Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Piero San Giorgio : "On peut survivre à une attaque nucléaire"

Invité de TV LIbertés, le survivaliste Piero San Giorgio donne quelques espoirs aux peuples qui redoutent une attaque NRBC. Avis aux futurs survivants.

 

 

Le survivalisme sur Kontre Kulture

Un survivalisme qui commence à être pris au sérieux, voir sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1598771

    Interessant et utile même s’il dit à 6:37 min. que l’hydroélectricité a tué des CENTAINES DE MILLIONS DE GENS.

     

    Répondre à ce message

    • #1599358
      Le 11 novembre à 21:44 par piero san giorgio
      Piero San Giorgio : "On peut survivre à une attaque nucléaire"

      jai dit millions ? si c’est le cas, ma langue a fourché. c’est des millers. centaines de milliers. (surtout en Chine...), et, étonnamment plus que le nucléaire.
      après, je n’ai pas dit que je suis super POUR le nucléaire.
      il faut simplement savoir garder raison et se désengager progressivement.

       
    • #1599633

      On néglige souvent de parler de la mortalité dans les mines d’uranium
      dans le fond ce n’est pas le charbon ou l’uranium qui tue , c’est la volonté de faire du profit au dépend de la sécurité, en chine on étaie très mal les mines de charbon on n’installe pas de système d’évacuation du gaz et et des pompes d’évacuation de l’eau , c’est un problème de conscience car les profits se font principalement et rognant sur la sécurité et personne ne va condamner l’industriel qui va envoyer au casse pipe des ouvrier sous payés et qui au final s’engraisse comme un cochon , pareil dans le nucléaire au japon on ramassait des clodos dans la rue pour éponger a la serpillère de l’eau radioactive avec juste des gants et un seau .
      Comment peut on être récompensé a se point en détruisant la vie des gens ?
      Il faut revoir la notion de rentabilité et de profit surtout dans des endroit ou la vie des personnes est menacée.

       
  • #1598847

    J’ai eu l’occasion de visionner "Malevil" avec une qualité dégradée. Remarquable histoire de Robert Merle. Je cherche un lien sur ce film en qualité potable.

     

    Répondre à ce message

  • #1599002

    Ils ont jamais invité Alain Soral.

     

    Répondre à ce message

  • #1599093
    Le 11 novembre à 18:00 par Mehd’in France
    Piero San Giorgio : "On peut survivre à une attaque nucléaire"

    Faut quand meme pas oublier qu’en Ukraine à Tchernobyl il y a eu 100 000 morts + 4000 cancers
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Catas...

     

    Répondre à ce message

    • #1599356

      Ce sont les chiffres officiels. Les soviétiques à l’époque ont minimisé ainsi que AIEA (agence internationale POUR l’énergie atomique) qui sensure les stats de santé de l’OMS qui doit lui demander l’accord pour soumettre.
      D’après un docteur de terrain lanceur d’alerte ayant fait de la prison pour cela, on serait largement à plus d’un million de victimes.

       
  • #1599401

    Des mini-nukes ont été utilisés notamment en Irak et la population n’a pas toute été tuée. Cependant un nombre alarmant de leurs enfants sont nés épouvantablement difformes. Le pire c’est les effets sur les générations futures d’une région donnée.

     

    Répondre à ce message

    • #1599477

      Oui, tout le monde s’attendait à une évolution genre Hiroshima puissance 20 si l’arme nucléaire était utilisée, et en dernier ressort... or c’est l’inverse qui se passe... de petits missiles nucléaires parsemés ça et là (Irak mais aussi Yemen d’après ce que j’ai pu comprendre) ... une utilisation sans la couverture médiatique nécessaire au vu de l’importance qu’auront les effets sur la population civile durant des années...
      Reste à comprendre pourquoi cette utilisation... c’est invraisemblable... Pourquoi faire ça ?
      Si M. San Giorgio a des informations sur le pourquoi de ce choix militaire, j’aimerai bien avoir son opinion...

