Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Mou, indécis mais homme à femmes : le mystère Hollande

Ou la sociologie du pouvoir de séduction présidentiel

François Hollande cumule les premières. Premier président socialiste (donc dit « de gauche », ou assimilé) depuis François Mitterrand. Premier également à avoir été élu à la tête de la République sans jamais être passé par aucun cabinet ministériel. Et désormais, premier président officiellement « célibataire » depuis Gaston Doumergue en… 1924.

Les plus fins connaisseurs de l’histoire du siècle dernier (ou ceux qui tapent le plus vite dans le champ du moteur de recherche) me corrigeront en citant René Coty qui, en 1954, s’était retrouvé seul à la tête de l’État un an à peine après son élection, mais je leur rappellerai le cas échéant que le pauvre bougre était veuf et que Valérie Trierweiler, en dépit d’un mystérieux séjour à l’hôpital, est toujours vivante.

L’idée de cet article, qui m’est venue ce matin dans le métro en lisant Métro (ou vice et versa), est donc d’essayer de comprendre (et donc de dépasser) le paradoxe de notre président de la République en exercice, que la planète entière s’entendait à qualifier d’homme de compromis ambigu (New York Times), décevant (Wen Hui Bao), dénué de charisme, d’autorité et d’expérience (La Repubblica), et surtout dominé par sa compagne en titre (Le Matin) a pu, après 7 ans de relation, en ce samedi soir du 25 janvier 2014, d’un communiqué aussi laconique qu’un SMS, renvoyer cette dernière à son anonymat et au rang de simple journaliste politique & courtisane d’homme d’État (pléonasme).

« J’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler. »

Fini Valérie. Plus de service de sécurité, plus de cabinet, plus de page Internet (au moins, elle n’avait pas utilisé 400 000 € de notre argent pour se faire réaliser un site de niveau première année d’IUT informatique), plus d’ « aile Madame » au château de l’Élysée, plus d’attaché(e) de presse et de community manager pour polir son image dans et hors des réseaux sociaux.

Trompée, humiliée, hospitalisée et quittée dans la foulée, on ne peut pas dire que le président ait fait les choses à moitié. La presse – et le public – se seraient-ils trompés sur son compte ? Celui que la grande majorité des Français avait recommencé de surnommer Flanby (se référant ainsi à sa marionnette aux Guignols depuis les années 90) après un état de grâce inexistant de quelques semaines suivant son élection est-il un monstre de manipulation retord prêt, tel Ali contre Foreman au Zaïre en 74, à simuler la molle faiblesse, à encaisser et subir dos aux cordes pendant la moitié du combat avant, tel un éléphant endormi qui se réveille, de tout écraser sur son passage ? François Hollande est-il un alpha male (un mâle dominant) déguisé en faux mou, qui se joue des femmes comme un bébé joue avec son pied ? En voilà une question sociologiquement intéressante et complexe.

Lire la suite de l’article sur hommesdinfluence.com

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #727678

    Il n’y a pas de mystère, c’est un être veule qui est une cible de choix pour les femmes ambitieuses et peu scrupuleuses.

     

    • exact, est-ce que quelqu’un a des nouvelles concernant les 3 millions d’euros de dégâts dans le bureau de cette larve par l’autre pouf ? qui paie quoi et quid de l’action de vandalisme ?


    • #728711

      @ hon

      D’après l’équipe de Méridien Zéro, il paraîtrait que c’est un faux bruit, une rumeur répandue par les Sarkozyste.
      Peut-être, peut-être pas ?
      Le fait est que si elle n’a pas commis les actes de vandalisme qu’elle a commis, il n’en reste pas moins que les "mamours présidentielles" (elle comme Gayet*) vivent au frais de la princesse & de nos impôts alors que la première n’est même pas mariée (donc bazardable (et bazardée) sans problème ni pension alimentaire à verser) quand la seconde vivait sur l’argent de l’Etat alors qu’elle n’était même pas reconnue officiellement comme concubine/femme/vaginette de Droopy.

      * : Décidément, ils aiment tout ce qui commence par Gay dans ce gouvernement...de "loi Gayssot" à "mariage Gay"...


