Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Naturalisation : des conditions plus que favorables

Le pouvoir travaille à sa réélection... au prix du chaos ?

Le gouvernement souhaite-t-il naturaliser à tour de bras pour multiplier autant que possible le nombre d’électeurs potentiels du candidat socialiste aux élections présidentielles de 2017 ?

L’hypothèse de cette stratégie politicienne – quasi criminelle dans un contexte de chômage de masse et de tensions communautaires – semble étayée par les conditions de naturalisation par décret affichées par la préfecture de police de Paris. Sur la page dédiée du site de la préfecture, modifiée le 5 avril 2016, on apprend en effet que les délais d’obtention de la nationalité sont réduits à seulement 2 ans pour ceux qui ont passé deux années à l’université (!), voire entièrement supprimés pour les immigrés dont la langue maternelle est le français, mais aussi... pour tous les réfugiés.

 

- La rédaction d’E&R -

 


 

Naturalisation par décret : les conditions légales

- être âgé(e) de plus de 18 ans, sous réserve des dispositions de l’article 21-22 du code civil,
- être titulaire d’un titre de séjour en cours de validité
- résider en France de manière habituelle, continue et régulière depuis 5 ans.

Le délai de 5 ans est réduit à 2 ans pour les personnes qui ont suivi avec succès 2 années d’études supérieures sanctionnées par l’obtention d’un diplôme français ou par un passage en année supérieure.

Le délai de 5 ans est supprimé pour :
- les personnes demandant la réintégration dans la nationalité française
(PDF : réintégration - liste des pays)
- les ressortissants d’un pays dont l’une des langues officielles est le français et qui remplissent l’une des deux conditions ci-après : le français est leur langue maternelle ou ils ont été scolarisés pendant au moins 5 ans dans un établissement francophone ;
(PDF : liste des pays dont le français est une des langues officielles)
- les réfugiés.

De plus, les postulants doivent :
- être assimilés à la communauté française, notamment par une connaissance suffisante de la langue, de l’histoire, de la culture et de la société françaises, ainsi que des droits et devoirs du citoyen français, appréciés lors d’un entretien en préfecture,
- être de bonnes vie et mœurs et avoir un comportement loyal au regard des institutions françaises.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • être de bonnes vie et mœurs et avoir un comportement loyal au regard des institutions françaises



    La plupart de ces gens n’ont pas su rester loyaux à leurs patries d’origine qui avaient bien plus besoin d’eux que la France.
    Pourquoi seraient-ils loyaux vis-à-vis des institutions françaises ? A la première crise grave, ils s’en iront apporter leur "loyauté" à un autre pays, puis encore un autre...


  • #1463658

    J’aime bien, "les réfugies, point !"

    Est-ce que vous avez été scolarisé 5 ans dans un établissement francophone ?
    Faites-vous vos études en France et avez-vous obtenu un diplôme français ?
    Êtes-vous sûr de ne pas être un terroriste ou de n’avoir aucun lien avec une organisation terroriste, soutenue ou non par le gouvernement français ?
    Parlez-vous seulement français au moins ?

    Huuuuu...I’m a refugee ?

    Ok, c’est bon, monsieur, vous êtes français avec ancêtres gaulois certifiés !

    Ho ! Well, Yes ! I love the France, I love the C.M.U., I love the R.S.A., vive la Fwlance !


  • #1463664
    le 11/05/2016 par LibérerlaFrance
    Naturalisation : des conditions plus que favorables

    Donc tu arrives en erasmus tu valides 2 années d’études et c’est bon tu peux devenir Français ?! C’est une blague !!?

     

    • #1463707

      C est ce que je me disais mais pour racler les fonds de tiroirs comme ça faut vraiment être au bout du rouleau ou identitairement ou pour chercher des exploités ou des talents


  • Uniquement dans le but d’apporter des faits, et uniquement dans ce but la, ces 2 conditions abaissant ce que l’on nomme la condition de stage de 5 ans (abaissement a 2 ans dans le cas d’un ancien etudiant ayant effectué 2 ans d’etudes en France et aucune condition de stage pour les ressortissants de pays francophones legalement etablis en France) sont en vigueur depuis au moins 10 annees.

     

  • #1463685

    Le grand remplacement est en marche !

     

  • #1463724

    On naturalise à tour de bras parce que les "de souche" ne font plus d’enfants . En 222 l’empereur à demi arabe Caracalla accorda la citoyenneté romaine à tous les habitants (libres) de l’empire romain pour la même raison : la dénatalité des Romains de vieille souche .

     

    • #1463894

      Eux les français ne font plus d’enfants donc ? alors comment se fait-il que nous ayons le taux de fécondité le plus haut d’Europe ? en tous cas jusqu’en 2013 ...

      http://www.lefigaro.fr/assets/infog...


    • #1463948

      Polyphème répond à Cosmos : si "nous" avons le taux de fécondité le plus élevé d’Europe c’est "grâce" aux immigrés du Maghreb et d’Afrique ce qui n’apparait pas dans les stats car en France les stats ethniques sont interdites . Regardez la sortie des collèges et des lycées parisiens vous comprendrez : un blond sur 30 élèves .