       
  • #1599605
    Le 12 novembre à 09:04 par Lumpenprolétariat
    Piero San Giorgio : "On peut survivre à une attaque nucléaire"

    Ayant vécu la catastrophe d’AZF où je vivais à quelques centaines de mètres dans une cité u, je peux vous dire que j’ai fait tout ce qu’il ne faut pas faire, et si les cuves de phosgènes qui ont été soumises à rude épreuve avaient pété, ben il n’y aurait pas mon commentaire aujourd’hui .

    Je n’étais absolument pas sensibilisé sur cette usine et ses risques. Ce fût ainsi l’occasion de découvrir le mot SEVESO. J’étais sorti direct de chez moi bien que mes vitres n’avaient pas été brisées car ouvertes au moment de l’explosion. J’ai été témoin d’un bordel inouïe, embouteillage et du chacun pour soit ( des gens sains qui forcent le passage à une voiture dans laquelle se trouve une victime ensanglantée). J’avais même souris en voyant un gars lambda porté un masque à gaz dans la rue, c’est pour vous dire le naïf que j’étais etc...

    Sans être sur le qui vive 24h/24, je pense que la conscience de cet aspect de la vie, n’est absolument pas une perte de temps, bien au contraire...
    Gouverner c’est prévoir, il en va de même pour sa propre vie.

     

    Répondre à ce message

  • #1599644
    Le 12 novembre à 10:41 par Lumpenprolétariat
    Piero San Giorgio : "On peut survivre à une attaque nucléaire"

    Je vois que Mr San Georgio est intervenu dans ce forum, alors qui sait, peut être lira t-il ce commentaire.

    Voilà, apparemment vous allez bosser sur un nouveau sujet sujet sur l’angoisse etc...
    Vous avez quelques relations plutôt bien placées, votre coauteur... (hé hé hé quand même...) ce qui m’amène à penser que vous êtes en mesure de trouver dans votre réseau relationnel des spécialistes qui répondront à cette question.

    Il semblerait que nos vertueux travaillent sur des nouvelles technologies de types électromagnétiques, ondes etc... que vous n’avez pas abordé. Hors, MK Ultra, Haarp commencent à devenir préhistoriques maintenant. Aussi, certaines personnes sérieuses mettent en évidence le rôle des ondes électromagnétiques, voir polémique Linky etc..., sur la santé et donc l’humeur.
    Si on considère un electro-sensible comme une personne "témoin" au même titre que certaines espèces animales le sont pour la pollution alors ma question est la suivante :

    Quand, on tisse un réseau d’antenne relais pour nous apporter ce sacro-saint portable, est-ce de trop d’imaginer que la bande de tarés qui nous dirigent y voient aussi un petit gadget pour nous rendre apathique, un potentiel outil d’influence sur l’humeur de tous un chacun, bref un truc commode pour agir au final sur nos interactions sociales ?

     

    Répondre à ce message

  • #1599769

    Sans aller bien loin, on peut évoquer le site industriel de Lacq, troisième pôle chimique en France.
    En 2015, la Cour des comptes pointe des risques sur vingt installations classées dont quatorze à "seuil haut", c’est à dire SEVESO

    Les riverains de ces zones n’en peuvent plus et sont confrontés quotidiennement à des fumées nocives pour leur santé (maux de tête réguliers, irritations nasales et saignements de nez, maux d’estomac et de ventre), odeurs irrespirables
    Une étude épidémiologique est en cours
    Mr San Giogio j’ai lu votre ouvrage Survivre à l’effondrement économique, intéressant
    Mais après avoir écouté votre vidéo, je suis dubitative, risque Zéro ???
    Je vous invite à passer un week-end sur le site de Lacq dans une commune de votre choix. Vous trouverez de nombreux articles des risques sanitaires sur le bassin de Lacq dans les journaux locaux

     

    Répondre à ce message

  • #1600139

    En partant de l’épicentre. Quelle est la distance de létalité immédiate d’un missile à tête nucléaire intercontinental ?

     

    Répondre à ce message

  • #1600453

    Mr San Giorgio
    Effectivement vous avez raison, j’ai mal entendu
    Merci, c’est très aimable à vous

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents