Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mick Jagger fait huer François Hollande par un public de banquiers

A l’occasion d’un concert privé au Théâtre Mogador à Paris le 29 octobre 2012, Mick Jagger, le chanteur des Rolling Stones, s’est gaussé du Président de la République François Hollande, devant un public principalement constitué de... banquiers !

Voilà une anecdote qui risque de faire couler beaucoup d’encre et d’apporter de l’eau au moulin de ceux qui critiquent les Rolling Stones en raison de leur goût décomplexé pour l’argent : en concert privé au Théâtre Mogador à Paris, à l’invitation de Carmignac Gestion, Mick Jagger a fait une blague qui visait directement François Hollande, le Président de la République.

Entre deux chansons, le charismatique leader des Rolling Stones a indiqué sarcastiquement qu’il n’avait pas lu la réponse du Président de la République François Hollande au carton d’invitation que lui avait envoyé Carmignac Gestion pour assister au concert des Stones à Mogador. Une vanne qui a eu pour effet de faire huer le nom de François Hollande dans la salle, il est vrai pas franchement acquise à la cause du leader socialiste, selon la chronique du blog Rockerparis.

Et pour cause : à de rares exceptions près (le groupe Moriarty, l’actrice Valérie Lemercier et quelques autres people présents), les invités de ce concert des Rolling Stones étaient des professionnels de la finance et des clients fortunés de la société Carmignac Gestion. La collusion des Rolling Stones avec les banquiers ne devrait pas manquer de faire jaser ces prochains jours, surtout si le mythique groupe emmené par Mick Jagger choisit de se produire de nouveau en concert surprise à Paris, même incognito.

Pour rappel, les Rolling Stones avaient déjà été critiqué pour avoir mis en vente des places de concert pour leur tournée des 50 ans du groupe a des prix jugés trop chers par les fans. Alors, les Stones amis des riches (contrairement à François Hollande ?) La question reste posée.

Pour le reste, lors de ce concert à Mogador, les Rolling Stones ont proposé une setlist différente que lors du concert de la semaine dernière au Trabendo, avec néanmoins quelques tubes en forme de dénominateur commun : "Brown Sugar", "Jumpin’ Jack Flash", "It’s Only Rock ’n’ Roll (But I Like It)", "Doom and Gloom" et "Miss You".

 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un exemple de plus pour tous ceux et toutes celles qui croient encore naïvement que le rock et le rap sont des formes de rébellion ou des espaces de liberté. La musique n’est qu’une corde de la guitare du joueur capitaliste. Le morceau s’appelle "show-business". Il en a écrit les paroles et la musique et touche les droits d’auteur. Etre considéré comme un génie de la musique n’empêche pas la cohabitation.


  • Vu la gueule qu’il se tape nik jagger,bonne idée de rejouer "brown suggar"...voilà les gueules que vous aurez si vous vous noyez dans le "brown",sans l’assistance médicale que les riches du portefeuille peuvent s’offrir...au fait, "moriarty",le groupe de rock de parigots qui se prennent pour des ricains,c’est de la fiente musicale(tout comme "superbus" de la pistonnée ayach) !!!


  • hollande n’a pas encore complètement remplis les ordres de mission de ses maîtres qui s’impatientent.



    le visage est le miroir de l’âme, et pour marquer un visage ainsi il faut une âme totalement putride.

    ce sillon naso-labial, cette bouche au rictus écoeuré d’alcoolique... quelle laideur ...

     

  • mick jagger : fait "chevalier" avec titre de sir par la reine d’angleterre.

    ancien amant de carla bruni.

    sûrement un inuit.


  • Oh purée la gueule que se paye Mick Jagger, on dirait Kadhafi (en plus vieux) la veille de son lynchage. Un public de banquiers chez les Stones ? Drôle de rebelles !


  • Tout le gratin du show bizz-bizz français était invité egalement : Guillaume Durand , Arthur, Emmanuelle Seignier,Valérie Lemercier, Eva Gallenter etc ...

    Belle collusion entre le show business et les banquiers !

    Mais puisqu’on vous dit que c’est la crise ! Si Si !


  • Pour un mec qui a poussé Brian Jones - son rival musical - dans une piscine, afin de prendre la place de quelqu’un qui lui faisait de l’ombre, cela ne m’étonne guère !

     

    • Fais gaffe à de telles accusations sans preuves !! Il y a bien eu ces bruits, mais ce ne sont que des rumeurs qui se sont vite éteintes à l’époque. D’ailleurs, Brian Jones n’a pas fait de l’ombre très longtemps, il a vite été éclipsé par Jagger et Keith Richards.


  • La plupart des rock-stars qui ne sont pas mortes avant l’âge de 30 ans, elles foutent un peu la honte quand même !

    C’est comme de voir Iggy Pop faire des pubs pour SFR avec le frère de Gad Elmaleh, ou servir de "mannequin" pour une affiche des Galeries Lafayette... Le père spirituel du punk rock ! Honteux !

    Mais bon, la vieillesse est un naufrage aussi pour les rockeurs...

     

    • L’histoire du rock est similaire à celle du rap. De la fausse subversion ayant pour objet réel la destruction de la civilisation. Le rock s’adressait principalement à la jeunesse blanche, quant au rap s’attaqua aux jeunes noirs, latinos et maghrébins... De ce fait voir les "rockeux" vieillissants finir à jouer devant des banksters et à tourner dans des pubs n’est que dans la continuité de ce à quoi ils sont destinés. Par ailleurs difficile de niers que Mike Jagger est un luciférien pur jus !
      Celui qui a un peu de culture philosophique et théologique pourra facilement identifier les messages anti valeurs traditionnelles, anti chrétiens des paroles de beaucoup de chansons de rock. Par ailleurs indépendamment du contenu des paroles des chansons le concept même de la musique rock est purement luciférien dans ses prétentions.


    • C’est vrai que passé un moment, ils finissent par embrasser ouvertement les délires mégalomanïaques auxquels leur statuts les pousse naturellement. Cela dit, les Stones, à part reprendre leurs tubes (qu’ils ont encore le bon goût de jouer), et bien ils sont un peu morts musicalement. Beaucoup de légendes des 70’s et 80’s donnent aujourd’hui dans la soupe. Un exemple vraiment choquant, c’est Iron Maiden. Leur musique est devenue tellement merdique qu’il vaudrait mieux qu’ils se reconvertissent dans le prêt-à-porter, ils ne sont quasiment déjà plus qu’une marque de tshirt !

      C’est vrai que la rockstar doit mourir jeune. C’est dans son code génétique. Ca marque d’autant plus le coté "surnaturel". Parce que pour moi, certains musiciens actuels sont réellement liés à la première fonction dumézilienne. D’où aussi la tolérance pour l’usage excessif de drogue, l’homosexualité, etc... On tolère, car quand ils font leur musique, quand elle veut vraiment dire quelque chose, ils permettent à nos petites consciences communes d’entrer en contact avec quelque chose à quoi nous n’aurions pas accès par nous-même. Ce sont un peu des chamanes modernes.

      Evidement, ce n’est pas à la portée du petit cul-béni bourgeois, qui n’a en fait aucune sensibilité musicale. Pour lui, l’imagination est une perte de temps, la contemplation une déviance dangereuse, et il n’existe pas d’autre voyage que celui qui le déplace physiquement. Bon, je ne dis pas que les Stones sont les meilleurs représentants de cette caste rare de musiciens-chamanes, loin s’en faut, mais ils restent quand même un groupe marquant par sa créativité.

      Moi, ma came, c’est :
      chansons et danses "médiévales" : les "saltarello", la Palästinalied,
      Scotland the Brave, joué par des centaines de sonneurs à pleins poumons, pour l’honneur des Celtes
      Supper’s Ready, de Genesis (il faut écouter Genesis époque Peter Gabriel)
      quasiment toute la discographie de Yes et Jon Anderson
      Love Will Tear Us Apart, Joy Division
      The Voyage, The Moody Blues (l’album On The Threshold Of A Dream tout entier est initiatique)
      Cold et Plainsong, The Cure
      Carefull With That Axe Eugene, Pink Floyd
      le final de Turandot, ainsi que "Nessun Dorma"
      5e&6e et 9e symphonies de Beethoven. Sa musique est une sorte d’absolu inexplicable...
      L’Air de Bach. Une fois, je me suis dis que c’était ainsi que les anges louaient Dieu.
      et enfin le Miserere Mei d’Allegri, au dessus de tout : http://www.youtube.com/watch?v=qnx-...


