Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Obama donne la priorité à la guerre en Europe sur la guerre contre les gens de couleur

Les véritables priorités du président Obama étaient manifestes cette dernière semaine, lorsqu’il assistait au Sommet de l’OTAN à Varsovie, la capitale polonaise. Car tandis qu’Obama rencontrait d’autres chefs d’État de l’OTAN pour discuter de l’augmentation des troupes, apportant plus de matériel militaire en Europe de l’Est et aux portes de la Russie, en faisant monter les tensions avec une puissance nucléaire, l’Amérique se trouvait elle-même en crise.

 

Après les épouvantables meurtres de Philando Castile et d’Alton Sterling, et l’attaque du tireur à Dallas, les tensions raciales étaient vives ; des millions de Noirs, de Bruns et de Blancs, jeunes pour la plupart, sont descendus dans les rues des villes de tout le pays pour exprimer leur indignation devant l’assassinat incessant de citoyens innocents par la police. Et, c’était prévisible, la police a brutalement réprimé les manifestations, démontrant au monde à quoi ressemble un maintien de l’ordre militarisé, et ce qu’il peut faire.

Ainsi, avec des troupes d’assaut approuvées par l’État investissant les rues et attaquant les manifestants, le Premier Président Noir n’a pas voulu s’embêter à revenir à la maison et à utiliser le pouvoir que lui confère sa position pour calmer les tensions et parler des questions liées aux incarcérations massives et à la violence policière. Non, au contraire, Obama est resté en Pologne, où il a fait tout son possible pour attiser les tensions internationales. Telle est la réalité de la présidence Obama : verser des larmes de crocodile par opportunisme politique tout en poursuivant une politique étrangère belliqueuse qui peut potentiellement dégénérer jusqu’à être hors de contrôle.

 

L’héritage d’Obama : préparer le terrain pour la guerre en Europe ?

Choc, horreur, répulsion – ce sont là quelques-unes des réactions appropriées à la vue des meurtres, approuvés par l’État, de gens noirs et bruns, comme Castile, Sterling, Trayvon Martin, Michael Brown, Freddie Gray, et d’innombrables autres. Mais ces mêmes réactions sont tout aussi adéquates lorsqu’on évalue la politique des États-Unis et de l’OTAN en Europe de l’Est, une politique qui pourrait avoir des conséquences considérables, mais encore inimaginables pour le moment. Je veux dire, une guerre contre la Russie ? Vraiment ?

En effet, l’administration Obama a fait de sa stratégie en Europe de l’Est une pièce maîtresse consistant à s’engager pleinement dans la militarisation plutôt que dans la négociation. Le Sommet de l’OTAN à Varsovie a vu la signature d’une série d’accord qui augmenteront indéniablement le potentiel de conflit militaire. Quelques éléments saillants des accords comprennent :

- Le stationnement par rotation de quatre bataillons en Pologne, en Estonie, en Lettonie et en Lituanie, qui commencera en 2017
- Le développement d’une présence avancée sur mesure dans la partie sud-orientale de l’Alliance
- La déclaration initiale de la capacité opérationnelle de missiles balistiques de défense de l’OTAN
- L’expansion de la mission de l’OTAN au cyberespace et à la cyberdéfense
- Un accord pour commencer la formation et la construction de la capacité en Irak
- Une présence maritime étendue en mer Méditerranée
- Une extension de la mission de l’OTAN en Afghanistan jusqu’en 2020 au moins
- Une déclaration commune de la nouvelle coopération OTAN–UE, y compris en matière de sécurité maritime et de lutte contre les menaces hybrides.

Ces développements sont extrêmement inquiétants si vous considérez qu’ils sont, en effet, des mesures de défense anti-Russie qui seront correctement interprétées par Moscou comme une escalade importante nécessitant, à son tour, une escalade du côté russe. Il y a eu un moment, dans un passé pas si lointain, où le désarmement et la négociation étaient à l’ordre du jour lorsqu’il s’agissait des relations américano-soviétiques. Malheureusement, il semble que les têtes froides ont toutes pris leur retraite ou sont décédées, et aujourd’hui, seuls les têtes brûlées et les bellicistes font de la politique.

