Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Nouvelles pathologies : l’addiction au téléphone portable

"Devenons-nous des chiens de Pavlov ?"

Le mode de pensée libéral consiste en l’obsession du temps présent, la dictature du court terme. La société de consommation a matérialisé cette aliénation dans les smartphones, objets transitionnels symboles de ce rétrécissement social, qui nous poussent aujourd’hui à interroger de nouvelles pathologies : les « addictions » au téléphone portable.

 

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je n’ai jamais eu de tel portable et je n’éprouve aucun manque.

    Libérez-vous de tous ces instruments de surveillance déguisés en progrès.

    Votre vie deviendra plus simple.

    Vous éprouverez un énorme soulagement.

     

    • #1590524

      Et, malheureusement, une certaine dé-sociabilisation.


    • Dit-il alors qu’il poste depuis son ordinateur sous Windows, avec un processeur Américain, le tout relié à Internet fournit grâce à un abonnement payé par virement bancaire et pour lequel il doit travailler et recevoir une fiche de paie. Cherche pas, tout le monde est fiché à moins de vivre dans les bois.


    • @ brebis_mal_garée

      Désocialisation dites-vous ?

      Paradoxalement, de nos jours, à l’heure du tout connecté, les gens se sentent davantage seuls que naguère.

      Alors le fait de couper son téléphone et toute les âneries s’y référant ne fera pas de vous quelqu’un d’anti-social, selon moi cela fera de vous une personne bien plus "vraie", dans ce monde devenu quasiment totalement artificiel.

      Et puis tout est fait pour que les gens soient davantage connectés mais la réalité c’est que les individualismes priment comme jamais.

      Pas évident, c’est sûr.


  • #1590494

    Il suffit d’observer les gens dans la rue ’ pas que les jeunes) : rivés sur l’écran, la situation est vraiment grave


  • Le meilleur à faire c’est de couper tous les son et toutes les alertes, sms compris tout le temps. De cette façon c’est nous qui décidons à quel moment on utilise le téléphone.
    Je peux rester plusieurs heures sans même penser à mon téléphone, et je ne dois pas être à plus de 5 à 10 minutes d’utilisation journalière.
    En revanche le PC c’est autre chose... mais du moment qu’on utilise correctement les technologies, qu’on est conscient des dangers à éviter il ne doit pas y avoir tellement de raisons de s’inquiéter...

     

    • #1590596

      Vous avez parfaitement raison : couper la sonnerie, les vibrations, les alarmes, les alertes, c’est encore la meilleure manière de contrôler l’objet.

      On parle aujourd’hui de l’intrusion des téléphones intelligents mais depuis tout petit je ne comprends pas pourquoi nos parents supportent la sonnerie du téléphone. Cette particularité de pouvoir déranger à tout moment, aucun autre outil de la vie quotidienne ne la possède. Il faut vraiment avoir été aveuglé par le progrès pour accepter qu’une sonnerie stridente puisse sonner à tout instant dans le cœur de sa maison.
      Sans doute on le tolère car ces sonneries nous promettent de nous tirer de la solitude un instant -sauf horreur ! lorsqu’il s’agit d’un appel automatique, la déception nous gagne-, ça laisse entrevoir à travers les volutes d’une technologie inutile la tristesse incroyable de la condition humaine, déconnectée de ce qui est juste. Que les générations du combiné téléphonique débouchèrent sur les générations des cellphones semble un cours logique.

      Contrôlez-vos portables.


  • #1590548

    Moi j’ai juste un portable bi-coque à l’ancienne avec "sfr la carte" que je recharge quand j’ai les moyens de le faire (10 eu) juste pour recevoir les appels importants (travail) et appeler la famille en cas d’urgence.


  • Je comprend pas cette mode des smartphones, j’ai toujours eu des téléphone qui ne faisaient pas photo et la batterie tient environ une semaine sans la recharger... Environ 3 ans déjà que j’ai mon téléphone, à 20€ il n’y à pas photo

     

    • Comme vous, moi j’ai un petit bidule renforcé, étanche qui fait téléphone et des pauvres photos pourries, mais bon j’ai juste besoin de temps en temps d’un téléphone !

      Il est programmé (le petit OS dedans le permet, il s’allume vers 10h00, et s’éteint à 20h00, mais la plupart du temps, je l’éteins moi-même !

      Curieusement, quand le smartphone est apparu, j’ai toujours ressenti une méfiance envers ce truc, et en naviguant ici et là, je me suis rendu compte que ce truc était géolocalisé, enregistrait tout, et transmettait à je ne sais qui, donc j’ai dit non, la dernière fois qu’une employée d’Orange, m’a proposé de prendre une de ces machines aliénantes !

      C’est ça que je ne comprends pas, pourquoi disserter sur le fait de ne pas faire sonner le machin où ne le regarder que toutes les demie-heures ou je ne sais quoi....il suffit juste de ne pas en prendre, c’est tout !

      Jetez ces merdes, prenez un petit téléphone simple (ça utilise moins de ressources), et voilà !

      Le batterie de mien tient un mois, et s’il tombe dans un champ, dans la boue où la flotte, un passage sous le jet et c’est reparti.

      Encore la preuve d’un besoin crée ex nihilo par les multinationales, et sur lequel les masses se sont ruées jusqu’à en devenir des vrais camés !

      Franchement, ça m’a toujours extrêmement surpris ce genre de truc.....enfin, ce que je dis hein.....

      Adishatz

      H/


  • Je ne sais plus qui disait que se sentir bien dans cette société malade n’était pas forcement signe de bonne santé.

    En tous les cas, il est évident de constater tous les jours le désastre que devient notre société. Les gens sont tous collés sur leur téléphone, quand c’est pas la tablette et ensuite la télévision. Ils ne se regardent plus ou que très peu. La défiance, la méchanceté gratuite, et toutes ces dérives comportementales sont en partie dues à un mal de vivre que le péquin moyen ne s’explique pas.

    C’est "facile" d’aller à la pêche aux "amis" sur facebook, de poster des trucs tous plus cons les uns que les autres en se disant qu’on existe... Qu’on est comme le reste du troupeau.

    Si on en est la c’est que la société dans laquelle nous nous dirigeons ne laisse plus place à l’expression, au développement personnel, au bien-être.

    Il faudrait être comme .. Et bien non. Tout ces trucs ne font que bâtir un monde factice, d’apparats, de dictat de la pensée.

    Le téléphone portable ne fait qu’accentuer la division entre les gens, tout en fliquant le moindre de leur fait et geste. :)

     

    • #1590688

      Je ne sais pas qui a utilisé l’expression dont vous parlez, mais je peux vous donner sa version chrétienne, qui est l’une de mes devises :
      "Si quelqu’un parmi vous croit être sage à la façon de ce monde, qu’il se fasse fou pour devenir sage ; car la sagesse de ce monde est folie auprès de Dieu"
      Saint Paul, Première épître aux Corinthiens, CIII v. 19


    • #1590827

      @ TaTaYoYo

      Jiddu Krishnamurti

      qui était pote avec Aldous Huxley

      (ouais, je sors ma science)


  • #1590643

    Il est effectivement judicieux d’étendre l’addiction à l’ordinateur, c’est exactement le même principe. En fait : méfions-nous de tout ce qui est écran, y compris ceux qui nous surveillent (les écrans lumineux Samsung dans le métro par exemple dont les pubs masquent des caméras situées derrière le panneau).


  • La situation est grave de voir ces gens les yeux rivés sur ce téléphone ignorant les gens autour d’eux au point de ne même plus communiquer. Vous ne les verrez pas faire des mots fléchés, ils n’en n’ont plus la capacité. N’attendez pas non plus que l’on réponde à votre bonjour. Quel pauvre monde dans lequel nous sommes tombés.

     

    • Et encore moins LIRE, un de ces vieux trucs, vous savez, avec du papier et des mots écrits dessus.....oui c’est ça, un LIVRE !

      C’est vraiment la chute finale là......remarquez, si on continue à creuser, on va p’t’être trouver du pétrole.....

      Adishatz

      H/


  • Quand j’étais môme,le portable n’existait pas,mes vieux n’avaient même pas de téléphone,et nous,on jouait avec un vieux ballon de foot en cuir.On étais très heureux comme ça.
    Essayez d’enlever le portable à des mômes aujourd’hui .


  • J’ai eut mon téléphone assez tard, fin collège. Après j’ai pris au lycée un bon petit Androïd à clavier (que j’ai gardé six ans hein, je l’avais racheté plusieurs fois pour les pièces et je le réparais moi même). J’avais pleins de trucs sympa dessus, tout les jours pleins de sms ou fallait répondre, etc... Le portable je ne pouvais pas m’en passer une journnée et des que je bougeais je devais absolument l’avoir dans la poche...
    J’en avais marre de perdre du temps avec cette connerie. J’ai d’abord arrêté d’utiliser les applis et jeux. Puis j’ai arrêté de répondre aux sms des gens. Finalement je ne m’en servais plus.

    Puis je l’ai étends.

    Il est dans le tiroir depuis quelques mois, quand je pars longtemps de chez moi je mets la carte sim de mon portable dans un téléphone bic tout simple. SURPRISE ! Le portable Bic fait aussi TÉLÉPHONE ! Whaaaa !

    Pour se passer de facebook l’astuce c’est de changer sont nom de profile, d’éffacer régulièrement sont historique, ces postes et autres et de changer sa photos de profile en un truc improbable. Rapidement il ne vous reste que 3 - 5 contactes réellement proche. Les autres c’est des amis fictifs.

    Par contre je n’arrive pas à me passer de l’écoute massive de conférences historique, sociologique, politique, historique, scientifique, etc... Mais ça c’est de l’addiction saine :3


  • Le smartphone est devenu un objet quasi greffé sur bon nombre d’utilisateurs, a tel point qu’une "ablation" même temporaire de cet objet pourrait, selon moi, déclencher sur eux un traumatisme grave, voir un début de cancer ou autre maladie invalidante.. le mieux pour lutter contre toute dépendance vis a vis de ces technologies asservissantes est d’avoirs recours à,un téléphone simple sans internet et de n’utiliser le web que sur un ordinateur de bureau avec toutes les options restrictives qui assurent une relative indépendance..


  • Traduction incorrecte à 11.35
    je connais une personne de 14 ans (qui les lit) qui conseille ensuite son père ou sa femme s’ils doivent Accepter ou pas les Conditions de confidentialité


  • #1590995

    Je n’ai qu’un vieux téléphone depuis que j’ai pété mon smartphone et j’en suis très content. De temps en temps je me dis que ce serait plus pratique pour certaines choses mais en s’organisant y’en a pas besoin. Par contre mon problème c’est l’addiction à Internet. C’est pareil je passe des heures à regarder des vidéos plus ou moins utiles, à vérifier si sur mes sites "dissidents" il n’y aura pas une info passionnante qui comblera temporairement mon ennui, à trainer sur youtube... C’est un vrai travail sur soi de se détacher de tout ça pour vivre...


  • Le téléphone portable est une véritable addiction, dont le fait de s’en servir de téléphone est devenu secondaire . Le phénomène portable est le cordon ombilical pour certaines personnes, les rendant de plus idiot de jour en jour . Dans n’importent quelles circonstances, plongé sur leur smartphone tels des zombis, faisant abstraction de tout leur entourage . Un vrai phénomène de société, une attrape nigaudes .


  • Bonjour à tous. super reportage et très rigolo pour moi même puisque je n’ai pas de portable, c’est mon choix et j’en suis fier. je n’ai pas envie de devenir comme tous ces gens et je peux vous dire que l’on peut très bien s’en passer. Avec mon épouse nous avons un vieux modèle qui sert uniquement pour ne pas être largués car on reçoit des rdv médicaux, des avis de livraisons ect, que du concret...les Pokémons, ils peuvent se les carrer dans leurs fions...Moi, j’aime regarder ce qui m’entourent, discuter avec les gens et pas avec une machine qui enrichie les multinationales...regardez un reportage sur comment sont fabriqués les écrans et cela vous dégoute..le minerai s’appelle le Coltan, les mineurs sont des gamins contrôlés par l’armée...une honte...Cordialement...


  • Personnellement, à 19 ans, je suis heureux avec mon Samsung E1200.


Commentaires suivants