    • #251929

      Cat Stevens a échappé à tout ce gâchis... C’est fou comment les paroles des chansons laissaient des le début présagé de la trajectoire qu’allais emprunter ces artistes.
      Cat Stevens : father & son, le refrain !
      There’s so much you have to know.
      Find a girl, settle down,
      If you want you can marry.
      Look at me, I am old, but I’m happy.

      Tout y est dit.


    • @Gotfried tu as oublié l’adagio d Albinoni et sa mélodie magique


    • #252013

      Joy Division, Ian Curtis rest in peace poor lad. L’effet scénique, sa danse sorte de transe hypnotique fut aussi les prémices de ce qu’allais devenir sa vie... Les effets secondaires de ses médocs qu’on lui à administré pour soigner sa nouvelle épilepsie le poussa au suicide. J’ai habité enfant un court moment à Manchester dans les quartiers sud quelques années après sa mort. Plus tard on y est retourné pour y vivre de nombreuses années et j’ai connus une partie des protagonistes de l’époque. À quatre cinq arrêt de bus de chez moi de chaque coté (Chorlton, Walley range) il y avais les groupes les plus mythiques du rock anglais. Pourquoi les quartiers sud était si créatifs et rien d’exceptionnel dans les quartiers nord ? La camaraderie n’était pas la même. Une partie de mes convictions "politiques" viennent de là.


    • @goy pride

      Luciférien pur jus ? Voilà ce qui ce se passe quand on ne connait pas l’histoire du rock et que l’on ne sait pas de quoi on parle. Le rock descend du blues. Les premiers riffs du rock était du blues accéleré. Tu connais le blues ? Cette musique que les noirs Américains chantaient dans les champs de cottons. Est-ce que si on écoute du rock, on est dégenéré ?


    • @Gotfried

      La setlist devant les bankster était classique mais ils ont joué des raretés il n’y a pas si longtemps que ça. La tournée Licks 2002-2003 n’était pas une simple reprise de leurs tubes. Il faut se renseigner. Au niveau de la créativité en studio c’est certes autres choses.


    • #252154

      Pas de doute luciférien pur jus. N’oubliez pas nous ne sommes pas tous égaux devant le discours du malin... ou du poète qui égare. Mais c’est évident que l’on à affaire à de l’anti-tradition pure jus.


    • @Moi, Peter Sellers

      Alors il faudra nous expliquer comment le blues et le gospel est une affaire anti-tradition pure jus.


    • #252674

      @Mike, tu as une belle série documentaire sur l’histoire du Blues, 7 films en tout. Par des réalisateurs prestigieux comme Mike Figgis, Wim Wenders, Martin Scorcese, etc.
      On y apprends comment des jeunes anglais passionné de music on fait découvrir au monde entier une music pas du tout reconnu à l’époque aux USA.
      Je parlais du poète qui égare, c’est dans un hadith, ou le prophète dit qu’il faut s’en méfier....
      Les arabes étaient des poètes très éloquents. L’art n’est pas que du purement décoratif, il nous influence, sont influence est puissante car l’art succite les passions.
      Le rap libérale-libertaires est un bel exemple de l’influence d’une pensée négative sur les comportements. Le blues peut être négatif si le refrain vante les bienfaits de l’adultaire par exemple. Désolé de le dire mais les paroles des Rolling Stones sont un mode d’emploi pour foutre sa vie en l’air. Et ne me dit pas que le rock ne te dicte pas ta conduite morale... Encore une fois on n’est pas égale devant toutes ces influences. On peut apprécier la musique et reconnaitre que celle-ci à un effet dévastateurs chez certains jeunes (selon le propos tout style musicale confondus).


