Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Obama le Gentil et Poutine le Méchant : la petite propagande des manuels scolaires français

C’est une bombe à retardement qu’on met entre les mains des élèves, a estimé l’écrivain Nikola Mirkovic commentant le manuel de l’édition Magnard destiné aux collégiens.

L’édition Magnard a proposé aux élèves un manuel d’Histoire-Géographie EMC 3e, édition avril 2016, qui contient des « portraits » concis d’hommes politiques. Vladimir Poutine y est qualifié d’ex-agent secret qui mène une politique autoritaire tant dans son pays qu’à l’extérieur de ses frontières. Barack Obama lui fait face, qualifié pour sa part de président qui « rompt avec la politique belliqueuse des USA » et « favorise la négociation et la diplomatie ».

Il suffit d’ouvrir le site de l’Éducation nationale pour tomber sur un énoncé des grands principes du système éducatif : « L’enseignement public est neutre : la neutralité philosophique et politique s’impose aux enseignants et aux élèves. »

« Je pense que cela montre que l’Éducation nationale en France n’est certainement pas une institution objective. On le voit dans ce manuel. Mais ce n’est pas le but de l’Éducation de designer qui est bon et qui est mauvais… C’est en effet une bombe, puisqu’on enlève aux enfants la liberté de se forger leur propre opinion sur la base de faits objectifs », a déclaré l’écrivain interrogé par Sputnik.

M. Mirkovic fait remarquer que résumer un président en place à une fonction qu’il a occupé dans le passé, sans détailler cette fonction (il y a, par exemple, beaucoup de postes différents dans les services de renseignement) se résume à de la propagande.

« Ce manuel essaye de coller une étiquette du méchant, du mauvais, avec une vision manichéenne du noir et blanc, avec le méchant Poutine d’un côté et le gentil Obama de l’autre », a-t-il souligné.

D’après l’interlocuteur de Sputnik, les termes employés à propos d’Obama sont totalement faux, erronés. Obama est un président qui a gardé Guantanamo ouvert, les bases secrètes de renseignement et d’interrogation fonctionnent toujours, c’est lui qui a élargi les pouvoirs de la NSA. Il est en partie responsable de la guerre en Libye, occupe et bombarde une partie de l’Irak, finance les milices djihadistes en Syrie. « Et on dit de cet homme qu’il a arrêté la politique belliqueuse ? Alors, que c’est le contraire. On qualifie ce président avec des termes élogieux, flatteurs qui sont le contraire de ce qu’il fait réellement », fustige l’écrivain.

« L’État doit être neutre. Le rôle de l’État n’est pas de formater des clones. On n’arrête pas de dire qu’il faut que les enfants se forment eux-mêmes, qu’ils ont leur libre arbitre. Tous ces termes sont vides de sens parce que ces livres réalisés sur la base du cahier des charges soumis par l’État, avec un politique derrière qui aide à formater les enfants, à supprimer la liberté de la réflexion de pensée — ce n’est pas nouveau. C’est exemple agite beaucoup les réseaux sociaux parce qu’il est caricatural, mais si vous prenez l’ensemble de livres de l’éducation national… », souligne M. Mirkovic.​

Suite à une sollicitation, Sputnik a reçu une réponse d’Agnès Sotty-Dormieu, Directrice Marketing-Commercial & Développement Numérique et Pôle Éducation chez Albin Michel :

« Nous avons pris connaissance du mail que vous avez adressé à notre Délégué Pédagogique Fabien Lemaire concernant notre manuel d’Histoire-Géographie EMC 3e, édition avril 2016, et nous vous en remercions.

Nous vous informons que, comme chaque année, nous rassemblons actuellement toutes les remarques de fond et de forme qui nous sont faites sur nos manuels scolaires 2016. Nous déciderons très prochainement des modifications qui peuvent éventuellement être apportées dans l’édition d’août 2016 »

Affaire à suivre, donc…

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’Éducation nationale, chez Kontre Kulture :

Des livres pour comprendre les relations internationales, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • +1 à cet article.
    Beaucoup de propagande passe dans l’éducation nationale.

    Vraie question :
    Comment pourrait-on améliorer ça, et faire en sorte que l’éducation aboutisse réellement à redonner un sens critique aux jeunes ?

     

  • il y a 6 mois c’était les iraniens les (trés !)méchants (et cela depuis plus de 10ans ..) .aujourd’hui le bizzness reprend avec les "antisémites nucléaires ".
    bonne journée !


  • moi je dirais plutôt Obama : le looser ( il n’a rien pu faire , y compris pour les noirs Américains et la preuve quand on voit le score de Trump ) et Poutine ; le vainqueur
    exemple avec la Syrie , l’Ukraine malgré les crapules qui continuent à déstabiliser le pays ....
    j’espère que la future Europe saura s’associer avec les personnes les moins nuisibles !


  • OBAMA , c’est le " gentil President " d’ un " gentil pays " qui vit de l’ industrie de la guerre , et qui ,depuis sa creation en 1776 , à fait la guerre partout sur la planete pendant plus de 200 ans !

