Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marine Le Pen appelle à "franciser" les aides aux agriculteurs

"Il faut faire l’inverse de ce que fait l’Union européenne"

Marine Le Pen, en visite mardi au Salon de l’agriculture, a appelé à « franciser les aides  » aux agriculteurs, fustigeant l’«  échec absolu  » de la Politique agricole commune (PAC) de l’Union européenne.

 

[...]

«  Il faut faire l’inverse de ce que fait l’Union européenne. Il ne faut pas financer par des aides l’hectare, mais il faut financer les bonshommes  », a déclaré la candidate à la présidentielle.

[...]

Déplorant des «  mesures dignes de campagnes régionales qu’on entend pendant cette campagne présidentielle  », la candidate du FN a appelé à ce que « l’argent des Français  » et «  des collectivités serve à acheter des produits agricoles français  », et à mettre un terme à «  la concurrence déloyale, et les accords de libre-échange  ».

«  On s’aperçoit que la grande distribution aujourd’hui contribue à l’effondrement de la situation des exploitants. Les exploitants doivent avoir un revenu décent. Ils doivent être payés, il faut leur rendre une part de leur plus-value  », a-t-elle lancé.

[...]

Didier Chassot, éleveur de charolaises dans l’Allier, se dit quant à lui séduit par «  le changement  » proposé par la présidente du Front national. «  Qu’est ce qu’on risque  ?  », demande-t-il.

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

L’agriculture française en danger, lire chez Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est comme une pute qui veut faire l’amour à l’œil sans demander l’avis à son souteneur.


  • Les grands ennemis des agriculteurs ce sont les grandes surfaces qui achètent à l’étranger des aliments à prix cassés . Se foutent pas mal de voir les paysans français se suicider autour d’eux .

     

  • Les agriculteurs n’ont pas le choix ,soit ils votent pour MLP soient pour eux, c’est terminé .J’espère que l’intelligence les rendra à la raison.

     

  • Il ne faut pas se leurrer, ces manœuvres indignes n’ont qu’un seul but : se rendre propriétaire d’un pays en entier. Il existe deux façons de s’emparer d’un pays :
    - la première est par la force et la violence comme les Allemands l’ont fait pendant la 2ème guerre mondiale ou comme le font les Israéliens en grignotant les terres au fur et à mesure des mesures de rétorsion contre les Palestiniens. Pourtant ces méthodes génèrent des révoltes et des indignations légitimes qui se payent forcément un jour.
    - la deuxième est par le masque de l’argent. Les banques se sont immiscées dans la vie privée des paysans Français par le biais des financements des obligations sanitaires européennes. De plus les gouvernements successifs ont plongé les paysans dans une sorte d’assistanat par la PAC, les rendant totalement dépendants des subventions légitimées par l’effondrement des prix dû à la « mondialisation ». On se retrouve donc dans une situation où le système bancaire appartenant à des entités étrangères "pour ne pas les nommer" rackettent les paysans et rachètent leurs terres à bas prix après dépôt de bilan. Cette spoliation apparaît donc aux yeux de la population comme légitime : « Ils n’ont pas payé donc ils sont saisis » CQFD. Et personne n’élèvent la moindre protestation contre ces méthodes mafieuses. Les centrales d’achats avec l’aide de leurs syndicats véreux finissent de ficeler le monde paysan dans un processus d’impossibilité de vendre autrement .

    Les grecs ont subit le même sort et leurs îles sont à vendre aux plus offrants. Le territoire Français va être démantelé de la façon la plus odieuse, en considérant que les banques l’ont acquis avec l’argent qu’ils ont volé aux propriétaires ancestraux. Rien d’étonnant donc que l’éradication du monde paysan passe par le suicide, même pas besoin de les fusiller !


  • Si déjà on allège les normes ubuesques et qu’on libère les agriculteurs des administrations néfastes et parasitaires, ils se porteront mieux et pourront se consacrer à leur métier. Ils ont des problèmes spécifiques qu’ils cumulent avec toutes les autres difficultés que connaissent les petits entrepreneurs.


  • 35% des agriculteurs au moins sont prêt à voter FN, et pourtant sur BFM ils invitent un mec (Samuel Vandaele) soit disant représentatif de cette profession, qui a un discours anti FN, pro UE..

    De plus en plus deconnecté ces merdias.

    D’ailleurs Marine a enfin dit aux gens d’aller chercher l’information sur internet et d’esquiver les médias traditionnel. Ca devrait ravir Alain.

     

  • Depuis que la France est entrée dans l’UE les super marchés ne vendent que des produits importés de pays ou les contrôles et la qualité ne sont pas des priorités, les français sont de plus en plus malades à cause de ce qu’ils mangent !!Moi même étant diabétique de type 2 depuis 2010 j’ai constaté que cette maladie a explosé dans ce pays !!


  • L’agroalimentaire c’est le seul domaine ou la France a une balance positive....Si les autres pays font de meme a qui on vendra notre pinard, notre viande, nos fromages ?Demain on rase gratis !