Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

Tsipras, c’est ce Premier ministre grec qui promettait à ses compatriotes de tenir tête à l’Union européenne et d’accomplir une révolution sociale, et qui a fini par se coucher lamentablement devant Bruxelles et les puissances d’argent. Durant son discours du 18 avril 2017, Jean-Luc Mélenchon a tenu des propos pour le moins modérés sur l’Europe, allant même jusqu’à dire que ses électeurs ne devaient pas écouter ceux qui racontent qu’il souhaiterait sortir la France de l’Union européenne et de la zone euro. L’annonce d’une future soumission ?

 

À ne pas manquer :

 

L’Union européenne ou la toute-puissance de la Banque,
chez Kontre Kulture :

 

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1706170
    Le 19 avril à 17:42 par louis
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    Je ne souhaite pas qu’il soit élu non plus, mais ce serait dommage de rejeter tout ce qu’il dit, uniquement parce que c’est Mélenchon qui le dit.

    Bon, il n’y a peut être pas grand chose à garder, mais quand même ce serait dommage de rejeter tout en bloc.
    Je pense que sur certains points il va plutôt dans le bon sens.

    Après c’est sûr c’est une élection, c’est tout ou rien, mais bon, c’est dommage.

     

    Répondre à ce message

  • #1706280
    Le 19 avril à 20:12 par Stev
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    L’EU s’est accélérée sous le règne de Mitterrand.

    Quand tout s’est négocié, la GB et l’Allemagne ont été habiles. Les anglais ont gardé la livre-sterling, les Allemands ont gardé le Deutschemark. Sauf qu’ils l’ont rebaptisé "Euro". La France s’est faite entubée.

    Depuis, on doit se plier à ça : https://www.insee.fr/fr/metadonnees...

     

    Répondre à ce message

  • #1706333
    Le 19 avril à 21:28 par netchou
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    la video de melenchon soutenant tonton en 87 /http://www.ina.fr/video/PAC01001602

     

    Répondre à ce message

  • #1706367
    Le 19 avril à 21:59 par machin
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    "Personne n’a jamais dit non venant de France". Outre le fait que cette phrase est mal formulée, qu’elle n’a donc aucun sens même si on le devine, cette phrase fait penser à celle de Paul Reynaud disant "nous vaincrons car nous sommes les plus fort".

     

    Répondre à ce message

  • #1706389
    Le 19 avril à 22:25 par BenBen
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    Il y tient a son style 1984 pour ses meetings holographiques

     

    Répondre à ce message

  • #1706631
    Le 20 avril à 10:03 par bouric
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    Bien sûr.
    La France insoumise guidée par un franc-maçon.
    Et après tout ça, bien sûr, "je vous de mande de voter sans état d’âme pour François Hollande", ou un truc comme ça.
    Ce personnage n’ a aucune crédibilité

     

    Répondre à ce message

  • #1706819
    Le 20 avril à 15:40 par bééééé
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    Le changement c’est maintenant, 1 ds ton c.l et l’autre bouche ! ! Merci DIEUDO !

     

    Répondre à ce message

  • #1706966
    Le 20 avril à 18:51 par Libre citoyen Français
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    Mélenchon celui qui veut confisquer le pourvoir avec sa fameuse
    assemblée constituante ce qui est tout le contraire des référendums
    populaires que MLP propose , son assemblée constituante est une
    tromperie , ce n’est pas ça la démocratie mais bien tout le contraire ,
    seule un parti , un groupe de personne décidera , c’est une manière
    d’imposer son sectarisme , celui qu’on leur connait si bien , de part
    leur comportement , dans la rue leurs attaques et agression contre
    qui ne pense pas comme eux .

    MELENCHON c’est le dernier pour qui faut voter.....DANGER !!!

    Les médias qui veulent nous faire croire que Mélenchon a
    un progamme identique à celui de MLP sont des désinformateurs
    et embrouilleurs patentés...

     

    Répondre à ce message

  • #1707248
    Le 21 avril à 01:03 par Mac Mahon
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    Je viens d’écouter son quart d’heure et je ne crois pas qu’il parte, ni avec ses mots, mesurés, ni le moral d’un homme prêt à de grands combats. Pas prêt en tout cas aux luttes qu’il aurait à mener s’il était élu...

    Je pense qu’il n’est prêt qu’à 2 ou 3 marottes qui justifieront sa potentielle présidence mais pas à restaurer l’indépendance de la nation, qui est la clé de tout. C’est dommage, il a des idées neuves sur d’autres sujets, on voit qu’il a vu, lu, rencontré des gens.

    Mais ses commentaires sur une éventuelle assemblée constituante qui restreindra le pouvoir présidentiel laissent présager le pire et font écho à la dernière vidéo d’A. Soral sur "La petite peur des peuples" : ça allait clairement dans le sens d’un retour à la 3ème ou 4ème République, mais avec du tirage au sort, parce qu’injecter un peu d’Etienne Chouard, toujours sans le nommer bien sûr, est devenu tendance.

    On comprend bien, surtout, qu’avec lui on ne sortira jamais de l’Europe ni de l’euro, et de l’Otan bien sûr non plus.

    Jean-Luc je t’aime beaucoup et j’aurais aimé t’aimer plus, mais tu sembles rester affilié à des groupes, discrets ou non, qui restreignent tes possibles.
    Je te dis tout dans l’isoloir du bureau de vote n° 342 de ma commune, dimanche.

    Tu fais pas semblant, tu n’es pas un feignant, mais comme Jacques Sapir le souligne depuis, au moins, trois ans : tu ne vas pas au bout des choses, relativement à l’indispensable souveraineté. Tu n’as toujours pas rattrapé ton retard.

     

    Répondre à ce message

  • #1707804
    Le 21 avril à 19:19 par machin
    Mélenchon et l’Europe : l’ombre de Tsipras...

    En 2015, le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon a été en couple avec Saïda Jawad, une actrice et auteure âgée de 42 ans. Celle-ci a été la compagne de l’acteur Gérard Jugnot pendant onze ans et est aussi la présidente d’une société de production créée en 2009, Romarin Films.
    http://www.pausepeople.com/conjoint...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents