Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Michel Onfray et la mort de Fidel Castro : "Mélenchon a fumé la moquette"

Le "philosophe" n’apprécie pas les hommages du "révolutionnaire" au "dictateur"

Michel Onfray – visiblement traumatisé par le beurre de Cuba – revient sur la disparition de Fidel Castro et sur les déclarations de Jean-Luc Mélenchon à cet égard.

 

 

Retrouvez Michel Onfray et Fidel Castro sur E&R :

L’Amérique latine loin des philosophes et des politiciens français,
chez Kontre Kulture :

 






Alerter

110 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1611465
    Le 28 novembre à 14:54 par Tascrachédansmonyop
    Michel Onfray et la mort de Fidel Castro : "Mélenchon a fumé la (...)

    T’inquietes pas Michouille, bientôt des chirurgiens/taximen et des astrophysiciens/balayeurs en Europe aussi. Et là ce sera certain...ce sera pas la faute de l’embargo !

     

    Répondre à ce message

  • #1611473

    Concrètement et avec toute objectivité, je n’ai pas assez étudié l’histoire Cubain de Field Castro pour pouvoir "affirmer" dictateur ou pas.
    Mais je n’irais pas non plus affirmer qu’il eut été un dictateur sur le simple fait d’y être allé en voyage et me baser seulement sur du beurre ou bien le business de voiture de location loué / volé pour affirmer et me conforter dans mes opinions que Fidel Castro était un dictateur.

    Tout autant que ce n’est pas parce que l’on est contre l’empire Américain et du mal que l’on est pour autant une personne œuvrant pour le bien.
    Il ne faut pas sombrer pour autant dans un triangle de Karpman une fois que l’on a identifié le mal.
    Une pourriture peut tout autant combattre une autre pourriture. Il faut bien garder cela à l’esprit.
    Si j’ai le temps je me renseignerais plus sur qui était Fidel Castro et je comparerais aussi les sources, qui écrit, qu’elle est le passé de celui qui l’a écrit. etc... etc...
    Même si le réveil du mensonge comportementale auquel on a eu droit durant nos années scolaires fait tomber de haut, ce n’est pas pour autant que je vais sombrer une nouvelle fois dans une croyance aveugle inconsciente de n’importe quelle information.

     

    Répondre à ce message

  • #1611523

    Je ne peux cautionner le jugement diffamatoire (fort usuel au demeurant) sur Adolf Hitler ainsi que le démocratisme de Michel Onfray, et je ne saurais me prononcer sur l’aspect économico-politique de la rareté du beurre à Cuba (j’évite de parler à l’emporte-pièce de ce que je méconnais totalement), mais sur toute une série de points, je trouve son intervention juste.
    Même ici, je trouve, on rencontre une espèce de clémence si ce n’est d’admiration voire d’adoration pour Fidel Castro (voire d’autres ?) alors qu’il y aurait énormément à redire et à critiquer.

     

    Répondre à ce message

  • #1611640

    Excellent ce petit parfum complotiste, Michel !

    Fidel Castro mort un autre jour, peut-être assassiné ? Les chirurgiens qui jouent de la guitare le soir, Mélanchon qui peut-être fume des pétards, les fausses salades vegan (infiltrées par des crevettes), la voiture volée par des "boîtes d’état" (les services secrets), le mystère du beurre, l’opération "suzerain" (effectivement tout un programme ésotérique).

    Continue de "lutter contre les mythes et tous les mythes", Michel. Je sens que tu nous prépares une spéciale 11 septembre. J’attends avec impatience.

     

    Répondre à ce message

  • #1611681

    "Une dictature c’est quand il y a pas de beurre dans les assiettes del populo...".

    Il nous sort ca sans rire......

    Michel Onfray est normand, il a le beurre dans ses gènes......

    Et s’il avait été champenois ???

    Cuba pas de beurre mais du rhum et des cigares.....