    ...... et rien qu’à des mechants à qui il y avait quelque chose à voler .

    quand tu vis de la guerre , la seule chose difficile , c’est d’arreter de la faire ...

    et quand ça se voit trop , alors , ils la font faire , partout où ça leur sert


  • Quel trouvaille cet article !Donc a suivre


  • D’après Evelyne Joslain, journaliste et auteur de "Obama, de la déconstruction de la démocratie en Amérique" Obama n’a fait que bafouer la Constitution et est un dictateur en fait, ce qui explique l’étonnante percée de Trump d’ailleurs, en ce qui concerne les manuels scolaires cela fait longptemps qu’ils ne constituent qu’un condensé de "politiquement très très correct" et n’oublions pas la géographie et surtout l’histoire sont des matières sensibles !


  • Il y a le portrait du roi d’Arabie saoudite ? De l’émir du Qatar ? De Bibi ?


  • L’histoire se répète ,exactement comme dans les films ,le gentil et le méchant ,le gentil Américain contre le méchant Allemand .Mais le gentil on remarquera que c’est toujours l’Américain et le méchant les autres ,la en l’occurrence c’est le méchant Russe. C’est vrai que ça marche dans les livres scolaires ,mais c’est aux parents d’expliquer les choses si ils peuvent ,mais la maturité de l’ado peut par la suite forger sa propre opinion,en fonction des événements.


  • >comme chaque année, nous rassemblons actuellement toutes les remarques de fond et de forme qui nous sont faites

    comme chaque année ? c’est un genre de folklore ?


  • "Enseignement moral et civique", c’est marqué dessus. MORAL. Rien de nouveau, il s’agit de tripoter nos gamins une fois de plus (les tripoter psychiquement, mais quand-même). Comme on a été tripotés, et nos parents avant nous.
    Sans tripotage l’Etat aurait quel moyen de s’imposer, d’obtenir notre consentement ? Ce serait un foutoir, ingérable à l’échelle de 70 millions de gugusses. Les mensonges sont le ciment de notre nation.

     

    • C’est pas faux, mais en même temps, vous oubliez qu’il y a quand même des valeurs pour lesquelles les hommes se rassemblent spontanément (à condition que les fouteurs de merde soient tenus en respect) : la vérité, l’honneur, l’amour... Ça ne définit pas une nation certes, mais ça peut quand même contribuer à la cimenter tout autant que le mensonge, l’infamie et la haine.


    • @ rectificateur
      Ces valeurs là rassemblent à l’échelle d’un groupe, mais pas à celui d’une nation je le crains, la nation est trop disparate, trop grande, et même un concept trop virtuel pour cela. Et surtout ce ne sont pas les valeurs sur lesquelles peuvent s’appuyer en priorité les gestionnaires de l’Etat. Ils peuvent les utiliser pour leur comm’ éventuellement, mais il est avant tout question de gestion à court, moyen et long terme des rapports de force -tant en administration de l’intérieur que de l’extérieur. Nous ne sommes jamais que les vassaux de ceux qui ont les moyens de faire de nous leurs vassaux. Réalisme et opportunisme avant tout, de la part de nos dirigeants (bon, ok, leur propre intérêt avant tout le reste mais passons).
      On verra peut-être dans 30ans une inversion dans nos manuels d’histoire : un gentil russe et un méchant américain, mais ils ne seront jamais que les hommes de paille des gestionnaires de l’époque...
      Je dis ça en ayant bien conscience que les nations, toutes mythifiées qu’elles soient, constituent malgré tout à l’heure actuelle le rempart structurel probablement le plus efficace au mondialisme marchand, à la prédation de la finance totalitaire. Les mensonges de-ci de-là je ne les mange pas (pas tous, j’espère), mais je ne m’en scandalise pas plus que ça. Et comme je n’ai pas la science infuse, face à mes gamins je me contente de nuancer tout ça, d’essayer de leur faire comprendre que c’est un jeu de stratégie dans lequel il n’y a pas un gentil et un méchant.


  • A ce niveau, mieux vaut en rire...


  • Pareil en Belgique. Il y a maintenant 6 ans quand la gamine en avait 10 je me suis aperçu qu’on lui bouffait la tète à l’école. Pendant des années j’ai surveillé , encadré ,et rectifié la merde qu’on essayait de lui faire avaler.Aujourd’hui à 16 ans elle a une forte conscience politique et meme si elle ne peut pas encore tout comprendre c’est une vrai dissidente en herbe très consciente de la domination mondialiste.
    Eduquez vos gosses vous mème,un père ou une mère a plus de crédibilité qu’un prof,si les parents ne laissent pas faire, le prof n’a aucune chance de retourner le cerveau des gamins

     

  • En Georgie, en Thailande, en Malaisie,... tous les sites web, tous les formulaires sont écrits dans deux langues : dans la langue locale ET en ANGLAIS.

