Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Nuit debout", un mouvement à dormir debout

Le mouvement « Nuit debout » qui vient de se créer en France, mais aussi en Espagne et en Allemagne, ambitionne de faire barrage au projet de loi El-Khomri sur la réforme du Code du travail et, plus généralement, de lutter contre le néolibéralisme. Thierry Meyssan dénonce des discussions creuses et incohérentes. Il relève les références explicites des organisateurs aux manipulations de l’équipe de Gene Sharp, qui a organisé pour le compte de la CIA les révolutions colorées et le printemps arabe.

 

 

La presse parisienne se pâme devant la naissance d’un mouvement politique, « Nuit debout ». Des centaines de personnes se rassemblent sur les grandes places des principales villes françaises pour discuter et refaire le monde.

Ce mouvement « spontané » s’est organisé en quelques jours. Il dispose désormais de deux sites internet, d’une radio et d’une télévision web. À Paris, place de la République, 21 commissions ont été constituées comme dans un inventaire à la Prévert : animation artistique, climat, cantine, création d’un manifeste, dessin debout, jardin des savoirs, manifestations, campement, démocratie, science debout, gréve générale, éducation, économie, féminisme, LGTBI+, TV debout, vote blanc, transparence, Françafrique, infirmerie, communication. C’est dans ce bavardage que se jouerait l’avenir du pays.

« Nuit debout » aurait surgi de la projection d’un film militant Merci patron de François Ruffin, le 23 février. Les spectateurs auraient constitué un collectif « Convergence des luttes », avec l’idée de rassembler les préoccupations des salariés, des migrants, etc. [1]

Cependant, la lecture de l’appel rédigé par « Convergence des luttes » ne manque pas surprendre. On peut y lire : « Ce mouvement n’est pas né et ne mourra pas à Paris. Du printemps arabe au mouvement du 15M, de la place Tahrir au parc de Gezi, la place de la République et les nombreux autres lieux occupés ce soir en France sont l’illustration des mêmes colères, des mêmes espoirs et de la même conviction : la nécessité d’une société nouvelle, où démocratie dignité et liberté ne sont pas des déclarations vides » [2].

Si ce mouvement n’est pas né à Paris, comme l’affirment ses initiateurs, qui en a eu l’idée ?

Les références au « printemps arabe », au « mouvement du 15M », à la « place Tahrir » et au « parc de Gezi » renvoient toutes quatre à des mouvements clairement soutenus, sinon initiés par la CIA. Le « printemps arabe », c’est le projet du département d’État de renverser les régimes laïques arabes et de les remplacer par les Frères musulmans. Le « mouvement du 15M », en Espagne, c’est la contestation de la politique économique des grands partis tout en affirmant l’attachement aux institutions européennes. La « place Tahrir » en Égypte est habituellement considérée comme un des lieux du printemps arabe, et l’en distinguer ne peut faire référence qu’à son occupation par les Frères musulmans de Mohamed Morsi. Quant au parc Gezi, ce fut le seul mouvement laïque des quatre, mais il était instrumenté par la CIA pour mettre en garde Recep Tayyip Erdoğan, qui n’en a pas tenu compte.

Derrière ces quatre références et bien d’autres, on trouve un même organisateur : l’équipe de Gene Sharp, jadis baptisée Albert Einstein Institute [3] et aujourd’hui Centre for Applied Nonviolent Action and Strategies (Canvas), exclusivement financée par les États-Unis [4]. Des gens très organisés, directement liés à l’Otan et ayant une sainte horreur du spontanéisme de Rosa Luxembourg.

La non intervention de la préfecture de police, le discret soutien de l’Union européenne à Radio Debout, et la présence parmi les organisateurs de personnalités jadis soutiens d’Action directe [5] ne semblent pas poser de problème aux participants.

Bien évidemment, le lecteur se demande si je ne force pas la dose en voyant ici aussi la main de Washington. Mais les manipulations de l’équipe de Gene Sharp dans une vingtaine de pays sont aujourd’hui largement attestées et étudiées par les historiens. Et ce n’est pas moi, mais les organisateurs de « Nuit debout » qui font référence à ses actions.

L’équipe de Gene Sharp intervient avec des recettes toujours identiques. Selon les cas, les manifestations manipulées visent soit à changer le régime, soit au contraire à stériliser l’opposition, comme c’est le cas ici. Depuis 2000, cette équipe utilise un logo emprunté aux communistes pour mieux les combattre : le poing levé. C’est évidemment le symbole qu’a choisi « Convergence des luttes ».

 

 

Le slogan de « Nuit debout », « On ne rentre pas chez nous », est nouveau dans la longue succession des opérations de Gene Sharp, mais il est tout à fait typique de sa manière d’intervenir : ce slogan ne comprend aucune revendication positive, ne propose rien. Il s’agit juste d’occuper la rue et de distraire les médias pendant que les choses sérieuses se déroulent ailleurs.

Le principe même de « Nuit debout » exclut toute participation des travailleurs. Il faut être bien noctambule pour pouvoir passer ses nuits à discuter. Les « salariés et les précaires  » que l’on est censé défendre travaillent, eux, le matin et ne peuvent pas se permettre de nuits blanches.

Ce ne sont pas les commissions de « Nuit debout » — où l’on s’intéresse à tout sauf aux ravages de l’exploitation et de l’impérialisme — qui mettront fin à la domination de la France par une coterie de nantis, qui l’ont vendue aux Anglo-Saxons et viennent d’autoriser le Pentagone à y installer des bases militaires. Imaginer le contraire serait croire une histoire à dormir debout.

Thierry Meyssan

 

Notes

[1] « Nuit debout : genèse d’un mouvement pas si spontané », Eugénie Bastié, Le Figaro, 7 avril 2016.

[2] « Appel de la Nuit Debout », place de la République le 8 avril 2016, Paris.

[3] « L’Albert Einstein Institution : la non-violence version CIA », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 4 juin 2007.

[4] La présence de l’équipe de Gene Sharp est attestée au moins dans : la chute des Caucescu (1989), la place Tian’anmen (1989), la Lituanie (1991), le Kosovo (1995), la « révolution des Bulldozers » en Serbie (2000), l’Irak (2002), la « révolution des roses » en Géorgie (2003), l’« insurrection de Maafushi » aux Maldives (2003), la « révolution orange » en Ukraine (2004), la « révolution du cèdre » au Liban (2005), la « révolution des tulipes » au Kirghizistan (2005), la « marche du désaccord » en Russie (2006-7), les « manifestations pour la liberté d’expression » au Venezuela (2007), la « révolution verte » en Iran (2009), « Poutine doit partir » (2010), la « révolution de jasmin » en Tunisie (2010), la « journée de la colère » en Égypte (2011), « occupy Wall Street » aux États-Unis (2011), le « mouvement du 15M » en Espagne (2011), le « sit-in » de Mexico (2012), « le départ » à nouveau au Venezuela (1014), la « place Maidan » à nouveau en Ukraine (en 2014), etc.

[5] Action directe fut un groupe d’extrême gauche, qui organisa 80 attentats et assassinats dans les années 80, et fut en définitive manipulé par le Gladio, c’est-à-dire les services secrets de l’Otan.

Face au pouvoir, c’est la nuit debout mais le jour couchés ? Voir sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1440565

    moi perso je préfère nuit couchée.... avec ma compagne.... mais chacun ses goûts hein...

     

    • #1445329

      Il est naif de ne voir des complots nul part, mais il est absurde d’en voir partout.

      En l’occurence, Nuit debout n’est pas un complot. Il suffit pour s’en rendre compte d’étudier comment est né le mouvement (des réactions au film Merci patron notamment).


  • #1440567
    le 11/04/2016 par pourrisandco
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    refaire le monde , quand tu vois la gueule de nos dirigeants , c’est un bon remède même si ce n’est que de la discussion !
    ça commence toujours comme cela et ça peut aller jusqu’à la guillotine pour les criminels qui sont à l’origine du désatre de la lybie te de la Syrie -
    c’est pour cela qu’ils font peur aux minables qui se réfugient toujours derrière leur lois -


  • #1440576

    c’est pas cette contestation "light" qui va menacer ce gouvernement qui va prendre ses ordres au diner annuel du CRIF.
    par contre les français et ils sont nombreux qui se réveilleront vraiment pour secouer le cocotier seront systématiquement qualifiés de militants d’extrème-droite par le pouvoir vacillant de Hollande et Valls,on parie combien ?

     

    • #1440838

      C’est déjà le cas, les médias parlent d’anarchistes, de marginaux, d’extrémistes, etc ...
      Et pourquoi s’en prennent-ils aux banques et aux assurances quasi exclusivement ? Pourquoi hier soir des centaines de personnes se sont rendu au domicile du 1er ministre ?
      Je pense que les gens ne sont pas cons et comprennent bien le piège qui est en train de nous être tendu et ces "délinquants" sont biens moins cons que ceux qui les dénoncent parce que croire à un changement pacifique est une utopie !
      Tout finira dans le sang et le chaos, quand on voit comment les peuples ne sont plus du tout consultés et subissent la folie d’une poignée d’individus avides de pouvoir et d’argent et prêt à tout. Et le malaise social n’en parlons pas.
      Le jour où le feu va prendre réellement on aura intérêt à avoir anticipé pour se barrer très très loin des villes et se mettre les miches à l’abri à la campagne avec les fusils chargés et le potager entretenu ...


  • #1440596

    Enfin, un ex ancien ministre de la culture n’y est pour rien cette fois-ci.


  • #1440601
    le 11/04/2016 par Georges 4bitbol
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    "Nuit debout" et sa revendication d’ouverture totale à l’immigration est la gauche du capital. Une fabrication du système d’exploitation mondialiste et maffieux pour canaliser les luttes de résistances à la mondialisation marchande, sa volonté de détruire les peuples par le métissage forcé ( et ce mot prend tout son sens avec les événements en Allemagne particulièrement à Cologne) et le dumping social.
    L’ouverture à l’immigration massive voulue par le grand patronat cosmopolite est un marqueur : la concurrence de tous avec tous, le chaos social, la destruction des solidarités ouvrières, la destruction des repères indentitaires et son corollaire, la destruction de la famille, l’asservissement de l’individu isolé ou son alignement sur le mode de vie et les standards de vie les plus arriérés.

     

  • #1440648
    le 11/04/2016 par Mo’Truckin’
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    Meyssan, une fois de plus, analyse avec des paroles simples, l’imposture du Pouvoir ...

     

  • #1440657

    " En Marche " et "Nuit Debout "....

    On prend les mêmes et on recommence !
    Vive la révolution mondialiste d’Attali !
    Avec le soutien de tous les médias,.....
    et de figurants du peuple qui tournent une télé-réalité !
    Combien d’intermittents du spectacle ?


  • #1440661
    le 11/04/2016 par Masse Carpone
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    Vous n’avez pas peur de vous couper de votre clientèle de gauche ?
    Votre Business plan risque d’en prendre un sacré coup !


  • #1440675

    Maintenant les dragueurs insomniaques savent où aller .


  • #1440681

    J’espère que E&R va aller interviewer ces gens. Il serait très intéressant notamment d’aller détricoter les aliénations qui semblent régner en maître sur cette sinistre place de la Raie Publique transformée en pissotière et abîme des Psy-Op de la CIA et du Mossad.


  • #1440707

    Nounours a dit : "bonne nuit les petits".
    Bon, sans rire, très bon article et qui répond à la question "qui est derrière ça", d’une façon plausible.
    Tous ces mouvements, tous, ont toujours aboutis à RIEN sinon qu’à plus de chaos.


  • #1440719
    le 11/04/2016 par rouillasse
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    Malgré ces attentats qui puent la manipulation,
    Malgré ce rabâchage journalier de patronymes maghrébins associés à la barbarie,
    Malgré des tentatives de manifs qui ressemblent plus au Maïdan qu’à de saines revendications spontanées,
    Malgré toutes les lois scélérates qui tyrannisent le peuple de France,
    Malgré les invectives de nos polititraîtres contre un bout de tissu,
    Malgré la future intervention de BHL qui va bientôt haranguer la foule, et les tireurs embusqués du mossad qui vont balancer quelques balles dans le dos des manifestants...

