Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Mort de Christophe de Margerie : le mystère reste entier

L’homme qui a désobéi aux Américains pour commercer avec l’Iran et la Russie

Accident ou assassinat ? Près de deux ans après la mort du PDG de Total, Christophe de Margerie, disparu dans le crash de son jet privé en octobre 2014 en Russie, de nombreuses questions restent toujours en suspens. Alors que s’ouvre, vendredi 15 juillet au tribunal de Moscou, une audience préliminaire qui devrait déterminer la date de l’ouverture du procès en Russie, les circonstances de sa disparition restent floues, voire troublantes.

Le 20 octobre 2014, peu avant minuit heure locale, le Falcon 50 qui transporte Christophe de Margerie et six autres personnes heurte violemment une déneigeuse sur la piste de décollage de l’aéroport Vnokouvo, à Moscou. Les quatre passagers et les trois membres d’équipage décèdent sur le coup. Deux enquêtes sont conjointement ouvertes à Moscou et Paris. Quelques heures seulement après le drame, la Russie accrédite une seule version officielle : celle de l’accident. Mais déjà les thèses de l’assassinat circulent, alimentées au fil du temps par les nombreuses incohérences de l’enquête.

 

Autopsie d’un crash

Loin des théories complotistes qui fleurissent sur des sites sulfureux, une journaliste enquête. Durant 18 mois, Muriel Boselli, freelance spécialisée dans le secteur de l’énergie, met le doigt sur des faits troublants survenus dans la nuit du 20 au 21 octobre qu’elle décrit par le menu dans son ouvrage L’Énigme Margerie (Robert Laffont). « Mon intention n’a jamais été de prouver qu’il s’agissait d’un attentat, soutient-elle à France 24. Je pointe juste les zones d’ombre, car je trouve injuste vis-à-vis des proches des victimes de ne pas connaître les causes de leur mort. »

Et les incohérences sont nombreuses. Au sujet de cette fameuse déneigeuse, d’abord. D’après l’enquête de Muriel Boselli, quelques heures avant l’accident, le conducteur de l’engin insiste lourdement auprès de son patron pour passer la déneigeuse sur la voie d’approche alors que ce soir-là, il ne neige pas, il pleut. Devant son insistance, le patron cède, surpris d’une telle demande. Sur la piste, le conducteur raconte ensuite avoir perdu ses repères. Une explication pour le moins surprenante : le chauffeur connaît le site de l’aéroport sur le bout des doigts, il y travaille alors depuis 10 ans, et la visibilité au moment de l’accident n’y était pas mauvaise.

 

JPEG - 46.2 ko
Le crash de l’avion de Christophe de Margerie en 2014

[...]

Reste une question centrale. Dans l’hypothèse d’un attentat, quel intérêt y avait-il à faire disparaître Christophe de Margerie ? Sans porter d’accusation, Muriel Boselli soulève un point intéressant : l’homme à la moustache, patron de la quatrième plus grosse entreprise pétrolière du monde, entretenait des rapports compliqués avec les États-Unis.

Lors de l’embargo imposé par Washington contre l’Iran en 1996 lors de « l’Iran sanction Act », Christophe de Margerie, imperturbable, contourne l’interdiction et poursuit son business avec la République islamique. Un coup de maître commercial qui n’a du tout été du goût des Américains. Plus récemment, Christophe de Margerie est le seul patron occidental du monde à se positionner publiquement contre les sanctions occidentales prises contre la Russie lors de la crise ukrainienne et de l’annexion de la Crimée.

Quelques semaines avant son décès, le patron du géant pétrolier critique enfin ouvertement l’hégémonie du dollar dans le secteur pétrolier. Il évoque ouvertement l’idée d’acheter le pétrole dans une autre devise. Une fois de plus, Washington grince des dents.

 

JPEG - 29.6 ko
Le crash de l’avion d’Enrico Mattei en 1962

 

Toutes ces raisons ne suffisent pas à accréditer la thèse d’un assassinat. « Mais il n’est pas non plus insensé de se poser des questions dans un domaine, celui du pétrole, où tous les coups sont permis », conclut Muriel Boselli. Et pour cause : l’histoire connaît un précédent. En 1962, Enrico Mattei, le patron de la firme pétrolière italienne ENI, trouve la mort dans l’explosion de son avion, au moment d’atterrir à Milan. Officiellement, le crash est attribué au mauvais temps. Mais trente-cinq ans après l’accident, des repentis de la mafia sicilienne ont avoué avoir placé une bombe dans l’avion. À ce jour, les commanditaires de l’attentat ne sont toujours pas connus.

