Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Nous sommes à nouveau en 1790

La fuite en avant de la création monétaire

Nous sommes en France en 1790, l’Assemblée nationale révolutionnaire est inquiète : la situation économique se détériore en raison de la pénurie de monnaie. Pas de quoi s’étonner, l’activité économique ralentit durant les périodes de troubles politiques.

Cette assemblée, composée de gens intelligents, éduqués et raisonnables, décide que cette pénurie de monnaie est intolérable et qu’il faut y remédier. Elle a une idée de génie : créer la monnaie nécessaire pour relancer la machine.

 

Créons de la monnaie pour relancer la machine économique

Les Assignats sont nés, garantis par les propriétés foncières récemment confisquées à l’Église. Ils sont rapidement imprimés et mis en circulation, leur valeur monétaire est exprimée en francs-or.

Dans un premier temps, les assignats circulent en compagnie des pièces d’or, s’échangeant à leur valeur nominale. Mais rapidement, un taux de change entre les deux s’instaure, et la valeur des assignats chute par rapport à l’or. C’est le début d’un cauchemar qui va durer 7 ans.

Après la première émission des assignats, le problème du ralentissement économique n’étant pas réglé, une seconde émission est décrétée. Puis une 3e, une 4e et une autre, et encore une autre, si bien que la valeur des assignats ne cesse de dégringoler par rapport à l’or.

 

L’or est préféré aux Assignats

Pour leurs concepteurs, la dévaluation vertigineuse des assignats ne peut être que le fait de gens mauvais, ennemis de la patrie, qui doivent être sévèrement châtiés. L’assemblée décide, par exemple, qu’un marchand qui demande à un client potentiel s’il souhaite payer en assignats ou en or avant de donner son prix sera envoyé aux galères ou sur l’échafaud. Un réseau national d’espions et mis en place afin de pourchasser ceux qui conservent de l’or.

Les citoyens les plus futés décident d’emprunter des sommes énormes en assignats, sachant que leur valeur finira par chuter, pour acheter toutes sortes de biens tangibles : immobilier, œuvres d’art, bijoux, etc. De cette façon, des fortunes énormes se forment sur le dos des ignorants.

En 1797, Napoléon prend le pouvoir en France. Il met fin aux politiques très raisonnables des gens hautement compétents de l’Assemblée nationale en déclarant que l’or est l’unique monnaie. Les Assignats sont alors brûlés place Vendôme.

Les éminences grises de l’Assemblée nationale ont réussi… à mettre la France à genoux. Mais aucun d’entre eux ne fera son mea culpa.

Nous sommes aujourd’hui en 2016. Pourquoi sommes-nous à nouveau en 1790 ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui, un petit groupe de gens orgueilleux pense pouvoir piloter l’économie mondiale sur base d’une construction intellectuelle erronée, à savoir le dollar non adossé à l’or et ses devises dérivées.

 

L’or, l’ennemi d’hier et d’aujourd’hui

En 1790, l’or était l’ennemi de ces gens vaniteux parce que la dépréciation des assignats par rapport à l’or révélait la supercherie. L’Assemblée nationale fit alors tout ce qui était en son pouvoir pour éradiquer l’utilisation de l’or en recourant à la violence. Aujourd’hui, l’or est à nouveau l’ennemi de nos maîtres orgueilleux. Car le métal jaune menace de mettre à nu la supercherie du dollar.

Lire la suite de l’article sur or-argent.eu

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1430461
    le 28/03/2016 par listener
    Nous sommes à nouveau en 1790

    Rappelons que les américains sont tout de même assez forts puisqu’ils ont inventé tout simplement la pierre philosophale au nez et à la barbe de tout le monde. Nixon a finit en effet par dire après 2.500 ans de conneries de invention de la monnaie par Crésus à Bretton-Woods : "un dollar égale un dollar". Et l’or n’est qu’ne vague matière première pour l’industrie américaine et c’est tout. Et cela a marché ! Il suffisait d’oser ! L’américain ose et il fabrique de l’or avec du papier et il dit : "ce papier, c’est l’or du monde moderne" et si vous n’y croyez pas, si vous doutez de Mickey, , on vous atomise et on vous met sous embargo, on vous affame et on vous fait la morale et on vous envoie des "judges" . L’européen n’ose pas. Mais finalement, il s’est mis à acheter des papiers-dollars avec son bel or, alors comment se plaindre.. (étant précisé que l’euro est évidemment un dollar qui n’ose pas s’avouer tel, un dollar pour les singes)

     

    • #1430672
      le 28/03/2016 par paramesh
      Nous sommes à nouveau en 1790

      pour qu’une monnaie soit abondante et circule, il faut la rendre fondante (périssable) pour l’empêcher d’être stockée. la vraie richesse c’est faire circuler l’argent.
      Faites une monnaie qui perd toute valeur au bout d’un an et vous allez voir comme ça va tourner


  • #1430485
    le 28/03/2016 par LDG
    Nous sommes à nouveau en 1790

    L’or est une matière première rare et donc à valeur élevée. Il peut servir de monnaie d’échange, comme n’importe quelle matière première à partir du moment où les deux acteurs de la transaction sont d’accord. L’or n’est justement pas une monnaie, et ne peut donc se dévaluer. Ceci-dit, mettre en circulation une monnaie créée de toute pièce pour booster les échanges économiques, globalement profitable à l’ensemble de la société, n’est pas fatalement voué à l’échec. La monnaie ainsi créée doit autant que possible rester dans le circuit de la production, et être garanti en dernier ressort par la plus-value créée par cette même production. Cela nécessite une volonté politique affirmée. L’État qui émet une telle monnaie, ne doit pas permettre qu’elle serve à acheter des "pantalon à une jambe", car alors plus rien ne pourra garantir sa valeur, si ce n’est de trouver des "pantalons à une jambe" toujours moins chers. Et comment faire baisser le prix des "pantalons à une jambe", si ce n’est en révisant perpétuellement à la baisse les droits de ceux qui les produisent.
    Ainsi une monnaie publique créée à partir de rien doit être strictement encadrée ; la bundesbank des années 30 avait réussi cet exploit. On connait la suite.


  • #1430487
    le 28/03/2016 par stephanedu49
    Nous sommes à nouveau en 1790

    Dans ma ville ,on est au 5ième "rachat d’or" par proximor (voir les dates),c’est à dire qu’une personne s’installe dans un bar-tabacs et rachète l’or des particuliers .C’est la preuve qu’on est de plus en plus prêt de l’effondrement PQDollar & PQEuro et de la bulle spéculative brassant des trilliards de PQmonnaies reposant sur rien.
    Pour information,le 1ier "achat d’or" : 25 et 26 Février 2015
    2ième " " : 12 Juin 2015
    3ième " " : le 01 et 02 Octobre 2015
    4ième " " : le 02 et 03 Décembre 2015
    Et enfin le 5ième aura lieu le 06 et le 07 Avril 2016, comme quoi l’or est la seule valeur stabilisatrice d’un monde marchand équitable.


  • #1430498
    le 28/03/2016 par michel amm
    Nous sommes à nouveau en 1790

    Ce que les gens ne savent pas sur les assignats c’est que les anglais diffusaient de faux assignats en France. Ils avait une imprimerie spécialisée à Londres pour faire de faux assignats aussi vrais que les vrais !

    Lire : "The Lost Sciences Of Money" de Zarlenga.

    A cette époque le gouvernement Français (le Roi) était "bête" mais pas encore "traitre" comme aujourd’hui. L’objectif des anglais et des élites financières de l’époque était la prise de possession des biens des nobles afin de réduire leur capacité de défense. Les nobles ruinés, la prise de pouvoir totale devenait possible. Cette diffusion de fausse monnaie par les anglais montre qui à piloté la révolution française.

    C’est le même principe qui est appliqué aujourd’hui, à part que la fausse monnaie est aujourd’hui est le la "vraie fausse monnaie" : le dollar. Et cette fausse monnaie est acceptée en France car le gouvernement n’est pas "bête" mais simplement traitre (et acheté).

    Le résultat sera le même : la classe moyenne riche va être dépouillée de sa petite fortune et de ses petites usines, et elle ne pourra même plus se défendre. Le pouvoir total pourra alors être mis en place en France.

    Le problème est que la classe moyenne riche n’est pas encore consciente de cela, elle pense qu’elle restera riche dans le futur système. C’est pourquoi on ne peut pas encore s’appuyer sur les petits patrons. Tant qu’ils auront leur 4x4 on ne pourra rien en tirer sauf quelques exception comme Thierry Borne qui est un tout petit patron et qui se rend compte qu’il ne fera pas partie du futur système.


  • #1430500
    le 28/03/2016 par skrokri
    Nous sommes à nouveau en 1790

    Article très intéressant car il mentionne brièvement le fait que des petits futés ont fait fortune avec des assignats. On aimerait avoir des noms lol
    C’est simple à comprendre en réalité. Si une monnaie n’est pas adossée à l’or, rien n’empêche les gouvernants d’imprimer du papier en quantité illimitée. L’étalon or est incontournable. Comme l’assignat le dollar va s’effondrer. Le retour à l’étalon or va être brutal pour les populations. L’Europe et l’Amérique vont se retrouver au niveau du Zimbabwe à moins qu’une bonne petite guerre ....Cet article n’explique pas le fait que pour sortir de cette merdasse économique Napoléon est allé volé l’or des voisins de la France enfin non d’exporter les droits de l’homme mdr


  • #1430581
    le 28/03/2016 par Francois Desvignes
    Nous sommes à nouveau en 1790

    - 1/ Toutes les monnaies sont un dérivé du dollar

    - 2/ Aussi longtemps qu’elles le resteront les dérivés chuteront avant et plus que le dollar

    - 3/ la chute des dérivés du dollar, donc de toutes les monnaies sauf le dollar, renchérira la valeur du dollar

    - 4/ Ce sont les dérivés du dollar qui paieront l’inflation dollarienne

    MAIS :

    - Si une monnaie s’échappe de la tutelle du dollar, alors :

    - 1/La dépréciation "sous marine" du dollar papier affectera d’abord les dérivés

    - 2/ Puis se transmettra au dollar dont la dépréciation accélèrera celle déjà entamée des monnaies dérivées

    - 3/ Comme en 1797, seule la guerre en suspendant les transactions, pourra arrêter cette réaction en chaine.

    -4/ La chute du dollar n’est donc pas certaine mais la guerre si.


  • #1430694
    le 28/03/2016 par truc
    Nous sommes à nouveau en 1790

    Cet article reprends plein d’idée fausses et n ’ a pour but que de manipuler les masses .

    Ce genre d’article polluait les sites web quand la once etait a prés de usd 2000 , et ces personnes pretendaient que l or ira a USD 10 000 la once . donc ceux qui ont acheté autour des USD 1900 sont deja prés des 35-40 % de Moins value latentes puisqu il vaut autour des usd 1200

    Pour s’interesser à l or , il faut s interesser
    - à la production mondiale et sa consommation ,
    - aux entrepots de Goldman Sachs a New York
    - aux contrats a terme d’or papier vs physique
    - aux marchés Noir de l’or
    - aux taux d interet US TBill
    - à la velocité du M2
    - à l’analyse graphique et son trading journalier et mensuel sur debouclement de sorciere
    - aux banques contreparty sur les marché de l’or sur le Cbot
    - aux travaux de dominique Strauss Kahn sur le DTS ( droit de tirage speciaux )
    - à la chine sur sa futur implication sur les DTS
    - et j en passe sur les stocks reels des banques

    La question est de savoir si ce morceau de caillou rapporterai plus que de mettre son cash sur les actions , sur les obligation, le monetaires , l immobiler ou dans l’economie reelle en creant des entreprises ... (ps pour l obligataire et monetaire vous avez des taux negatifs ou presq, le reste il faut analyser selon le pays d’invest....)

    Chacun de ses points pourraient faire un livre de 1000 pages
    donc a part avoir 5% de son portefeuille en or , il ne sert a rien d en avoir plus car c’est la monnaie du pays le plus puissant qui remporte la mise ( a savoir le USD) .
    La guerre en syrie vous a prouvé que le dolars est roi bien plus que l’or qui necessite une estimation 18k , 24k , 10k etc... une refonte etc...

    La raison du plus fort est toujours la meilleure et les plus forts sont les USA et depuis qu’ils sont decidé de la fin de l Etalon , ils menent la dance

     

    • #1430733
      le 28/03/2016 par H.M.
      Nous sommes à nouveau en 1790

      La plus grande manipulation, ce n’est pas ce qui est dit dans cet article. La plus grande manipulation c’est celle des feuilles de papier vendues au prix du lingot l’or. Le tout permettant de maintenir son prix à un niveau artificiellement bas pour l’empêcher de détruire la valeur du dollar et des actions.


  • #1430792
    le 28/03/2016 par listener
    Nous sommes à nouveau en 1790

    Si le dollar vaut encore quelque chose, c’est grâce aux japonais (gorgés de dollars et qui ont demandé grâce) et maintenant aux chinois qui les rachètent à tour de bras et qui ont des montagnes de devises. Cela durera-t-il ? Les européens sont totalement hors du coup.


  • #1431070
    le 29/03/2016 par Widukind782
    Nous sommes à nouveau en 1790

    EGALITE & RECONCILIATION est, sauf erreur de ma part, le seul site de réinformation sur lequel les commentaires sont souvent plus "pointus" que l’article commenté. Ca commence à atteindre des sommets et on comprend que ça dérange ! Bravo !


  • #1431929
    le 30/03/2016 par liz
    Nous sommes à nouveau en 1790

    Question bête : qui rachète partout à tour de bras l’or ??? voir les boutiques qui se montent en un jour. Et pour qu’elle raison et stratégie ???


  • #1432518
    le 31/03/2016 par spiritof76
    Nous sommes à nouveau en 1790

    Il faut se souvenir de la phrase du secrétaire au Trésor Connally : "Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème", façon élégante de dire que Fort Knox gardera son or et que le monde entier gardera la monnaie de singe.

    A revoir, la conférence de presse historique du général de Gaulle du 27/11/1967, où il mettait à nu l’impérialisme sioniste et l’escroquerie du "dollar as good as gold".


Commentaires suivants