    Une fois que le Traité Transatlantique sera signé, les Américains donneront quelques mois aux Banques et aux Administrations des pays d’Europe pour communiquer en anglais.

    En Afrique, ce sera bientôt la même chose. Les politiciens et les fonctionnaires qui traineront des pieds seront mis au placard par l’Empire.

     

  • c’est pareil pour les migrants qui sont présentés à l’école comme des pauvres réfugiés qui fuient les guerres et qu’il faut à tout prix accueillir chez nous alors que dans la réalité ce sont à 90% des hommes seuls plutot jeunes donc aptes à défendre leurs pays.
    ce bourrage de cranes idéologique n’a d’autre but que de façonner des le plus jeune age l’enfant aux désidératas de l’empire.

     

  • Il y a aussi pas mal de gens qui se sont faits "droner" sous son mandat.
    Je ne sais pas si on peut qualifier cette pratique de non belliqueuse...


  • La manipulation des esprits est un jeu dangereux pour ceux-là même qui y jouent. Car quand les esprits se libèrent la colère remonte directement jusqu’aux manipulateurs.


  • A l’école un prof d’histoire a expliqué à mon fils de 13 ans, que l’engagement de Poutine en syrie était pour piquer le pétrole syrien, et que les gentils américains étaient la pour l’en empêcher et en même temp détruire daech, une chance que j’ explique tout c’est mensonges a mon fils, qui a bien compris qu’on le manipule, après 3 ans d’E&R, je pense QUAND MEME merde que je connais le sujet et mon fils l’a bien compris qui sont les bons et les mauvais.

     

  • Obama qui a fait son discours au Japon contre la prolifération atomique....Le représentant du premier pays à avoir développé ce type de bombe, grâce à l’eau lourde récupérée des nazis à la fin de la guerre. Représentant du seul pays au monde à avoir utilisée la bombe atomique, sur le Japon (sic !). Représentant du seul "pays" fondé sur le génocide des autochtones et sur l’exploitation des esclaves noirs. Représentant du pays ayant le plus gros stock mondial d’ogives nucléaires de toutes sorte. Représentant d’un pays qui développe des armes non conventionnelles de plus en plus atroces, aux effets durables sur l’environnement et sur la vie.

    C’est, dans un autre registre, comme si le premier ministre du Japon venait se fâcher tout rouge devant la WWF pour la protection des baleines, ou si l’ISIS publiait un plaidoyer pour l’humanisme et la paix des peuples.

    Quand je pense que sans l’appui français à la bataille de Yorktown, les états-unis n’existeraient MEME PAS, çà aide même à relativiser les mesquineries de cette garce de pompadour. Comprenne qui pourra, ou qui utilise ce site, aussi, pour se cultiver ;-)

     

  • L’histoire mais surtout la géographie n’est qu’un gigantesque bourrage de crâne de la primaire au post bac. C’est pas compliqué c’est : vive le mondialisme, vive l’union européenne, vous êtes tous des citoyens du mondes et les blancs c’est les méchants racistes... Et c’est comme ça dans tous les manuel scolaire. Cherchez un peu si le manuel d’histoire/géo de vos gamain parle du non au référendum européen de 2005n ou si il parle de la ème tour qui est tombée le 11 septembre 2001.... rien.
    Infiltrés l’éduc nat et faites progresser la réalité dans la tête des jeunes. Enseignez leur les maths, la physique, la biologie, l’amour du VRAI. En vérité je vous le dis.... ça vous rapelle qqchose ?


  • Obama est aussi le président qui a autorisé le plus d’assassinats par drones.

    Pendant ce temps, Poutine bat des records de popularité en Russie qui ferait rêver n’importe quel dirigeant occidental. Il est autoritaire contre qui ? Ceux qui menacent les intérêts de son pays ! À ce que je sache, la Russie n’a pas déployé de batterie antimissile autour des É-U comme le fait présentement l’OTAN.

    C’est troublant de constater une si grossière propagande d’état dans des livres d’histoires d’un pays soi-disant démocratique.


  • Quand j’étais à l’école on me disait qu’on étudiait pas l’histoire contemporaine car "on a pas assez de recul".

     

    • Exact... !!!
      Le dernier livre d’Histoire que j’ai eu entre les mains et traitant de l’Histoire contemporaine datait de 1970 et s’arrêtait donc au premier gouvernement Chaban-Delmas sous Pompidou...Les textes étaient sobres comme un édito de Beuve-Mery et ne prenaient aucunes positions politiques !

      aujourd’hui,c’est de la grosse propagande outrancière absolument immonde que les gosses doivent faire semblant d’approuver...L’école du savoir-mentir,c’est cela la doctrine NVB.. !!


  • Notez aussi les moindres détails, meme insignifiants : Poutine n’est meme pas décrit comme le président (élu) de la fédération de Russie, mais il est simplement à la tete de la Russie.
    Le simple fait de le présenter comme cela impliquerait presque dans notre imagination qu’il a fait un putsch pour etre là où il est...
    C’est scandaleux


Commentaires suivants