Et la journaliste de conclure : « Christophe de Margerie, qui a eu droit à des funérailles fastueuses, a aussi le droit à une enquête digne de ce qu’il fut. »

Lire l’article dans son intégralité sur france24.com

Évolution de l’accident vers l’attentat ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1511322

    Le " suicide " d’ Heldric Fredou serait aussi un dossier bien gluant ... et puant !!!

     

  • #1511455
    le 15/07/2016 par Palm Beach Cult : "Post !"
    Mort de Christophe de Margerie : le mystère reste entier

    "Toutes ces raisons ne suffisent pas à accréditer la thèse d’un assassinat."

    C’est pire : ça donne envie de citer Nabilla.


  • "Toutes ces raisons" suffisent à soupçonner amplement et avec grande raison, la thèse de l’assassinat de ce cher Mr De Margerie. (Que Le Seigneur ait son Âme !)

    Mais c’est vrai ...restons mesurés par les temps qui courent !

     

    • Justice immanente , accident ou meurtre .
      Total c’est pas juste l’essence que tu prends à ta pompe pour aller bosser . C’est surtout le pillage systématique, la misère et la maladie pour les pays ou l’entreprise s’installe a gros coups de corruption .
      Oui au pardon , non à l’oubli ...


  • #1511686

    La thèse de l’accident est parfaitement plausible ! Il est de notoriété publique qu’un avion au milieu d’une piste c’est difficile à voir et c’est relativement silencieux. Et puis un employé qui demande à déneiger un piste sur laquelle il n’y pas 1 mm de neige c’est aussi tout fait banal comme exigence, rien de suspect là dedans !


  • #1511782
    le 16/07/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Mort de Christophe de Margerie : le mystère reste entier

    Et les faits, quelqu’un pour s’y intéresser (enfin) ?
    L’épave de l’appareil et sa position sur le site nous en dit pourtant beaucoup... et avec la bonne "intuition", il est même possible de déterminer où se situait la charge.
    Eh oui, faut pas trop jouer au plus malin face à un type du calibre de Poutine... ou quand l’agent double se fait doubler !


  • A ajouter le "suicide" du PDG de Tata Motors, Karl Slym. Voilà votre destin quand vous osez aller contre les intérêts des lobbies.


  • #1511837

    Qui de la Russie , des U.S , de l`Iran , de la France ou même d`industries pétrolières , ou autre "état profond" et autre mafia aurait eut intérêt à attenter à la vie du PDG de Total ?

    Difficile d`émettre un raisonnement objectif et définitif pour le moment , mis à part "à qui profite le crime" , car le profit ne manque pas dans l`industrie du pétrole , mais sans doute ne le saura-t-on jamais ...

    Quant à la phrase : “Loin des théories complotistes qui fleurissent sur des sites sulfureux” pue le plagiat à plein nez , me suffit largement à ne pas prendre pour argent comptant l`enquête journalistique bienpensante de Muriel Boselli , et ne m`engage pas à en lire d`avantage !!!
    De plus , en ce qui concerne son raisonnement , toute personne sensée et capable de déduction est en mesure de le faire , donc la journaliste de France24 pense avoir une mesure d`avance sur l`info , mais en réalité : non !

    Reste à attendre l`aboutissement de l`enquête de la justice russe ...


  • #1512343

    Pourquoi n’a-t-on JAMAIS montré la photo de la déneigeuse ?


  • #1512501
    le 16/07/2016 par ardéchois coeur fidèle 07
    Mort de Christophe de Margerie : le mystère reste entier

    l’or noir attise les convoitises. Aux morts suspectes de Christophe de Margerie et d’Enrico Mattei, on peut aussi ajouter celle très suspecte de Conrad Kilian. De ce dernier, j’ai toujours entendu parler dans la famille, car il était né en Ardèche, dans un petit château surpombant les gorges du Doux. Il était lié à l’histoire du pétrole français.
    Et sur l’histoire automobile, on peut aussi parler des circonstances jamais élucidées de la mort de Rudolph Diesel, inventeur du moteur éponyme


  • On devrait faire une liste de tout les "suicides" et accidents étranges survenus les 10 dernières années...Le nombre de banquiers suicidés est invraisemblable...Tiens,le gars qui avait publier les mails d’Hillary Clinton a été retrouvé mort bizarrement mais on a conclu au suicide !!