Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Migrant et homo : la double peine

Le Calais est moins accueillant que Le Marais

« Les préjugés ne disparaissent pas une fois les frontières franchies ». Pour les réfugiés persécutés dans leur pays à cause de leur orientation sexuelle, l’arrivée en Europe ne signe pas la fin du calvaire. En Allemagne, une structure spécifique a été créée pour les accueillir et les protéger. Qu’en est-il en France ?

 

Le 1er février en Allemagne, l’association Fliederlich a ouvert à Nuremberg le premier centre d’accueil pour réfugiés homosexuels. Une nécessité pour son fondateur, Michael Glas, car « les préjugés ne disparaissent pas une fois les frontières franchies », explique-t-il à l’AFP. En clair, la menace liée à l’orientation sexuelle des réfugiés est aussi présente dans les centres lorsqu’ils sont accueillis en Allemagne. Un problème que l’on retrouve de ce côté-ci du Rhin, dans les Centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA). Mais à la différence de l’Allemagne, aucune structure spécifique n’existe à l’heure actuelle en France pour accueillir et protéger les réfugiés homosexuels.

Pour Émile le Menn, bénévole à l’Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles à l’immigration et au séjour (ARDHIS) et fondateur de l’association Réfugiés bienvenue, il y a une « omerta » dans les CADA. « En général ils sont regroupés par nationalité. Or, les gens qui sont dans les centres ne sont pas plus ouverts à l’homosexualité que dans leur pays », constate-t-il. Des comportements qui obligent les gays, lesbiennes et transsexuels à se cacher. « Ils ne sont pas eux-mêmes », regrette-t-il. À l’image de ce transsexuel de 19 ans, venu du Bangladesh, qui s’est fait lyncher dans un foyer pour hommes. « Même la responsable du centre a appelé pour savoir s’il n’y avait pas une solution », raconte à Marianne le jeune militant.

Ces difficultés, les réfugiés pour orientation sexuelle ne les rencontrent pas que dans les centres d’accueil. Beaucoup d’entre eux trouvent refuge auprès de personnes venant de leur pays d’origine. Seulement, là encore, ils sont obligés de cacher la raison de leur demande d’asile en France, au risque de se retrouver sans toit. « Leur communauté ici est tout aussi homophobe », explique Philippe Colomb, président de l’ARDHIS. Autre exemple, celui d’un jeune réfugié souhaitant passer une nuit dans un centre d’urgence du 115 : ayant entendu parler de cas d’agressions sur des gays, il confie sa peur au téléphone à une employée du 115. La réponse est hallucinante : « Vous pouvez vous travestir pour aller dans un centre pour femmes ! »

Lire la suite de l’article sur marianne.net

Les migrants haussent leur niveau d’exigence, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1407287
    le 28/02/2016 par Drago
    Migrant et homo : la double peine

    Cela s’appelle "une exfiltration" ou je ne connais pas le français.


  • #1407311
    le 28/02/2016 par jeandu
    Migrant et homo : la double peine

    C’est triste, on ne peut pas dire le contraire, mais de là à en faire une cause nationale...
    au dessus du suicide de nos producteurs et du chomage de masse...

    Mais bon... Ne dit-on pas que la vie est une question de priorité !


  • #1407342
    le 28/02/2016 par The Shoavengers
    Migrant et homo : la double peine

    Mais...Mais...Comment çà ? Tous les bobos mondialistes, sans-frontièristes, sans-papiéristes, sans-cularistes du marais ne se sont toujours pas précipités pour accueuillir toute cette diversité fistiniante ?
    Quelle intolérance ! Homophobes ! Fachos !


  • #1407393
    le 28/02/2016 par raslebol33
    Migrant et homo : la double peine

    Non seulement,la france,avec nos deniers,accueille des migrants qui ne devraient pas l’être,mais en plus ils ont des exigences...et tout ça sur le dos de français,dont certains auraient bien besoin d’une aide...

     

    • #1407639
      le 28/02/2016 par VORONINE
      Migrant et homo : la double peine

      Ce problème disparaitra avec le temps, d’ici quelques années, la France sera une république islamique , la charia sera instaurée, il n’y aura plus de déviants !


  • #1407531
    le 28/02/2016 par HyYyBriS
    Migrant et homo : la double peine

    Même en ayant quitté son pays, sa famille, en étant réfugié dans une misère certaine, il reste une priorité absolue de survie : se travestir.

     

    • #1407623
      le 28/02/2016 par Drago
      Migrant et homo : la double peine

      Se travestir pour être entouré de gens qu’on n’aime pas (ici les femmes)
      avouez que c’est un non-sens.
      Moi, si je me travestissais pour être au milieu des femmes...
      croyez-moi que ces associations me feraient la peau.
      Au mieux, me qualifieraient de.... pervers.
      Ah oui, j’ai oublié de vous dire :
      entre un homme et une femme... c’est de la perversion.


  • #1407551
    le 28/02/2016 par Fucking
    Migrant et homo : la double peine

    Puisque la mode est à "l’éparpillement des réfugiés" notamment dans nos belles campagnes, ben j’ai une idée pour aider ceux qui sont à la fois réfugiés et homosexuels. Ils pourraient être installés à la Fistinière laquelle serait réquisitionnée pour la cause (c’est à la campagne, il y a de la place et de nombreuses chambres, il y a des agrès, des soirées y sont organisées, des fêtes à thème et tout. Et puis question intégration faut reconnaître...).


  • #1407597
    le 28/02/2016 par Zom
    Migrant et homo : la double peine

    Ca en dis long sur la mentalité des " chances pour la france " .
    Mais ça n’allez pas le dire trop fort, n’allez pas dire qu’ils persécutent les chrétiens jusque dans les camps de "réfugiés " , ca ne colle pas avec la vision bobo-arcenciel des nihilistes no-borders et autres hystériques féministes.

     

    • #1407665
      le 28/02/2016 par Drago
      Migrant et homo : la double peine

      @Zom.
      Il est clair pour eux que les Français ne sont pas du tout "une chance" pour la France. Ils seraient même un handicape.
      Et on peut même dire que le jour où ils n’auront qu’un oeil...
      ils se moqueront de vous parce que vous en avez deux.


  • #1407837
    le 28/02/2016 par Sylvain
    Migrant et homo : la double peine

    Jusqu’où va-t-on descendre ?