Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Marseille : le président du consistoire israélite au tribunal

350 000 euros à retrouver et un meurtre à élucider

Zvi Ammar est jugé ces jeudi et vendredi pour entrave à la justice. Il est accusé d’avoir récupéré un sac rempli de billets sur une scène de crime devant son entreprise. Ce qu’il nie.

 

Changement d’ambiance pour Zvi Ammar, le très influent et médiatique président du consistoire israélite de Marseille, qui délivrait ses vœux la semaine dernière encore au tout-Marseille à la grande synagogue lors des célébrations du nouvel an juif. Ces jeudi et vendredi, il se trouvera, à 56 ans, sur le banc des accusés du tribunal correctionnel de Marseille. Il est reproché, à celui qui est également président d’International Sport Fashion (ISF), devenue depuis Sport Négoce International, d’avoir récupéré un bagage plein de billets dans une voiture dont le conducteur venait tout juste de se faire assassiner. Et l’homme, salarié de son principal fournisseur, sortait d’un rendez-vous avec lui…

Zvi Ammar comparait aux côtés de son frère jumeau Simon, renvoyé pour recel, et du passager de la voiture, pour avoir fait « obstacle à la manifestation de la vérité » en « modifiant l’état des lieux d’un crime », précise l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction.

 

346 360 euros en espèce

L’affaire remonte au 8 novembre 2007. Olivier Plançon, 40 ans, directeur commercial d’un grossiste en articles de sport monégasque, Mercure International of Monaco (MIM), est assassiné d’un coup de fusil à canon court tiré à bout portant en pleine face, sur un parking tout proche d’ISF, dans les quartiers nord de Marseille. Deux hommes à scooter le bloquent alors qu’il veut sortir du parking. L’un d’eux tape à la vitre du conducteur puis tire sans sommation. Les deux hommes prennent aussitôt la fuite sans rien dérober. Ils restent, depuis, introuvables.

Plusieurs témoins de la scène ont vu, quelques secondes à peine après la détonation, un homme en chemise blanche – l’un d’eux a identifié Zvi Ammar – venir récupérer les bagages qui se trouvaient dans la voiture.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

À lire chez Kontre Kulture :

En savoir plus sur l’homme d’affaires Zvi Ammar, sur E&R :

 






Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents