Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"On ne dialogue pas impunément avec Alain Soral"

Quand Pierre Moscovici avertissait Naulleau des conséquences de Dialogues désaccordés

Dans l’émission Salut les Terriens diffusée le 19 octobre 2013 sur Canal+, Éric Naulleau tentait de défendre la publication de Dialogues désaccordés, livre d’entretien avec Alain Soral qui sera interdit à la vente le 11 mars 2016 (dépêchez-vous de vous le procurer !).

 

Naulleau a retenu la leçon :

 

Pour comprendre l’affaire Dialogues désaccordés :

 

Voir aussi :

Se procurer le livre chez Kontre Kulture pendant qu’il en est encore temps :

Disponibles dans la boutique E&R :

Vous appréciez le travail d’Alain Soral ?
Remerciez-le en faisant un don par Paypal :

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1413598

    Ils sont drôle ces "bourgeois" (j’en connais et ils ont vraiment de la classe et très partageur mais eux que neni) quand ils emploient le mot "bastonner", chui pas certain qu’ils savent ce que cela veut dire.

    Je ne sais pas si ces types s’entendent parler ... le grand 1/4 d’heure de célébrité est dévastateur pour la jugeote et l’impartialité.

    Si dans leurs speech on leurs enlève : antisémitisme et Islam je crois que ces gens n’aurait rien à dire.
    Parler nous philosophie, recherche travail, handicap mais je crois que ça c’est hors de leurs possibilités ...


  • #1413605
    le 07/03/2016 par Caverne de Platon
    "On ne dialogue pas impunément avec Alain Soral"

    Comment Thierry Ardisson peut il fait un portrait de Soral encore plus vénéneux ou égal a celui d’Aziza qui lui fait procès sur procès ?...

    Il aurait pu dire que "Soral était un être virulent qui pouvait provoquer des réactions...
    Qui jonglait avec des idées sensibles qui ... allé, génère des tentions et des clivages tant elles sont tranchantes !"
    - Je viens de me faire l’ avocat du Diable...

    Mais ... Comment celui qui était son ami, apparemment proche d’une pensée révisionniste a une époque, Royaliste !

    Comment ...

    Je crois aux pressions des lobbies oui, mais de là a se faire plus assaillant que les prédateurs, plus injurieux que les procéduriers et plus censeur que les plus grands communautaires...

    Qu’est ce qu’il se passe ...

    Je ne comprend pas ses retournements. Le zèle des collabos comme lui qui ont toujours été dans la subversion, sentant le vent tourner , il veut être aussi corrosif mais dans le camps adverse...

    Au moins il est tranquille. Avec des présentations comme celle ci il est sur que les regards des puissants , l’ œil de moscou comme on dit ou de sorros plus tôt, le lâchera sur de son influence.

    ... Il n’ y a plu qu’a croire en une justice divine qui remettre de l’ ordre. Ou immanente. Ou un juste retours des choses. pour trouver la paix merdiatique dans cet océan de trahisons Ardissonesque tant il est LE symbole de cette trahison.
    Non celle de Alain Soral simplement mais celle de la bonne foi. Il bafoue l’hônêteté, le soucis de la vérité même si elle critique Soral. Il bafoue la morale contre le confort ... Signe qu’il n’ est pas donné a tous (Quand on est médiatisé pas quand on est prolo devant son ordi j’entends) de lutter et que parfois se taire est aussi un bien meilleur signe de résistance... Car il y a au moins un peu de dignité dans l’impuissance...

    Ardisson, je "t’aimais", mais finalement en te connaissant vaguement mieux, j’ aimais un mirage, un amuseur, un cabotin, un traitre en puissance...

     

  • #1413632
    le 07/03/2016 par Caverne de Platon
    "On ne dialogue pas impunément avec Alain Soral"

    Dans une émission de bon sens...

    Ardisson
    - "Soral cinéaste de tallant dialoguiste pointu , écrivain polémiste et sociologue, orateur de tallant qui passionne un auditoire grandissant, maintes foi attaqué insulté et frappé faisant preuve d’un rare courage en ne changeant pas d’un iota ses analyses. Soral expulsé des médiats, soumis a des procès en cascade pour des petites phrases par des associations vides qui ne représente rien parfois. Soral ennemi du pouvoir qui déclare publiquement vouloir sa mort financière comme al Capone. Soral Cinéaste brimé, assassiné par la critique par des lobbies, interdit d’exporté son film et de créer de nouveaux films, Soral artiste avant tout sensible dont il se sert dans ses analyses pour décrypter des situations sociales ou plu personne ne comprend rien.

    Parlez nous de cette échange qui doit être très intéressant par rapport a ce que vous deux représentez.

    - Naulleau :
    Cela faisait longtemps que j’ en avais envie, partager ses expériences et les faire découvrir peut être a un public qui connait peu.
    Nous confronter ouvertement non pas pour le démonter lui ou ses analyses mais comme dans tout dialogue en tirer un enrichissement mutuel de deux êtres cultivés d’idées différentes ou le public peut alors selon sa sensibilité écouter, mesurer peser et apprendre aussi.
    Guidé par un respect mutuel qui est la base d’une bonne éducation et d’un dialogue ouvert et enrichissant...

    Je refuse à qui conque de me dire que je n’aurais pas du ! Car il est un homme comme moi qui nous questionnons sur les constats de notre époque et nos différences pourront éclairer le lecteur car comme en dessin c’est avec plusieurs éclairages que la réalité prend forme !
    Et je refuserais toujours que l’on m’ accuse d’avoir donné par ma notoriété aussi qui est un autre public que Soral et vice-vera un éclairage complet d’une situation de deux avis opposés.

    C’est un livre importent et je suis REVULSE que l’on condamne ce livre et regrette bien qu’une phrase équivoque et ironique puisse amener à la censure... Pardonnez moi mais c’est la preuve même que quelque chose ne va pas dans notre société.

    Ardisson :
    - Je comprend... J’ inviterais Alain Soral pour qu’il nous explique les raisons de cette censure avec Pierre Bergé parce que les gens ont droit de savoir aussi d’ou peut venir un acte aussi fort appuyé par la justice ce sera la semaine prochaine. Ou l’on parlera de la petite Lulu , bande dessinée équivoque qui elle n’ a pas connu de censure.


  • #1413636

    Il est gonflé Ardisson "Je n’inviterai jamais Soral" c’est grâce à lui que j’ai découvert le personnage dans "tout le monde en parle"..............

     

    • #1413722

      C’est bien ça qui lui à coûté sa place..d’inviter des gens qui pensent pas comme il faut.
      Il a quand même invité la plupart des gens "controversés" (comme ils disent)

      A l’époque la France n’était pas encore totalement soumise.


    • #1413887

      C’est décevant , mais sans plus, dans tous les milieux professionnels ça se passe comme ça , les gens ont peur de perdre leur taf et accepte de faire des choses répugnantes dans ce sens sauf certains, mais malheureusement tous les hommes ne sont pas fait du même bois, puis j’suis pas non plus du genre à cracher dans la soupe , si on remet les choses dans le contexte de l’époque c’était vraiment des émissions géniales , la pour le coup la conduite adoptée me provoque plus de pitié que de haine !


  • Ardisson et Moscovici passent tout l’entretient à dire qu’il ne faut pas parler avec Alain Soral et ensuite ils ridiculisent les gens qui évoquent une possible censure anti-Soral...
    Si je résume leur pensée... il ne faut pas inviter Soral mais jamais il n’a été censuré...

    Alors à ce niveau, vous m’excuserez mais je ne suis pas d’accord avec Soral lorsqu’il les traite de crétins... là ce n’est plus de la bêtise... c’est de la mauvaise foi caractérisée entre personnes du même monde qui se servent mutuellement la soupe...
    On va mentir, donc restons entre nous... et ils en veulent à l’un des leurs d’enfreindre la règle et de les faire passer pour des cons... qu’attendre d’autre de ces gens... ?
    Je pose la question...


  • #1413660

    Naulleau a quand même bien démenti les propos de Soral depuis. Il a quand même du niveau, et un certain courage (par rapport à la foule de larbins de la tévé).
    Dans le livre même à un ou deux moments il met Soral en difficulté. Exactement là où il doit être mis en difficulté d’ailleurs.
    Je vous laisse lire ce livre (passionnant), tant qu’il est encore en vente !

     

    • #1413928

      Dans le livre même à un ou deux moments il met Soral en difficulté. Exactement là où il doit être mis en difficulté d’ailleurs.



      Mettre Soral en "difficulté" une ou deux fois comme tu le mentionne sur 232 pages que contient le livre est presque un exploit pour Naullau, c’est un peux comme le journaleux de Fr2 qui sois disant l’avait mis en difficulté sur mai 68 et de Gaulle, non faut arrêter
      un temp de réfléxion ne signifie en rien être en difficulté.


  • Faut pas se voiler la face ,ça se voit comme le nez au milieu de la figure .
    Il ont une trouille noire d’Alain Soral ,il n’y en a pas un capable d’inviter Alain sur un plateau .