    Les Français sont déjà ailleurs, ils ont compris le message de Dieudo... Laissons leur ce monde pourri et changeons de monde...
    Prenons soins de nous et de nos enfants, prenons soin de nos carottes et de nos voisins, prenons soin du monde dans lequel nous allons à nouveau vivre...

    Sans nous, ils ne sont rien... sans eux nous sommes tout !


  • #1440722
    le 11/04/2016 par Georges 4bitbol
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    C’est curieux ce logo "nuit debout" un mélange du betar et de la fistinière.

     

  • #1440751

    L’important c’est de savoir quel est l’organisme para-gouvernemental qui finance et organise cette couillonnade .


  • #1440762
    le 11/04/2016 par Edwardberné
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    "Nuits Debout" (2016), c est la suite des "Indignés" (2012) , le meme film, le meme scénario, les memes dialogues(et c est pas du Audiard)
    Si j en crois (et j ycrois) l article de Meyssan c est aussi le meme realisateur/producteur.
    Au debut des Indignés, dès la première semaine on connaissait la fin, le seul héro du film (le jeune homme ayant mis en ligne le site bankrun) était gentiment empêché de s exprimer et évacué de la place de la Bastille.
    Aujourd hui, quitter la place de la republique au petit matin c est comme sortir d une seance des visiteurs 3 : on a l impression qu’ on s est fait arnaquer et qu’ en plus on le savait d avance


  • #1440776

    .Nuit debout ,oh putain ! je me marre !! avec pour emblème un poing ,ça serait pas plutôt nuit fist-fucking .

     

  • #1440828

    Excellent article , j’ai une question.

    Si le groupe Gene Sharp a déjà sévit en Égypte, en Tunisie et ailleurs, quel serait le but recherché par cette équipe en France ? Précisément en France puisque je ne crois pas qu’ils cherchent à renverser le gouvernement socialiste, alors que cherchent-t’ils ici ? Le schémas est tellement différent des pays arabes, j’arrive pas a comprendre leur présence chez nous, ni leurs desseins.

    J’ai vu sur leur site officiel qu’ils sont pour l’accueil des migrants, y a t’il un lien avec ma question ?

    Merci

     

    • #1440976

      Je pense qu’il s’agit de canaliser la colère du peuple et de contrôler tout ce petit monde de l’intérieur en créant un vrai-faux mouvement :)


  • #1440866
    le 11/04/2016 par sauve qui peut
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    il ne se passe pas un mois depuis les dernieres élections cantonales , sans que l’on ait des "bidules" soi disant spontanés ( et une fois de plus T. Meyssan est dans le mille ) , relayés abondamment par les médias aux ordres ; çà ne peut pas s’arrêter mais au contraire se multiplier , à l,instar des partis politiques de dernière heure , brouillant ainsi les cartes pour le fameux rdv de 2017 ! ( même si bon nombre de nationalistes " canal historique" prennent le large devant les dérives s’accentuant , et les tournants à angles droits que prend MLP , et sa nouvelle troupe dirigeante judéo-pd , en face , elle reste jusque maintenant la femme à abattre ! donc , ils mettent le paquet !


  • #1440882

    Le genre de truc qui fait la manne des petits chefs pseudo intelo ceux qui apprennent à tout contredir sur les bancs de la fac et qui cherchent là à monter en grade pour devenir des suceurs de petits chefs superieurs (politique ou mediatique) et se faire sucer à leur tour par des leches bites moins malins qu’eux.

    Des tchatcheurs, des moutons, des naifs et ceux qui y trouvent une alternative à la vie de la night estudantine couteuse pour glander un peu et faire des rencontres, ceux là en profite au moins et ils ont bien raison.

    Le seul axe qui aurait pus en sortir c’est démonter la petite campagne du gouvernement "anti conspi" avec un minimum de comunication ils auraient pus servir à quelque chose mais ils ne le voient pas, c’est dommage.


  • #1440896

    Ben oui, dès le début on se méfiait de ce rassemblement dégoulinant de gauchisme où on discute sans fin sur le sexe des anges. Le chemin de la dissidence n’est ni balisé ni encore moins médiatisé.

    J’écoutais justement une intermittente du spectacle à la radio en parler tout à l’heure... Je ne me rappelle plus très bien ce qu’elle disait mais c’était mignon, la révolution, tout ça, mais pas touche à mon statut hé ho faut pas déconner... C’est bon quoi, on a comprit que c’est de la merde.

    Je ne peux m’empêcher de penser qu’un honnête travailleur voyant tout cela doit se dire que c’est une sacré bande de petits branleurs et que ma foi c’est peut-être pas si mal la loi El Khomery finalement ? Bref c’est un désastre...


  • #1440925
    le 11/04/2016 par Fulcanelli
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    Pourquoi Gene Sharp soutiendrait-il ou susciterait-il un mouvement qui "lutte contre le néolibéralisme" ?

    Voilà la question que j’aimerais poser à Thierry Meyssan.

     

    • #1440945
      le 11/04/2016 par JeSuisLePen
      "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

      Parce que ce mouvement ne lutte pas en réalité contre le néolibéralisme. Le libéralisme repose sur la libre circulation des hommes en fonction des besoins du marché : tous ces Charlies sont pour l’immigration, donc tous défendent, sans en avoir conscience, un des piliers fondamentaux du libéralisme.


  • #1440930
    le 11/04/2016 par jeanquète
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    Cela me fait penser au mouvement pseudo-révolutionnaire sur la place de l’université de Bucarest en 1989... (liberté nous t’aimons, nous vaincront ou nous mourrons...)


  • #1440935

    C’est très intéressant, en fouinant pour trouver les soutiens de ce "panseur" on remonte vite à cette page : http://www.efc.be/organisation ( cliquez sur les pays ).

    Moi aussi, plus tard, quand je serais ultra-riche et influent, avec mes nouveaux copains je ferai une association pour enseigner aux pauvres le vivre-ensemblisme.


  • #1440943
    le 11/04/2016 par Fais dodo mon beau petit frère
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    Si ce mouvement était sérieusement subversif, dangereux pour l’ordre établi et les valeurs promues par nos élites, il aurait subi la même répression sans pitié que les Veilleurs et la Manif Pour Tous.
    Or, il jouit de l’indulgence du pouvoir et de la complaisance des médias mainstream.

     

    • #1441003
      le 11/04/2016 par Georges 4bitbol
      "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

      @fais dodo..
      ça ressemble à un laboratoire... comme disait un internaute, manque plus que le calcul des angles de tir et les emplacement des snipers des service secrets de ceya Maussade.
      En revanche, placer la répétition pendant l’état d’urgence, ça vient des pieds nickelés des services de la grenouille. Sacrés Frenchies.


    • #1441063
      le 11/04/2016 par Atome crochu
      "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

      Exact ! Très bien vu. Et j’ajoute que l’Ordre Etabli va même jusqu’à accepter que sur la place de la République, ces dormeurs debout installent tentes, matelas (pour des nuit debout c’est fort tout de même), palettes et autres bazars. Et le lendemain matin, la ville de Paris nettoie la véritable porcherie qu’ils ont laissée derrière eux. Les veilleurs, les sentinelles, les mères veilleuses n’installaient rien et laissaient les places et les rues nettes et propres quand ils partaient.


  • #1440948
    le 11/04/2016 par JeSuisLePen
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    Tous ces Charlies, après s’être défoulés dans la rue, iront voter comme un seul homme pour Emmanuel Macron ou Juppé à la présidentielle, pour faire barrage contre le Front national.

     

    • #1441021
      le 11/04/2016 par Requiem for a Dream
      "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

      Ah ah ah ! C’est malheureusement vrai. Comme tout bon Bisounours le sait , le vrai danger c’est le Front National. Dingue...Et pendant ce temps, le Camp des Saints a bel et bien lieu. Au vu et au su de tous !

      Avec Nuit Debout on peut le dire :

      Habemus Bisounoursum !


    • #1441053
      le 11/04/2016 par charlie c’est maintenant !
      "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

      les politiciens sont morts de rires avec ce reservoir de charlies !
      les banques savent qu’elles placeront à coup sur leurs équipes , alors pour ce qui est du détail "babord/tribord" , ils laissent cela aux charlies.


  • #1441005
    le 11/04/2016 par Requiem for a Dream
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    Merci Monsieur Meyssan !

    A juste titre, on se pose des questions sur la présence de Gene Sharp en France puisque cette même équipe était présente en Egypte, en Lybie, en Tunisie et ailleurs. Les chefs de ces états sont tombés un à un, le chaos permanent s’y est instauré, peut être pour toujours. Le schémas français étant divergeant par rapport aux structures arabes, le but de ce groupe obscur est évidemment different en France puisque la socialie Hollandaise n’entrave en rien les visées mondialistes de Gene Sharp. J’ai par ailleurs pris connaissance du soutien de Matignon à Nuit Debout. Tiens, tiens ! Bizarre, hein ?

    En fait, le groupe Gene Sharp soutient les gauchistes Syriza et Podemos en Espagne (le YES WE CAN espagnol), j’en conclue donc qu’ils veulent instaurer un Fascisme Mondialiste de Gauche (que j’appelle FMG), qui ne sera rien d’autre qu’un serviteur des représentants du MIM (le Mondialisme Immigrationniste Marchand).

    Si vous allez sur le site officiel de Nuit Debout, vous constaterez par vous-même que la seule chose concrète qu’ils soutiennent c’est l’accueil des migrants, ils s’opposent fermement aux expulsions de ces étrangers qui se déversent illégalement chez nous. Bref, ce ne sont rien d’autre que des nihilos-frontièristes qui , sans le savoir, militent pour l’instauration d’un Super Communisme sans frontière, qui n’est autre que la finalité du Capitalisme Demandez donc aux Rothschild, ils sont de bel et bien de gauche, comme Soros et Attali !

     

    • #1442086
      le 13/04/2016 par christiane
      "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

      Un "fascisme mondialiste", c’est fâcheux, comme dirait l’autre. Cette...fâcheuse tendance, chez les internautes d’ER, d’amalgamer le fascisme et son exact opposé, le capitalisme.
      Ceci dit, en substance le fond de votre message est exact. "Nuit debout" ou les idiots utiles à la mise en place du nouvel ordre mondial (Attali et consorts).
      Ce qui explique la mansuétude des pouvoirs publics et des medias à leur encontre.


  • #1441059

    Des enfants de bobos pour amuser les gogos ! Des noctambules qui à défaut de grands soirs se fabriquent des petits matins parfumés à la pisse et à la bière , avant d’aller se pager dans les lits douillets des lofts de leurs vieux ,qui ont troqués depuis belle lurette le béret du Che, pour la kippa de soros !!


  • #1441271
    le 12/04/2016 par Francois Desvignes
    "Nuit debout", un mouvement à dormir debout

    Ils occupent l’opposition potentielle en la distrayant sur des thématiques et des actions qui n’en sont pas pour mieux continuer à installer leur société MIM

    Mais qui recrutent-ils et qui occupent-ils ?

    Les opposants en carton ? Les sympathisants implicites ou les idiots utiles à leur régime ?

    Ils ont tout à fait raison de penser que cela leur laisse les mains libres d’installer leur régime

    Mais aussi et encore plus à la résistance de continuer à résister à leur régime

    De ce point de vue, leur action de noyautage est d’une efficacité nulle : elle ne distrait ni n’affaiblit un instant la résistance de résister, mais au contraire la conforte dans sa résistance

    Elle a un effet inverse : des veilleurs comme Meyssan démontent en trois lignes leur stratégie et par cette dénonciation confortent la résistance en lui donnant les clés de compréhension de ce phénomène "spontané"

    La preuve :

    - Avant l’article, beaucoup de résistants ne comprenaient pas clairement mais seulement intuitivement et confusément qu’être pro immirationniste ou libertaire en matière sociétale revient à faire le lit du neo libéralisme mondialiste ; que Melenchon et Clémentine Autain ne sont de ce point de vue que les idiots utiles de Soros qui finance les No Borders.

    - Après l’article et la lecture des commentaires , c’est tout l’inverse : ce qui hier était encore une vérité confuse est devenue aujourd’hui une évidence parfaitement raisonnée

    Question : en plus de Melenchon et de Miss Autain, qui et combien fréquentent ce site ?

    Alors c’est merveilleux : leurs âneries consistant à faire jouer à la révolution des pattes molles dégénérées, font plus que nous profiter, elles nous justifient.


Commentaires suivants