Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Marseille : face à face entre manifestants pro et anti-migrants

Et en fin de manifestation, les "antifascistes" s’en prennent à la police

À l’appel du FN, environ 150 militants anti-migrants se sont donné rendez-vous devant la préfecture à Marseille où ils ont fait face à 350 opposants à leurs idées…

 

[...]

Rassemblés par le frontiste Stéphane Ravier, maire des 13e et 14e arrondissements de Marseille, une centaine de personnes, en majorité âgées, se sont réunies sous des drapeaux français et un drapeau corse devant la préfecture des Bouches-du-Rhône à midi.

En face de cette manifestation anti-migrants, plus de trois cents militants criaient leur colère : « Cassez-vous ! Cassez-vous ! », derrière une bannière : « Migrants bienvenus, facho dégage ! ».

Sous un ciel chargé de nuages, Stéphane Ravier a prononcé un discours fustigeant la « tradition d’accueil » des étrangers en France, la voix couverte par les sifflets et slogans de la contre-manifestation.

 

 

[...]

À l’issue de la manifestation, alors que les sympathisants FN se dispersaient, des militants pro-migrants « sont partis en cortège » dans les rues de Marseille et ont « pris à partie les effectifs de police », a expliqué le préfet de police Laurent Nuñez.

Face à des jets de projectile, la police a fait usage de grenades lacrymogènes, et quatre fonctionnaires ont été légèrement blessés, a ajouté le préfet. Un militant a été interpellé avec des projectiles sur lui.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

À quoi servent les antifascistes ? Lire chez Kontre Kulture :

Les « antifas » de Marseille, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 150 vs 300 ... Le ratio de crétins est encore élevé ... Normalement tout Français (de souche ou non) qui aime son pays devraient être dans le camps des opposants à cette politique suicidaire et imposée par un Etat qui se transforme de jours en jours en démocrature.

    Et bien sûr dans le camps des crétins toujours les mêmes slogans éculés, on dirait des robots ayant 4 mots enregistrés dans leur système qui répètent en boucle ce qu’on leur à gravé dans leur disque dur.

     

  • Quand les fascistes se font passer pour des anti-fascistes.

    D’ailleurs, dans une vraie démocratie, la police devrait embarquer tous ces nervis insultants, pour trouble à l’ordre public.

    La question de savoir si l’immigration massive est supportable par un pays en crise est une question qui a le droit d’être posée sans que des mercenaires de l’état (s’ignorant certainement comme tels) ne déboulent pour couler ce débat sous une chape de plomb.


  • Marseille est et sera toujours du côté de la crasse, alors le score est encore flatteur pour les manifestants frontistes.
    C’est presque génétique. Ils aiment la crasse mafieuse et la crasse métèque, ils sont même fiers de revendiquer ce qu’ils subissent au quotidien, c’est tout ce qu’il leur reste de prestige. Ils croient à cette identité dont ils se bardent quand on les interroge. "ville d’accueil", de "mélange", de polissonnerie peut-être. Ils le disent avec un petit sourire, croyant que cela fait des envieux... Il ne sert à rien d’avoir un discours politique propre et raisonné avec eux. Ils ne sont séduits que par la force mafieuse qui s’impose et les flatte dans leur crasse et leur ignorance. Si vous voulez conquérir Marseille, il faut simplement leur faire penser que la crasse est de votre côté... si vous êtes convaincants, ça peut marcher.
    Cela n’enlève rien à l’âme cachée de cette ville, qui garde encore quelque chose de son charme ancien, quand on la regarde encore de loin. Bien sûr que cette cuvette face à la mer a toujours eu un caractère propre, isolationniste, hostile au continent. Mais pas fermé à ce point au goût charnel des terres qui lui sont proches, à une certaine tranquillité, aux odeurs de la Provence. Mais ils se sont laissés déposséder de cela, tout en restant grande gueule. Ils ont subi les transformations, l’invasion, la criminalité, la dégradation urbaine, en prétendant les avoir voulus, et rien ne les fera sauter de leur piédestal factice. Quelle misère !


  • Ces manifestations et ces affrontements sont dus à l’absence de votation, au déni de démocratie typiquement républicain.


  • Il va bientôt falloir s’inventer une terre promise .