    • #252842

      @Mike, pour conclure la music est une industrie. Billions of billions of dollars comme dirais l’autre. Le funeste Brzezinski, théoricien du "tititainment" à mis des mots sur ce qui existe de tout temps. Je suis bilingue les paroles des Stones je les entends aussi bien que si c’était du français pour toi. Ne soyons pas dupe. Nous ne sommes pas dogmatique mais il y a un temps pour tout.


    • Gotfried et d’autres> "L’air" de Bach (qui n’est qu’un aria parmi d’autres), quelques symphonies de Beethoven, ou l’adagio d’Albinoni qui n’est pas d’Albinoni, c’est le genre d’exemples types de morceaux clichés de ceux qui ne connaissent visiblement que très peu cette musique, ou ont juste entendu ces morceaux dans une pub télé, ou film, que l’oligarchie a bien voulu vous montrer.
      La production de Bach est absolument énorme, et cet aria, certes très connu, ne représente qu’un morceau, certes magnifique, parmi des milliers d’autres, tout aussi bons. De même pour Beethoven, ainsi que beaucoup de compositeurs classiques.
      Je ne suis pas bourgeois, mais je vois pas en quoi un bourgeois serait insensible à la musique, et l’art en général.
      Le terme bourgeois me parait trop vague pour y faire une relation. En tout cas, intéressez-vous vraiment à la musique classique (l’écouter et la jouer éventuellement), avant de sortir des morceaux clichés, repris par les spiritus et frères machin, qui font plus de mal à cette musique qu’André Rieu.


    • De toute façon, si je peux me permettre une incruste dans la discussion, Mick Jagger se ventait dans les années 70’s d’être le fils de Lucifer. C’est lui qui a écrit de nombreux textes et tenus des propos qui vont dans le sens de Moi, Peter Sellers.

      Et que dire que Keith ? Bah tout simplement que celui-ci s’est venté d’avoir sniffé les cendres de son père. Tu parles d’une défonce :)

      Bref. Quand je regarde beaucoup de photos de concert, du groupe, ces mecs là sont initiés sans aucun doutes. D’ailleurs vous seriez étonné du nombre de franc-maçon dans le rock, genre Joe Strummer des Clash - certaines de ses paroles sont clairement d’inspiration maçonniques.

      Donc oui, plutôt Luciférien que pas à mon avis.


  • Globalement on a l’air de ce que l’on est, mais là le mickos il a battu tous les records du guiness book, il est encore plus laid que la limite autorisée..pauvre type devenu riche en vendant son talent au diable, par sympathie comme il l’avoue dans la chanson.

     

    • @slougui

      Est-ce cela qu’on apprend à E&R ? A devenir superficiel ? Au passage la chanson "Sympathy For The Devil" est fortement inspiré du livre "Le Maître et Marguerite" de Mikhaïl Boulgakov, rien à voir avec une autobiographie.


    • Compassion Pour Le Diable

      S’il-vous-plait permettez-moi de me présenter
      Je suis un homme de goût et fortuné
      Je suis là depuis de longues longues années
      Et j’ai volé à beaucoup d’hommes leur âme et leur foi

      J’étais là quand Jésus Christ
      Eut son moment de doute et de douleur
      J’ai sacrément assuré que Ponce Pilate
      S’en lave les mains et scelle son sort

      Enchanté de vous connaître j’espère que vous devinez mon nom
      Mais ce qui vous intrigue c’est de comprendre en quoi consiste mon jeu

      J’étais dans les parages de Saint-Petersbourg
      Quand j’ai vu que c’était le bon moment pour un changement
      J’ai tué le Tsar et ses ministres,
      Anastasia cria en vain

      J’ai conduit un tank et eu rang de général
      Quand la guerre-éclair a fait rage et que les cadavres puaient
      Enchanté de vous connaître j’espère que vous devinez mon nom. Oh ouais
      Mais ce qui vous intrigue c’est de comprendre en quoi consiste mon jeu. Oh ouais

      J’ai assisté à l’allégresse qui régnait pendant que vos rois et reines
      Se battaient pendant dix décennies au nom des Dieux qu’ils avaient créés
      Je me suis écrié qui a tué les Kennedy ?
      Alors qu’après tout c’était vous et moi

      S’il-vous-plait permettez-moi de me présenter
      Je suis un homme de goût et fortuné

      Et j’ai monté des guet-apens contre les troubadours
      Qui furent tués avant d’atteindre Bombay

      Enchanté de vous connaître j’espère que vous devinez mon nom. Oh ouais
      Mais ce qui vous intrigue c’est de comprendre en quoi consiste mon jeu. Oh ouais

      De la même façon que tous les flics sont des criminels
      Et tous les pécheurs des saints
      Ainsi que pile est face, appelez moi simplement Lucifer

      etc ...

