Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marion Sigaut et Jean-Michel Vernochet – Les "droits sexuels" ou la destruction de l’enfance

Jean-Michel Vernochet reçoit aujourd’hui Marion Sigaut au sujet de son nouveau livre Les Droits sexuels ou la destruction programmée de l’enfance et de la famille.

 

 

 

À ne pas manquer, Marion Sigaut en conférence
le 28 janvier 2017 à Amiens :

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture :

À lire absolument chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les pédagogues ( sauf quelques crétins zélés peut-être... ) n’iront pas jusqu’aux pratiques physiques car la violence psychologiques de ces enseignements est déjà largement suffisante pour atteindre les capacités d’apprentissage des enfants. Tous les pédagogues savent parfaitement ce qui se passe dans le cerveau d’un enfant victime d’abus : il n’y a plus de place pour les apprentissages scolaires dans son cerveau. La "sollicitation sexuelle" qu’ils veulent mettre place aura les mêmes effets à "doses homéopathiques" c’est à dire presqu’ invisible pour les parents ; dans la petite enfance en tout cas ; mais d’une grande efficacité délétère.


  • J’ai le plus grand respect pour Mme Sigaut et Mr Vernochet pour leur compétence et honnêteté intellectuelle.
    Ceci dit,après cet excellent entretien,nous restons sur notre faim dans la mesure où l’échange entre ces deux éminents penseurs se limite à
    l’identification du problème. Il aurait été encore plus intéressant de dire qui est derrière ce crime contre l’enfance. Que vise le projet criminel et
    comment les peuples pourraient y faire face. Bien entendu,ceux qui sont
    derrière ce crime horrible c’est la mafia sioniste-maçonnique- illuminatis-luciférienne. Et tant que cette mafia n’est pas stoppée nette dans ses projets destructeurs,elle continuera à mettre le monde en lambeaux.
    D’autre part,la sensibilisation des nations à travers les réseaux sociaux
    est importante mais,malgré les apparences,son impact reste relativement limité. Oui,impact limité,car la mafia,elle,a confisqué tous les leviers du
    pouvoir et opère,en conséquence,directement au sein de la société pour la pervertir et la mettre en poussière. Notre chemin de salut est de mener
    une guerre impitoyable par le peuple,contre ces bandes de criminels sur le terrain.
    Par exemple,aujourd’hui en France,la campagne électorale des
    présidentielles est en pleine montée en puissance. Il est vital pour le
    peuple français que les penseurs et militants progressistes dénoncent les
    politicards mercenaires des francs-maçons et les dévoiler au grand jour,en recourant à un vocabulaire accessible au citoyen ordinaire. Pourquoi continuer à adopter un profil bas qui donne un avantage
    absurde et déterminant aux criminels ?


  • Bienvenue dans "Le Meilleur des mondes"..


  • Ce n’est pas seulement l’enfant et la famille qui seront détruits, mais la société civile toute entière. L’incertitude du lendemain sera la norme, l’insécurité, perpétuelle. Dans une telle société, les contrats, les règles qui normalisent les échanges, n’ont plus cours. Le mariage n’existe plus. Personne ne voudra échanger, commercer avec une telle société.
    Que des gauchistes soient à l’origine de cette m---e n’est pas même étonnant, puisque leur but est de détruire la société civile afin de la remplacer par une société fondée sur leur idée de ce que doit être une société. Si l’on regarde le film "1984", on en a une idée. Pour arriver à un tel désastre dans le livre 1984, cette société a détruit tous ses codes initiaux. 1984 est le projet des gauchistes français pour ce qui reste de la France. Les gauchistes français sont en but à la société française parce que finalement elle repose toujours sur le socle de la morale judéo-chrétienne qui donne du sens à cette société, on la retrouve dans la famille, les mots "chérir et protéger", le mot "fidélité", donc le mot "responsabilité", et c’est ce qui fait un adulte, et aussi une société supportable, respirable. Pour détruire, il faut procéder par le choc, violent, psychique, irrépressible, pour parvenir à l’irréversibilité. Les gens choqués, maintenus en état de sidération permanente par les chocs psychiques à répétition, plongent dans la barbarie. Les codes volent en éclats. En s’attaquant aux enfants dès le plus jeune âge, ces gauchistes pourris se fabriquent leurs soldats pour demain, totalement dépourvus d’empathie, psychopathes. Les chocs dans la petite enfance perturbent, attaquent le psychisme, attaquent le mental, détruisent, irrémédiablement parfois. Combien de psychopathes ont-ils été détruits dans leur petite enfance ? Tous ont été détruits psychologiquement dans leur petite enfance.
    La démocratie française vit ses dernières heures. Le but des gauchistes est de renverser la société française, idéal républicain. Ils y parviennent par le clivage, clivage par les communautés, clivage par les générations, et de clivage en clivage, le peuple a perdu sa raison d’être. Sa raison était l’indivisibilité, l’idéal de liberté, un idéal élevé, fondé sur le Droit. Or, le Droit de chacun s’arrête au Droit de l’autre et inversement. On détruit les mots en les inversant.
    Ensuite, s’établira suivant l’adage "du chaos viendra l’ordre", une société totalitaire.