    • C’est pas qu’ils ne veulent pas en faire, mais comme ils sont noyés de charges pour entretenir les enfants des "autres" (ceux des pas "de souche"), qui sont souvent bien incapable d’en gérer plus d’un à la fois, ils commettent trop souvent l’erreur d’attendre des conditions économiques favorables, qui n’arriveront jamais (les marionnettistes y veillent tout particulièrement). Par contre, quand l’état n’aura plus personne à racketter, il ne sera plus en mesure de vous donner la becquée. Réfléchissez donc dès maintenant vers quel pays vous réfugier avec vos enfants, car il n’y a que les pays peuplés par des "de souche" capables d’assurer un système de sécurité sociale (qui ne nous survis généralement pas longtemps car il est à l’opposé du tribalisme). Nous, et nos rares enfants, seront accueillis presque partout les bras ouverts, quand on quittera le navire.

      Regarde bien qui milite en faveur de la naturalisation de corps complètement étrangers à la Nation et non assimilable et tu sauras quel camps tu sers, mon ami.


    • Dans un systeme ou la pollution par individu est énorme.
      Alors que la robotisation réduit sans cesse la force de travail necessaire,
      là ou les ressources naturelles s’epuisent.

      Est il vraiment censé / bien intelligent , de souhaiter une natalité forte ?


    • #1464523

      La natalité est un faux problème : à quoi bon faire des gosses dans un monde sur urbanisé , sur pollué et où le travail se raréfie ? Vous tenez vraiment à ce que nos enfants soient, demain, mis en concurrence avec le monde entier ? Je n’ai pas d’enfant et je ne compte pas en avoir, le monde présent est trop horrible et l’avenir ne vaut guère mieux ...


  • #1463752

    C’est conforme à l’idéal maçonnique de république universelle : n’importe qui peut-être français, il n’y a plus de critère de sélection du moment qu’il adhère à l’idéal républicain. Plus besoin d’être l’héritier d’une race, d’une culture et d’une religion déterminée. Plus besoin de souder les gens entre eux. La république soude les gens sous l’auspice des valeurs de la république. La république abolie tous les déterminismes et détruit les altérités pour permettre la cohabitation entre les membres de la république, quelques soient leurs origines. La république est l’anti-France, en fait, c’est la mort de la France.

     

  • #1463753

    "- être de bonnes vie et mœurs et avoir un comportement loyal au regard des institutions françaises."
    Bref il suffit de vivre (ou faire croire que l’on a vécu) cinq ans ici,baragouiner le frroncé (ou le fwancé),de savoir qui étaient Giscard et Napoléon, n’avoir commis aucun crimes ni délits (ou du moins en pratique avoir moins d’une dizaine de délits au compteur),ne pas aller à la mosquée salafiste du coin et ne pas frauder la CAF ou Pôle Emploi,et hop nos amis migrants ouvrent la belle pochette surprise bleu-blanc-rouge et trouvent dedans la nationalité française,elle est pas belle en France la vie des "stigmatisés" et autres "discriminés" ???


  • #1463805
    le 12/05/2016 par Francois Desvignes
    Naturalisation : des conditions plus que favorables

    Un message d’espoir :

    - Quand en guerre, on fait comme en 1939 la collecte des casseroles en cuivre pour fabriquer des balles c’est que la débâcle n’ est pas loin.

    - Quand en politique, on racole la plèbe pour se faire élire contre le peuple, c’est que la fin du régime n’est pas loin.


  • #1463885

    « être de bonnes vie et mœurs et avoir un comportement loyal au regard des institutions françaises. »

    Ces conditions sont-elles déjà remplies pour cette oligarchie aux pouvoirs et dans les coulisses de l’anti-France, multicartes de nationalité, apatride, se vautrant dans les grands hôtels parisiens et sur la Côte avec leur armada de yachts où frayent bonnes chère et chair fraîche ?

    Qu’est-ce qu’ils y connaissent de la loyauté à l’égard des valeurs de la vraie France puisqu’ils n’arrêtent pas de la dénaturer, d’instrumentaliser pour leurs propres intérêts privés précisément les institutions françaises. Ne serait-ce que la justice à double vitesse, les privilèges, les scandales financiers !

    « Leurs » institutions françaises ne sont plus que des co(q)uilles vides, des leurres, car parlementaires et sénateurs chargés de les porter dans leur personne et leur fonction res-publicaine sont schizés du Peuple ! La Fonction publique elle-même émasculée.

    « Loyal = qui obéit aux lois de l’honneur, de la probité, de la droiture » Est-ce le cas pour cette secte & communauté aux pouvoirs ? Loyal sous-entend royal en Esprit.

    Cette oligarchie dont le grand patronat « dit français » devrait commencer par se regarder elle-même ! Elle ne mérite plus « de la nationalité française », puisque inféodée à des valeurs étrangères, celle du mondialisme à tous crins, en révolutions permanentes autant dire fuites en avant !

