Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Panama papers" : l’hypothèse d’une manipulation s’amplifie

L’Empire laisse échapper son masque

Les « Panama papers » n’ont pas été transmis par une source interne mais obtenus de l’extérieur par effraction.

 

C’est une des caractéristiques de notre époque et c’est en passe de devenir un grand classique. Lorsque survient un événement majeur aux répercussions planétaires, les médias donnent le la et le grand public réagit en conséquence comme un chien bien dressé. Puis vient le temps de la suspicion et au bout celui de la théorie du complot. Deux jours à peine après la divulgation des « Panama papers », force est de constater que nous y sommes à ce fameux complot, ce qui doit constituer un record en la matière. Illustration de ce changement brutal dans la perception de cet événement, les derniers tweets de Wikileaks, dans lesquels il est désormais question de révélations ciblées à des fins politiques.

Pourquoi évoquer un complot ? Parce que l’information du jour, relayée d’abord par des blogs généralement bien informés puis sur les chaînes de télévision américaines est un véritable coup de tonnerre : Il n’y a pas eu de fuite (leak en anglais), les « Panama papers » n’ont pas été transmis par une source interne comme dans le cas de la NSA avec Peter Snowden mais obtenus de l’extérieur par effraction.

 

Pourquoi cette information est capitale ?

Sachant que des cabinets d’avocats comme Mossak Fonseca ne lésinent pas sur les moyens pour protéger leurs données, il est plus que probable que l’intrus n’est pas un vulgaire hacker mais une organisation dotée de moyens puissants. De plus, nous pouvons d’emblée affirmer que cette organisation est indifférente aux énormes bénéfices financiers qu’elle aurait pu obtenir de ces données, ce qui élimine bon nombre de suspects possibles. Restent deux motifs possibles : une intention strictement philanthropique et une manipulation politique. Or nous avons deux bonnes raisons de mettre en doute la bonne foi de l’« intrus ».

Lire la suite de l’article sur bvoltaire.fr

Un soufflé qui retombe très vite sur Soros et les États-Unis, voir sur E&R :

Triangulation pour comprendre les « Panama Papers »,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • ce grand déballage de linge sale financier ne concerne bien évidemment que des personnalités en froid avec l’empire,Platini pour le mondial à la Russie,Bachar El Assad,Poutine,DSK et tant d’autres surtout dans les pays du Brics comme Inde,Russie,Amérique du Sud.
    aucun homme politique américain ni dirigeant de grande société US dans la liste,si c’est pas un coup monté de la Kabale pour montrer du doigt les people qui ne marchent pas au pas imposé par l’oncle Sam je me fais moine demain.


  • C’est évident !!! Personne ne peut sortir des millions de documents d’un tel cabinet seul et sans soutien d’une puissante organisation.


  • Quand Soros s’essaie au rôle de lanceur d’alerte, on n’entend que le long sifflement d’une vieille flatulence sortie d’un autre âge... puis vient l’odeur de soufre.


  • Peter Snowden ?
    Edward plutôt, non ?


  • D’après Denis Robert, les listing ont été VENDUS !


  • Ca va faire Pschiitt, comme le compte bancaire de Chirac au Japon .


  • Et "France-INTER"-"France-INFO", alias "le réflexe INTOX", ont collaboré comme un seul homme. Je crois que beaucoup de leurs journalistes sont tellement stupides et vaniteux, qu’en plus, ils l’ont fait sincèrement.

     

    • les journalistes qui font salement leur boulot , comme Samamé , Cohen ( grand journaliste mais qui la laisse s’enfoncer ) et quelques autres ... se ridiculisent comme des pantins , tellement pressés de démolir les gens qu’ils n’aiment pas - aucune patience pour vérifier les mensonges balancés en pature ...... IL Y A TELLEMENT DE JEUNES : INTEGRES , qui pourraient les remplacer au pied lévé !!!!!!!!!!!!!


  • #1437403

    ça sent un peu le désespoir pour notre ami george, perso j’y vois un signe positif (j’en vois partout !), c’est toujours une bonne chose quand les gens ont devant leurs yeux les preuves de la bancalité (!) du monde actuel, un peu comme le compte en banque infini du qatar wahabite rendu visible via le psg, et surtout qui est dans leur camp


  • La république, les medias, l’establishment se seront grillés eux mêmes en....48 heures !

    Le Monde s’est déshonoré
    la présidence s’est ridiculisée en promettant poursuites et sanctions
    la classe politique et medias en faisant écho aux poursuites quand ils ne les ont pas suggérées, se sont auto disqualifiées.

    Pensez-vous que Soros est sympathisant FN ?
    A ce point ?

     

    • et pendant ce temps
      factures d’entreprises de luxe — L’Oréal, Kenzo, Ruinart, Relais et Châteaux... —, pour un total de plus de 90 000 €, réglées à titre personnel à l’ambassadeur de France à Madrid - espérons que Salamé , notre journaliste intègre sera aussi virulente à questionner flamby que Louis Alliot .....


  • Des papers sortis d’un cabinet, ça ne peut être que du PQ.


  • Ce qui est terrible dans cette affaire de "Panama Papers" c’est que l’on occulte le vrai sujet, la véritable question concernant le droit des sociétés commerciales. Est-ce qu’il est normal qu’une société, commerciale ou non, ait parmi ses associés des personnes morales ? Telle est la véritable préoccupation. Ne devrait-on pas légiférer sur la nature des sociétés en obligeant par exemple que seules des personnes physiques seront à même d’avoir la qualité d’associé et non pas des personnes morales qui sont utilisées en général pour dissimuler l’identité des réels propriétaires des actifs de cette société en banque. Tout ce qui concerne l’évasion fiscale, le blanchiment d’argent ne sont que des problèmes secondaires. L’essentiel ou la priorité c’est la nature des sociétés commerciales par action notamment les sociétés anonymes c’est là le vrai problème occulté par toute la sphère médiatique


  • La finance se gave en prêtant du pognon aux Etats. Donc la finance se gave tant que les Etats sont solvables.

    Comme ils sont sur-endettés, la finance aide les Etats a récupérer du blé dans les poches des fraudeurs fiscaux de haut niveau ( pas le commerçant du coin qui déteste les clients qui le payent en chèque ou carte bancaire ).

    Les fraudeurs fiscaux bobos subissent le sort que l’Empire réserve à tous ses idiots-utiles : ils finissent tous diabolisés et ruinés voire humiliés et butés.

    Ces naifs croyaient que l’Empire les laisserait frauder le fisc impunément tant qu’ils font l’éloge de la République universelle laicarde en public et tant qu’ils crachent sur les patriotes, les traditionalistes, les catholiques, en public.

    Eh bien non, messieurs les fraudeurs fiscaux bobos. Cela ne suffit pas car l’Empire ne respecte ni les idiots qu’il manipule, ni les lâches.


  • Le président russe a décidé de frapper en déclassifiant des documents s’étalant entre 1930 et 1989. En ajoutant calmement : « Pour autant que j’en sache, selon les informations fournies par les agences chargées des archives, ces documents font état de noms très intéressants, des documents qui surprendront la société… »

    la boucherie ne fait que commencer


Commentaires suivants