  • C’est l’éléphant du ps,il trompe sa femme,il trompe le peuple...
    En plus il arrete pas de faire des bourdes,il me fait plus penser à Benny hill et au camenbert qu’a un président.Dernière en date,la quenelle d’acceuil aux states mdr.

     

  • #727713

    On comprend bien pourquoi les frasques de strauss-kahn n’émouvaient pas grand monde à gauche comme à droite... Les Français coincés dans la fausse alternance savaient qu’ils ne voulaient plus du naboléon à talonnetttes, donc qu’ils auraient forcément un politicien de gauche, la candidature du flan après l’affaire strauss-kahn les a rassuré : un mec aussi moche, aussi dépourvu de séduction, aussi quelconque à tous les points de vue ne pouvait être qu’un petit fonctionnaire besogneux et sérieux dans sa médiocrité. Coucou, derrière le cocker boutonneux se cachait le politicien classique:infidèle à tout et tous, sauf ses intérêts.
    Le système oligarchique dégénéré qui nous domine offre à ses larbins toutes les jouissances.


  • On s’en fout de leurs histoires de fesses,que ce soit lui ou le nain ;par-contre,quand la "première dame" dispose,comme cecilia s.,d’une carte bleue pour son usage personnel qui débite directement sur...le trésor public,que moi et d’autres avons engraissé(en 2002,ils m’ont bloqué et pompé mon compte en banque ces sacs à m...:pendant qu’on faisait manifester les lycéens contre Jean-Ma,de l’autre côté nos députés ont vendu nos comptes en banque,c’est pas beau ça ?)...parlons plutôt des relations "première dame-trésor public",ça nous concerne directement(si des agents du trésor nous lisent,les amis,changez vite de métier,quand le peuple de France,dans sa majorité,aura goûté aux "oppositions"-comme vous dites si joliement-sur leurs comptes,vous allez finir la tête au bout d’une fourche,à la place des politiques,ce serait dommage)...Féthi


  • #727742

    C’est chouette de voir un article de spikeseduction ici ! Stephane Edouard a une bonne plume et a toujours affiché sans détour son estime pour "Sociologie du dragueur" de Soral, même après diabolisation.


  • #727755

    Pas mal cet article ! Ce côté mou et indécis permettrait donc, quand on a un poste élevé, d’attirer les femmes (ou certaines femmes du moins) ?!... Intéressante approche.


  • C’est très bien vu, et c’est assez confirmé par le pas mauvais bouquin de Cécile Amar ("Jusqu’ici tout va mal") : Hollande ne croit en rien, n’aime que soi, est incapable de gratitude (lire le chapitre sur ses relations avec Delors) et le cynisme est pour lui un substitut de virilité.

    Malheur ! Les temps sont proches où l’homme ne mettra plus d’étoile au monde. Malheur ! Les temps sont proches du plus méprisable des hommes, qui ne sait plus se mépriser lui-même.


  • Très bon article de Stéphane, comme d’habitude. Je me demandais si il y aurait un jour un de ses articles relayés sur E&R, car même si il ne fait pas de politique (quoique !), je trouve qu’il a une certaine proximité avec notre mouvement de part sa vision de la séduction et des rapports homme/femme qui emmerde bien les féministes débiles.
    J’ai même déjà décelé quelques petits clins d’œil discrets à notre mouvance dans certains articles.
    Bref, Soral pour comprendre l’empire, et Stéphane pour comprendre les femmes.


  • sympa comme analyse. Mais personnellement je pense qu’on a pas assez d’éléments pour juger de ce qui se passe vraiment niveau "cul" au plus haut de l’Etat. Les affaires de pédocriminalité, au-delà de leur horreur intrinsèque, montrent qu’il y a des zones d’ombre gigantesques autour du pouvoir, et qu’on a certainement pas les moyens, nous petits bouseux de bas étage, de les percer, et cela entraine un manque de données handicapant pour faire des analyses fines telles que présenté dans cet article.

    Pour moi, un mec du statut de Hollande, avec un tel pouvoir, et vu son entourage, son régime sexuel c’est minimum des partouzes avec putes et coke, ce de manière régulière. Ca coule de source parce que c’est partout pareil. Ces histoires de cul qu’un français moyen pourrait connaitre, je ne pense pas que ce soit son pain quotidien.


  • Homme à femmes vénales, plutôt. Pour les femmes respectables, le pouvoir et le pognon ne pourront jamais remplacer la vraie beauté intérieure et la vraie virilité, deux caractéristiques totalement absentes chez le flan.


  • #728142

    "Monsieur Pudding" comme l’appellent les anglo-saxons est en fait fort zélé et énergique pour détruire ce pays... Et quand on a le pouvoir, ressembler à une méduse échoué sur une plage n’est franchement pas un problème pour attirer des femmes... !


  • François Hollande n’est pas un homme "mou", bien le contraire c’est un homme qui sait ce qu’il veut ! le "pouvoir", ni plus ni moins....il trompe son monde et sous des abords débonnaires, il trace son chemin avec machiavélisme ....
    Avec une absence d’affect, il a besoin d’une femme qui l’admire et qui lui soit dévouée....
    En premier, sa mère, puis Ségolène Royale (qui a compris par la suite), Valérie Trierweiller qui n’est pas du tout la femme que l’on dépeint. C’est une femme impulsive, fragile.....maladroite
    Toutes ces femmes ont été à ses côtés, admiratives, fidèles, dévouées.....
    Mais pour lui, seul compte ce qu’il désire, les "ors", les sentiments ne l’intéressent pas..
    Julie Gayet, arrive à mieux retomber sur ses pieds mais l’avenir nous dira, comment il se comportera......et comment, elle réagira ?
    Il utilise, puis il jette...... mais ce n’est pas un homme à femmes....
    Comment se comporte-t-il fasse aux manifestations, aux demandes du peuple ?
    "De glace" !!!!

     

    • #728271

      Bonjour Jeanne,

      vous avez absolument raison. Ce Bolchevique pudding est une creature inquietante, un serpent, son sang est froid comme la glace. Il est pas ce personnage drole que beaucoup croient

      Cordialement
      Une amie Anglaise ( qui deteste le pudding )


  • "Et pour cette raison principalement, dans cette cage dorée, au milieu des innombrables souvenirs d’étreintes furtives entre courtisanes de toujours et dirigeants temporaires, pendant ce qui n’était pour le monde entier qu’un simple samedi soir sur la terre, la culotte La Perla en dentelle de Calais d’une n-ième mondaine ambitieuse s’imbibait et s’imbibait du désir de se voir arracher par les mains replètes, aux doigts carrés, d’un homme d’Etat parvenu."

    Ce mec ne manque pas de style et il me fait penser à Felix Niesche.

     

  • C’est son côté vulnérable qui séduit les femmes en réveillant en elle leur instinct maternel. Une femme ressent comme des envies de câliner et protéger un tel gros nounours. De plus il cumule deux particularités que certaines femmes apprécient beaucoup : il est à la fois un homme de pouvoir (au moins symboliquement) tout en arborant des apparences inoffensives rassurantes.

     

    • AH ! NON ! @goy pride, moi il ne me séduit PAS DU TOUT !! j’ai l’instinct maternelle très développé et sa bouille de simplet candide, ne me donne pas envie de le protéger, c’est un être froid et calculateur, pas du tout ce qui me fait vibrer, je préfère un mec normal bien dans sa tête qui ressemble à ce qu’il est : un Homme.


  • #728241

    Si Hollande changeait de sexe il serait le premier à cumuler à la fois les fonctions de président et de première dame......


  • Il trompe Ségolène avec Valérie .... Valérie le savait... Il trompe Valerie avec Julie.. Julie le savait. Il trompe Julie avec ...
    Quel mec pour président


  • À poste élevé, grand pouvoir de séduction. Une approche fortement intéressante d’un rapprochement forcément intéressé. Situation élevée mais poste hautement criminel : il ne faut pas avoir peur de se laisser pénétrer par la pourriture mais il est probable qu’une carrière peut exiger de ne pas être regardant sur le prix moral à payer.
    La profonde régression de la République Française s’illustre par les mœurs dépravées du chef de l’Etat. Je mesure à quel point l’idéologie capitaliste doit détruire spirituellement les peuples de Terre pour qu’ils soient fidèles à l’image que l’élitisme a d’eux et quand on voit l’image que l’élitisme donne de lui-même, je vous laisse vous représenter le tableau...