    Cette oligarchie mérite donc sa déchéance. Y entraînera-t-elle le Peuple ? Les récents déportés, nouveaux esclaves ?

    Cette oligarchie bourgeoise déloyale envers le peuple n’est plus digne de représenter la France car elle n’est plus à son service. Encore protégé par son ignorance, la majorité silencieuse est corrompu par le consumérisme et ses illusions.

    Ces nouvelles populations récemment déportées de territoires en guerres programmées, ne servent que les intérêts de cette oligarchie dont le but à terme est de procéder à un nettoyage ethnique des habitants de souche ou de branche. Empêcher à tous prix par des financements occultes, des fondations, des subventions d’État, la réconciliation nationale pour reconstruire précisément la Nation avec les éléments les plus conscients de souche ou de branche. Ceux et celles attachés avec atavisme aux valeurs du passé aux fins d’être dans une continuité logique avec notre Histoire, notre civilisation chrétienne, gréco-latine non talmudique.


  • #1463892

    C’est exactement ce que la gauche a toujours fait et fera demain....
    C’est leur marché , c’est pour cela qu’ils défendent l’immigration
    bec et ongle , cela arrange aussi le grand patronnas , comme
    cela ils pourront se dire merci mutuellement .

    Et pendant ce temps là , la France s’enlise mais peu importe ,
    eux , garde leurs bons postes et leurs privilèges .

    Et pour les Français , les vrais ceux qui aiment leur pays n’ont plus
    qu’a se taire sous peine d’être traîtés de racistes ou ringards ,
    obligés de voir leur pays dévasté et leur conditions de vie
    dégradée un peu plus chaque jour , sans broncher .


  • #1463913
    le 12/05/2016 par liberatefratras
    Naturalisation : des conditions plus que favorables

    Pour les Comores : les personnes qui ont 41 ans, avant le 31 décembre 1975 , pour l’Algérie à 53ans car avant le 1er janvier 1963 et date d’indépendance.
    Ils pourront devenir Français avec leurs enfants mineurs, ce n’est plus le droit du sol, mais du sang par la nationalité.

    C’est bien beau de faire venir des centaines de milliers de personnes qui par ricochet se transformeront en millions.
    Ils ne pourront pas vivre correctement en France, car tous les caisses des budgets seront fermées.
    Et paradoxalement : l’Europe qui veut les faire venir, dira et ! le déficit public, qui aura pour conséquence une guerre civile intra-européen.


  • #1464072

    La question de la nationalité est ( presque ) dépassée, selon moi...
    pour que l’union européenne perdure et s’épanouisse, il faut que meurent les identités nationales, bientôt remplacées par des identités ethnico-religieuses. Ainsi, la France ( et aussi l’Italie, l’Espagne, la Belgique...) deviendront de simples provinces européennes , cela et rien de plus ! ( un peu comme les pays de Bretagne, de Bourgogne..) devinrent de simples provinces françaises sous la monarchie...

     

    • #1464374

      Un peu comme dans d’autres grands ensembles les États-Unis avec ses Yankee ses sudistes où la Chine avec son shadong son guangdong mais plus homogène que l’Europe en invasion dindon de la farce.


  • #1464692

    Je viens de faire la démarche à la préfecture en tant que tuteur d’un zaïrois débarqué en France en 86 et qui a travaillé une vingtaine d’année en CAT. J’ai le sentiment que mener à terme la demande doit être plus compliqué qu’il n’y paraît si on ne se fait pas aider en parallèle car le nombre de documents demandés est assez important (délais assez stricts aussi pour certaines pièces) et certains actes de naissances (en l’espèce joindre l’ambassade de la RD Congo en Belgique, sachant qu’au moins la moitié des archives ont brûlé au pays) sont généralement introuvables. J’ai eu du bol sur ce dossier en récupérant les papiers du père retourné au pays mais ça ne doit pas arriver tous les jours. Bref. Et comme mon monsieur présentait un handicap, il n’a pas eu à répondre aux exigences de la langue, second coup de bol pour lui. 55 euros de timbres fiscaux (contre 260 pour 10 ans relativement à un titre de séjour). Il a reçu la visite de gendarmes chez lui afin de vérifier « si tout était en ordre » et ces derniers m’ont passé à la question, gentiment. Là, avant le dernier rdv en préfecture pour être adoubé, nous avons reçu un livret de présentation de la France, avec de l’histoire (on a même Jeanne d’Arc, j’avoue avoir été surpris ) et quelques personnalités importantes (comme feu Valérie Benguigui, si si). Il m’a chialé dans les bras tellement il était content. J’ai commencé la procédure en 2013 avec un refus (changement de règles entre temps) puis le temps de glaner les documents liés à son identité, ça aura pris une année (demande en juin 2015, naturalisation prévue en juin/juillet).


  • #1468488

    Aujourd’hui le 18 mai sur le site du journal Le figaro un clandestin qui venait d’obtenir son statut de réfugié met le feu dans les bureaux de la municipalité d’Evry pour avoir un logement au plus vite, la note s’élève à 100000 euros de dégâts !


Commentaires suivants