Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Philippot empêché de débattre : qui fait la loi à Sciences Po ?

UEJF et FIDL en première ligne

Plusieurs dizaines d’étudiants de Sciences Po ont empêché mardi soir la tenue d’une conférence à laquelle était invités à échanger le numéro 2 du FN, Florian Philippot, et Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur.

 

 

« La jeunesse emmerde le Front national. » « Ce soir, le FN a perdu. » C’est ce que l’on pouvait entendre scander ce mardi soir dans la grande école parisienne par des étudiants munis de pancartes, en guise de comité d’accueil pour Florian Philippot, attendu sur place.

« Un sit-in a été organisé en fin de journée dans le hall principal et devant un amphithéâtre de l’école d’études politiques », a indiqué Benjamin Duhamel, organisateur de ce « Grand Oral », un rendez-vous politique animé par trois associations étudiantes.

Plusieurs vidéos de cette manifestation ont été relayées sur le compte Twitter de l’École de journalisme de Sciences Po :

 

 

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

 


 

Qui organisait la manifestation ?

 

D’après lemonde.fr :

« La rencontre prévue avec M. Philippot devait durer deux heures, et être ponctuée par un débat avec Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur. Plusieurs syndicats étudiants et lycéens – l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL), Solidaires – s’y sont opposés. Les deux premiers occupaient le parvis de l’école pour tracter et chanter des slogans contre le FN, tandis que le troisième organisait un sit-in devant l’amphithéâtre censé accueillir la rencontre. »

 


 

Revoir la vidéo mémorable du passage d’Alain Soral à Science Po
le 2 décembre 2006 :

Qu’est-ce que l’UEJF ?

Qu’est-ce que la FIDL ?

 

La toute-puissance du lobby israélien en France,
à lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents