Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Manifestation contre la loi Travail : 8 policiers blessés, dont 2 brûlés et 1 évacué par hélicoptère

Entre 12.500 et 13.500 personnes, selon la police, 40.000 selon les syndicats, participent à cette dernière journée de mobilisation contre la loi Travail. Le cortège parisien a été émaillé par des échauffourées. Douze personnes ont été blessées et six ont été placées en garde à vue.

[...]

Seize personnes ont été interpellées, pour deux d’entre elles, pour violences sur agent de la force publique. Quatre autres ont été arrêtées pour port d’arme prohibé, cinq pour jet de projectiles, trois pour rébellion et une pour dégradations, selon la préfecture de police de Paris. Après ces arrestations, six personnes ont été placées en garde à vue.

 

Évacuation par hélicoptère

Au moins quatre manifestants ont été blessés dans ces débordements, selon la préfecture de police de Paris, qui précise qu’aucun ne l’est gravement. Nos journalistes sur place font état de plusieurs blessés. Huit policiers ont également été atteints. Deux CRS ont notamment été brûlés, a-t-on appris de source policière. Un autre policier, blessé à la tête par un projectile, a été évacué par hélicoptère du boulevard Magenta. Les premières nouvelles sur son état de santé sont rassurantes.

[...]

La tension est montée d’un cran à l’arrivée du cortège place de la République où des cocktails Molotov ont été lancés sur les forces de l’ordre devant le restaurant Indiana. Un des cocktails Molotov est arrivé aux pieds d’une compagnie de CRS dont l’un a été atteint par les flammes et a été brûlé à la jambe. Les policiers se sont alors réfugiés dans un renfoncement avant l’arrivée de renforts.

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

 

 

De l’utilité des « antifas » pour le pouvoir, chez Kontre Kulture :

 

Le rôle des « antifas » : empêcher la jonction révolutionnaire
entre la police et le peuple ?

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est un message fort , il faut que les Forces de l’ordre dont l’armée travaillent pour le peuple Français et non qu’ils soient au service une Dictature ultra corrompue, ce n’est pas parce qu’ils sont fonctionnaires qu’ils doivent accepter n’importe quoi pour la gamelle, rien n’excuse ça, des radicalisations de toute part vont avoir lieu et c’est triste. . . Hélas c’est qu’un début...Ils faudrait des gens qui représentent le Peuple Français dans son ensemble et ses intérêts...Et les Policiers, CRS en ont marre de de se taper à outrance le merde de l’UMPS...C’est très dangereux d’avoir des gens qui ne représentent absolument pas l’unité du Pays . . .


  • A proteger et marcher pour l’etat on recolte ce qu’on seme POINT

     

  • En tant que "rapport de force" c’est quand même très doux.
    Si il s’agit de metre au pas untel ou untel, ma foi, il faudrait recourir à des techniques qui ont fait leurs preuves.


  • Allez les pauvres, les prolétaires, les soumis, les dominés .... les « sans-dents » quoi !!

    Foutez-vous sur la gueule pendant que la rapine continue !


  • Les antifas, police du Capital, font de leur mieux pour délégitimer la vraie insurrection qui vient, celle de la grève générale, celle de l’homme qui brise ses chaînes, celle de la nature qui prend enfin conscience d’elle-même.

    Les policiers martyrisés sont tout autant (si ce n’est plus) aliénés que ces hordes de petits bourgeois en voie de déclassement, mais n’est-ce pas tellement plus simple de juger le moine par l’habit, et la réalité par les apparences, l’être par la paraître ?
    Tu ne tapes pas sur ton ennemi, idiot, tu tapes sur le meilleur ami que tu pourrais avoir, pendant que tes vrais ennemis, eux, se marrent bien.