     

    • #1413725

      Evidemment, puisque Soral ne "joue pas le jeu" .
      Il ne respecte pas les codes en vigueur , les tabous.

      Avec Dieudonné, ils sont les exemples les plus flagrants, mais en gros les médias ont dégagé tous les gens qui pensent autrement.
      Le FN reste l’exception, mais ils ont fait des concessions sur certains sujets.


    • #1413768
      le 07/03/2016 par Caverne de Platon
      "On ne dialogue pas impunément avec Alain Soral"

      Sertes ils ont la trouille, mais c’est comme s’attaquer au racisme (selon l’état) et au fascisme...

      On craint un peu les racistes et le fn , un peu le peuple (Ses provinciaux décérébrés comme moi) et leurs électeurs , mais on est si bien entouré par le monde, leur monde, les médiats et les bien pensants qui picolent , tire des rails et baisent des fans crédules, s’amusent en diné et s’invitent a des banquets... Vives de leurs créas ludiques sans craindre la page blanche ! "C’était une famille d’imigré spolié comme en 40, elle souffrait et les Français les rejetaient... Mais heureusement on était là bla bla bla." La fiction est si facile , bien plus que la pratique... Et ça marche ! Grâce aux oscars et a Canne... Oscar faisait des compressions , bien il a compressé la pensée dans le cinéma et broyé les artistes post mortem c’est pas beau ? Et Canne était l’ excellence maintenant c’est la canne blanche des aveugles qui juge de la beauté du cinéma. Des arts. Bref.

      La crainte est vite remplacé par la fête et l’insouciance...invité chez Alouna ou ses avatars, Ardisson ou Tadéi pour se rêver encore un peu dans de la culture..., Mais comme dirait Brel, Chez ses gens là... L’ insouciance que dis-je, l’ inconscience se pare d’une intelligence usurpé a la braderie des usuriers et des marchands qui distribuent les rôles. Et les étrennes... Deux trois millions par ci de là, une pacotille et ils sautent sur place tellement "ils ont réussi"...

      Comme disait quand même ... Le philosophe schizophrène qui a écrit "Cosmos" que j’ ai acheté et n’ ai pas pu lire après 100 pages a la rame tant il y a autant de philosophie que dans mon com il y a de l’humanisme dégoulinent et de la bienpensance ... Michel Onfrey ! :

      - "Le bateau coule... Alors buvons du vin, sur le pont et attendons le nouveau monde après l’ écroulement de celui ci..." Et encore c’est Michel qui le dit... On est pas a l’aube qu’Alain soit invité mais qui sait. La vie est surprenante parfois...


  • #1413757

    Quand je pense que Soral et Ardisson étaient amis, je ne peux m empêcher de penser au film Il était une fois en Amérique. Des deux personnages principaux lequel reste fidèle à ses idéaux et lequel trahit pour monter au plus haut de la hiérarchie ?


  • #1413761
    le 07/03/2016 par c’est pas moi c’est lui !
    "On ne dialogue pas impunément avec Alain Soral"

    les mecs se chient dessus ,mais font croire que c’est eux qui décident par eux mémes.
    le spectacle intégré.


  • #1413762

    Il y a un moment où tout basculera, un moment où les gens qui ont peur verront Soral comme Le précurseur, un moment où la balance penchera en faveur du "pour le peuple de France" . Nous, nous voyons poindre ce moment. Il est inéluctable.

    Les menteurs seront démasqués, les gens raisonnables viendront à la raison, les gens déraisonnables sombreront.


  • #1413847

    Quel enfoiré cet Ardisson !!
    Par contre, un grand Bravo à Naulleau qui tient quand même la barque de la décence et de l’honnêteté...on verra s’il retourne sa veste une fois sa carrière en péril ou s’il persiste dans son analyse malgré les assauts.

     

  • #1413859

    le goudron et les plumes suffiront pour les pleutres.


  • Encore une fois, avec la dernière citation du bouquin plus les années passées,
    SORAL A RAISON !!


  • #1413886

    De Belgique, cela m’intrigue de voir comme on n’arrête pas de parler d’un personnage considéré comme néfaste et qu’on voudrait soi-disant faire taire à jamais. Pour une fois le mot complot à vraiment sa place. Les médias ont tout simplement besoin de mr Soral et Soral en est parfaitement conscient. On fait mine de le haïr et de l’ignorer mais pendant ce temps-là on le met à toutes les sauces. C’est pourquoi aussi que je ne crois pas qu’ils feront en sorte de le faire taire à jamais. Certes, on lui collera tjs une petite contravention par çi et là mais sans plus. Sans Soral, la vie serait trop terne pour eux ; et puis aussi il se pourrait qu’ils ont encore besoin de lui pour des desseins que lui m^me ignore. Je vous prie de me croire qu’ en Belgique lorsque l’on veut faire taire quelqu’un à jamais que vous n’en entendrez plus parler ; comme disparu de la terre. Laurent Louis peut en témoigner. Il passe son temps à faire la manche.

     

    • #1414322

      Gelindo : J’aime bien votre analyse ! Elle rejoint tout à fait ma pensée. Il est clair qui si l’état de l’ex-France le souhaitait vraiment, notre hôte pourrait disparaître, avoir un accident, etc.

      Mais comme il n’est pas con, il le sait très bien aussi. Néanmoins, cette éventualité demeure... Quand on a une épée sur la tête, on ne sait jamais, ni où, ni quand, ni comment.

      De plus, nous sommes tous surveillés (pour ceux qui ont encore peine à le croire...) FB est le Big Brother tant rêvé par les gouvernements, depuis si longtemps ; sinon pourquoi le petit programmeur serait-il devenu multi-milliardaire ? ?


  • #1413947

    Pour être invité chez "anal" vous pouvez tous vous permettre c’est à dire prendre les fds et les eds pour des cons mais il est interdit de critiquer les sionistes ou tous autres félons de l’Europe !!!


  • #1413955

    Eh oui, qui se frotte à Alain Soral s’y pique et Naulleau réfléchira à deux fois avant d’y retourner si jamais l’envie lui reprenait de ré-essayer... avec Alain, hihihi.
    Mais tout de même, je mets un petit bémol pour Naulleau qui a pris le risque de dialoguer, que dis-je, de se faire “punir” par Alain et d’aller jusqu’à laisser publier cette “punition”... c’est ça, "cette confrontation", qui l’excite, dit-il... Bon, la vérité est que Naulleau n’assume pas jusqu’au bout, il lâche son partenaire Alain, par manque de courage ? Allez la suite, quelque chose de plus excitant... un dialogue entre Alain Soral et Eric Zemmour...
    Merci


  • #1413961
    le 07/03/2016 par toto la ciboulette
    "On ne dialogue pas impunément avec Alain Soral"

    Mon pauvre père (Dieu ait sont âme) disait quand il voyait Moscovici, "il me fout la moscovicidose".


  • #1414032
    le 07/03/2016 par révi-sioniste
    "On ne dialogue pas impunément avec Alain Soral"

    On l’aime ou pas le Naulleau mais il faut lui reconnaitre son courage.Peut-etre qu’il n’est pas perdu pour toujours


  • A 1:19 la bourde de Mosco-vessie...
    ...s’opposer à Soral c’est valider ses propos (ceux de Soral)
    je relève même pas les conséquences délicieuses qu’entraine la pitoyable réponse de cette mobylette intellectuelle.


  • #1414090

    "National-socialiste, suprématiste, révisionniste, antisémite, islamophobe, homophobe... Soral, le Faurisson du net."
    C’est bon. Je valide.
    Merci Roger.

     

    • tient, le lunette noire pour nuit blanche avait oublié "misoggggggyyyyyyyne" dans sa liste . Pas les tites fiches à jour !

      "le Faurisson du net" bouhhhhhhh vaderetro satanas, terreur ultime ! : quand tu vois la tete de papi Fauri, sa petite voix et ses tournures de phrases tres gentlemen lettré, la vache ca fait marrer... il ne ferait meme pas peur à une tite vieille en déambulateur le vieux Fauri ;)


  • Naulleau s’applatit un peu au debut puis répond plutôt correctement


  • #1414546

    Naulleau est fondamentalement un honnête homme et il est étonnant qu’il n’aie pas encore été viré de la télé .


  • #1414616

    La peur commence à les chatouiller, car la vérité finira toujours par vaincre le mensonge. Soral est un résistant avec des armes à lui, le verbe, qui fait beaucoup de dégats que toutes autres choses.


  • #1415854

    "On ne dialogue pas impunément avec Alain Soral" La formule résume toute la problématique.

    Naulleau a naïvement pensé que le système le punirait si et seulement si il partageait, partiellement ou en totalité, les idées du Président.
    Il s’agit là d’un positionnement logique, mais il n’a pas compté sur le fait que le curseur de tolérance de l’oligarchie se situe en réalité beaucoup plus bas : Le seul fait de débattre avec Soral suffit pour devenir une cible.
    La véritable faute, c’est justement d’avoir tendu le crachoir à des idées que le système ne veut surtout pas voir confrontées aux siennes, même si Naulleau ne représente pas à lui seul la pensée unique.


Commentaires suivants