Lire la suite de l’article sur mondialisation.ca

OTAN, la tentation de la tension, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bonjour à tous,

    Une citation pour commencer de Albert EINSTEIN " Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent sans rien faire". J’ai l’impression que la guerre est inévitable si personne ne fait rien, pourquoi tous les citoyens ou pas à l’image de la TURQUIE, nous ne sortirions pas dans la rue manifester dans toutes les villes de France et du monde pour demander au président de cesser immédiatement tout accord et sortir de l’OTAN. Ne me dites pas que je suis utopiste, si on veut on peut, l’avenir du monde et la paix est entre nos mains. Les prochaines élections USA pourrait être un tournant fatal pour le monde, TRUMP favori voulant améliorer ses rapports avec la Russie alors que les partisans d’OBAMA, HILARY et consorts ne veulent pas. Ils pourraient attaquer avant les élections car il perdrait la main après, c’est ce que précise le Cheikh Imran Hossein. Cela donne à réagir rapidement on y est bientôt.

     

    • En Turquie le danger était palpable par tous, c’était soit défendre un gouvernement qui avait multiplié le pib/habitant par 4 en 10.
      Soit laisser se mettre en place une dictature militaire qui aurait sans doute ruiner le pays et l’aurait discrédité aux yeux du monde.

      En europe le danger est plus grand (échange de bombe nucléaire quand même , les gars vont pas danser la salsa) , pourtant il se camoufle bien.
      Demander à des personnes au hasard ce qu’ils pensent de l’OTAN, beaucoup n’auront pas d’avis spécifique là-dessus.

      Les deux situations ne sont absolument pas comparables. En n’oubliant pas que les pays d’Europe sont malgres la crise très riche, et que la majorité de la population continue à jouir d’un niveau de vie très élevé, et que la vie y reste pour l’instant assez simple ( soin gratuit, loisir, nourriture abondante, éducation gratuite, etc...).
      Donc je suis assez dubitatif sur les chances de voir un gouvernement être déposédé du pouvoir par des masses populaires.


    • Le moment est venu de contrecarrer la politique menée par nos "elites", car j’en doute qu’ils quittent d’eux meme le pouvoir. L’enjeu est de tres grande taille, car si le peuple arrive a savoir que le monde dans lequel nous vivons est une illusion, la democratie une leurre, le droit de l’homme un genocide, le peule un esclave du capital, la politique une barbarie etc... Il nous faut elaborer un plan et une strategie coordonnés pour une revolte generale, sans un plan, il serait difficile de faire quelque chose.

      Cordialement.


    • NON. Le monde sera bien évidemment détruit par ceux qui font le mal. Mais Einstein aimerait bien peut-être que la bombe atomique soit moins de sa responsabilité que de ceux "qui n’ont rien fait pour l’en empêcher". ça ne m’étonne pas, c’est un peu la ligne de défense de tout assassin qui se respecte : la faute aux autres, à la société, etc.
      Une nouvelle preuve que le type n’était pas une lumière en termes de moralité et d’esprit de vérité.

      Que devraient-ils faire, "ceux qui n’ont rien fait" ? Que doivent-ils faire, en plus de bosser, nourrir leur famille, préserver leur mariage (de plus en plus dur), essayer de faire le minimum de bien dans leur proximité immédiate ’(le prochain, toujours le prochain) ?
      La démocratie est un mensonge. Les hommes, en masse, ne somment pas leur individualité. Ils la divisent. Une foule est un agglomérat, une substance molle, idiote, totalement dégradée. On ne doit rien attendre d’elle. Dès qu’on la "déclenche", on ne peut qu’obtenir de la violence aveugle, plus ou moins contrôlable. En ce sens, il est normal qu’un Einstein soit demandeur de ce genre de "politique" : c’est celle qui a marché pour déstabiliser les sociétés que son peuple (entre autres) voulait voir disparaître...

      On notera toutefois la grâce et l’unité encore présentes dans certains corps, certains défilés (armée, église, ...) mais comme par hasard il s’agit toujours de corps hautement constitués (règle, discipline, éloge du sacrifice, esprit d’obéissance et d’unité). Tout ce qu’un Einstein n’aime pas trop, si j’ai bonne mémoire...

      Le mal est à sa place en ce monde, il ne s’agit pas de vouloir l’éradiquer. La prépondérance grandissante de ce mal, est en revanche préoccupante. Mais ce qu’il faut avant tout à une nation, pour inverser la situation, c’est une Tête. Il manque une tête à ce pays d’acéphales et de décapités. Cela, la démocratie ne peut nous l’offrir. La royauté, oui.
      On pourra discuter longuement des subtilités de telle ou telle réforme, telle ou telle vision. Tant qu’il n’y a pas UNE tête pour gouverner, tous ces états d’âmes ne pèsent rien. Il ne reste plus que la psychologie des foules pour gouverner (parlement...), orientées par des groupes de pression organisés.


    • Entierement d’accord ! J’ai bien peur qu’il soit trop tard.. Les gens sont occupés à se divertir


    • Einstein n’a jamais ete autre chose qu’un menteur, un fasificateur des sciences physiques et un belliciste genocidaire pret pour l’utilisation de la bombe atomique en Europe.
      Pour le reste les peuples en Europe de l’ouest sont sous narcose materialiste et de la consomation. Rien qui semble devoir les tirer de cette apathie. Meme pas le sang que les jihadiste font couler a flot partout ou le systeme les laisse volontairement agir.


    • @fd

      Je ne vous parle pas du sang que verse les djihadiste (mot de la propagande que vous utilisez volontiers car le vrai jihad c’est un travail d’amélioration spirituelle, malheureusement déformé à ce jour par les medias). Je vous parle de ceux qui manipulent les terroristes (le mot convient d’avantage qui utilisent une confession, ou une idéologie), les gouvernements occidentaux, le Qatar, Israël, US, ce sont les plus dangereux. Si vous estimez que Einstein est un menteur vous en avez le droit, mais le message est vrai, celui qui ne fait rien est complice du mal, il laisse faire, en voila le sens.

      " L’ignorance mène à la peur,
      La peur mène à la haine,
      La haine conduit à la violence,
      Voila l’équation"
      Averores


    • " nous ne sortirions pas dans la rue manifester dans toutes les villes de France et du monde pour demander au président de cesser immédiatement tout accord et sortir de l’OTAN. "

      Ben parce que tout le monde s’en fout ! Entre la baballe jaune, la grosse baballe et ses 22 joueurs, le tour de France des seringues et moteurs électriques, demain le JO, pokémon Go et facebook, il a pas le temps le citoyen lambda !
      Et puis c’est les vacances merde, faut penser à aller pécho et se bourrer la gueule en boîte !

      Et nos "valeurs" quand même !!!!!

      Pas le temps pour penser, réfléchir, analyser !
      L’internet pour lui, c’est surtout du DIVERTISSEMENT : youtube, des films en streaming, des ragots sur fesse de book, des ragots sur tweeter, des ragots sur instagram......et sans oublier les sites de Q !

      Attention camarade, faut rester dans la réalité : les internautes fréquentant E&R sont certes nombreux (et j’en suis fort aise), mais bon, dans la masse totale des amateurs de divertissement, ça représente combien de divisions ceux qui fréquentent E&R et d’autres sites de cette trempe.... ? 1% de la masse ?
      J’en sais rien, faudrait faire les calculs précis, mais c’est sur que face à pokémon go par exemple, on est peanuts camarade, peanuts !

      Certes, on a l’impression d’être trs nombreux, et dans l’absolu c’est vrai, on l’est, mais faut replacer tout ça dans l’immense galaxie chiffrée des connexions aux sites de divertissement, et là on se sent tous petits !

      Votre idée est louable, et bonne, mais ne peut s’appliquer que dans un cadre utipiste (vous le dites vous-même), où le bipède est un vrai citoyen, et non pas un consommateur pris dans la frénésie de la dictature de la marchandise ( The excellent Francis Cousin hs all the author’s rights !) !

