’est quand Individu A va en zonzon pour avoir fait des conneries et qu’il continu, après sa sortie, à faire des conneries...


  • #1674030

    Rien à foutre. Ils sont en taule pour une raison.


Commentaires suivants