  • Mendes-France avait au moins l’élégance d’avoir France dans son nom. Ce Hollande de province pourtant contribue à l’extinction progressive de notre beau pays.
    Remplacement de population via une immigration incontrôlée / Institution Famille en danger / Désindustrialisation / Mœurs légères / Ralliement automatique à Israel / Chantage à l’antisémitisme / Suppression de libertés / Racket fiscal / Justice à 2 ou 3 vitesses / Insécurité ... liste non exhaustive.
    Jusqu’où va t on descendre ?


  • Avant de vouloir faire l’égalité entre les hommes et les femmes et les théories du genre à l’école pourriez-vous faire une :

    Etude pour l’égalité entre les femmes normales et les femmes un peu putes, salopes, en manquent de notoriété, avide de pouvoir et d’argent quelque peu arriviste.

    Merci d’avance.


  • Dire publiquement « J’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler. » est d’une goujaterie sans nom ! Quand on a un minimum de savoir vivre on ne charge pas publiquement sa compagne de l’échec d’une relation. En plus, il envoie l’information à l’AFP comme on envoie sa déclaration aux impôts, pour se débarrasser d’une corvée. C’est ça un président normal ?

    S’il tenait absolument à informer les Français pour faire taire les interrogations, il pouvait très bien monter une petite comédie avec un journaliste qui aurait fait semblant d’être indiscret au nom des Français, et la jouer "c’est notre vie privée... mais puisque vous insistez, nous avons décidé..."

    Visiblement, ça ne l’a pas fait du tout avec Valérie qui a dû le mettre au pain sec et à l’eau claire :) Le coup du scooter, ça sent la fausse photo volée à plein nez ! Pour jouer les chauds du slip. Et c’est là qu’on voit la contradiction du bonhomme... il sert sa théorie du genre à tout le monde... mais en même temps, il aimerait bien ne pas passer pour un LGBT auprès des collègues :) sacré Frankie !


  • "Dépourvu d’affects" est la principale caractéristique du psychopathe (qui n’est pas forcément un criminel comme tout le monde le croit !) !


  • Ne pas oublier le menteur "CATON" que fut Hollande pour Mitterrand ...

    Menteur un jour ... menteur toujours ...


  • « Homme à femmes » n’importe quoi c’est plutôt un homme qui aime les femmes, en fait certaines working girl, féministes hystériques qui ne rêvent que de finir dans sa couche. Niqueur 1er est fort avec les forts, et connait la faiblesse de ces pompadour ambitieuses, il n’y a aucun mystère derrière ce jouisseur fumiste.

     

    • Il est petit ,gros, a une méchante sale gueule de binoclard et il se tape des belles nanas le salopard ! ; mais il a le pouvoir c tout.Et Sarko qu’ arrive, c’ est la meeeeerrrrrrrrrrrrdeeeeeeeeeeee(Libye versement 20millions avéré sarko au triou c pa tré légal ça LOL sans parler des 100 000 MORTS


  • Sur ER on lit de tout, du Spike :) (soit un bon dragueur métis, grand grand fan de Montherlant)

    Je ne sais plus qui disait de DSK qu’il était un grand "Bécarien", bref un utilitariste même en matière de couple, genre la première épouse pour "monter", la deuxième pour ... faut que je recherche dans mes notes.

    Bref, c’est vrai que le PS fait Parti Sociopathe, l’UMP Parti Arriviste, l’extrême gauche des tarés de service, le FN populiste et parfois miracle merci grand Dieu populaire ! brevet les droits de l’houmme ont ouvert la boite à cons.

