Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Paul Amar chez Ruquier : "Le Pen m’a réinventé comme juif"

Le Pen, Dieudonné et Ramadan auraient fait la judaïté du patron d’i24news

Invité ce samedi 19 mars 2016 dans ONPC, le journaliste Paul Amar est revenu sur son parcours professionnel. Aujourd’hui, il officie comme directeur des rédactions de la chaîne i24news, détenue par le milliiardaire franco-israélien Patrick Drahi. Auparavant, il a été le présentateur du 20 Heures de France 2, puis à la tête de plusieurs magazines sur France 5, On aura tout lu, Revu et corrigé, 19H Paul Amar, dans lesquels il décryptait l’actualité politique de la semaine. Son différend avec Jean-Pierre Elkabbach à l’époque du débat Tapie-Le Pen mettra fin à sa visibilité médiatique.

 

 

Face à la paire Moix-Salamé, Amar défend la neutralité journalistique qui est, selon lui, la marque de son parcours professionnel. Quand on aborde le thème du sionisme, qui n’est pas cité en tant que tel, mais tout le monde le comprend comme tel, Paul Amar se justifie en convoquant les valeurs françaises, républicaines et laïques. D’après lui, personne ne peut l’accuser d’être de droite ou de gauche. Sauf que le problème ne porte pas sur la césure droite-gauche, mais sur le poids de sa judaïté et de son sionisme éventuels dans son travail de service public (sur France Télévisions donc), et la perception que les téléspectateurs en ont.

Justement, pour ceux qui ont suivi ses émissions dominicales sur France 5 (il a pris à l’époque la place de Daniel Schneidermann, dont l’émission Arrêt sur images a été arrêtée par la direction, suite aux pressions des professionnels de la télévision et de leurs amis politiques), Amar n’a jamais fait preuve d’une grande neutralité journalistique, prenant régulièrement fait et cause pour Israël, conspuant les soi-disant antisémites, qu’il cite chez Ruquier, à savoir Jean-Marie Le Pen, Tariq Ramadan et Dieudonné M’Bala M’Bala. Sa sensibilité sur le sujet transpirait au point qu’objectivement, on pouvait classer Paul Amar dans la catégorie des journalistes présentateurs « sionistes ».

 

 

Sur chaque sujet chaud, nous pensons à son invitation de Siné à l’époque de l’affaire Charlie Hebdo (Siné avait été écarté par Val au motif douteux d’antisémitisme), Paul Amar sortait de ses gonds et montrait où était sa préférence. La neutralité journalistique était alors balayée, et il devait être l’un des seuls à ne pas s’en apercevoir. Justement, à ce propos, la chaîne sera critiquée sur l’Internet pour maintenir en place un animateur de service public qui montrait autant son pedigree. Même chose pour Serge Moati, qui ne fait pas mystère de sa « préférence nationale ».

Le fait qu’il officie aujourd’hui chez i24news à Tel-Aviv pour Patrick Drahi n’est pas une preuve absolue de sionisme (nous ne sommes pas les juges du sionisme), mais nous dirons qu’il ne détone pas dans cette chaîne israélienne qui a pour vocation de contrer la propagande d’Al-Jazeera au Moyen-Orient. D’ailleurs, il ne se cache pas de cet objectif.

Chez Ruquier, donc, Paul Amar semble effacer par enchantement tout ce passé relativement militant aux commandes d’émissions de service public. Les Le Pen, Ramadan et Dieudonné, qui l’auraient rendu juif, ont bon dos. Le sionisme télévisuel serait la faute des antisionistes, par réaction, ou par obligation philosophique, comme l’écrivait Sartre. Écoutons cet échange, où Paul Amar se montrer très habile. En commettant quelques omissions bien placées (Patrick Drahi est « français », i24news est « internationale »), il arrive à (se) reconstituer une neutralité pas évidente au premier regard.

 

La partie de l’émission (10’14) où Amar explique pourquoi il a été poussé à faire son outing « juif »

Moix  : Je l’ai regardé intégralement hier. C’est un document absolument remarquable, que tous les lycéens français devraient voir et y a eu, je sais pas si on se rend bien compte de ce qu’il vient de vous dire Maurice Papon, il vient de vous dire monsieur Paul Amar, « heureusement que vous n’étiez pas né à l’époque ». C’est-à-dire que 50 ans après les faits, il vous dit vous auriez fait un beau déporté. Cet entretien est inouï, d’une violence absolument inouïe. Avant de laisser la parole à Léa, je voudrais juste poser une dernière question : le fait d’être sur i24 depuis Tel-Aviv, est-ce que ça vous autorise facilement à critiquer la politique d’Israël ?

Amar  : Absolument.

Moix  : Vous êtes sûr ?

Amar  : Absolument. C’est une chaîne internationale, créée par un Français, Patrick Drahi, qui est émise effectivement depuis là-bas, mais en direction du monde, alors de la sphère francophone, Afrique, pour ne parler que de la chaîne...

 

 

Ruquier  : Il veut que ce soit la CNN du Moyen-Orient.

Amar  : Complètement… Mais on propose en fait une expertise, du Moyen-Orient… Pour tenter de comprendre ce qui se passe dans le monde. Sur l’indépendance, on n’est même pas émis en Israël, la chaîne n’est pas émise en hébreu, donc on a une indépendance absolument totale vis-à-vis du gouvernement et c’est une entreprise créée par un chef d’entreprise privé, avec aucune subvention gouvernementale.

Ruquier : Mais l’idée c’était quand même d’être une réplique à Al-Jazeera ou pas ?

Amar  : Oui, la chaîne arabe sert à ça, effectivement, à donner une information à destination du monde arabe différente de celle que donne Al-Jazeera financée pour le coup, non pas par un privé, mais par le Qatar. Et la chaîne arabe a une importance considérable dans ce dispositif, d’abord parce qu’elle permet simplement de montrer qu’on peut coexister là-bas, entre toutes les religions, entre des nationalités si différentes, et c’est une coexistence absolument magnifique entre des journalistes croyez-moi.

Moix  : « i » ça veut dire Israël ou international ?

Amar : « i » ça veut dire international. I ça veut dire information, i ça veut dire insolence.

 

 

Yann Moix en vient alors à sa petite obsession secrète : le judaïsme.

Moix  : Vous vous sentez français d’abord et juif ensuite ou juif d’abord et français ensuite ?

Amar : Excellente question, eh bien je vais vous dire. je prendrais mon exemple pour répondre à cette question. On m’a dit “sale Français” et “sale juif” en Algérie. J’arrive en France, mes plus belles années… Y a eu des années républicaines, laïques, où des petits Espagnols, des petits Portugais, des petits Italiens, des petits pieds-noirs, grandissaient ensemble autour d’un seul drapeau. Le drapeau français. Et autour de mêmes valeurs, républicaines, et vous avez reçu Giesbert… Et quand on faisait nos études ensemble, on se demandait pas qui était juif, chrétien, ou pas. Et puis tout d’un coup Le Pen est apparu. Et a désigné tel ou tel comme juif. Et puis Dieudonné est apparu. Et puis Ramadan est apparu. Et puis les islamistes sont apparus et ont désigné tel ou tel comme juifs. Et les Français comme moi qui n’ont jamais pris dans leur vie professionnelle, et même dans leur vie personnelle, la posture du juif, on ne m’a jamais entendu dire au 20 Heures ou comme chez du service politique “je suis juif”, tout d’un coup, c’est vous qui lisez Sartre…

Moix  : Vous avez dit acculé à votre judaïté par l’extérieur.

Amar  : Sartre, la plus belle formule elle est de Sartre.

Salamé  : Je suis juif dans les yeux des autres.

Amar  : Si le juif n’existait pas, l’antisémite l’inventerait. Le Pen m’a réinventé comme juif. Dieudonné m’a réinventé comme juif. Et ils m’ont tout d’un coup ramené à ma condition de juif que j’avais oubliée !

Salamé  : Et donc la réponse de Yann ? Vous vous sentez d’abord juif ou d’abord français ?

Amar  : Français. Français républicain, français laïc, français humaniste, français attaché à toutes ces valeurs, et mon identité juive pour peu que j’en parle, elle m’appartient, si j’ai éprouvé le besoin de l’écrire publiquement c’est qu’on m’a stigmatisé en tant que juif, c’est parce qu’on m’a vu juif, alors que je me vois français, républicain, humaniste et laïc.

 

Retour sur la « neutralité » de Paul Amar, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Wikipedia : "En 2009, Paul Amar indique que ses parents étaient « juifs pratiquants »"
    Donc oui il est bien juif selon le Talmud qui dit que la judéité se transmet par la mère. Débat terminé ?

     

  • " Je suis juif dans les yeux des autres." "ramené à ma condition de juif que j’avais oubliée"

    Et moi je suis un Noir dans les yeux des autres. Où est le problème ? Personne me m’a réinventé comme africain et je ne me plains pas non plus d’avoir retrouvé mon africanité dont je devins de plus en plus conscient en grandissant ayant été adopté par des Blancs.
    C’est quoi ce débat à la con ? J’avoue que je n’ai pas regardé la vidéo mais sur base de l’article on devine déjà la bassesse du discours.



  • Chez nous on dit mazel tov



    Dit au bout de 5 secondes, le décors est planté.
    On se demande par contre où se trouve exactement le « Chez nous » il aurait été plus judicieux de dire « POUR nous ».

    Le livre intitulé « Mes blessures »
    Toujours la même technique de victimisation alors que ce type est en haut de l’échelle sociale...
    Sans compter la dose d’indécence qu’il faut avoir pour se victimiser en plein période de crise.

    Je ne supporte plus leurs jérémiades et leurs manipulations communautaires.


  • Ca ne parle que de "ça" en France ....Mais c’est épouvantable ! Ca va finir par rendre fous les Français ...

     

  • #1424305

    Dans cet entretien il parle du, je cite :" français Patrick drahi "
    En fait c’est faux drahi a renoncé à la nationalité française.
    Amar ne respire pas la vérité.

     

  • #1424308

    C’est grave de se connaître aussi mal à son age tout en prétendant à une quelconque objectivité, ou de ne pas assumer ses positions.


  • ... en fait, paul Amar doit tout à Dieudo !
    J’apprécie pas mal la quenelle (involontaire, on imagine) de Moix lors de son "i, c’est pour israël, ou international ?" ; on a beau dire, ça éclaircit les choses !


  • Paul Amar n’a t’il pas un problème d’équilibre mental ?


  • Avoir un mépris extrême pour ce genre de personnage de la part de toute la population mondiale serait tout à fait souhaitable.


  • Entre nous, on s’entend bien.


  • Si on supprimait le mot "antisémitisme" le monde ne serait-il mieux ? Moi, je n’arrive pas à bien comprendre, qu’est ce qui se cache derrière le mot "laïc/laïcité" ? Ce n’est pas le vivre ensemble des différentes religions, mais c’est une autre chose que je ne comprends pas jusqu’à là. Merci de me répondre.

    Cordialement.

     

    • Quand un journaliste dit qu’il est laïc (attention pas athée, qui est une posture religieuse claire), il faut comprendre franc-maçon.
      Car si la laïcité désigne normalement la limaitation de la religion à la sphère privée, le terme ici n’a aucun sens, d’où la confusion que tu soulèves.
      En effet, la plupart des journalistes ayant une confession quelconque ne l’expriment jamais, du moins jamais ouvertement. Comme les idéaux politiques. Leur posture est déjà donc laïque.

      Le fait de préciser que certains sont laïques est donc un code pour dire "maçons", la "laïcité" dans ce sens étant le nom de la religion maçonnique.