     

    Répondre à ce message

  • #1611766

    En principe les voyages, Michel, ça permet de se frotter à des cultures et modes de vies différents...à sortir par exemple du Normandocentrisme.
    Le régime cubain est certes imparfait, mais la video d’Onfray n’a pas la moindre pertinence. Que des on-dits, des impressions d’occidental en visite chez les pauvres...

     

    Répondre à ce message

  • #1611822

    Non , mais , Michel , on est où là ? Parcequ un pays qui galère a 21€/mois en salaire moyen ne vous offre pas votre petit morceau de beurre au p’tit dej , vous en deduisez une théorie politique ? Un constat d’échec ? Mais , Michel , il faut voyager ! Faut sortir ! Je rigole ! Vous n’êtes jamais sorti ? Jamais voyagé ? Vous savez le beurre c’est rare et ... pas qu’à Cuba ! La Normandie c’est pas partout ! C’est pas le centre du monde non plus ! En plus , il y a des gens qui detestent le beurre et preferent la ricotta au petit matin , mille fois plus digeste..Si vous saviez le nombre de pays où je n’ai pas eu de beurre sur ma baguette au p’tit dej’ ! Et vous savez quoi ? Je n’en suis pas morte ! Non , mais c’est miraculeux ! J’ose espérer qu’avec cette interview , vous avez fait erreur, faute de quoi , c’est a désespérer.

     

    Répondre à ce message

  • #1611847

    Ah mon brave monsieur , vous n’avez pas eu de beurre au petit déjeuner , vous n’avez pas pu tartiner votre baguette comme on le fait a Paris ! Mais c’est scandaleux , mon brave monsieur ! Quoi , faire 10000kms , traverser les océans pour rechercher de l’exotisme et ... en plus n’avoir pas de beurre pour sa baguette du matin . C’est affreux . C’est sûr c’est de la dictature, ça ne peut être que ça ! On nous refuse le beurre sous les tropiques ! Non , mais vous vous rendez compte : il n’y a pas de beurre ! Les affres de la philosophie !

     

    Répondre à ce message

  • #1612266

    C’est n’importe quoi du début à la fin cette intervention... Non que je sois particulièrement fidèle à Fidel, mais toute sa rhétorique manque d’arguments précis et de ligne conductrice. Et ce démocratisme, il me fait vomir... Curieusement, je suis émerveillé par la pensée de Francis cousin qui pourtant parle d’abattre les chefferies pour une vraie communauté d’êtres... et dégouté par ce démocratisme qui valide toutes les monstruosités de ce capitalisme décadent sans en assumer les causes.
    Et pour ce qui est du beurre, il craque complètement... même quand on traverse les Pyrénées, on se rend compte que les espagnols ne sont pas si friands de cette denrée, et ce au profit de l’excellente huile d’olive. Le beurre n’est pas un aliment "omniculturel" !
    Et aussi... oui, il y a eu de l’écologie sous Castro... et même à tous les niveaux. Le recyclage est la base même des cultures qui savent vivre de peu. Et qu’on le veuille ou non, Fidel Castro a été une figure majeure du siècle dernier. Et je trouve très bien que Mélenchon lui fasse hommage, tout comme il a pu le faire pour Chavez... Ce que je trouve moins bien c’est qu’il n’essaye pas du coup de se hisser à leur niveau. Mais bon, qui je suis moi aussi, hein ? On fait tous comme on peut !

     

    Répondre à ce message

  • #1612731

    Dictateur ou démocrate ? Je ne suis pas sûr que le nègre de maison blanche - sur le départ - qui ordonne des assassinats extra-judiciaires par drones - avec dégats collatéraux - se retrouve plus près du seigneur dans l’au-delà, malgré son beau prix Nobel de la paix.
    Quels risques M. Onfray a-t-il pris dans sa vie pour porter un tel jugement ?
    Le philosophicule peut-il concevoir la dimension de l’action ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents