Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ostension de la Sainte Tunique du Christ à Saint-Denys d’Argenteuil : les images d’ERTV

Du 25 mars au 10 avril 2016 avait lieu à la basilique Saint-Denys d’Argenteuil un événement rarissime : l’ostension de la tunique portée par le Christ durant la Passion. ERTV était sur place.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

88 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très émouvant de voir tous ces gens à la pigmentation et aux accents si différents se retrouver pour adorer l’Agneau de Dieu sacrifié et ressuscité , et tressaillir en évoquant Son Nom . Qui d’autre que Jésus-Christ pour rassembler les communautés et construire une France unie ?


  • C’est bon de voir Vincent avec le sourire, c’est tellement rare depuis quelques temps avec tout ce qui lui arrive....
    Superbe vidéo, pleine d’espoir, ça fait du bien !


  • La petite fille a bien raison de le dire, la Tunique était d’une seule pièce et les romains n’ont pas réussi à la déchirer. Comme l’Église qui est une et indivisible.

     

    • Vous avez raison de le souligner mais c’est de l’Eglise au sens de Communion des croyants dont on parle ici et pas seulement de l’Eglise au sens de l’Institution.

      De même les deux soldats romains qui jouent aux dés la tunique du Christ représentent ceux qui aujourd’hui "jouent" et "tirent aux dés" la communauté chrétienne qu’ils voudraient se partager au premier rang de laquelle la France, Fille Ainée d el’Eglise , non pas seulement Institution mais aussi et surtout Fille Ainée de la Communauté des croyants, primus inter pares.

      Qui sont nos deux soldats romains ?

      - La finance internationale
      - La république des droits de l’Homme

      A qui en dernier ressort obéissent-ils ?

      Pas à César (Washnigton)
      Au Sanhédrin (...)

      Mais comme la Tunique , la France aussi longtemps qu’elle croira sera indivisible
      Or, il restera toujours au moins un croyant, braise incandescente, pour ranimer le feu de sa Foi.
      Aussi, c’’est la Foi qui sauvera la France et la France sauvée par sa Foi, sauvera le monde.


    • L’Eglise est malheureusement déchirée avec les catholiques d’un côté et les orthodoxes de l’autre. Il faut tout faire pour se rassembler.


  • Pas à pas, degré par degré nous ressuscitons le Seigneur dans nos cœurs, dans nos familles, dans nos villes et villages, dans notre patrie, dans le monde. L’être humain se réveille de son agonie sans peur car il a la foi et la confiance. Dieu nous appelle, Il rassemble son troupeau. La souffrance du monde est si précieuse pour Dieu qu’Il la porte dans le creux de ses mains car Il connaît la joie qui triomphera. C’est pourquoi notre souffrance se réveille peu à peu dans la profondeur. Nos larmes seront la joie du retour à la Vie. La croix nous la regarderons avec nos yeux guéris de lourdeur et d’obscurité, le Fils de Dieu cloué sur la croix sera toute la douceur que nous n’avons jamais osé espérer. Dieu Lui Même s’abaisse pour nous relever que cette Sainte année de Miséricorde soit pour nous tous l’expérience de nous laissés aimer par Lui et accepter que pour cela Il s’est fait notre serviteur car en lavant les pieds des apôtres c’est bien cela qu’Il a voulu signifier a son dernier repas. Merci a E et R de nous transmettre cette vidéo et heureuse de constater que notre Vincent fut bien accueilli.


  • Merci à ERTV pour ce reportage, et à son message d’espoir qu’il véhicule...


  • Bonjour
    Pour répondre à la question posée à la jeune fille , qui a décidé de crucifier jésus ?
    la réponse : c’est les romains. Seuls les romains avaient le droit d’appliquer la peine de mort dans ces territoires occupés.
    Nous refaire le coup des juifs qui ont tué Jésus, je veux bien être ouvert d’esprit, mais là je fatigue ;
    rappelons que Jésus était juif, et qu’il n’a jamais renié l’ancien testament.

     

    • Bien sûr que le prétendu christ a renié l’ancien testament, sinon le catholicisme n’existe pas...il faut réfléchir avant d’écrire des conneries...


    • Ce sont les marchands du Temple qui ont crucifié Jésus.
      Mais tu peux mettre ça sur le dos des Romains si tu veux.
      Bien sûr qu’c’est possible...


    • Ce qui fatigue, camarade, c’est ton manque de logique et de connaissances bibliques.

      D’abord, Jésus a complètement changé certains points de l’ancien testament, par exemple, quand il dit : "on vous a appris à rendre coup pour coup, oeil pour oeil, mais moi, je vous dis d’aimer vos ennemis et de tendre l’autre joue si on vous frappe."
      C’est un contre-ordre faisant référence directement à l’ancien testament, et contredisant ce dernier par opposition totale, et il y a bien d’autres exemples, le rapport à l’argent par exemple, etc, c’est pour ça qu’on parle de "nouvelle alliance".
      Jésus n’a pas renié l’ancien testament en globalité, bien sûr, mais a corrigé fermement certains points essentiels de l’ancien testament, qui changent fondamentalement l’ascèse spirituelle et le comportement dans la vie de tous les jours. (faire la charité au lieu de garder son fric pour soi-même, par exemple).
      Dont acte.

      Ensuite, oui, les romains avaient tous les droits puisqu’ils occupaient le territoire, c’est évident, mais si tu as bien suivi ce que rapportent les évangiles, les romains ont momentanément transféré aux juifs la décision de condamner soit Barrabas, soit Jésus, et ils ont choisi Jésus.
      Donner exceptionnellement le choix au peuple juif était justement un des pouvoirs des romains.
      Si les juifs avaient choisi de condamner Barabas, le sort de Jésus aurait été différent.

      Par conséquent, c’est mathématique, c’est de la logique élém, les responsables de la mort de Jésus sont les juifs et les romains. Les deux.

      C’est comme quand tu es juré à la cour d’assises : l’état te donne ordre et mandat de décider si un tel est coupable ou non, ou de t’abstenir en votant nul. Le tribunal, c’est l’état, qui est tout puissant, mais cet Etat te donne la qualité de juré, et t’attribue un pouvoir décisionnaire essentiel de condamnation.
      D’où le fait que les jurés soient responsables et que beaucoup de gens ont peur d’être nommés jurés par l’Etat.
      Ainsi, ce transfert de pouvoir momentané qu’ont pratiqué les romains existent encore de nos jours, avec le système des jurés,
      Tout le monde a donc une responsabilité. CQFD, camarade,


    • Ouh la, ce commentaire est un beau troll


    • Va lire les évangiles s’il te plait !!
      Les juifs sont venus DANS LA NUIT réveiller Ponce Pilate qui (alors qu’il était paîen) n’a eu de cesse de vouloir libérer notre Seigneur mais qui mollement et comme un homme politique qu’il était a lâché sous la pression des leaders juifs alors que c’était la fête de PESSAH un qu’une foule immense allait se déverser dans Jérusalem dès le lendemain matin. Les juifs avaient le pouvoir de décider de la lapidation mais pas de la crucifixion qui était aux mains de l’occupant romain.
      Pilate n’a été qu’un outil pour les juifs qui sont venus lui réclamer la mort de Jésus en faisant planer le risque d’émeutes dans la ville dès le lendemain matin.
      Malgré tout cela, Pilate s’obstina encore à vouloir le sauver. Ils l’ont alors menacé en disant que Jésus se disait Roi et qu’il était donc un DANGER pour "César". Ils ont INVENTE ce MENSONGE alors que le Seigneur avait bien dit "Rendez à César, ce qui est César et à mon père ce qui lui appartient" dans le temple.
      Pilate est donc allé voir Jésus pour le lui demander et ce sont les seules paroles avant de se laisser massacrer :
      "Mon royaume n’est pas de ce monde, tu n’as rien à craindre".
      Pilate insiste : POURQUOI voulez vous condamner cet homme à MORT ???
      Qu’a donc fait cet homme ? Je vois un innocent !
      Et là, ils le disent, il finissent par avouer : Parce qu’il dit qu’il est Roi, l’envoyé du Seigneur. ET chez nous c’est un très grave PÉCHÉ.
      Le jour de PESSAH arrive. La femme de Pilate lui dit "J’ai rêvé de cet homme (Jésus) dans la nuit !! Libère le, il est juste et innocent. Ne salis pas tes mains comme ils te le demandent. (TOUJOURS le billard à trois bandes, comme dirait Soral)
      Le jour de la Pâques juive, il était de tradition de libérer un prisonnier. Pilate toujours aussi lâche, et n’assumant RIEN fait libérer Barrabas et expose le Seigneur à la foule en demandant de choisir entre l’équivalent de Marc Dutroux et le Roi du ciel
      Les prêtres juifs sont dans la foule qu’ils haranguent (Jésus était acclamé la semaine précédente à son entrée dans la ville...).
      Le peuple choisi de libérer Barrabas et Pilate se lavant les mains par couardise condamne Jésus à la crucifixion.

      Jésus est donc mort A CAUSE des juifs, de LA MAIN des romains POUR nos pêchés à tous.


    • Qui a accusé "les Juifs" dans cette vidéo ?
      Vincent Lapierre voulait peut être dire "Le Sanhédrin", non ?

      Pour un peu on croirait que vous êtes un troll :)


    • Pilate, représentant Rome et donc le Monde, a appliqué la sentence demandée par le peuple juif, lui-même excité par les principaux sacrificateurs et les anciens.

      Evangile selon saint Matthieu

      27.20
      Les principaux sacrificateurs et les anciens persuadèrent à la foule de demander Barabbas, et de faire périr Jésus.

      27.21
      Le gouverneur prenant la parole, leur dit : Lequel des deux voulez-vous que je vous relâche ? Ils répondirent : Barabbas.

      27.22
      Pilate leur dit : Que ferai-je donc de Jésus, qu’on appelle Christ ? Tous répondirent : Qu’il soit crucifié !

      27.23
      Le gouverneur dit : Mais quel mal a-t-il fait ? Et ils crièrent encore plus fort : Qu’il soit crucifié !

      27.24
      Pilate, voyant qu’il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l’eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde.

      27.25
      Et tout le peuple répondit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants !




      La synagogue, cherchant à faire mourir Le Christ Jésus mais ne le pouvant pas demanda au pouvoir romain de le faire.
      En d’autres termes, la Synagogue renia Dieu et se tourna vers le pouvoir humain pour mettre à mort Son Incarnation. C’est de la grande prostitution.

      Historiquement, ce sont donc les juifs, qui par la main des romains, crucifièrent le Christ Jésus.

      Toutefois, il est d’une importance capitale de rappeler que le peuple Juif, qui garde sa qualité de peuple prophète (Saint Paul), ne fait qu’annoncer le comportement des nations qui se tourneront vers Dieu.

      Ainsi donc, spirituellement ce sont tous les pécheurs, c’est-à-dire nous tous qui crucifiont par nos péchés le Christ Jésus.

      En ce temps de Pâques, rappelons la Bonne Nouvelle : Jésus Christ est vraiment ressuscité !


    • Cher ami, tu peux fatiguer tant que tu veux, je pense qu’ il est urgent pour toi de relire la vie du Christ.
      Bien à toi.


    • Prendre le pseudo de pierre (qui montre qui vous vous y connaissez un peu) pour balancer des mensonges aussi gros, montre toute votre perversité !

      - - relisez l’histoire : Pilate n’a pas eu d’autre choix que d’obéir au Sanhedrin s’il voulait rester en vie puisque les religieux en auraient averti César si celui-ci n’avait pas répondu pas à leur attente, lequel aurait été probablement jeté aux lions !

      - - Jésus n’était pas juif : il est né dans une famille pieuse, qui était pourrait-on dire juive mais dont il s’est désolidariser car il était avant tout le Fils de Dieu et venu pour rompre avec la religion de l’époque.

      - - d’autre part les nombreuses altercations directes avec le Sanhédrin au Temple démontrent que Jésus était en rupture totale avec les pratiques dégénérées des prêtres et des scribes, basées sur le sang, le racket et le mensonge - et c’est toujours Jésus par sa répartie qui en sort victorieux !

      - - C’est bien le Sanhédrin qui crie face à Pilate "Crucifiez-le !" à propos d’un Jésus innocent, bien que celui-ci soit présenté à côté du truand Barrabas, qui lui aura la vie sauve.


    • Ça ne vous fatiguera peut-être pas d’apprendre que le Christ n’était pas juif :

      - Dieu de tous les Hommes fait homme, il n’est d’aucune race pour avoir été créé de Dieu le Père et conçu homme du Saint-Esprit

      - Sa mère qui ne l’a pas créé mais porté, n’est pas juive pour avoir été elle-même conçue sans péchés, Nouvelle Eve, et quoique que de généalogie juive elle n’est d’aucune race pour être au dessus des races, Mère spirituelle de tous les Croyants et Reine des Cieux.

      Voici Celui que les juifs ont crucifié malgré les exhortations au pardon de Ponce Pilate auquel ils ont répondu : "Que Son sang retombe sur nos têtes et celles de nos enfants jusqu’à l’expiration des siècles"

      Vous êtes juif.
      Vous l’avez dit.
      Vous êtes exhaussé.



    • Nous refaire le coup des juifs qui ont tué Jésus, je veux bien être ouvert d’esprit, mais là je fatigue



      T’as raison et repose toi pour l’éternité ; c’est comme pour les Saddam, Kadhafi, Arafat...
      Le sanhédrin s’en lave les mains c’est ça ?
      Garde les tiennes bien au chaud dans tes poches de manchot, et surtout tiens bien ta langue trop pendue de vipère en bandoulière avant la Révélation dernière destinée à clouer les becs de lièvres sionistes :
      Ca va chier sévère pour les faiseurs et profiteurs de guerres !


    • Prière de l’ange faite à Marie :

      Je vous salue
      Marie, pleine de grâce
      Le Seigneur est avec vous
      Vous êtes bénie
      Entre toutes les femmes
      Et Jésus, le FRUIT DE VOS ENTRAILLES
      Est béni
      Sainte Marie, Mère de Dieu
      Priez pour nous, Pauvres pêcheurs
      Maintenant et à l’heure de notre mort.

      François,
      Biensur que le Seigneur est juif de la lignée de David et il est le Roi des juifs. Lorsque Marie et Joseph le cherchent pendant trois jours, ils le trouvent ou ? Dans une synagogue dès l’age de 12 ans... "Pourquoi me cherchez vous, ne savez vous pas que je suis aux affaires de mon père ?"

      Et puis, en quoi cela devrait-il nous gêner ?
      Au contraire, il est venu pour eux, pour nous. Il nous aime TOUS. Même Judas à qui il a lavé les pieds le soir de la Cène au milieu de tous les autres alors qu’il savait.
      Ce sont ses ennemis qui ne l’aiment PAS. Mais lui, il pardonne et aime tout le monde d’un amour INFINI. Et en cela, ils nous demandent de bien l’imiter ! Il n’est pas un seul commandement dont le Seigneur ne nous ai montré l’exemple ou qu’il ait incarné lui-même.


    • @Francois Desvignes ; @liberté

      Le Christ est juif.

      Évangile selon saint Matthieu

      9.27
      Étant parti de là, Jésus fut suivi par deux aveugles, qui criaient : Aie pitié de nous, Fils de David !

      La nomination Fils de David est en plusieurs endroits des Évangiles et plus largement des Saintes Écritures.
      Elle atteste de la race de laquelle Notre Seigneur Jésus Christ est issue : juive.
      C’était une promesse faîte à David.

      De plus le Christ obéit à la Loi juive, la Loi mosaïque.
      Plus que cela. Il l’accomplit la Loi.

      Évangile selon saint Matthieu

      5.17
      Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

      Si le Christ accomplit la Loi, c’est qu’il est juif.

      En fait, le schisme se fait au moment où une partie des juifs rejettent le Christ.
      Ce rejet fait qu’aujourd’hui ils sont juifs et sont de la Synagogue devenue celle de Satan.
      L’autre partie est devenue chrétienne et est allée prêcher parmi les nations.

      Évangile selon saint Matthieu

      28.18
      Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.
      28.19
      Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit,
      28.20
      et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

      Dieu a pris la condition d’Homme pour nous emmener jusqu’à son royaume et il le fit au sein du peuple à qui il s’est révélé en premier : le peuple juif.

      Il est Le Chemin et la Vie.
      Le chemin implique un départ, l’incarnation en homme (et ce fut parmi les juifs), et une arrivée, le Royaume des Cieux.

      De même, la Très Sainte Vierge Marie est juive.

      @Francois Desvignes ;



      Dieu de tous les Hommes fait homme, il n’est d’aucune race pour avoir été créé de Dieu le Père et conçu homme du Saint-Esprit



      Le Christ est « engendré non pas créé ». C’est dans notre Credo.

      Bonne journée.


    • J’aime bien la réponse de la petite.

      Le peuple.

      C’est bien lui qui aurait pu le sauver, au lieu de le laisser se faire crucifier.
      Le peuple était juif, mais c’est un détail... (qui ne devrait pas coûter 30.000 euros)


    • Bonjour
      je me permet de répondre, vu les réactions.
      Si je signe Pierre, ce n’est pas pour me faire passer pour un grand connaisseur de la Bible, et cela ne reflète pas mon degré de perversion (ha ha ha), c’est juste que je m’appelle comme ça.
      Vous me parlez du passage ou la foule juive réclame que le sang du Christ coule sur elle. C’est tellement gros que j’ai du mal à croire dans en cette partie du texte. Aussi, on sait qu’une partie des évangiles ont étés écris bien plus tard, et pour certains, dans un milieu anti-juif.
      Mais même si cela était vrai, ce sont aussi des juifs qui l’ont acclamé, suivi, qui ont répandu sa bonne nouvelle, déposé des rameaux d’olivier sur son chemin, etc
      Finalement, juifs ou romains ce sont des gens de pouvoir qui l’ont tué.
      Mais j’apprécie que vous ayez diffusé mon commentaire même si il n’allait pas dans votre sens, et le temps que vous avez pris pour y répondre, sans trop d’agressivité aussi.
      bien à vous


    • Petite blague sinon :

      Jésus était bien Juif….la preuve !!!!!

      1. Il a habité chez sa mère jusqu’à 30 ans
      2. Il croyait que sa mère était vierge
      3. Sa mère le prenait pour un dieu
      4. Avec l’entreprise de charpentier de son père, il a fait une multinationale qui marche encore 2000 ans plus tar


    • Ponce Pilate ne trouvait rien pour condamner le Christ, c’est pourquoi il a tardé à exécuter la sanction exigée par le Sanhédrin, en présentant Barrabas à la foule. Mais sa nature un peu lâche l’a fait céder devant la virulence des juifs.
      Selon moi cet épisode des Évangiles est la plus puissante mise en garde contre la démocratie : une foule, de surcroit excitée par les faiseurs d’opinion, choisit un criminel au détriment de Celui venu les sauver.


    • Ce ne sont pas les juifs qui ont crucifié Jésus, c’est leur conseil religieux, le Sanhédrin et ce n’est pas la même chose. C’est curieux de vouloir mélanger le donneur d’ordres et l’exécutant.

      C’est un foutu faux débat qui dure depuis 2000 ans, si Jésus avait été polonais c’est le conseil religieux Polonais qui l’aurais envoyé sur la croix. De plus c’était écrits (pour les croyants). Si la crucifixion était inévitable et inéluctable alors la ou les responsabilités ne rentre pas en ligne de compte.

      Cette polémique est du même tonneau que celle de la dernière tentation du Christ de Kazantzakis où Jésus rêve sur la croix d’avoir eu une vie normale avec Marie Madeleine pour cela des excités ont mis le feu à un cinéma. Alors que dans le livre tout indique que le destin du Christ est la rémission des péchés de l’humanité par sa souffrance.

      Le christianisme c’est Dieu qui s’est fait homme pour vivre et souffrir d’une vie d’homme, je ne vois pas en quoi c’est blasphématoire d’imaginer Jésus rêvant sur la croix et surtout l’auteur grec (Zorba le grec et le christ recrucifiée entre autres) était trés croyant.

      C’est comme la virginité de Marie, régulièrement critiquée et moquée par les non croyants de tout acabits, juifs, protestants ...

      Cette notion a été introduite plus tardivement et je n’en ai jamais compris l’utilité, dans la mesure où si Dieu existe, celui ci peut s’incarner dans un bidet et lui faire chanter du Tino Rossi, mais plus sérieusement si un Dieu se fait homme il peut s’incarner dans un spermatozoïde.

      Bien le bonjour chez vous


    • Le Sanhedrin, les autorités juives sont les grandes responsables de l’arrestation, du procès et de la condamnation de Jésus. Les sources juives les plus anciennes reconnaissent franchement la responsabilité juive dans la mort de Jésus : Baraitha du Talmud Babli (Sanh.43a), Testimonium Flavianum ou Josèphe (Ant.XVIII, III, 3). Ni dans l’apologétique juive contre les chrétiens (reflétée dans Tryphon, ou le "Contre Celse" d’Origène), ni dans les diverses versions des légendes juives anti-chrétiennes "Toledoth Jesu" on ne remarque la moindre tendance à reporter sur les seuls Romains la responsabilité de la mort de Jésus.

      - Paul : 1°Epitre aux Thessaloniciens chapitre II :14-16 " Ce sont ces Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés, qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes …"

      - Matthieu 27:25 Pilate, voyant qu’il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l’eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde. 25Et tout le peuple juif répondit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants !

      - Jean 7:1 Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir.

      - Jean 7:19 Jésus et les sacrificateurs de la synagogue : "Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et nul de vous n’observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ?"

      Quand à l’appartenance raciale de Jésus, il n’était pas sémite ( Neandertal) mais il appartenait à la race Cro-magnone et aryenne - malgré des innombrables falsifications et désinformations. Il était Galiléen de descendance (tout comme le Roi David approprié par les juifs) qui est un peuple blanc Caucasien.

      Cette différence raciale était une raison de plus d’avoir été haï par les juifs. De plus, Il n’était pas un rabbin, mais il visitait les synagogues et prêchait une autre doctrine -le vrai Amour de Dieu - opposée à la doctrine talmudique.


  • Magnifique témoignage .
    Merci Vincent.


  • Ben voilà, le ton est donné, non par des personnes qui se voulaient "publicitaires" comme le reportage désacralisé d’E&R sur le retour de l’anneau de Jeanne d’Arc, mais par un reportage tout simple, à l’écoute de la foi. bravo


  • eh bien, c’est l’occasion pour moi de rappeler les deux prières importantes :

    - Notre Père, enseignée par Jésus lui-même :
    « Notre Père, que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive, donnez-nous notre pain quotidien, et remettez-nous nos péchés, comme nous remettons à tous ceux qui nous doivent ; et ne nous induisez point en tentation. »

    - Prière de Jésus (à répéter régulièrement) :
    « Seigneur Jésus-Christ, ayez pitié de moi. »

    Le Royaume de Dieu est à l’intérieur de nous.
    Je recommande aussi les livres, en plus du Nouveau Testament et de celui du Révérend-Père A. Berthe :
    - "Récits d’un pèlerin russe" ed. Points
    - "L’imitation de Jésus-Christ" ed. Livre de vie


  • J’ai beaucoup de respect pour l’équipe d’E&R mais je ne comprends pas comment des gens aussi intelligents peuvent donner dans le culte des "reliques" .

     

    • Tu n’as jamais visité un musée ? C’est rempli de reliques.


    • Ces reliques sont les vestiges de nos racines et de notre grandeur. Respecter ces reliques c’est respecter les ancêtres fondateurs, ceux qui se sont battus et qui sont morts pour nous. Le Christ est mort pour nous tous et beaucoup de nos ancêtres étaient des soldats du Christ. Au Moyen Age, nos chevaliers francais sont morts pour le Christ et pour la France, fille aînée de l’Eglise Catholique Romaine.


    • L’intérêt de cette ostension en ces temps d’apostasie est de rassembler les croyants . Je ne voue pour ma part aucun culte à des objets- fussent -ils christiques- et je ne suis pas idolâtre . Je remarque que cette cérémonie rassemble des gens d’origines ethniques diverses autour du Dieu Vivant . Les reliques ne sont qu’un prétexte .


    • A propos de ces "reliques", tapez : " Calvin : traité des reliques " . Edifiant .


    • Ils n’ont pas fait un reportage sur les "reliques" , encore moins incité à sa dévotion, mais ils ont fait un reportage sur l’état de la foi en France à l’occasion de l’Ostention de la Sainte Tunique

      Ils ont explicitement posé la question : la Foi peut-elle sauver la France ?

      La réponse a été unanime


    • Ce reportage témoigne bien de l’atmosphère qui régnait à l Église d’ Argenteuil lors de l’ostension de la tunique du Christ. C’était simple, chaleureux et fervent.
      J’y étais le soir précédent pour une veillée de prières magnifique. Et c’était saisissant de voir le nombre d’étrangers.
      Est ce de l’idolâtrie ? Je ne le crois pas. Cette relique est un témoignage extraordinaire, ne serait-ce que pas son histoire (je conseille à ce propos le très bon livre de François Le Quéré : la Sainte Tunique d Argenteuil aux éditions Artège).
      Et on peut méditer et prier devant en laissant ouverte la question de son authenticité.


    • Un chrétien doit honorer et vénérer les reliques ou les images de Jésus et des saints.


    • Authentique ou non, la tunique nous met en présence de celui qui l’a ou l’aurait portée.
      Elle nous conduit à la méditation, à la prière, à la joie et à l’intelligence.

      Selon moi, vénérer une relique n’est pas de l’idolâtrie, c’est un élan du cœur qui nous rend humbles et nous rapproche de Dieu (on ne vénère pas l’objet, mais Dieu grâce à l’objet qui nous aide).
      En revanche, refuser par principe de vénérer une relique me semble proche du péché d’orgueil ("je n’ai pas besoin de voir pour croire", "je suis assez intelligent pour savoir", "je suis assez croyant pour trouver/prier Dieu sans aide").

      Pour ma part, je crois qu’il s’agit de la tunique de Jésus Christ car :

      1. Le seul linceul au monde ayant une image qu’on ne sait pas reproduire, qui a des propriétés 3D/photo est celui qui est réputé être celui du Christ.
      C’est aussi le seul linceul au monde ayant enveloppé un cadavre qui s’est dématérialisé dedans (retrait du cadavre sans arrachement des fibres d’après la science).

      N’est-ce pas un signe extraordinaire qui devrait tous nous permettre de "sentir" que la résurrection / le corps glorieux et lumineux de Jésus est le fait générateur de l’image ?

      Si on intègre cet événement surnaturel - c’est-à-dire qui échappe à la science puisque la science ne porte que sur la matière/nature -, tout devient logique et tout s’explique.
      Cela paraît paradoxal, mais il se pourrait bien que la science oblige tous les hommes de bonne volonté à comprendre que le linceul est une preuve matérielle de l’exactitude des Evangiles et de la Résurrection.

      L’homme du linceul est le Christ.

      2. La science démontre avec une très forte probabilité que la tunique a été portée par l’homme du linceul (groupe sanguin, traces des blessures superposables...).

      3. La tunique d’Argenteuil est donc bien celle du Christ.
      C’est la Sainte Tunique !


    • Martine
      Ostension de la Sainte Tunique à Saint-Denys d’Argenteuil : les images (...)
      A propos de ces "reliques", tapez : " Calvin : traité des reliques " . Edifiant .




      Ce qui est édifiant c’est de ne pas comprendre comme Calvin le sens de la vénération des catholiques à l’égard des reliques, où d’ailleurs justement on ne vénère pas la relique elle-même mais la personne qu’elle représente...Que la relique soit authentique ou non (rien à voir avec le matériel).
      Cela se fait depuis le début du christianisme...


  • " Liberté, égalité, fraternité", la devise franc-maçonne sur le fronton de la basilique Saint Denys d’Argenteuil...

     

    • Sous la troisième république, lorsque la séparation de l’Eglise et de l’Etat fut établie (et que le gouvernement dépouilla l’Eglise de ses biens), certaines mairies désormais propriétaire des lieux de cultes se firent un plaisir de les arranger à leur manière pour bien montrer qui avait eu le dessus.
      Près de mon école, il y avais une chapelle. Un horrible mur décoré avec mauvais gout de compas et autres équerres avait été construit SUR la façade du bâtiment. Y était gravé également Liberté Egalité Fraternité.

      Ceci dit, cette devise est belle, bien qu’elle soit vidées de sa substance lorsqu’on la coupe du mystère chrétien.

      Petit rappel théologique :
      pour les catholiques, voilà le sens de ces mots :

      Liberté => Capacité à choisir le Bien (et à refuser le Mal)
      Egalité => En dignité devant Dieu (sans considération de fortune ou de naissance)
      Fraternité => par le Christ, dans le Père. (la fraternité découle d’une parenté commune)

      Amen


    • @louis Fynne
      Merci à vous "d’éclairer ma lanterne", je manque de l’imagination dont a fait preuve la république laïco-maçonnique pour tenter de détruire, insulter, dégrader, avilir cette magnifique religion Catholique. Religion à l’anti-thèse de l’horreur satano-maçonnique.


  • Les franc-maçons font une erreur terrible en s’en prenant, comme l’ont fait les communistes, à la religion. Napoléon disait "un état peut vivre sans Dieu, mais pas sans religion." Le personnage était inspiré.

     

  • Que le Seigneur vous accompagne Vincent ! Merci pour ce reportage. Les paroles de cette dame m’ont émue aux larmes. Elle a raison de nous rappeler d’être confiants, il n’y a pas de puissance au dessus de celle de Dieu.


  • Je suis comme cette dame avec ses deux enfants ; ému. Merci à Vincent et toute l’équipe d’E.R. pour ces images qui aident à garder la foie en ces temps difficiles.

     

    • ému aux larmes lors d’un "salve regina " en l’abbaye d’Orval à la frontière franco-belge.
      on a beau vouloir controler ses sentiments face au surnaturel, la force spirituelle de notre sainte Marie et de Jesus Christ est une douche qui nous fait plier notre nuque raide face ce phénomène inexplicable de tant de chaleur et de douceur, encore faut il avoir la foi...


  • Quand un enfant dit : "Je ne sais pas du tout", il est à sa place dans l’innocence de l’enfance, en sécurité.

    "Ne faites pas de mal à ces-ses petits enfants".


  • Tres émouvant. ER met en action sa ligne "la religion catholique devrait redevenir la religion de France" en donnant de la visibilité aux disciples de Jésus.

    "Aimons nous les uns les autres" Jesus
    "Si c’est possible, sinon... : )" Dieudonné


  • Merci pour ces émouvants témoignages.
    A ceci, j’ajouterai que, tout ce qui arrive à la France, c’est Dieu qui le souhaite, ou plutôt, c’est Dieu qui laisse faire.
    Peut-être est-ce un châtiment, ou un malheur... mais ça a le mérite de faire se tourner les gens vers la foi. Et même si personne ne le voit, ils sont de plus en plus nombreux.
    Comment ne pas vaincre à la fin, puisque Dieu met en nous l’arme la plus puissante qui soit : la foi.
    Enfin, pour ceux qui ne savent pas prier... sachez que la prière est un sentiment, empli de bonté et d’amour.
    Et pour que vos prières soient exaucées, il suffit de les imaginer déjà réalisées, avec la joie que cela vous procurerait, et d’être empli de gratitude envers Dieu.
    Exemple simple : Visualisez l’arrestation des grands banquiers à travers le monde, et les scènes de liesse dans les rues, les gens se serrant dans les bras, et l’avenir meilleur qui s’offrira à tous ;))

     

  • Merci pour cette video. On peut voir notamment que la Tunique a été très bien restaurée. Et pour info : c’est le pauvre curé (son nom m’échappe) d’Argenteuil qui l’a découpé et distribué les morceaux à des fidèles pour éviter qu’elle ne tombe dans les mauvaises mains en 1793. Après la Révolution, on l’a recousu tant bien que mal. Une entreprise de restauration a eu lieu il y a quelques temps, et le résultat est remarquable.

    J’aime bien la jeune fille au début :
    "vous êtes de E&R ?"
    "Comment le savez-vous ?
    Je suis fan de vous"

    :D


  • Je vous avoue que E&R, Alain Soral m’ont réconcilié avec la religion, merci à vous.

     

    • Idem !

      Pour moi, sans Soral, aucune compréhension du rôle du Pape, de l’Eglise, de la foi... en plus du reste.
      Quand, lors d’une vidéo, Soral a dit que "la France doit faire du catholicisme une religion d’état", j’ai été si interrogatif, que j’ai cherché... Encore un éclat de lumière !

      J’ai acquis le nouveau testament chez Kontre kulture et je tente de combler toutes ces lacunes.

      Je perds parfois espoir, mais à l’écoute des reportages d’E&R sur l’anneau de Jeanne d’Arc et de celui ci, ma foi se renforce.

      Bravo à Vincent, Alain et toute l’équipe d’E&R pour ce reportage ou j’ai aussi été très ému, la paix, l’Amour et le bien l’emporteront !


    • @Dani
      Pareil de mon coté, j’ai retrouvé la foi que j’avais perdue il y a 50 ans grâce aux articles et vidéos sur E&R et en y visionnant un discours de l’abbé de Cacqueray.
      C’est aussi cela que la meute communautaire veut empêcher.
      Camarades internautes, se rapprocher de l’église Catholique traditionnelle, de N.S Jésus-Christ, c’est faire acte de résistance. ILS le savent.


  • L’épée c’est la parole de Dieu.

    Sinon comment se fait-il qu’il y ait la devise liberté, égalité, fraternité sur une église ?

     

  • Comprend pas que cet évènement planétaire, qui a lieu 2 fois par siècle, n’ait pas été "couvert" par nos chaines de Télé. ...Argenteuil , c’est trop loin, vraisemblablement....

    ..et aucune réaction de nos politiques, et surtout de la part de ceux qui se disent pourtant cathos la veille des élections ?????


  • Encore un grand merci à Vincent, discret sans manquer d’humour. reportage émouvant. Merci au site E&R


  • #1442658
    le 13/04/2016 par Philippe Grenier aka vive le Doubs
    Ostension de la Sainte Tunique à Saint-Denys d’Argenteuil : les images (...)

    Émotions forte d’un musulman. Gloire au Seigneur.

     

  • Je suis frappé : toutes ces personnes sont BELLES.


  • Comment être sûr qu’il s’agit bien de la tunique du Christ ? C’est certes un détail par rapport au message du Christ mais bon...

     

    • L’indice le plus probant à mes yeux est la correspondance de la tunique, du linceul et du suaire qui sont parvenus jusqu’à nous par des voies différentes. En particulier la correspondance du groupe sanguin AB (le plus rare). Les indices scientifiques (pollens, emplacement des taches de sangs, tissu ...) corroborent la tradition, sauf la datation au carbone 14 (dont on connaît le manque de fiabilité).
      http://saintetunique.com/lauthentic...

      "Comment être sûr qu’il s’agit bien de la tunique du Christ ?"
      La question demeure pertinente.
      Je crois que Dieu dans sa délicatesse de pédagogue veut que nous cherchions nous même la réponse :)


    • peu importe qu’elle soit vraie ou fausse scientifiquement, c’est une relique, un objet porteur de symbole et qui a reçu au cours des temps assez de dévotion pour en être totalement imprégnée.
      Des objets, des lieux et parfois des hommes dégagent comme ça une force que tout homme un peu ouvert (receptif) ressent immédiatement à leur contact. cela semble incompréhensible mais c’est facilement expérimentable avec un peu de pratique (la prière ou la méditation).
      la preuve j’avais les larmes aux yeux en voyant ce reportage (et pourtant je suis shivaïte, un idôlatre selon certains qui ne comprendront jamais rien à l’omniprésence du fait religieux)


    • On peut être sûr que c’est la tunique portée par Jésus Christ parce qu’on a sa description détaillée dans l’évangile selon Saint Matthieu et qu’on peut en suivre l’itinéraire jusqu’à nous. On sait par exemple que la tunique a été offerte à Charlemagne par l’impératrice Irène de Constantinople qui devait l’épouser.
      Il y a aussi correspondance entre le suaire de Turin (négatif impossible à reproduire artificiellement, même aujourd’hui) et la tunique au niveau des tâches et du groupe sanguin.


    • Aucune relique n’a pu passer victorieusement l’épreuve du carbone 14, ce sont le plus souvent des faux grossiers - voire grotesques .


  • Le seul chemin d’avenir de la dissidence est le retour au Christ. Il n’y en a pas d’autres.

    Très joli reportage. Bravo les gars. Ca redonne du courage.

     

  • Bonjour,
    J’aurais bien voulu participer avec ma petite famille à cet évènement majeur, mais longue distance, donc...dans 50 ans peut-être...
    Sinon, j’imagine la scène, le barbu et son épouse voilée, avec leurs chères petites têtes autres que blondes...c’est de situations comme celles-là dont nous avons besoin car, au-delà de nos différences, tout ce qui peut ramener à la Foi vers Dieu est à encourager, et ne perdons pas de vue que notre ennemi, le Mal est notre ennemi à tous.
    Enfin, n’oublions pas que la France est et restera toujours la fille aînée de l’église. Vive le Christ ! vive la France !


  • Ces gens ont-ils perdu toute lucidité ? Qui peut croire que cette " tunique " fut portée par le prétendu christ ? Et comment le prouver ? Il faut vraiment étre désespéré au dernier degré pour ajouter foi ( c’est le cas de le dire ) à ces balivernes...l’unique spiritualité des Européens, c’est le travail, et c’est trés bien comme ça, non ?

     

    • @La pythie.

      Retournes donc à la Banque (ou à la synagogue). Tu y seras certainement plus à l’aise.

      Nous les chrétiens, n’avons pas besoin de voir (ni de certitudes scientifiques) pour croire.

      Le seul et l’unique Messie est arrivé pour le salut de tous il y a 2.000 ans. Celui que tu attends encore s’appelle l’Antechrist, et il te séduiras certainement.



    • Qui peut croire que cette " tunique " fut portée par le prétendu christ ?




      Pour quelles raisons ne pourrait-il s’agir de la tunique portée par jésus Christ pendant sa Passion ? Parce que ça ne correspond pas à tes croyances ?

      Quand on a l’hystérie pour tout argument, ça sent la panique.


    • Le wac...
      vous autres, catholiques, n’avez pas besoin de voir pour croire ? Bien sûr que si, puisque vous vous réunissez pour admirer une " tunique " prétendument portée par le prétendu christ. C’est bien la preuve que vous avez besoin, vous aussi, de preuves tangibles pour croire, non ? En catholique conséquent, croire au dogme du péché originel devrait suffire à affermir votre foi ; s’illusionner devant un bout de tissu dont l’origine est impossible à déterminer est tout sauf un signe de piété...


    • A Titus...
      la foi sans la raison ramène à l’inconscience pure et simple, soit le degré zéro de la pensée ou si tu préfères , au stade du ruminant qui regarde passer les trains...



    • A Titus... la foi sans la raison ramène à l’inconscience pure et simple, soit le degré zéro de la pensée ou si tu préfères , au stade du ruminant qui regarde passer les trains...




      Je suis d’autant plus d’accord que c’est la raison qui m’a amené à croire en Dieu. Pour moi, la foi et la raison sont inséparables, même si je sais qu’on peut être amené à croire en Dieu par d’autres voies.



    • en catholique conséquent, tu devrais t’attacher, non pas à ce bout de tissu, mais d’abord et avant tout au pilier que constitue le péché originel




      Mais c’est le cas, qu’est-ce que tu crois ! La tunique est un objet historique et n’a évidemment pas l’importance du dogme du péché originel ! Aucun chrétien n’échangerait un objet contre un enseignement de l’Église, ça n’aurait aucun sens.


    • @ La Pythie

      "C’est bien la preuve que vous avez besoin, vous aussi, de preuves tangibles pour croire, non ?"

      Justement non. les catholiques qui se sont déplacés pour prier devant cette tunique ne l’ont pas fait pour croire, mais ils l’ont fait pour honorer le fils de Dieu et rendre gloire à son sacrifice. C’est un acte de dévotion, pas une attraction de cirque.


    • @ la pythie,
      ton problème récurrent dans tous tes commentaires est que tu te prétends "lucide", la vérité est que tu fonctionnes aussi selon des mythes et des rituels, tu n’en n’as pas conscience, c’est tout.
      mais que tu le veuilles ou non, tu fais partie intrinsèque de l’expérience humaine.
      je te prescris un bon remède : l’humilité chrétienne


  • Message niais certes mais je tiens à l’écrire, je suis musulman et grâce à E/R j’ai énormément d’amour pour mes compatriotes catholiques. De plus, à chaque fois que je voyage je fais une petite pause dans une église, je m’y repose et m’y sens en paix. Mes frères français chrétiens je vous aime infiniment ! Vous avez une grande civilisation forgée par le christianisme, soyez en fier, respectez la et respectez vous en remplissant les églises, même si vous n’êtes pas croyants, ne serait ce que culturellement, ça aura le mérite de montrer aux "semeurs de désordre" qui souillent la France que vous êtes forts, unis et inébranlables ! Et vous le serez !

     

  • Merci pour ce reportage ô combien revivifiant ...
    Que Dieu vous bénisse ...


  • Tiens Vincent ne s’est pas fait agresser ? Mais que sont devenus les cathos/fachos/nazis dont on m’a appris à me méfier !?

    Concernant le mot de "glaive", il faut se rappeler la célèbre phrase de Sainte Jehanne : "Que les hommes d’armes combattent et Dieu donnera la victoire !". La foi ne nous rend pas inertes, elle nous pousse aussi à prendre les armes quand c’est nécessaire.


  • Amour, Paix et Soutien
    De la part d’un musulman

     

  • Commentaires suivants