    Sur le fait qu’Hollande se fait chier, il sait tout de même draguer en douce ces cibles, on se souviendra de :
    * sa sortie ou Mali ou il se sent comme dans un rêve (en gros, si vous retrouver le truc exact)
    * ses blagues CRIfiennes sur l’Algérie dont on sortirait avec plaisir vivant
    Alala le bon temps de la gauche lumiéro-colonialiste, si elle pouvait être néo cette époque.

    Bref, ce qui m’importe vraiment, c’est qu’avec des gens comme ça aux manettes, la déprime est pour longtemps au rendez-vous


  • J’aimerais bien voir si tous les physiognomonistes qui analysent inlassablement le caractère présidentiel, en spéculant à grand renfort de psychologie de bazar sur un éventuel lien entre l’apparence physique d’Hollande et le contenu de sa politique, seraient capables de gérer ne serait-ce que durant une demi-journée la pression et l’opprobre que ce type supporte sans ciller ni jamais se départir d’une bonhommie aussi fausse qu’irritante depuis des mois.

    Toutes ces analyses sur la virilité présidentielle n’ont finalement pas beaucoup d’intérêt. Sarkozy était à mon avis plus friable qu’Hollande sur le plan psychologique, mais ce trait de caractère était occulté par une nature vibrionnante et superficiellement énergique qui lui permettait de se représenter toujours dans l’action, alors qu’il ne faisait qu’épuiser toute la gamme de l’agitation impuissante et politiquement stérile.

    Au contraire, Hollande tient bon la barre des réformes que Sarkozy n’aurait jamais osé lancer sans se retrouver aussitôt avec des millions de personnes dans les rues. Les seuls problèmes politiques qu’Hollande doit gérer, c’est l’opposition aux réformes sociétales qu’il a dû concéder à la gauche libertaire, d’une part, et le résultat des futures européennes, d’autre part. Pour le reste, il s’en sort assez remarquablement pour quelqu’un qui a menti comme un arracheur de dents et qui se faisait passer pour Che Guevara durant la présidentielle (’mon ennemi c’est la finance internationale"). L’UMP est démobilisée. La France est totalement ralliée aux USA, sous les applaudissements d’Alain Minc. Le grand patronat exprime prudemment sa satisfaction.

    Son "indécision politique" ne semble pas être le fruit d’hésitations profondes, mais plutôt le résultat d’un calcul... mieux vaut paraître indécis qu’avoir l’air d’appliquer sagement le programme de Goldman Sachs, non ?

    Par ailleurs, je ne peux pas m’empêcher de compter le nombre de cadavres qui jalonnent le parcours politique de ce "mou." Sans parler des femmes, impitoyablement écrasées par le moi présidentiel : "Je fais savoir que j’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler" , phrase calibrée et quand même très lourde de sens.

    La réalité est sans doute plus complexe que ce que les apparences laissent à voir, et la vérité psychologique mieux exprimée par les gens qui ont côtoyé Hollande, et qui décrivent tous un homme à sang froid, autoritaire et imbus de sa personne.

     

  • #729162

    Par "rapport" aux femmes, avec son physique et son charisme, il lui fallait pour le moins devenir président ...

     

    • #729616
      le 17/02/2014 par Les jeux sont faits
      Mou, indécis mais homme à femmes : le mystère Hollande

      Je ne serais pas aussi catégorique que vous. On ne peut pas mettre DSK et Hollande dans le même sac. Le premier tout en lubricité et langue pendante est franchement repoussant.
      Hollande je ne sais pas, possible qu’il ait ce je ne sais quoi d’attirant qui passe par l’intelligence. Si certaines femmes sont surtout appâtées par le pouvoir et l’argent, ça n’est heureusement pas le cas de toutes. J’ai fréquenté les milieux huppés à l’étranger, et même si je ne m’y suis jamais sentie à ma place j’ai eu pas mal de succès auprès de quelques héritiers, beaux gosses et friqués. Mais leur assurance et leur bêtise sont de puissants antidotes à l’amour : je me souviens de l’un d’eux m’ assurant qu’il était plus beau nu qu’habillé le rendant du même coup d’une laideur sans pareille à mes yeux.


  • Afficher les commentaires suivants