      En complément, et comme ce que soulève Yann Moix, dans la presse écrite, si vous lisez l’humanité où minute, vous savez quelle est la ligne éditoriale politique ou religieuse.

      Le problème étant est que si ces employés de télé que l’on appelle journalistes donnaient leur confession/couleur politique, on se rendrait compte d’une surreprésentation de certains...


    • Remplacez antisémitisme par judéophobie et vous éviterez une erreur de sens généralisée.
      La laïcité moderne est née dans les loges, c’est une indépendance aux instances et conceptions religieuses (séparation de l’Église et de l’État, écoles et enseignements neutres vis-à-vis des religions). Je dis moderne car avant un laïc était tout simplement une personne ne faisant pas parti du clergé. La laïcité est aussi une spiritualité permettant de dépasser les différentes croyances des individus. Vincent Peillon (ancien ministre de l’Éducation) parle de religion laïque : https://www.youtube.com/watch?v=DIq...

      Cordialement


    • Au début du XXe, la laicité signifiait, au sens convenu par le Parlement et la loi de 1905 :

      1) non ingérence de l’Eglise dans la vie politique (jusqu’à Bonaparte, c’est elle qui sacrait les rois et empereurs et qui était donc au-dessus des dirigeants politiques !!)
      2) la liberté de culte pour tous (reconnaissant ainsi la diversité cultuelle dans des pays chrétiens où le roi ou l’empereur était d’ordre divin)

      Aujourd’hui, la laicité, c’est :

      1) un synonyme d’athéisme (pour signifier que la France n’est PLUS un pays chrétien)
      2) un synonyme d’islamophobie.

      Ces dernières définitions ne sont pas celles du Petit Robert mais celles qui sont pensées et distillées au peuple par les ... francs maçons/républicains qui nous dirigent.


  • #1424384
    le 20/03/2016 par Szczebrzerzyszczykowski
    Paul Amar chez Ruquier : "Le Pen m’a réinventé comme juif"

    C’est toujours la faute des autres…


  • #1424385

    Soral et Dieudo,exclus d’antenne mais,sujet inépuisable.
    Chez nous on dit "les absents ont toujours tort".


  • Ce mec, homme du système par excellence, a fait de la défense des intérêts cosmopolites un très rentable fond de commerce....et donc être de droite ou de gauche n’a plus aucune signification.

    ..ou alors être enfumeur de droite ..ou enfumeur de gauche !

    ...il fait tout simplement parti de la troupe de théâtre, grassement payée, qui nous joue la comédie écrite par leurs Maitres pour masquer les objectifs réels poursuivis.

    Il est parfaitement à sa place sur la chaine i24. L’on peut toutefois s’étonner que l’A2 l’ai invité !!!!...c’est fou le peu de "gaulois" que l’on voit sur les plateaux TV. Ils sont pourtant (encore) majoritaires dans ce pays .

     

  • Les juifs m’ont redéfini en tant que français...

     

  • Amar : Si le juif n’existait pas, l’antisémite l’inventerait, ah bon, j’ai toujours pensé que c’était l’inverse, mais bon, je suis pas journaliste international, peut être que je me trompe.


  • #1424504
    le 20/03/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Paul Amar chez Ruquier : "Le Pen m’a réinventé comme juif"

    Entre eux, les mafieux s’appellent-ils "hommes d’affaires" ?


  • Oh Yann Moix ! Quand il demande si i c’est pour israël ou information ; quel culot, quel sniper ! Pis après on dit que les reporters du paf sont muselés et terrifiés... Je plaisante bien sûr !!

    D’ailleurs, lorsqu’il plisse les yeux dans la dernière photo illustrative, il doit se demander où est donc sa 2ème chaussette marron qu’il a égarée ce matin et à la place de laquelle il a enfilé une noire. Ou alors s’il n’est pas allé un peu trop loin avec sa question culotée ! Il doit penser à des sous-vêtements en somme.


  • #1424516

    J’ai arrêté de regarder cette émission et la télévison en général depuis que Ruquier à participé lui aussi à la chasse à l’Homme contre Dieudo et Soral. D’ailleurs, plus personne ne regarde ces médias à tel point qu’ils sont en faillite et veulent rendre la redevance obligatoire pour tous. Quand on regarde ce plateau on a l’impression que tous ceux qui donnent (ont le droit de donner) leur avis ont fait leur alya intellectuelle (si je puis dire) ce qui ne donne pas spécialement envie de la regarder. Quant à Paul Amar, que j’avais découvert dans l’émission "revu et corrigé" où il avait fait psychanalysé Dieudo qui serait soit-disant atteint de trouble mental parce qu’il est métisse (sic), je découvre ici que ce type se proclame juif et semble atteint de délire de persécution parce qu’il a été traité de "sale juif" et de "sale français" quand il était petit. Espérons pour son petit confort psychologique qu’un jour il comprendra qu’à peu près tout le monde s’est fait insulté à l’école, çà le rendra moins argneux.


  • #1424610

    "Paul Amar, descendant direct d’Abraham. Il est dans la lumière, il a tout vu"

    C’est la seule chose que je connaissais sur ce monsieur.


  • #1424689

    La race n’existant plus, c’est interdit d’être "juif".


  • En gros, c’est la faute à ceux qu’on interdit de parler.


  • C’est très intéressant ce qu’il dit à propos de Libération. Effectivement, on peut se demander dans quel but des milliardaires qui n’osent partager le fric avec les 99% de la planète rachètent des journaux en faillite. Par altruisme au nom de la pluralité des médias ? Certainement pas. C’est très précisément pour rester en haut de la pyramide (symbole de la Franc Maconnerie).

    Ca confirme un peu plus ce que dit Ethienne Chouard : https://www.youtube.com/watch?v=Wi5...


  • Si Dieudo et Soral n existaient pas, Paul A. les aurait inventés .


  • Il en a pas marre le Ruquier de bouffer cette soupe émission après émission... ?
    Je croyais qu’il était un producteur indépendant...


  • Pourquoi désignez vous toujours Drahi comme un "franco-ilsraelien", n’a t il pas renoncé à la nationalité française ?


  • #1424791

    " Je suis juif dans les yeux des autres."



    Et moi je suis blanche souchienne dans les yeux des autres , et ce, dans mon propre pays. La possibilité est donnée aux allochtones de se faire représenter par des instances ou des conseils « représentatifs » reconnus, écoutés et jouissant d’un statut officiel ou quasi officiel (CRIF, CRAN, CRAAF , UOIF, CCMTF…). Rappelons que le CRAN fut créé en 2005 au sein même de l’Assemblée nationale, que le CRIF fait annuellement un dîner où se presse tout le personnel politique républicain et que la communauté juive peut élire des « députés » qui se réunissent au sein d’un Parlement Juif Européen installé au cœur des institutions bruxelloises. Les Autochtones européens de France n’ont rien d’équivalent, ce qui à l’évidence relève du déni de droit, ou tout au moins d’une inégalité flagrante.

     

  • Le Pen, Dieudonné et Ramadan auraient fait la judaïté du patron d’i24news -
    ils sont vraiment mêlés à toutes les sauces -
    quel courage de ne pas avouer être acheté par le milliiardaire franco-israélien Patrick Drahi -
    en plus , je crois qu’aucun français n’a demandé qu’il vienne s’expliquer de sa disparition !!!!!!!!!


  • La question est : "Peut-on être juif et laïc dans un pays qui se réclame "juif" et qui a été donné par Dieu à des "juifs" ?" Personne n’a osé le la lui poser ...


  • Eh bien... On peut dire que Paul Amar maitrise pas mal le pilpoul !


  • Et on se pose encore la question en 2016 Qui entretien la Haine. Feu Mitterand avait bien raison...


  • y a du rififi dans le propagandisme


  • Ouais mais il a beaucoup souffert, hein...


  • Et comme on dit "chez nous"....Mazeltov....


Commentaires suivants