      Pas de compassion, mais une interprétation. Dans cette chanson Mick se prend pour Lucifer et décrit des évènements concrets de l’histoire où le Diable aurait manipulé des hommes pour servir ses objectifs : Crucifixion du Christ, chute du régime Tsariste, Blitzkrieg, Guerre de 100 ans, Assassinat de Kennedy, incitation au pécher etc...

      Chanson Luciférienne par excellence.


  • et ben... entre lennon qui battait sa femme et jagger qui se prostitue auprès des banquiers

    les rebelles des années 60 doivent avoir honte

     

  • je serai curieux de connaitre le temps de leur set (set interprété POUR des professionnels de la finance et des clients fortunés de la société Carmignac Gestion) , pour le comparer à celui de leur concert de la semaine précédente...(set interprété pour le simple quidam)
    je sais question à la con mais pour un zicos ; c’est ces truc à la con qui font qu’on traque !
    qu’on traque le diable dans les détails...

     

  • En plus je vois pas ce qu’ils peuvent lui reprocher à Hollande les banquiers ??


  • Le genre de stupidité qui ferait passer François Hollande pour un mec sérieux et dangereusement anti-finance !
    Hllande n’a strictement rien fait jusqu’à maintenant et ne fera rien mais certains croient encore au hollandisme révolutionnaire.


  • Il a sa propriété en France et ne veut pas subir le même sort que Dieudo ! "Allô, Flanby ? Vite, on va encore faire croire aux français que tu es l’ami du peuple et l’ennemi des banquiers et non pas qu’un triste petit larbin !!!"
    Rappelons-nous son logo de lèche-cul !!!

     

  • Ce Jagger, jeune, il a fait un an à la London School of Economic — dont l’initiatrice de cette création est la FABIAN SOCIETY inspirée par le juif anglais Henry Meyer Hyndmann, collaborateur de Mazzini et proche d’Eléonor, fille préférée de Karl Marx..... il est revenu à ses amours de jeunesse


  • Sous ses airs décontractés, M. Jagger (tout comme Madonna) est un richissime homme d’affaires qui gère scrupuleusement son patrimoine. Le mari d’une ex-collègue, travaillant pour une société d’alarmes, a eu maintes fois l’occasion de se rendre dans son somptueux château de Touraine. Monsieur Jagger a d’ailleurs un goût beaucoup plus classique qu’on ne peut l’imaginer en matière d’intérieur. Mais à sa décharge, l’ami m’a tout de même rapporté qu’en grand seigneur, Jagger est plutôt sympa avec le petit personnel... On ne peut pas avoir tous les défauts !

     

    • Etre une rock-star riche et celebre c est une telle contradiction ....Y’a qua voir le nombre de rock star qui se sont foutu en l’air, a leur apogée en plus ...


    • Il faut savoir qu’au début des années 70, donc à la fin de leur meilleure période, les Rolling Stones étaient ruinés. Ils s’étaient littéralement fait plumer par leurs producteurs. Ils étaient trop jeunes, trop naïfs, trop occupés à se défoncer et à sauter des groupies. Quand il a réalisé l’ampleur de l’arnaque, Jagger a définitivement décidé de devenir un vrai homme d’affaire, et de faire de son groupe une véritable entreprise, une multinationale, dont il serait le patron, et qui ferait sa fortune. Il a parfaitement réussi. Les années les plus lucratives des Stones sont les moins intéressantes artistiquement...


    • De toute façon, le rock est une affaire de jeunesse et de fraicheur. Tout les groupes qui ont marqué l’histoire ont leur apogée durant les 3 à 4 premiers albums. Le reste c’est du remplissage.


  • Afficher les commentaires suivants