  • Excusez moi, mais j’en ai rien à battre.
    Ca m’émeut moins qu’un mec au bout du rouleau qui s’immole devant un pôle emploi.
    Moi, les clébards de l’oligarchie qui rongent un nonos pour foutre sur la gueule de ce qui crèvent dans leur boulot, d’autant plus qu’on va leur taxer leur priprimes, ils ramassent à la place de ce qui devraient ramasser. Alors plutôt que de sortir les matraques, camarades CRS, faites donc une haie d’honneur jusqu’à l’Élysée.

     

    • Tu me fais penser à moi quand j’étais lycéen...
      Sans rancune.


    • tout à fait d’accord... c’est le 1er commentaire que je lis en ce sens et c’est bien triste... je commence à etre de plus en plus deçu à ce niveau...


    • @numanumaye
      Merci, ça me touche du fond du cœur ce que tu m’écris, moi qui croyait avoir viré vieux con aigri du haut de mes 40 piges.
      Alors humainement parlant, je ne vais pas me délecter qu’un potentiel père de famille ce soit fait brulé au 3éme degré, je n’en suis pas là. Tout comme je peux reconnaitre le rôle salvateur des CRS lorsqu’il s’agit de maintenir l’ordre lorsque des écervelés amateurs de baballe détruisent tout, lorsque leur équipe perdent le match qui leur donnera le titre à la coucoupe.
      Mais cher camarade, je suis las, lassé de voir ce monde partir en vrille, qu’ici et là des gens se foutent en l’air, tombe dans la déchéance, se fassent jeter comme des kleenex tout cela pour qu’une bande de débiles mentaux amateurs de taux de rendements à 20% puissent payer des chinchillas à leurs bourgeoises et pavoiser en voiture de luxe.
      Les CRS sont des smicards, les manifestants des smicards, alors smicards unissez vous contre ceux qui piquent dans vos caisses et usent de vous telles des marionnettes. Et je doute fortement qu’une promenade Bastille Nation changera les choses. Après, je partage fortement les analyses d’Alain Soral concernant les limites des mouvements de foules telles qu’ils les a exprimé dans l’entretien "De la politique" ( un pur bijou cette vidéo). Que veux tu, je suis partagé entre l’exutoire que peut représenter un tel acte et son caractère vain sur le long terme.


    • Je suis de tout coeur avec toi l ami du haut de nos 40 piges on est resté ado.


  • Pas de problème, les gauchistes attrapés seront relâchés ^^

     

  • Tout mon soutien à ces policiers.

    Je suis pour ma part persuadé que toutes ces agressions contre des policiers (Rennes, Paris) sont au mieux encouragées, au pire échafaudées pour dresser les policiers et les gendarmes contre le manifestant de base qui est toujours un type qui s’oppose à ce faux-semblant qu’est le bipartisme et qui manifeste toujours pour des causes nobles (travail, famille j’ose pas dire patrie mais je le pense très fort) car le système s’aperçoit bien de la quenelisation de la fronde et de la cohésion entre les citoyens français (et même au-delà, petite pensée à Pascal Mancini), de toute religion et de bon sens, les corps constitués, et de manière général les honnêtes gens.

    On ne sait pas encore qui passera de Jupé, Valls, Hollande ou l’autre con qu’aime pas les noirs mais celui qui passera devra compter sur l’appui de policiers et militaires prêts à en découdre avec "d’affreux jojo d’extrême droite" (c’est à dire les braves types dont je parle au départ).

    On verra bien si les gars qui tabassent un CRS à Rennes, brûle une bagnole de flics ou brûle un flic est un sale con "d’extrême droite" ou un brave type de gauche dont le papa a des relations haut-placées.

     

  • Il faut que les forces de l’ordre arrête de défendre le pouvoir en place !
    Faire semblant d’obéir .... c’est pas facile j’en conviens .
    Les forces de l’ordre font parti du peuple ! qu’ils le veuilles ou non .
    Le pouvoir s’en fout d’eux !

     

  • Moi, je perds espoir. Je ne vois aucun changement notable. Les français continuent de se suicider, les abrutis continuent de penser que l Islam est la cause de tout, les lobotomisés continuent de faire des manifs qui ne servent à rien et les forces de l ordre continuent de servir la grande Mafia destructrice au pouvoir.
    Quand je vois les gens prêts à revoter Sarkozy...

    Soit j ai sous estimé l abrutissement qu a subie la population (j avoue ne jamais avoir ecouté à l école car j ai vite compris de moi même l’arnaque) et auquel cas je n ai pas conscience du formatage qu ont subis tout ces gens soit quelque chose m’echappe...
    J avoue que je comprends pas le monde qui m entoure. Je l ai jamais compris et je le comprendrais jamais je crois :( pourtant j ai fait de gros efforts intellectuels pour essayer. Je me dis que oui y a le formatage, quoi d autre la peur ? La division ? La peur de pas se comprendre l un et l autre ? La faiblesse physique créé par notre environnement et par la malbouffe qu on ingurgite depuis la fin de la WW2 et qui par consequent joue sur notre mental ?

    Que quelqu un me redonne espoir :)

     

    • t’as déjà essayé de demander à Dieu ?

      Si tu attends que l’espoir te vienne de quelqu’un d’autre tu seras toujours déçu.


    • quelle action préconises tu ?


    • j’ai aussi beaucoup de mal a comprendre les idiots qui vont revoter sarkozy, pour eliminer hollande...pourtant avec les escroqueries qu’il a commises, les mensonges, les manipulations, les trahisons, et plus des echecs, ca devrait etre facile de ne plus l’aimer ou vouloir le voir a nouveau president....France, pays de quelques millions d’aveugles volontaires...


    • Comme dit Soral le fait de lire les bons livres çà permet déjà de comprendre les choses, de sortir de la déprime, parce qu’on arrête de culpabiliser, on s’aperçoit qu’on est dirigé par les pires ordures, et que c’est nous les vraies victimes et que le but c’est de s’en émanciper.

      Le vrai défi (passionnant) est là : s’en émanciper (et non suivre ces cortèges qui tournent en rond)

      LIBRE ou ESCLAVE

      toute la question est là, pour tout le monde.

      Mais comme vous le soulignez, sous le coup de l’aliénation de masse, la peur et l’angoisse (le manque de courage), l’ignorance ou le déni de sa condition, et aussi le fait d’être mal entouré, beaucoup sont persuadés d’être libres... alors qu’ils restent esclaves !

      Il faut un certain recul (que vous semblez avoir) pour en prendre conscience, sortir de cette nasse qui nous tient immergés dans la confusion... demander aux autres s’ils se pensent libres, car sans liberté pas de bonheur !
      Le bonheur aliéné, celui qu’on nous vend, n’en est pas un, c’est du toc, et çà ne mène nulle part ! (du reste Alain Souchon a très bien poétisé sur ce thème : https://www.youtube.com/results?sea... ...)


    • On est dans une société organisée et on en dépend.

      Le pire serait la désorganisation et le chaos. Les "abrutis" "bêtes et disciplinés" sont donc aussi un peu le dernier rempart... Il s’agit ici d’un chantage : le Chaos ou la Soumission.

      L’espoir ou la solution est à chercher ni dans le Chaos ni dans la Soumission mais dans une alternative autre que l’usure comme principe d’organisation de la société. Si vous avez un jardin, son observation vous dicte ce qui est utile à faire. Dans une ville rien ne vous dit ce qu’il faut faire, ce n’est pas visible.

      Pour mettre tout le monde d’accord et avoir une alternative au projet de la communauté organisée il faudrait que les individus aient une visibilité de ce qui est bon pour tous en fonction d’un référentiel qui est la nature.

      Ceci dit, c’est pas gagné, car beaucoup ont arrêté de réfléchir. Si on dit que l’argent ne se reproduit pas, même sur e&r il y en a qui soutiennent mordicus que la croyance qu’il se reproduit n’est pas un problème.


    • Au moins celui qui ne se sait pas libre ne se croit pas libre.
      C’est du reste une bien piètre consolation si ce n’est que la lucidité évite l’endormissement total à l’origine de nos maux. Et des mots que je poste ici pour des raisons peut-être pas si différentes des vôtres...après tout.


    • A mon sens le problème vient du niveau de conscience de chacun. Du CSP+ qui se passionne pour la politique en regardant les débats sur TF1 et en lisant le Figaro au prolo de la manif loi travail, chacun joue un petit rôle dans le grand cirque de la vie sans en avoir conscience. Je n’ai qu’à écouter mes collègues cracher sur tous les politiques mais débattre avec passion des propositions de Sarko.

      Leur identité est construite sur ça et à moins d’évoluer spirituellement et de s’en détacher (et pas religieusement désolé, ça crée juste une autre identité) ils ne pourront jamais en sortir. Eventuellement la seule autre possibilité de sortie sera lorsque plus de 50% de la population n’aura plus de quoi manger, et encore la faiblesse des corps limitera peut-être la colère.


    • A titre personnel : avez-vous déjà pensé à la pratique d’une méditation ? C’est utile pour apaiser le mental qui ne cesse de tourner en rond... et, il y a aussi les émotions qui s’apaisent.
      Ce qui permet souvent de sortir d’un état dépressif.
      Pour le reste, vous avez beaucoup de réponses dans les commentaires. Pour sortir de la nasse et prendre de la distance, il peut être utile également de lire quelques ouvrages...
      Vous savez aussi que vous n’êtes pas seul : nous sommes nombreux à constater ce qui se passe. Nous savons aussi le degré de négativité et de malfaisance de certaines personnes et groupes qui incitent au chaos afin de proposer leurs solutions... l’instauration d’un empire, d’une dictature mondiale.
      Etre éveillé n’est pas toujours facile à vivre. Mais c’est mieux que d’être un esclave ou un sous-être.
      - "Les petites choses qui n’ont l’air de rien donnent la paix." dit Georges Bernanos. Et c’est vrai : cela aide de mettre aussi son attention sur les "petites choses" de la vie ; cela contribue à y mettre de la profondeur... et alors rien n’est plus banal.
      Un grand maître de sagesse disait :
      - La vie s’écoule là où l’on met son attention.
      Et, il faut savoir aussi se forcer pour sortir de nos mauvaises habitudes... et apprendre à discipliner son esprit.
      Courage, jour après jour. On dit aussi : "A chaque jour, suffit sa peine..." ou "Un jour à la fois." etc.


    • J’essaie de faire le bien autour de moi et d’éviter le Mal autant que se peut ... lEn attendant la Révolution (prise de conscience universelle de notre obligation à vivre ensemble ou en voisins, dans la paix, le respect et l’opulence !!!). Si cette révolution ne vient pas de mon vivant, j’aurais quand même essayé de ne pas nuire à l’autre !!! Si cela peut t’aider, suis mon exemple. Le reste nous échappera toujours ... Laisse-le t’échapper. Dieu sait mieux que nous pourquoi.


  • Ce gouvernement sioniste livre des policiers à la racaille antifa, comme à Rome on livrait des innocents à la populace du Colisée .


  • @Zéklon B.

    C’est un fait nouveau d’attaquer les forces de l’ordre. Voyez le respect qui préexistait, il y a 50 ans.
    Du service et à la protection de la population d’antan , nous sommes passés à la totale répression. Pourquoi ?
    N’y aurait-il pas, à l’intérieur de ce corps de métier, des infiltrés pour les disqualifiés ?
    Peut-être même, une police européenne ?


  • Depuis le "règne" de monsieur Hollande, la violence monte, monte .....
    Un de ces jours il va se produire quelque chose de vraiment grave !!!

     

  • #1558364

    Il est évident que l’état laisse faire et s’arrange pour que tout soit bien filmé afin de remonter le plus grand nombre contre les manifestants ... pendant ce temps là on oublie l’essentiel !..
    Car tout de même, il suffirait qu’ordre soit donné de cogner sur tout ce qui est cagoulé et casqué pour que ces derniers cessent illico leurs exactions ..
    Tout cela est pitoyable ... et des flics qui, si ça continue, vont aller jusqu’à se faire tuer plutôt que d’entrer en révolte contre leur hiérarchie pourrie !..
    Personnellement je suis comm "S" ... je perds espoir, conscient hélas que tout cela va se finir dans une rivière de sang ...


  • Jeter un projectile en feu sur un humain n’est ni plus ni moins qu’une tentative de meurtre avec préméditation. Ceux qui ont fait cela doivent aller en prison. Il est grand temps que l’ordre revienne dans ce pays. Moi qui vis à l’étranger, je peux vous dire que le monde entier nous regarde avec désolation. La France n’est plus la France.

     

    • Bonjour l’étrangère.
      C’est intéressant d’entendre le point de vue de quelqu’un qui vit à l’étranger... et de savoir ce que pense les autres Pays de nous et de ce qui se passe chez nous.
      Nous avons besoin de recul car nous sommes maintenus sous une pression permanente... et donc, nous avons le nez sur le tableau noir.
      Bonne continuation !


    • Ce ne sont pas ceux qui défendent leur pain qui ont changé la France, mais ceux qui désirent les priver de pain !


    • Bonjour Patricia,

      Certains commentaires contre la police française me sidèrent. Je vois très souvent sur internet se développer une attitude "anti flic" systématique et je la déplore. Ceci est parfaitement impensable à l’étranger où la Police est respectée pour ce qu’elle est. Il ne faudrait pas que la contestation française, patriotique et légitime sombre dans les mêmes travers que les hordes gauchistes de punk à chiens, bien que je sois en mesure de comprendre l’exaspération à l’égard de certains CRS zélés et opportunistes. La situation n’est pas si simple, il ne faut être ni catégorique ni manichéen lorsque l’on parle du rôle difficile des policiers dans notre société

      J’ai la chance de vivre dans un pays Celte au Nord de l’Europe, je reviendrai bien sur au pays mais c’est toujours une chance de pouvoir rencontrer d’autres cultures sur le territoire Européen. À chaque fois que mes interlocuteurs apprennent que je suis française, ils disent être bien triste pour notre pays. Les drames et les manifestations violentes qui ont ensanglanté notre pays éveillent des sentiments de crainte vis-à-vis de l’être français. Un policier Écossais m’a même dit penser très fort aux policiers français pour qui la vie n’est pas facile.

      Ce n’est plus une gloire que d’être français à l’étranger aujourd’hui. Beaucoup semblent avoir peur de notre capitale, Paris, jadis l’immortelle qui faisait jaillir son prestige à travers le monde . François Hollande a enivré la France avec un poison violent, il a mis en danger notre réputation .
      La France ne rayonne plus, seuls ses vins et ses champagnes suscitent encore des regards gourmands, mais c’est bien peu. J’ai prié pour les sept fondateurs de la Bretagne hier, et nous devons prier pour la France entière. Cette pauvre France en péril, seules nos prières seront garantes de notre réveil politique.


    • Ah bon ?
      Mais c’est pas ce qu’on nous avait dit quand on avait droit aux mêmes images de policiers en feu (en 10 fois pire) sur la place Maidan en Ukraine.
      En fait, c’est comme les chasseurs des inconnus, Il semblerait que (pour nos médias) il y ait les bons policiers en feu et les mauvais.


    • Parceque le monde entier est un exemple à suivre ? Il faudrait faire bonne figure ?


    • SanKuKaï,

      Concentrons nous sur la France ! Il s’agit aujourd’hui de se ré-focaliser sur ce qui fait notre terre et notre substance : la France ! Les français doivent ré-apprendrent à s’aimer, et surtout, ils doivent ré-apprendre à penser à eux, à leur pays, à leur nation et à tout ce qui s’y rattache.


    • La faute a qui ?
      La france n’est plus la france evidemment puisque les francais ne sont plus chez eux,
      Les politiques sont mis en place par qui ? Par les urnes peut etre ? Certainement pas, manipulation corruption soumissions aux lobbies etc. Ce policier n’a qu’a choisir sont camp ! Au vu des signes tres inquietant sans compter une crise financiere qui se profile(?) Il va falloir qu’ils choisissent
      Sinon on choisira a leur place.


    • Comme le dit Valstar, il est vrai que les Français ne sont plus chez eux. Nous vivons une commotion historique et migratoire sans précédent, la substance même de la France est menacée, et que faisons-nous ? On se bastonne sur le prix du lait et autres petitesses. Nous manquons cruellement de grandeur et on ne s’en prend jamais aux bonnes personnes. C’est pourquoi je crois que ceux qui ont blessé ce policier se trompent clairement de combat.

      Macron s’est montré il y a deux jours avec une chemise qui coûterait plus de 2000 euros, sans doute achetée par sa chère Brigitte Trogneux, cette chemise ne demandait qu’à être déchirée, mais là ! Y avait plus personne pour agir contre le vrai coupable, car on préfère s’en prendre aux " méchants flics".

      Nous devons faire attention car on va finir par ressembler à ceux que nous prétendons pourfendre. Nous ne devons pas commettre les mêmes actes que les Antifas et autres " pue-la-pisse" socialo-anarchistes. Un grand combat nous attend, et ce n’est pas en jetant des cocktails Molotov sur un petit fonctionnaire de Police que nous serons victorieux.


  • et pendant ce temps l’oligarchie apatride met en place un revenu de 1.200euros par mois pour tous les migrants , ils auront priorité sur les logements sociaux et gagneront plus que le prolo smicar , ils veulent détruire l’europe de fond en comble avant que les peuples n’aient le temps de reprendre la controle via des votes nationalistes protecteurs... http://nordpresse.be/parlement-euro...

     

  • Malheureusement !!! tout va aggraver de plus en plus mais on voit bien que tout ça n’est pas très français, ça sent les réseau soros derrière tout ce petit monde.

     

  • 16 personnes interpellées :
    2 pour violences sur agent de la force publique,
    4 pour port d’arme prohibé,
    5 pour jet de projectiles,
    3 pour rébellion,
    1 pour dégradations
    ... et seulement 6 placées en garde à vue (pour la nuit, je suppose).
    Bon, il est vrai que tout ça est bien moins grave, qu’un alcolo qui crie "Allahu Akbar" à la sortie d’un bar.


  • Suis-je le seul à être choqué par le fait que les "manifestants" applaudissent et sautent de joie quand un CRS prend littéralement feu suite au jet d’un projectile ?
    Quand ils auront tué un ou deux flics, feront-ils un feu de joie ?

     

  • ils protègent un système corompu et pourri je ne pleurerais donc pas sur leur sort , pour nos "dirigeants" ils sont sacrifiables comme nous , qu’ils le comprennent !

     

    • Ouais ben t’inquiète pas mon grand, ils pleureront pas pour toi non plus, tu le mérites pas, tu voudrais qu’ils démissionnent ou qu’ils désobéissent à se faire virer ?
      Et quand ils auront plus de salaire, est ce que tu paieras leurs loyers ? Tu nourriras leurs enfants ?
      Ou tu continueras à leur vendre ta morale quand leurs femmes se seront barrées avec leur gosses ?
      Leur demande pas de faire un sacrifice que tu n’es pas toi même capable de faire.
      D’autant que quand un cambrioleur viendra par effraction chez toi, ou qu’un groupe de migrants agressera tes gosses à la sortie de l’école, là comme par hasard tu seras bien content de les trouver les flics, et tu leur feras plus ton petit procès de non désobéissance, tu leur diras même merci...


    • J’espère donc qu’en poussant ta logique à fond tu ne pleures pas pour les manifestants blessés, ni d’ailleurs pour charlie hebdo ou les morts du bataclan...


    • Pour rejoindre ce qui a été dit plus haut, un flic reste avant tout un être humain, comme chacun de nous il saigne, il chie, il mange, il pleure. Agresser un flic, c’est comme agresser gratuitement n’importe quel citoyen lambda et une punition s’impose, il y a des règles à respecter ( je parle là de règles de savoir vivre, pas de règles sociales, un policier n’est pas un surhomme, pas un sous-homme non plus).
      Mais on ne peut pas justifier tout avec des considerations humanistes. A un moment donné ( soral l’évoque dans plusieurs vidéos d’ailleurs), les corps constitués seront dans l’obligation de choisir : la soumission aux maîtres et donc la trahison de leur peuple OU participer à reprendre le pays aux mains de ces élites dégénerées (au sens médical du terme).
      Pour faire un parallèle, et vous me pardonnerez l’image choisie, mais on peut recadrer cette situation avec une scène de viol.
      Mettez une Marianne à quatre pattes, des hommes politiques qui font leur affaire, et des flics qui tiennent la femme pour faciliter le job des détraqués. ... vous saisissez ? La peur du chômage et la nécessité de bouffer ne justifient pas tout (d’ailleurs eux ne se soucient pas que vous perdiez votre boulot quand ils vous retirent le permis) mais ça c’est un autre débat.


    • "Je n’ai pas un amour particulier pour l"ouvrier" idéalisé tel que se le représente l’esprit bourgeois du communiste, mais quand je vois un véritable ouvrier en chair et en os en conflit avec son ennemi naturel, l’agent de police, je n’ai pas besoin de me demander de quel côté je suis" G.ORWELL "Hommage à la Catalogne"


  • Cette loi travail est horrible. Ces gens au pouvoir, ces puissants de ce monde, veulent nous faire revenir au début de la révolution industrielle du XIX...
    Jamais, nous n’aurions pu penser un jour en arriver là !
    Nous avons été un peu naïf, me semble-t’il aussi là-dessus... Il y a une petite phrase que j’ai retenu : "Nous sommes gouvernés par des carnassiers qui gèrent des herbivores."
    Bref, quand je pense à tout ce qu’ils veulent mettre en place, j’en suis accablée et étonnée !
    Non, ce n’est pas possible. Nous ne pouvons pas accepter de vivre jusqu’à 60 Heures de travail par semaine. L’être humain ne peut pas être réduit uniquement à sa fonction de travailleur. Ce n’est pas digne !
    Il n’y aura plus de place pour la vie de famille, le repos bien mérité, des activités équilibrés... et surtout le recul nécessaire à la réflexion.
    Non tout çà n’est pas digne d’un être humain... Ils veulent faire de nous des sous-êtres et des esclaves.

     

    • Entre la condition ouvrière du XIXe siècle et un allégement de la bureaucratie qui permettrait aux PME/PMI de retrouver de l’air, il y a un gouffre.

      C’est en refusant la moindre contrainte, même lorsque, comme aujourd’hui, l’économie est à bout de souffle, qu’ils vont nous y faire revenir de force au XIXe siècle et ce, grâce à l’arrivée de centaines de milliers d’immigrés économiques qui accepteront le boulot sans conditions particulières.

      La CGT, qui comme le PC, milite pour le mondialisme et l’U.E, combat tout ce qui est un tantinet souverainiste, revendique la libre circulation du tiers monde dans les pays riches, voudrait nous faire croire qu’elle descend dans la rue pour sauvegarder des acquis sociaux mis en danger, justement, par ce même mondialisme.
      C’est comique !


  • C’est chaud !


  • Déjà ils se trompent de cible. C’est pas les flics les responsables de cette lois. Et j’imagine que ce sont les mêmes délinquants qui sont vus dans toutes les manif pour semer le désordre. Eux aussi il faut s’en occuper. On peut manifester sans utiliser ce genre de moyen, on n’est pas en Ukraine. Mais on verra dans quelques jours.


  • Le problème c’est que le gouvernement se sert de la police pour faire pleurer les gens au moindre jet de pierre avec la complicité des médias tout en glissant une quenelle de 175 à son peuple sur les lois du travail.

    Remarquable de leur part puisque la majorité des gens ne se rendent même pas compte de ce qui est entrain de leur arriver, ni même la police ou bien les médias.
    On aurait des SS au pouvoir que les gens s’offusqueraient quand même de voir des types se battre contre les forces qui les protègent..
    On en arrive à un stade où finalement les dirigeants peuvent tout se permettre sans limites. Et c’est bien ça le plus sinistre.

    Les accords d’entreprise c’est le début d’une mort lente du code du travail pour rentrer dans un monde où chacun fera sa propre loi car ça ira plus loin il ne faut pas se leurrer au rythme où vont les choses.

    "En moins de huit mois, le système mondial a déjà consommé toutes les ressources naturelles renouvelables que la planète peut produire en un an" (source :http://www.lemonde.fr/planete/artic...)

    Et on nous explique qu’on ne travaille pas assez, qu’on ne consomme pas assez, qu’on ne produit pas assez, qu’on ne détruit pas notre monde et tout ce qui en dépend assez vite.

    Si la majorité des gens bascule dans la folie (élites inclus) il est du devoir des lucides de les neutraliser.


  • L’auteur de ce lanceur de cocktail devrait finir ses jours en prison. Une tentative de meurtre avec préméditation sur un gardien de la paix et de l’autorité, sachant que la démocratie n’existe qu’au travers du respect de ses lois alors cela devrait le mener tout droit à l’assassinat caractérisé. En d’autres temps ce serait ni plus ni moins que la peine de mort pour ce fils de pute.

     

    • Le mot démocratie est utilisé à tort et à travers, mettez vous en tête que la démocratie n’existe tout bonnement pas...on peut tout juste dire que ce mot est utilisé par les puissants pour donner l’illusion aux veaux du peuple qu’ils ont une once de liberté contrairement aux vilains russes et vilains syriens.
      Après il faut aussi relativiser et ne pas forcer caricaturalement le trait, un cocktail molotov n’a pas pour vocation de tuer, mais de faire un peu mal, de là à parler de tentative de meurtre... les mots ont un sens, et détourner ce sens profond est presque plus dangereux qu’un cocktail.
      On est cependant d’accord sur le fait que ce ce lâche mérite une sévère correction !


  • Ces images doivent être traitées pour ce qu’elles montrent.
    Contrairement à ce qui est dit dans certains commentaires, là, on voit pas des flics défendre le gouvernement contre le peuple descendu en masse dans la rue, non.
    Là on voit des flics qui tentent de rétablir l’ordre public et pas du tout de défendre des dirigeants ou un quelconque siège du pouvoir !
    Et on voit pas non plus un grand mouvement populaire qui se bat pour ses intérêts et essaye d’abolir la loi travail, non, on voit des petits connards d’extrême gauche pas du tout concernés par le travail, mettre le feu à des flics pas du tout concernés DANS CES IMAGES LÀ par la défense du gouvernement.
    Qu’on soit bien clair, les agents de l’état chargés de la protection personnelle des dirigeants sont le S.P.H.P. et le G.S.P.R. les C.R.S. eux sont chargés du maintien de l’ordre public, et d’ailleurs vous noterez une chose, dans les manifs de travailleurs, les provocations et les violences sont rares, donc l’usage de la force par la police l’est aussi, parce que les gens qui bossent ont autre chose à foutre que de blesser des flics.
    Par contre quand les casseurs interviennent, ben les flics aussi, normal quoi.
    Je vois pas comment on peut exiger d’un flic qu’il ne riposte pas quand on l’agresse à coup de cocktail Molotov ou d’une quelconque autre manière.
    Et je vois pas non plus comment on peut parler de réconciliation nationale, et en même temps se réjouir que des flics soient blessés, et surtout quand ils se font agressés pas des petits enculés d’extrême gauche.


Commentaires suivants