Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Pas de femme à côté de lui : El Al cède à la demande d’un juif ultra-orthodoxe

Les exigences des juifs ultra-orthodoxes qui revendiquent l’application stricte de la Torah posent de plus en plus de problèmes en Israël, notamment dans les transports, où hommes et femmes, disent-ils, doivent être séparés. Une octogénaire américaine en a fait la désagréable expérience sur un vol Newark-Tel Aviv et le raconte ce week-end dans le New York Times.

 

Il n’a pas pu supporter la présence d’une femme à ses côtés dans l’avion. Alors il a demandé à la compagnie aérienne de la déplacer.

Madame Rabinowitz, 81 ans, une avocate à la retraite qui vit actuellement en Israël, a ainsi eu la mauvaise expérience de faire la connaissance de ce juif ultra-orthodoxe pour qui la Torah, du moins l’interprétation rigoriste qu’il fait du texte, lui interdit strictement d’approcher la gent féminine. En décembre dernier, dans l’avion qui les ramenaient de Newark à Tel-Aviv, ils étaient initialement assis dans la même rangée. Jusqu’à ce que Madame Rabinowitz doive plier bagage.

Car plutôt que de déplacer le religieux, un homme à l’allure « distinguée », la « cinquantaine », décrit-elle au New York Times, dans un article repéré par Slate, la compagnie aérienne israélienne El Al a accepté de céder à la demande de ce dernier et d’éloigner la vieille dame. « Canne » à la main, à cause de son « genou » douloureux, Madame Rabinowitz s’est par conséquent vue priée de changer de place.

« L’hôtesse de l’air m’a traitée comme si j’étais stupide, raconte-t-elle au quotidien américain. Mais c’est un problème récurrent en Israël si vous ne parlez pas l’hébreu. (…) Ils pensent automatiquement pouvoir vous rouler. »

Las ! Madame Rabinowitz a décidé de porter plainte contre la compagnie aérienne pour discrimination, aidée par un lobby qui veut prouver que la compagnie aérienne a cédé à ce sexisme. Elle-même élevée dans la religion juive, Madame Rabinowitz a été mariée deux fois, à deux rabins. Elle explique au New York Times ne pas du tout se considérer comme anti-orthodoxe « du moment qu’ils ne me disent pas ce que j’ai ou non le droit de faire ».

Lire la suite de l’article sur marianne.net

L’extrême droite juive impose sa loi, voir sur E&R :

Pour saisir les contradictions de la société israélienne,
lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.