Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Mediawan : Niel, Pigasse et Capton lancent leur fonds d’investissement

L’oligarchie des médias rafle une presse à la ramasse

La consolidation des médias autour de quelques grands acteurs est en marche. Dans un communiqué, le trio Matthieu Pigasse, Xavier Niel et Pierre-Antoine Capton ont officialisé le lancement de leur fonds d’investissement, baptisé « Mediawan ».

 

Le but : investir « des milliards  » dans les médias français et européens. Pour ce faire, les trois hommes ont ouvert les souscriptions avec pour objectif de lever 250 à 300 millions d’euros dans un premier temps. Ceci fait, Mediawan «  sera cotée sur le compartiment professionnel du marché Euronext à Paris et disposera d’un délai de 24 mois pour réaliser sa première acquisition qui devra représenter 75% des sommes levées ».

 

 

Niel, Pigasse et Capton détiendront 20 % du capital et des droits de vote. Pierre-Antoine Capton (patron de « Troisième Œil Productions », producteur notamment de C à Vous ) a été nommé président du directoire, Xaviel Niel (Free, Le Monde) et Matthieu Pigasse (Le Monde, L’Obs, Radio Nova, Vice France, Les Inrockuptibles…) demeureront membres du conseil de surveillance, présidé par Pierre Bergé (Le Monde), au même titre que d’autres personnalités comme Pierre Lescure (fondateur de Canal +), Rodolphe Belmer (ancien DG de Canal+), Andrea Scrosati (responsable des sports chez Sky Italia), Cécile Cabanis (directrice générale des finances de Danone) et Julien Codorniou (responsable des partenariats chez Facebook).

Lire la suite de l’article sur ojim.fr

La presse française étranglée par les oligarques avec la complicité du pouvoir politique, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.