      Et en fin de compte, devons-nous blâmer cette attitude, cette "insoutenable légèreté de l’être" (titre d’un bouquin de Kundera, si ma veille mémoire est encore bonne).... ?
      Non, car le con-sommateur, ne l’oublions pas, est abruti par le salariat, par des brimades de petits chefs, par des procédures absurdes, alors dès qu’il quitte cet enfer, dès qu’il est un peu libre, il préfère chasser le pokémon ou la greluche en mini-short, car réfléchir l’ami, c’est difficile et pas si valorisant que ça finalement.
      Adishatz
      H/


  • Israël fait tout pour créer une guerre de religion en Europe : occupés par ces massacres les européens ne pourrons rien faire pour empêcher l’Etat hébreu d’attaquer la Syrie et l’Irak, très affaiblis, afin de créer le Grand Israël . La montée des tensions inter ethniques et inter religieuses en Europe n’est qu’une DIVERSION voulue par Israël .


  • Et dire qu’on lui a donné le nobel de la paix (plus dans l’espoir de modérer l’action belliqueuse des états-unis à mon avis que par rapport à Obama lui-même, avec le recul...) ; tout cela n’aura servi à rien, l’otan étant plus agressive que jamais....


  • Ces guerres civiles en Europe et aux USA fomentés par Israël sont des opérations de diversion : occupés à s’entre-tuer les européens et les US ne pourront empêcher l’Etat hébreu de faire une guerre-éclair contre la Syrie et l’Irak, de les annexer et de créer ainsi le Grand Israël .


  • Je pensais que l’arrivée d’un homme de couleur à la tête des USA serait la panacée ,c’était beau,le symbole de la paix,en tous cas ,c’est ce que disaient les bobos et tous nos merdias à l’époque etc etc etc......et en fait rien ne change ,voir en pire .

     

  • Faut arrêter avec le mouvement " black lives mater " ou je sais pas quoi.

    Y’a des 10aines de milliers de noirs qui se font flinguer tous les ans par d’autres noirs aux USA, et ça ne dérange personne dans cette belle communauté. Au contraire, ils continuent à faire la promotion du gangsta rap et compagnie. Par contre, quand un flic descends une racaille, c’est la fin du monde.

    Déjà, j’ai jamais entendu parler d’un noir qui sort de chez lui pour bosser le matin après avoir enfilé sa chemise et sa cravate, qui croise un flic qui lui dit " Die, nigga ! " et qui le flingue. C’est toujours des crapules.

    Ensuite, est-ce que les flics Américains ont la gâchette facile ? Surement, mais c’est dû au fait que tout le monde à un flingue là-bas, et qu’ils ont envie comme tout le monde de voir la retraite. Et d’ailleurs ils abattent plein de crapules blanches aussi.

    En vérité, les noirs n’en ont pas marre des bavures policières, ils en ont marre de la police tout cour. Ils aimeraient un système à la Française en gros, où on se voile le visage sur la sur délinquance des africains en les laissant en liberté même après des choses très graves, sinon nous aurions les mêmes taux d’incarcération qu’aux USA ( 1 jeune H noir sur 10 en prison, 1/3 qui fera de la prison une fois dans sa vie )

     

    • Tout à fait d’accord !! Ceux qui sont les promoteurs du chaos actuel sont les mêmes qui il y a 30 ans ont cassé les reins de nos sociétés par le relativisme moral, à l’origine de l’explosion de la criminalité et de l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques. Qui porte le poids du fonctionnement de la société aux US et en Europe ? La population africaine ? Qui sont les petites mains du crime organisé ? Les Blancs ?


  • même pas capable de défendre les Blacks de chez lui contre les flics qui tirent comme des oufs - et il vient foutre la merde chez les autres .....
    Quand je pense qu’on lui a donné le Prix nobel à ce blaireau .....


  • Contre l’humanité, Obama président, a fait pire que tous les sabbat goyim de l’histoire, pire que tous les nègres de maison de l’histoire :

    http://www.egaliteetreconciliation....

    Ni les Afro-Américains ni les Européens, personne ne peut se réjouir de sa présidence LGBT. Encore moins les Africains, avec l’assassinat télévisé de leur père nourricier, Mouammar El-Khadafi, musulman comme Obama !

    Le petit Satan et ses truands ont tôt fait d’affubler ce Néron d’un faux Nobel de la paix truquée pour parachever leurs crimes. Sa volte-face ridiculisant la France en Syrie était sans doute un arrangement pour la vente et le stockage de plus d’armes.

    Il y a des crimes que les cieux et la terre ne pardonneront jamais aux parrains d’Obama. L’assassinat du Guide fait partie de ceux-là.