Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nigel Farage à Marine Le Pen : "Élue, vous renverserez cette prison qu’est l’UE"

Nigel Farage, ancien dirigeant du UKIP et grand artisan du Brexit, s’est réjoui d’une possible élection de Marine Le Pen à la présidentielle française. Elle pourrait, selon lui, « renverser » le projet européen.

 

« Si vous êtes élue, vous renverserez tout ce à quoi la classe politique européenne a travaillé depuis la signature du Traité de Rome en 1957 », a déclaré sur la radio LBC Nigel Farage en s’adressant à la candidate du Front national, Marine Le Pen. « Le projet européen ne peut pas survivre sans la France », a-t-il estimé.

Marine Le Pen avait auparavant déclaré que les Britanniques, en votant pour le Brexit, avait montré la voie aux Français. « Merci de nous avoir montré l’issue de cette gigantesque prison que représente aujourd’hui l’Union européenne », avait-t-elle dit.

Nigel Farage a par ailleurs qualifié les Français résidant au Royaume-Uni de « réfugiés ». « Il y a 300 000 Français qui vivent, rien qu’à Londres [en réalité dans l’ensemble du Royaume-Uni], je les appelle des réfugiés. Ce sont pour la plupart des gens qui réussissent très bien. Ils sont venus à Londres parce qu’ils n’ont pas peur d’y être surtaxés », a-t-il dit.

Marine Le Pen s’est dite elle « convaincue » que certains Français reviendraient en France si elle était élue présidente en mai prochain.

Selon un sondage diffusé le 15 mars, la candidate Front national recueillerait 26,5 % des voix au premier tour de l’élection présidentielle, talonnée par le candidat d’En Marche ! Emmanuel Macron. Au second tour, ce dernier l’emporterait avec 61,5 % des voix contre 38,5 % pour Marine Le Pen.

 

L’entretien entre Marine Le Pen et Nigel Farage en intégralité :

Visionner la vidéo ici.

 

Nigel Farage, sur E&R :

Sur la fin de l’Union européenne, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Et pourtant, le même Farage ne voulait même pas constituer de groupe parlementaire avec le FN pour des raisons d’infréquentabilité, si je me souviens bien...retournement de veste ?

     

    Répondre à ce message

    • retournement de veste ?
      Non, à l’époque ou il ne voulait pas etre assimilé à Marine il se battait pour le brexit, il aurait été trop facilement diabolisé et décrédibilisé par les merdias. Marine ne lui en tient pas du tout rigueur et aurait été obligée de faire pareil si les roles avaient été inversés. C’est la lutte contre le système qui veut cela et cela s’appelle la politique. Il est clair depuis toujours que Marine et Nigel mènent le mème combat.

       
  • #1684622

    Nigel Farage a rencontré Marine Le Pen !
    Il ne manquerait plus qu’une rencontre Poutine-Le Pen ou Trump-Le Pen pour faire possiblement basculer l’élection.
    Face aux peaux de bananes minables des merdias, plus rien ne marche. Que Marine arrive à 30% au premier tour constituerait une claque monumentale, bien plus que les 2 ou 3% que pourrait faire Asselineau avec de la chance, et développerait sa candidature, car les moutons ont toujours besoin qu’on leur dise par où il faut passer.

     

    Répondre à ce message

    • "Il ne manquerait plus qu’une rencontre Poutine-Le Pen ou Trump-Le Pen pour faire possiblement basculer l’élection."

      Poutine et Trump auraient tout intérêt à l’élection de MLP, notamment pour les futures relations diplomatiques. Puis ils ne sont pas dupes, si nous le savons, eux aussi savent ce qu’incarnent les autres candidats. Cela ne leur coûterait pas grand chose de la rencontrer officiellement, et lui permettrait de croître son aura internationale d’un facteur gigantesque. Et oui cela peut jouer sur l’élection.

       
    • Je pense qu’une rencontre Trump ,Poutine, MLP serait une très bonne idée ,et donnerait une image positive mondial pour les Français. Et ferait fermer le claque merde de la presse ainsi que tous les opposants du FN ,UE comprise .

       
  • Il a porté le Brexit et l’a obtenu (au bout de 17 ans certes), il a soutenu Trump et ce dernier à gagné, souhaitons que ce monsieur n’ai pas perdu son "don" avec nous :-)

    Par contre quand je lis que les sondages prévoient une victoire de Macron à 60% je m’éclate de rire (en espérant qu’au final ça sera pas un rire "jaune").

    Il est à remarqué que la plupart des commentateurs sur cette info sur d’autres forums, ne semble pas porter Mr Farage dans leur cœur, je me demande pourquoi sincèrement, notamment les pro Asselineau alors que pourtant ils devraient également l’apprécier puisqu’il a réussi -Mr Farage- à faire sortir son pays de l’union européenne, ce dont se "bat" l’UPR également, ce n’est pas très compréhensible.

     

    Répondre à ce message

  • L’instrumentalisation du FN par l’oligarchie atteint son paroxysme et ce bon vieux Farage en capitaine Bis du Concordia et lorsqu’il a fallu assumer le Brexit, n’y est pas étranger.

    Tenez, même Hollande ne se cache plus.

    Ce matin, un courrier piégé a pété dans les mains d’une secrétaire de direction au FMI, selon les premiers éléments de l’enquête, c’est un pétard ou dispositif pyrotechnique similaire et bien Hollande parle carrément d’attentat.

    Ou comment faire monter le FN en profitant d’un Fillon à genoux.

    Tout est prévu pour un second tour Macron/Le Pen, scenario de départ et pour l’establishment, on se dirige vers un gouvernement d’union nationale mais uniquement pour évincer Marine.

    Les ralliements vers Macron vont s’accélérer et de tous bords de l’ex UMPS, comme prévu.

     

    Répondre à ce message

    • Oui ,c’était prévisible ,à gauche il n’y a personne ,fallait bien en fabriquer un ,comme pour Hollande à la place de DSK .Mais il y avait un point gênant ,c’était Fillon .On va voir les magistrats ,sachant qu’ils sont du bon côté du manche ils affaiblissent Fillon ,monte Macron au pinacle ,avec l’aide des merdias ,banques ,ralliement, pour se retrouver au 2ème tour face à MLP et remporter les élections avec leur "plafond de verre" . Mais vu les circonstances ,de l’économie,chômage ,immigration ,UE, on est pas comme en 2002 ,les choses se sont aggravées sérieusement,et les cartes sont redistribuées. Les différents débats restent à venir ,et les Français ne connaissent pas Macron.Je reste optimiste.

       
    • Dixi, j’envie votre optimisme, mais j’ai peur que vous soyez fortement déçu.
      Oui nous ne sommes pas en 2002, la mondialisation a avancé depuis, avec les conséquences que l’on connaît sur le plan local et géopolitique.
      Mais l’establishment s’est également armé idéologiquement pour contrer les tentations populistes en réaction et Macron en est un exemple frappant.
      En d’autres termes, l’oligarchie est prête à aller plus loin qu’en 2002 pour empêcher le FN et elle dispose d’un arsenal autrement plus efficace qu’à l’époque, car elle a appris en 15 ans et puis surtout, avec la victoire de Trump, elle est prévenue.

      Il n’y a pas de hasard, l’affaiblissement de Fillon vise à accentuer la fracture des deux droites, l’une rejoindra inévitablement Macron, l’autre, dégoutée par l’affaire Pénélope, sera orpheline et se résoudra soit à l’abstention, soit à rejoindre Marine, ce que veut l’establishment, à savoir la mort de LR et une recomposition autour de Macron, de la gauche libérale en passant par une partie du centre droit et jusqu’aux Juppéistes , afin de contrer le FN.
      Inutile de préciser qu’Hamon et Mélenchon ne servent à rien dans cette campagne, sinon qu’ils rallieront Macron pour le deuxième tour et si c’est Marine en face.

      Et attention à Macron en débats, il pourrait s’y révéler redoutable, je pense même qu’il va les dominer et à la surprise générale.

       
    • Les ralliements vers Macron vont s’accélérer et de tous bords de l’ex UMPS, comme prévu.
      - Il faut que Marine insiste là dessus "regardez tous les rats quitter leurs navires, aucune parole,aucune conviction, tous des marionnettes attirées par Macron UNIQUEMENT parce qu’il a le plus de chance de gagner - grâce aux médias."

       
  • A l avenir , on se dirige vers 2 parties, les mondialistes (front républicain derrière Macron ou un autre , il est interchangeable avec des centaines de postulants.
    Puis les souverainistes avec le front national.
    En gros, l antifrance contre la France.
    Mais quand, nous, français, allons les foutre dehors ces antifrançais ?

     

    Répondre à ce message

  • When Britanny meets Britain.

    (Ou rencontre du IIIe Reich... I mean... type)

    Nigel - Morineuh... jè trouavé tré bon... vo empoté victory.

    Marine - Saint-Cloud Ménilmuch Nigel-Ni-Soumise. To get, got, gotten. My taylor is rich and my ant’s hat is larger that my fountain pen.

    Nigel - Jeai soui daizôlai por Joan of Arc, Azincourt, Waterloo.... It was such a terrible mistake, it won’t happen again, I promiss.

    Marine - Dou not mentionne it, it was nothing but a scratch....

    Puis la main invisible du Marché éteignit (faded out) doucement la lumière et c’est dans la pénombre que Marine et Nigel établirent enfin le plan secret (Ne jamais en parler mais toujours y penser) de l’invasion de la Pologne !

    P.S. For what it’s worth. Peu avant le Brexit, le UKIP tirait périodiquement au sort des sympatisans pour rencontrer Nigel Farage dans une auberge près de Londres. C’était sa façon à lui de keep in touh avec sa base. Mon nom a été tiré deux fois. Il a fallu que je leur rappelle que j’étais une frog from Frogland. Quand on en aura fini avec l’U.E. on pourra de nouveau se foutre sur la gueule avec les roast-beef like in the good old days. Eux avec leurs coups tordus et leur lâcheté légendaire et nous avec notre panache et nos beaux gestes. 

     

    Répondre à ce message

  • Si les français n’élisent pas Marine, ils pourront se considérer comme les artisans de leur propre déchéance.
    Je ne les haïrai pas, je serai simplement triste d’appartenir à un peuple d’imbéciles.

     

    Répondre à ce message

  • Le R.U (de theresa May) a tout intérêt à ce que la France reste dans l’U.E

    Il y a eu un accord entre Trump , May et Merkel (L’euro est un Mark Bis ,BisMark,La BisMark Bis) dans le but de s’unir et contenir toute idée d’indépendance de la France.

    Euro est un Mark Bis il est égal à Deux Mark soit Bi Mark ;l’Euro est un Mark Bis ,en verlan cela fait Bis Mark soit BISMARK l’Empereur de la Prusse qui avait comme objectif d’empêcher que la France devienne un Royaume ;il pensait (à juste titre) qu’une république empêcherait l’expression de la puissance française à travers le monde

    La République est morte ,vive le Royaume de France..vive le Roy ,vive le Roy ,vive le Roy

     

    Répondre à ce message

  • Ok je ne fais pas trop confiance au gars de la city.
    Ils vont dissoudre aussi les USA et la Chine ou c’est juste la première puissance économique du monde (L’EU) qui doit tomber ?

     

    Répondre à ce message

  • #1686073
    Le 18 mars à 22:45 par PER CAPITA .................
    Nigel Farage à Marine Le Pen : "Élue, vous renverserez cette prison qu’est (...)

    Vu le soutien que Nigel Farage a apporté à Donald Trump par sa présence lors d’un grand meeting de ce dernier aux états unis, il a obligatoirement du lier des rapports d’amitié suffisamment grand avec Trump pour qu’il soit capable de l’inciter à rencontrer MLP en ne manquant pas de lui expliquer clairement les choses ... Nigel Farage connaissant mieux que Trump - pour des raisons évidentes - la situation politique exacte de la France ...
    Ceci étant, je ne serais pas étonné que d’ici une semaine ou deux Trump rencontre Marine Le Pen et lui apporte un soutien inconditionnel ?..

    Il est permis de rêver non ?..

     

    Répondre à ce message